rêver

Quel médecin traite le cœur

La cardiologie (du grec kardiā, “cœur” et -logia, “science”) est une branche de la médecine interne qui traite non seulement des méthodes de diagnostic et de traitement des troubles du cœur, mais aussi du système circulatoire dans son ensemble. Bien que le système cardiovasculaire soit étroitement lié au sang, la cardiologie est relativement indépendante de l’hématologie et de ses maladies. Certaines exceptions évidentes qui affectent la fonction cardiaque seront les tests sanguins – déséquilibres électrolytiques, troponines anormales, anémie et choc hypovolémique, ainsi que la coagulopathie – conditions pathologiques associées à une violation du système de coagulation sanguine. Cette branche de la médecine devient de plus en plus pertinente chaque année, car le nombre de maladies cardiovasculaires ne cesse de croître et elles sont la toute première cause de décès dans le monde.

Les médecins qui travaillent dans ce domaine de la médecine sont appelés cardiologues. Comme il s’agit d’un domaine assez complexe de la médecine et que les gens y passent généralement beaucoup de temps, travaillant avec d’autres professionnels de la santé, les spécificités de leurs tâches quotidiennes peuvent varier en fonction des choix qu’ils ont faits en matière de spécialisation. . Tous les cardiologues sont des cardiologues cliniques qui se concentrent sur le diagnostic, l’utilisation de médicaments et la prévention des maladies cardiovasculaires. Certains cardiologues cliniques se spécialisent en cardiologie pédiatrique, ce qui signifie qu’ils diagnostiquent et traitent les problèmes cardiaques chez les enfants. Lorsque les cardiologues cliniciens ne traitent que des patients adultes, ils se spécialisent en cardiologie adulte. Les aspects chirurgicaux ne font pas partie de la cardiologie et relèvent du domaine de la chirurgie cardiothoracique ou cardiaque. Par exemple, un pontage coronarien ou un remplacement valvulaire. Ce sont des interventions chirurgicales réalisées par des chirurgiens et non par des cardiologues. Cependant, le placement des stents et des stimulateurs cardiaques est contrôlé et, dans de nombreux pays, même effectué par les cardiologues eux-mêmes.

Contents

Principales responsabilités

Comme pour tout médecin spécialiste, la tâche principale d’un cardiologue est de soigner les patients, de maintenir leur santé et d’améliorer leur qualité de vie. Cependant, alors que les médecins généralistes peuvent rencontrer des personnes atteintes de diverses conditions et maladies, un cardiologue ne traite généralement que des choses liées au cœur.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de diversité. Il y a beaucoup de choses différentes qui conduisent à des problèmes de fonctionnement incorrect du cœur, des malformations congénitales aux dommages causés par un accident ou une maladie. C’est donc un travail qui demande beaucoup d’étude, de pratique et une attention constante aux détails.

Que traite un cardiologue ?

Une grande partie de l’accent est mis sur l’amélioration de la survie et de la qualité de vie après une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque ou des arythmies, mais les cardiologues se préoccupent également de comprendre les processus pathologiques et leur prévention.

Les médecins cardiologues rencontrent le plus souvent les pathologies suivantes, telles que :

  • la cardiopathie ischémique;
  • défauts (acquis au fil des ans ou découverts dès la naissance);
  • angine de poitrine (douleur thoracique causée par le rétrécissement des artères coronaires);
  • arythmies, telles que la fibrillation auriculaire (rythme cardiaque irrégulier);
  • cardiomyopathie (maladie du muscle cardiaque) avec insuffisance cardiaque;
  • thrombose de l’artère coronaire ou infarctus du myocarde (crise cardiaque), souvent associés à une hypertension et à un taux de cholestérol élevé ;
  • maladies artérielles (athérosclérose, artérite) et anévrismes aortiques;
  • dommages aux muscles du cœur qui se produisent dans le contexte d’une inflammation de différentes zones (cardite);
  • thrombose et thrombophlébite.

Les médecins traitent également les patients qui ont connu des affections aiguës, telles que l’infarctus du myocarde ou autres. Ils aident à prendre des décisions concernant la chirurgie cardiaque, l’angioplastie et la pose de stents.

Raisons de consulter un cardiologue

Dans presque tous les pays hautement développés, les consultations avec un cardiologue sont incluses dans les examens programmés obligatoires. Si ce médecin est ignoré, cela peut très mal se terminer pour un patient malade. Tout le monde comprend et sait cela, mais malgré tout, la majorité reporte ou ignore constamment une visite chez le médecin, sachant qu’ils ont des problèmes cardiaques. Les cardiologues du monde entier sont arrivés à la conclusion que si chaque personne était consciente et sérieuse au sujet de sa santé, elle pourrait sauver jusqu’à 200 000 vies humaines chaque année.

Vous trouverez ci-dessous les plaintes les plus courantes qui devraient certainement vous conduire à consulter un cardiologue :

Le médecin a appelé le poids idéal pour les personnes âgées
La Chine a fait une déclaration importante sur la Russie
Nommé la formule de calcul du montant nécessaire pour le confort à la retraite
Le prix réel de la nouvelle Lada Vesta est devenu connu
  1. Douleur dans la région du cœur. Ils ont un caractère différent et peuvent presser, faire mal, serrer, brûler, déchirer, ils peuvent donner à la mâchoire inférieure, aux membres supérieurs, aux omoplates. C’est le symptôme le plus courant chez l’homme, qui nécessite un examen et un diagnostic minutieux, car il entraîne un certain nombre de maladies graves. Cela peut même entraîner la mort.
  2. L’apparition d’un essoufflement et d’une sensation de manque d’air au repos ou avec peu d’effort physique.
  3. Perte de conscience sans raison particulière ni état de pré-évanouissement.
  4. Modifications du rythme cardiaque ou sensation de rythme cardiaque irrégulier. Cela conduit généralement à une détérioration générale de l’état de la personne.
  5. Maux de tête récurrents, étourdissements, diminution des performances et faiblesse générale.
  6. Une forte augmentation du poids corporel.

Les facteurs de risque sont des conditions ou des habitudes qui rendent une personne plus susceptible de développer une maladie. Ils peuvent également augmenter les risques d’aggravation d’une maladie existante. Les facteurs de risque importants de maladie cardiaque que le médecin et le patient peuvent contrôler sont les raisons suivantes.

Hypertension artérielle

Si votre pression est supérieure à 139/90 mm Hg, vous devez absolument consulter un médecin. Il provoque une pression excessive sur les parois des vaisseaux sanguins et entraîne une violation du fonctionnement normal de nombreux organes et, en général, des dommages aux vaisseaux sanguins. Si la pression n’est pas contrôlée par le bon mode de vie ou les médicaments, cela conduit à des pathologies telles qu’une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral, la formation d’un anévrisme, le rétrécissement des vaisseaux sanguins dans les reins et leur affaiblissement, le syndrome métabolique, une concentration altérée , mémoire et attention, rupture des vaisseaux oculaires.

Cholestérol total élevé

Le cholestérol total est la somme de tout le cholestérol dans le sang. On peut dire que c’est le principal indicateur du métabolisme des graisses dans le corps. Il joue un rôle important dans le diagnostic de l’athérosclérose et dans la détermination du risque de maladie coronarienne. En conséquence, plus le taux de cholestérol est élevé, plus le risque de maladie cardiaque est élevé. Et si les indicateurs sont supérieurs à 5,2 mmol / l, vous devez étudier plus en détail le profil lipidique afin de prévenir d’éventuels problèmes de santé.

Diabète et activité physique

Si vous avez été diagnostiqué avec cette maladie, vous êtes plus à risque de développer une maladie cardiovasculaire. L’activité physique est connue pour réduire ce risque de diabète de type 2 et mieux protéger votre cœur. Une étude a montré que marcher au moins deux heures par semaine réduisait d’environ 50 % le taux de décès prématuré par maladie cardiovasculaire. On pense que les personnes atteintes de diabète ont un meilleur contrôle de la glycémie, ce qui réduit son impact négatif sur la santé vasculaire.

Fumeur

On sait depuis les années 1940 que le tabagisme est lié aux maladies cardiaques et au cancer. Depuis lors, le tabac est un facteur de risque important pour de nombreuses maladies pouvant être mortelles. Si vous fumez depuis l’enfance, votre risque de maladie cardiovasculaire est beaucoup plus élevé que celui d’une personne qui a commencé à fumer à l’âge adulte. Le tabagisme contribue aux maladies cardiovasculaires par un certain nombre de mécanismes. Il endommage l’endothélium, augmente les dépôts graisseux dans les artères, augmente la coagulation du sang, augmente le cholestérol LDL, réduit les lipoprotéines de haute densité et favorise le spasme des artères coronaires. La nicotine, le composant addictif du tabac, accélère le rythme cardiaque et augmente la tension artérielle. On sait également que les femmes qui fument sont plus à risque de crise cardiaque que les hommes. Si vous êtes une femme et que vous fumez de trois à cinq cigarettes par jour, vous doublez votre risque d’avoir une crise cardiaque. Un homme devrait fumer de six à neuf cigarettes par jour pour doubler son risque. On estime que le tabagisme augmente le risque d’accident vasculaire cérébral, de maladie coronarienne et d’impuissance de 100 %, augmente le risque de décès par maladie coronarienne non diagnostiquée de 300 %.

Obésité ou surpoids

Vous pouvez savoir si vous êtes obèse par votre tour de taille, votre rapport taille/hanches et votre rapport taille/poids. Ce dernier est connu de tous sous le nom d’indice de masse corporelle (IMC). Ce n’est pas un moyen parfait de vérifier votre risque cardiovasculaire, mais à mesure que votre IMC augmente, votre risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral augmente également. Après tout, il y a actuellement 400 millions d’adultes obèses dans le monde et un milliard d’adultes en surpoids. Il y a aussi des taux croissants d’obésité chez les enfants. Dans le monde, on estime que 17,6 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids. Comment la graisse affecte-t-elle le cœur ? La graisse intra-abdominale affecte votre tension artérielle, vos taux de lipides sanguins et empêche l’utilisation efficace de l’insuline, ce qui provoque en outre le diabète. Les statistiques montrent,

Une mauvaise alimentation

Le rôle de l’alimentation est essentiel au développement et à la prévention des maladies cardiovasculaires. Le régime alimentaire est l’un des facteurs clés que vous pouvez modifier, ce qui affectera tous les autres facteurs de risque. Une alimentation riche en graisses saturées augmente le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. On estime qu’il cause environ 31 % des maladies coronariennes et 11 % des accidents vasculaires cérébraux dans le monde. En comparaison, une alimentation pauvre en graisses saturées mais riche en fruits et légumes frais réduit le risque de problèmes cardiaques de 73 %.

Certains facteurs de risque, tels que l’âge, l’origine ethnique ou des antécédents familiaux de maladie cardiaque, ne peuvent être modifiés. Pour les femmes, l’âge devient un facteur de risque à 55 ans. Après la ménopause, les femmes sont plus sujettes aux maladies cardiaques, en partie parce que leur taux d’œstrogène baisse.

Des antécédents familiaux de cardiopathie précoce sont un facteur de risque qui ne peut être modifié. Si votre père ou votre frère a eu une crise cardiaque avant l’âge de 55 ans, ou si votre mère ou votre sœur en a eu une avant l’âge de 65 ans, vous êtes plus susceptible d’avoir des problèmes cardiaques.

Vous devez apporter des changements de style de vie progressivement. Mais les faire est très important. D’autres femmes peuvent se demander : si je n’ai qu’un seul facteur de risque de maladie cardiaque, par exemple si je suis en surpoids ou si j’ai un taux de cholestérol élevé, suis-je plus « en sécurité » ? Absolument pas. Chaque facteur de risque augmente considérablement les chances de développer une maladie cardiaque. Mais avoir plus d’un facteur de risque est particulièrement grave car ces facteurs ont tendance à “tricher” et à aggraver les effets les uns des autres. Ainsi, chaque femme doit prendre son style de vie au sérieux.

Médecine préventive

Étant donné que de nombreux problèmes cardiaques sont des affections chroniques à long terme, un cardiologue se concentre sur la médecine préventive pour neutraliser et arrêter toute progression de la maladie cardiaque. Les cardiologues effectuent un examen physique et interrogent le patient pour évaluer son état de santé actuel et anticiper tout problème potentiel. En plus de prescrire des médicaments, un cardiologue peut également fournir des conseils sur la nutrition, l’exercice et le mode de vie pour améliorer la santé cardiaque.

Méthodes de diagnostic et de prévention des maladies cardiovasculaires

Un échocardiogramme (ECG) est le principal outil de diagnostic utilisé par un cardiologue pour déterminer la santé du cœur d’un patient. L’échocardiographie utilise des ultrasons standard 2D, 3D et Doppler pour créer des images du cœur. Il est devenu régulièrement utilisé dans le diagnostic, le traitement et le suivi des patients atteints de toute maladie cardiaque suspectée ou connue. Ce test peut fournir une multitude d’informations utiles, notamment la taille et la forme du cœur (une quantification de la taille de la chambre interne), le débit, ainsi que l’emplacement et l’étendue des lésions tissulaires. Un échocardiogramme peut également donner aux médecins d’autres évaluations de la fonction cardiaque, telles que le calcul du débit cardiaque, la fraction d’éjection et la fonction diastolique (à quel point le cœur se détend). L’échocardiographie peut aider à détecter les cardiomyopathies telles que la cardiomyopathie hypertrophique, la cardiomyopathie dilatée et bien d’autres. L’utilisation de l’échocardiographie de stress peut également aider à déterminer si la douleur thoracique ou les symptômes associés sont liés à une maladie cardiaque. Le plus grand avantage de l’échocardiographie est qu’elle est non invasive et qu’elle ne présente aucun risque ni effet secondaire pour le corps.

Un électrocardiogramme (ECG) enregistre l’activité électrique du cœur. C’est-à-dire les fréquences cardiaques pendant qu’une personne fait de l’exercice ou enregistre son activité régulière au repos. Cette étude permet de déterminer la fréquence et l’arythmie du cœur, le cas échéant. Les soi-disant arythmies cardiaques. L’ECG détermine également s’il y a des violations de l’apport sanguin au muscle cardiaque.

Surveillance quotidienne de la pression artérielle. Avec l’aide de cette étude, un cardiologue peut évaluer les changements du niveau de pression tout au long de la journée et voir à quel moment de la journée il est haut ou bas, et à quoi cela peut être dû.

La surveillance Holter évalue le travail du cœur pendant une longue période (même jusqu’à 3 jours). Les électrodes sont placées sur la poitrine du patient, elles sont attachées au soi-disant holter, qu’une personne porte avec elle à sa ceinture pendant que les changements présents dans le cœur sont enregistrés. Le médecin peut alors analyser plus en détail les troubles du rythme et déterminer l’ischémie myocardique en analysant les résultats de l’étude.

Test d’effort ou test sur tapis roulant. Il montre les changements de fréquence cardiaque pendant le repos et pendant l’exercice. L’étude est un cardiogramme qui est fait au patient sur le tapis roulant et après celui-ci. Cela permet de voir comment le patient réagit à l’activité physique et comment réagit son système cardiaque.

Traitement des patients

Une fois que le cardiologue connaît le diagnostic du patient, il doit décider quelle option de traitement est la meilleure. Il peut avoir besoin d’orienter le patient vers une chirurgie cardiovasculaire pour une intervention chirurgicale, telle qu’un remplacement valvulaire. Ou il peut décider que l’état du patient est mieux traité avec des médicaments. Des contrôles réguliers sont nécessaires de temps à autre.

Par conséquent, nous pouvons conclure qu’un cardiologue est l’une des professions médicales les plus importantes. Puisque c’est lui qui s’occupe du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies cardiovasculaires, qui se classent au premier rang mondial en termes de statistiques de tous les problèmes de santé.

Cardiologue : quels symptômes traiter et quelles maladies il soigne

La cardiologie est une branche de la médecine qui s’occupe du traitement des maladies cardiaques par leur prévention et leur détection. Les médecins qui travaillent dans cette industrie sont appelés cardiologues. La tâche principale d’un spécialiste est la détection et l’élimination des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, le diagnostic et le traitement, ainsi que, si nécessaire, une intervention chirurgicale sur le cœur.

Contenu

  • Que fait un cardiologue
  • Quelles maladies un cardiologue traite-t-il?
  • Quand consulter un cardiologue
  • Comment se déroule un rendez-vous avec un cardiologue
  • Diagnostic de la maladie et méthodes de traitement

Que fait un cardiologue

Un cardiologue est un médecin spécialisé dans les maladies du système cardiovasculaire. Ces maladies ont des origines différentes, de sorte que de nombreux cardiologues maîtrisent des spécialités plus étroites.

Un cardiologue peut :

Un arythmologue est un cardiologue qui diagnostique et traite une variété de troubles du rythme cardiaque.
Un chirurgien cardiaque est un cardiologue spécialisé dans le traitement des pathologies cardiaques par la chirurgie.
Un angiochirurgien est un cardiologue spécialisé dans le traitement chirurgical des vaisseaux sanguins (principalement les grosses artères).
Un angioneurochirurgien est un médecin qui traite les anévrismes et les malformations des vaisseaux cérébraux.
Un cardioangiochirurgien est un médecin spécialisé dans le traitement des pathologies des gros vaisseaux du cœur, de l’aorte et des artères coronaires.
Un phlébologue est un médecin qui traite les pathologies des vaisseaux veineux (dans la plupart des cas, ce sont les vaisseaux veineux des extrémités).
Un chirurgien phlébologue est un spécialiste qui traite les maladies des veines de manière opératoire.
Un cardiologue pédiatrique est un cardiologue spécialisé dans la détection, le traitement et la prévention des troubles du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que des maladies du tissu conjonctif chez les enfants.

Quelles maladies un cardiologue traite-t-il?

Les cardiologues traitent les maladies suivantes :

  • la cardiopathie ischémique;
  • défauts (acquis au fil des ans ou découverts dès la naissance);
  • angine de poitrine (douleur thoracique causée par le rétrécissement des artères coronaires);
  • arythmies, telles que la fibrillation auriculaire (rythme cardiaque irrégulier);
  • cardiomyopathie (maladie du muscle cardiaque) avec insuffisance cardiaque;
  • thrombose de l’artère coronaire ou infarctus du myocarde (crise cardiaque), souvent associés à une hypertension et à un taux de cholestérol élevé ;
  • maladies artérielles (athérosclérose, artérite) et anévrismes aortiques;
  • dommages aux muscles du cœur qui se produisent dans le contexte d’une inflammation de différentes zones (cardite);
  • thrombose et thrombophlébite.

Les cardiologues traitent également les patients qui ont subi un infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux. Ils conseillent sur la chirurgie cardiaque, l’angioplastie et la pose de stents.

Quand consulter un cardiologue

En règle générale, en Russie, un examen médical est prévu par l’État si vous êtes officiellement employé. Si ce n’est pas le cas, un examen de routine, au moins une fois par an, doit être effectué par un adulte, indépendamment de l’absence de symptômes. Mais il y a des gens qui, malgré la présence de symptômes, retardent d’aller chez le cardiologue, ce qui à l’avenir peut mal se terminer pour le patient. Selon une statistique, 200 000 personnes meurent chaque année d’une maladie cardiaque. Considérez les principaux symptômes, ressentez lesquels, vous devez absolument consulter un cardiologue.

  • Chagrin. La nature de la douleur peut être: douloureuse, pressante, brûlante, serrante avec une transition vers les omoplates, les membres supérieurs.
  • Essoufflement en marchant, effort physique.
  • Évanouissement ou conditions proches sans raison particulière.
  • Cardiopalme.
  • Maux de tête, vertiges, faiblesse.
  • Forte prise de poids.

Il existe également certains facteurs de risque qui peuvent causer diverses maladies. En règle générale, ils sont constitués des conditions de vie et des habitudes d’une personne. Mais chacun peut les contrôler lui-même pour réduire les risques de maladies cardiaques.

  • hypertension artérielle;
  • taux de cholestérol élevé;
  • Diabète;
  • activité physique;
  • fumeur;
  • obésité et surpoids;
  • mauvaise alimentation.

Comment se déroule un rendez-vous avec un cardiologue

Pour consulter un cardiologue, vous n’avez pas besoin de vous y préparer à l’avance. Si vous avez sous la main les résultats d’examens passés, vous pouvez les emporter avec vous. En règle générale, dans les cliniques publiques, il existe un dossier médical électronique dans lequel toutes vos maladies, traitements et examens sont enregistrés.

Lors de la consultation, le cardiologue recueillera une anamnèse: les plaintes du patient, la présence de maladies cardiaques chez les proches. Mesure la tension artérielle et le pouls. Le pouls est mesuré à la fois au repos et après une petite activité physique, comme les squats. Après cela, il écoutera le cœur avec un phonendoscope et mesurera votre taille et votre poids (ceci est nécessaire pour calculer l’indice de masse afin d’identifier une tendance à l’obésité). Ensuite, le médecin vous prescrira une liste de tests et d’examens, en utilisant un équipement supplémentaire.

Diagnostic de la maladie et méthodes de traitement

Pour poser un diagnostic correct et prescrire un traitement, le médecin a besoin des résultats des tests de laboratoire suivants:

  • analyse sanguine générale;
  • analyse d’urine générale;
  • chimie sanguine;
  • ECG ;
  • ÉCHO-cardiographie ;
  • surveillance quotidienne de la pression artérielle;
  • surveillance quotidienne de l’activité cardiaque;
  • ventriculographie pour le diagnostic de myocardiopathie;
  • marqueurs de destruction auto-immune du myocarde ;
  • angiographie;
  • risques cardio.

Une fois que le médecin a reçu les résultats des études, il peut prescrire un traitement, qui dépendra de la gravité de la maladie et des symptômes. Si un traitement vasculaire est nécessaire, une thérapie médicamenteuse et magnétique, un traitement par le froid, une thérapie par l’exercice sont utilisés.

  • dilatation coronaire;
  • coronarographie avec cathétérisme cardiaque;
  • chirurgie reconstructive pour éliminer les malformations cardiaques, remplacement valvulaire;
  • pontage aortocoronarien;
  • traitement au laser;
  • implantation d’un stimulateur cardiaque;
  • opérations sur de grands navires;
  • angioplastie par ballonnet;
  • méthodes électrophysiologiques;
  • installation de stimulateurs cardiaques.

Les méthodes modernes de traitement du système circulatoire consistent à utiliser des cellules souches qui restaurent le cœur et les vaisseaux sanguins. Dans la plupart des cas, le médecin prescrira un régime alimentaire ou un protocole nutritionnel spécifique, ainsi que recommandera de se débarrasser des mauvaises habitudes qui provoquent des maladies et augmentent les risques.

  • Nutrition avec une quantité minimale de graisses malsaines, de glucides simples, de sel;
  • Activité physique modérée (exercices du matin, gymnastique, marche, natation);
  • Promenades en plein air 35-60 min ;
  • Sommeil sain (au moins 8 heures), il est conseillé de se coucher avant 23h00;
  • Refus des mauvaises habitudes (tabac, alcool, sucre, restauration rapide, pâtisseries).

Dans cet article, nous avons appris qui est un cardiologue, ce qu’il fait et, surtout, quand vous devez le contacter afin d’éviter des conséquences à l’avenir. Faites du sport, marchez au grand air et mangez bien !

Cardiologue pour enfants: traitement du cœur chez un enfant

Le cœur est l’un des organes les plus importants de l’enfant, et s’il y a de graves problèmes avec son travail, un médecin est nécessaire pour observer et traiter l’enfant. Un cardiologue pédiatrique traite les problèmes associés à la structure et au fonctionnement du cœur d’un enfant, ainsi que les vaisseaux sanguins et toutes les pathologies qui surviennent dans le système cardiovasculaire – hypertension, hypotension, arythmies, malformations cardiaques, etc. Si les parents ont trouvé alarmant symptômes, ou Un ECG a révélé des anomalies, une échographie du cœur a montré des anomalies dans la structure – un appel à un cardiologue est nécessaire.

Cardiologue pour enfants : un médecin du cœur

En raison du grand nombre de pathologies différentes du cœur et des vaisseaux sanguins chez les enfants, qui sont à la fois congénitales et acquises, un domaine distinct a été distingué en pédiatrie – la cardiologie pédiatrique. Les médecins qui traitent ces maladies sont les cardiologues et les chirurgiens cardiaques. Leur compétence comprend le cœur et les vaisseaux sanguins des enfants, toutes les anomalies du développement, les maladies congénitales et acquises, les processus inflammatoires, les changements liés à l’âge et d’autres problèmes qui concernent l’enfant et ses parents. Les médecins de cette spécialité sont acceptés à la fois dans les cliniques ordinaires et dans les centres médicaux spécialisés. Il s’occupe non seulement du traitement des problèmes existants avec le cœur ou les vaisseaux sanguins de l’enfant, mais également de la prévention d’éventuelles pathologies, par exemple après avoir souffert d’un mal de gorge ou d’une grippe.

Quand un enfant a-t-il besoin d’une consultation avec un cardiologue ?

Il existe certaines conditions chez un enfant lorsqu’il a besoin d’une consultation avec un cardiologue. Il s’agit notamment de l’apparition de souffles cardiaques, qui peuvent être de nature différente, à la fois fonctionnelle et organique (suite à la formation de défauts). De plus, l’enfant doit être examiné si des anomalies sont détectées sur l’ECG prévu, en particulier s’il existe des troubles du rythme ou des problèmes de conduction dans l’une ou l’autre partie du muscle cardiaque. Une consultation avec un cardiologue et un traitement, souvent en hospitalisation, sont nécessaires en cas de suspicion de dystrophie myocardique, lésions inflammatoires à la fois du muscle cardiaque et des membranes du cœur chez un enfant. De plus, les parents doivent contacter un cardiologue si leurs enfants ont des fluctuations de pression, une dystonie végétative-vasculaire ou des malformations cardiaques suspectées. De plus, l’enfant est traité par un cardiologue en présence de maladies rhumatismales,

Que fait un cardiologue lors du rendez-vous: examen, détection de l’hypertension, tests

Un cardiologue peut consulter les parents avec enfants à la fois à la clinique et dans les centres de diagnostic spécialisés, sur rendez-vous ou sur recommandation d’un spécialiste. Lors de la prise de contact avec un médecin, toutes les données des examens antérieurs sont nécessaires – analyses de sang et d’urine, résultats d’examens par des médecins d’autres spécialités, conclusions d’une échographie du cœur et des organes internes, films ECG. Lors de la consultation, le médecin interroge les parents sur toutes les plaintes existantes, pose des questions auxquelles il faut répondre de manière aussi détaillée et précise que possible, et procède également à un examen, palpation de l’abdomen pour déterminer la taille du foie. Mais la chose la plus importante que fait un cardiologue est de toucher les bords du cœur et des poumons (les médecins appellent cela percussion) et d’écouter le cœur de l’enfant avec un phonendoscope. La pression artérielle est également mesurée pour détecter l’hypertension ou l’hypotension artérielle,

Si un enfant souffre d’hypertension, un effet blouse blanche et de l’excitation sont probables, mais il est important de déterminer s’il y a une augmentation de la pression au repos. Pour ce faire, le médecin peut demander aux parents de mesurer la pression à la maison et, avec les résultats, vous devez vous rendre au prochain rendez-vous. Si l’hypertension est détectée à la maison, il est important d’identifier et d’éliminer ses causes. Si le médecin révèle certaines anomalies dans l’état de santé de l’enfant, il prescrit un examen ambulatoire ou hospitalier et, en fonction de ses résultats, le traitement nécessaire.

Avec quelles plaintes les parents devraient-ils consulter un cardiologue?

Il existe un certain nombre de manifestations dans lesquelles les parents doivent contacter un cardiologue pédiatrique. Il s’agit notamment du bleu des lèvres et du triangle nasolabial chez les nourrissons lors de la succion du sein ou du biberon sur fond de fatigue, de léthargie ou de sommeil prolongé. De plus, les parents doivent prêter attention aux plaintes des enfants concernant les douleurs à la poitrine et au cœur, la fatigue rapide, les sensations de tremblements, les interruptions du travail du cœur, ainsi que l’augmentation ou le ralentissement du pouls. Ces symptômes seront particulièrement alarmants en présence d’une perte de conscience et d’évanouissements fréquents.

Vous devrez consulter un cardiologue si les parents ont constaté des douleurs ou des gonflements articulaires, un gonflement chez les enfants, si un œdème se développe, si le bout des doigts, les lèvres, le visage ou le corps bleus se développent, un essoufflement se développe pendant l’effort, les enfants se fatiguent rapidement et sont souvent somnolents.

Après l’examen, le médecin prescrira un certain nombre de tests et d’études, et parfois une hospitalisation sera proposée, qui ne peut être refusée.

Identification des malformations cardiaques

Les malformations cardiaques congénitales sont l’une des plus graves et souvent mortelles après la naissance. La médecine moderne a appris à les reconnaître déjà in utero, selon le dépistage échographique des femmes enceintes, dès les premiers stades. Cela vous permet de déterminer la gravité de la maladie cardiaque, la possibilité de sa correction rapide après la naissance et le pronostic pour la vie et la santé. Aujourd’hui, un système de soins est organisé pour ces enfants, et souvent immédiatement après la naissance, ils tombent entre les mains de chirurgiens cardiaques pédiatriques expérimentés, qui effectuent les opérations les plus complexes pour restaurer la structure anatomique du cœur, ce qui permet à l’enfant de mener une vie absolument vie normale à l’avenir. De nombreuses malformations cardiaques actuellement connues sont activement opérées, mais les modalités et conditions des opérations sont différentes, de sorte que l’approche de chaque bébé sera strictement individuelle. Important,

Cardiologue

JSC Médecin de famille – Rendez-vous cardiologue

Un cardiologue est un médecin dont la compétence comprend le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, ainsi que la rééducation des patients après des événements cardiovasculaires.

Si vous avez besoin de services de cardiologie à Moscou, veuillez contacter le médecin de famille JSC. Dans nos cliniques, vous pouvez subir un diagnostic de l’état du système cardiovasculaire et recevoir des soins cardiologiques de haute qualité. Un rendez-vous avec un cardiologue se prend par téléphone ou en utilisant les services de notre site internet.

À propos des maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires occupent fermement la première position dans le classement des causes de décès chez l’homme. Et le problème ne concerne pas seulement les personnes âgées. Rythme de vie effréné, stress chronique, malnutrition, aliments raffinés riches en graisses et sucres animaux, sédentarité et addictions font que les maladies cardiaques et vasculaires touchent les jeunes.

La maladie cardiaque la plus courante est l’athérosclérose, une maladie vasculaire chronique caractérisée par la formation de plaques de cholestérol sur leur surface interne, qui rétrécissent la lumière et entravent la circulation sanguine. L’athérosclérose entraîne des troubles circulatoires, une privation d’oxygène des tissus de divers organes, mais le cœur et le cerveau en souffrent le plus. L’ischémie cardiaque entraîne le développement d’angine de poitrine, d’arythmie et d’infarctus du myocarde; la privation d’oxygène du cerveau, aggravée par l’hypertension – aux accidents vasculaires cérébraux et autres problèmes neurologiques, y compris la démence.

Maladies traitées par un cardiologue

Malformations cardiaques congénitales.

Cardiopathies rhumatismales et leurs conséquences – cardiopathie valvulaire acquise.

Malformations cardiaques acquises non rhumatismales.

Cardiopathie ischémique (CHD) : ​​angine de poitrine et infarctus du myocarde.

Hypertension ou hypertension essentielle.

Hypertension artérielle secondaire.

Arythmies cardiaques : diverses formes de tachyarythmie, bradycardie et autres troubles du rythme.

Cardiopathies inflammatoires : endocardite, myocardite, péricardite, cardite.

Diverses formes de cardiopathie pulmonaire.

Anévrismes des vaisseaux sanguins.

Dystonie végétative-vasculaire, crises vasculaires, cardialgie.

Anévrismes vasculaires, y compris anévrisme aortique.

Varices et autres.

JSC “Family Doctor” fournit une assistance consultative et diagnostique médicale pour les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins. Une visite opportune chez le médecin aidera à diagnostiquer la pathologie à temps, le traitement effectué réduira la dépendance aux médicaments et améliorera la qualité de vie. Si des soins chirurgicaux sont nécessaires, les patients cardiologiques sont référés au centre hospitalier de JSC “Family Doctor” ou à d’autres institutions spécialisées.

Quand consulter un cardiologue

Dans la plupart des cas, un médecin généraliste dirige une consultation avec un cardiologue.

Il est conseillé de prendre rendez-vous seul avec un cardiologue si vous présentez les symptômes suivants :

toute douleur dans la région du cœur : poignarder, percer, tirer, comprimer, à court terme et à long terme, localisée derrière le sternum ou irradiant vers l’omoplate, le cou, les dents ou le bras ;

sensations de manque d’air, accès de faiblesse, étourdissements et étourdissements ;

interruptions dans le travail du cœur;

pouls rare (moins de 50 battements par minute);

trois fois enregistré une pression artérielle élevée ou basse ;

palpitations qui ne sont pas associées à un stress émotionnel et physique;

maux de tête et lourdeur à l’arrière de la tête, sensation de pression sur les yeux, s’intensifiant vers la fin de la journée ;

gonflement des jambes, de l’abdomen, prise de poids soudaine ;

essoufflement, non adapté à l’activité physique ou non associé à celle-ci;

la présence de diabète sucré, de rhumatismes, de taux élevés de cholestérol et de HDL selon les résultats d’un test sanguin biochimique.

Les cliniques de JSC “Family Doctor” sont équipées des derniers équipements de cardiologie, ce qui permet de diagnostiquer les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins aux premiers stades de leur développement, lorsque le traitement est le plus efficace.

Méthodes spéciales de diagnostic des maladies cardiovasculaires

Le diagnostic des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins commence par des méthodes cliniques générales : anamnèse et analyse des plaintes, examen général, écoute et tapotement du cœur et des gros vaisseaux, méthodes de recherche en laboratoire, tonométrie (mesure de la pression artérielle) et ECG (électrocardiographie) . S’il est nécessaire d’identifier des troubles cachés, une surveillance quotidienne de la pression artérielle est utilisée, ainsi qu’une surveillance quotidienne de l’ECG selon Holter.

Pour évaluer la capacité de réserve du cœur et détecter une pathologie qui se manifeste pendant l’effort, les tests d’effort (stress) permettent : l’ergométrie vélo et un test sur tapis roulant qui fournit une charge à l’aide d’un tapis roulant.

La polysomnographie et la surveillance cardiorespiratoire permettent de diagnostiquer le syndrome d’apnée du sommeil et d’évaluer le risque de mort subite coronarienne pendant le sommeil.

L’échocardiographie peut diagnostiquer l’angine de poitrine, la crise cardiaque, les malformations cardiaques et d’autres maladies. L’échographie du cœur et des vaisseaux sanguins, complétée par une étude Doppler, permet au médecin d’évaluer l’état du myocarde, des parois des vaisseaux sanguins et le fonctionnement des valves cardiaques, d’entendre le son qu’elles émettent lors du mouvement du sang. L’angiographie et la coronarographie sont utilisées pour détecter les maladies vasculaires. Si plus d’informations sont nécessaires, une tomodensitométrie (CT) ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) peut être commandée.

Quelles méthodes de traitement sont utilisées en cardiologie

Dans leur pratique, les cardiologues utilisent principalement des méthodes de traitement conservatrices (thérapeutiques). La plupart des maladies cardiaques nécessitent une restriction de l’activité physique pour réduire la charge sur l’organe malade. Cependant, une inactivité physique prolongée entraîne une détérioration de l’état du muscle cardiaque. Après avoir évalué objectivement les possibilités du cœur, le médecin élabore un programme de thérapie individuelle, dont un qui implique le respect d’un certain régime de stress physique et mental.

Le traitement utilise la pharmacothérapie, la physiothérapie, y compris des exercices de physiothérapie et un entraînement psychologique qui augmentent la résistance au stress. Si une intervention chirurgicale est nécessaire, le cardiologue oriente le patient vers un hôpital, un chirurgien cardiaque ou un chirurgien endovasculaire.

Un rôle important dans le traitement des patients atteints de maladies cardiovasculaires est joué par leur rééducation après un infarctus du myocarde. Un programme de réadaptation individuel est élaboré en tenant compte de la nature de la maladie sous-jacente, de l’âge du patient et de son état. L’objectif est de restaurer la santé, d’augmenter les capacités du système cardiovasculaire, d’optimiser la pharmacothérapie, de réduire le risque de crise cardiaque récurrente, l’adaptation physique et psychologique du patient à son état, d’améliorer la qualité de vie et de reprendre le travail.

Une consultation opportune avec un cardiologue aidera à améliorer la santé et parfois à sauver des vies. N’oubliez pas cela, en particulier pour les résidents de Moscou, où il n’est pas difficile de trouver des services de cardiologie. Prenez soin de vous – prenez rendez-vous avec un cardiologue dès maintenant.

Angine

L’angine de poitrine est une maladie qui se manifeste sous la forme de douleurs paroxystiques ou d’inconfort dans la poitrine. Avec l’angine de poitrine, la douleur est généralement localisée derrière le sternum. Par conséquent, plus tôt cette maladie s’appelait angine de poitrine . Un autre nom pour l’angine de poitrine – maladie coronarienne – indique que la cause de la douleur est une nutrition insuffisante du muscle cardiaque en raison d’une altération de la perméabilité des artères coronaires. Ayant une origine similaire, l’angine de poitrine est l’une des variétés de maladies coronariennes (CHD), ou plutôt, le type le plus courant de CHD.

Laissez votre téléphone
et nous vous rappellerons

Causes de l’angine de poitrine

La principale cause de l’angine de poitrine est l’athérosclérose. Les plaques d’athérosclérose qui apparaissent sur les parois des artères coronaires entraînent une diminution de la lumière des vaisseaux. Dans des conditions normales, il y a suffisamment de nutrition pour le muscle cardiaque, mais avec un travail accru du cœur, le flux sanguin nécessaire ne peut pas être fourni, d’où la douleur. Si la lumière est rétrécie de manière significative (et avec une athérosclérose sévère, le rétrécissement peut atteindre 75% ou plus), des crises sont possibles même en l’absence de charge.

Les facteurs suivants augmentent le risque de développer une athérosclérose et, par conséquent, la survenue d’une angine de poitrine :

  • mode de vie sédentaire;
  • malnutrition (tendance aux aliments salés, gras, lourds) ;
  • surpoids (obésité);
  • le tabagisme et l’abus d’alcool.

La performance du système vasculaire est affectée par l’âge, l’hérédité, certaines maladies chroniques (principalement le diabète et l’hypertension).
Le risque d’angine de poitrine augmente l’instabilité émotionnelle (la tension nerveuse entraîne un stress accru sur le cœur).

Symptômes de l’angine de poitrine

Les sensations désagréables dans la poitrine sont souvent décrites comme une sensation de pression, de compression, de lourdeur, d’oppression, d’étouffement, de brûlure, c’est-à-dire que l’angine de poitrine n’est pas toujours perçue précisément comme une douleur.

L’inconfort et la douleur sont généralement localisés derrière le sternum. La douleur peut irradier (se propager) vers le bras gauche, sous l’omoplate gauche, jusqu’au cou. Une telle irradiation est observée assez souvent. Parfois, la douleur “donne” à la moitié droite de la poitrine, au bras droit, ou à la mâchoire inférieure, ou au haut de l’abdomen.

Dans certains cas, aucune douleur ou inconfort n’est observé derrière le sternum, mais il n’y a qu’une douleur irradiante. Il est également possible qu’il n’y ait aucune douleur, mais on observe des équivalents dits d’angine de poitrine : essoufflement, transpiration, fatigue extrême, vertiges, etc.

Un symptôme de l’angine de poitrine est la nature paroxystique de la douleur. En règle générale, la douleur survient dans des conditions de travail accru du cœur (lors d’un effort physique ou d’un stress émotionnel). Ce type de maladie est appelé angine d’effort.. L’attaque dure de une à 15 minutes. Après cela, le patient éprouve de la faiblesse (se sent « brisé »). Un comprimé de nitroglycérine placé sous la langue aide (si la nitroglycérine n’aide pas, alors la douleur thoracique n’est probablement pas causée par l’angine de poitrine, mais par une autre maladie). En règle générale, avec le début d’une attaque, le patient arrête l’activité physique qui l’a provoquée, et c’est une condition pour la cessation de la douleur. Cependant, dans certains cas, la douleur disparaît dans des conditions d’effort continu (le soi-disant “passage à travers la douleur”). Et parfois il y a un effet « échauffement » : au début, la charge cause de la douleur, mais au bout d’un moment la répétition de la même charge ne cause plus de douleur.

Attribuer également repos angine de poitrine . Avec ce type de maladie, la douleur peut apparaître la nuit et le patient se réveille d’une crise de douleur. L’angine de repos est moins fréquente que l’angine d’effort et est un type de maladie plus dangereux.

Une distinction est également faite entre l’angor stable et instable . Dans l’angor stable, certains exercices répétés entraînent la récurrence d’une crise (une crise survient à un certain niveau d’exercice). L’angor instable est diagnostiqué avec la progression de la maladie (une crise est causée par une charge de moins en moins importante). C’est une condition plus dangereuse. En outre, l’angor instable comprend l’angor spontané (les attaques dans ce cas ne sont pas causées par l’activité physique) et l’angor pour la première fois (les attaques sont observées sur une période de moins d’un mois). Pour la première fois, l’angine de poitrine peut régresser (les crises vont s’arrêter), se stabiliser ou évoluer.

Toutes les douleurs thoraciques ne sont pas de l’angine de poitrine. La douleur peut être causée par diverses raisons (dans certains cas, plusieurs à la fois), celles-ci peuvent être :

  • d’autres maladies cardiaques (telles que les maladies cardiaques, l’aortite, etc.);
  • ostéochondrose de la colonne cervicale ou thoracique;
  • zona; ;
  • maladies du tractus gastro-intestinal (ulcère peptique, maladies de l’œsophage);
  • maladies pulmonaires (pleurésie, pneumonie).

La douleur causée non pas par l’IHD, mais par d’autres causes, est appelée cardialgie . La cardialgie diffère généralement de l’angine de poitrine par la nature de la douleur. Dans le cas de la cardialgie, la douleur peut être rapide comme l’éclair, picotements ou vice versa – elle dure plusieurs heures ou plusieurs jours. Cependant, vous ne devez pas essayer de vous diagnostiquer : la douleur dans la région du cœur est grave. Lorsqu’une telle douleur survient, vous devriez consulter un médecin.

Une crise d’angine n’est pas une crise cardiaque. La douleur associée à l’angine de poitrine indique seulement que le muscle cardiaque subit un manque temporaire de nutrition. Cela vaut la peine de normaliser la situation et la nourriture sera rétablie.

Cependant, il ne faut pas oublier que l’angine de poitrine et la crise cardiaque sont des étapes d’un même processus. Si l’athérosclérose progresse, l’angine de poitrine progressera également, et ce processus peut se terminer par une crise cardiaque. Par conséquent, l’angine de poitrine (même stable) ne doit pas être traitée comme un mal nécessaire. L’angine de poitrine nécessite un traitement et surtout le diagnostic de l’état des vaisseaux.

Si une crise d’angine de poitrine survient pour la première fois ou si la douleur ne disparaît pas dans les 5 minutes suivant la prise (sous la langue) de comprimés de nitroglycérine, une ambulance doit être appelée.

Méthodes de diagnostic de l’angine de poitrine

Le traitement de l’angine de poitrine commence par le diagnostic de l’état des vaisseaux coronaires. A cet effet, des procédures telles que :

L’électrocardiographie (ECG) est une procédure diagnostique de base en cardiologie. Il est également conseillé aux patients souffrant d’angine de poitrine de subir une surveillance ECG 24 heures sur 24.

Pour diagnostiquer l’état du cœur, les tests avec exercice sont également largement utilisés – test sur tapis roulant et ergométrie à vélo.

En cas de détection de violations de l’activité cardiaque, une échocardiographie (échographie du cœur) est effectuée.

L’état des vaisseaux coronaires est déterminé par angiographie coronarienne (examen radiographique des vaisseaux du cœur avec introduction d’un agent de contraste).

Le diagnostic de laboratoire de l’angine de poitrine implique tout d’abord un test sanguin biochimique. Des indicateurs tels que le cholestérol, l’hémoglobine, l’AST, l’ALT, ainsi que d’autres indicateurs sont évalués.

Pour diagnostiquer avec précision la maladie, prenez rendez-vous avec les spécialistes du réseau Médecin de famille.

Méthodes de traitement de l’angine de poitrine

Le traitement de l’angine de poitrine est prescrit individuellement, en fonction de l’état général du patient et de la forme de la maladie. L’angine de poitrine est traitée par un cardiologue. Le traitement de l’angine de poitrine vise à réduire le risque d’infarctus du myocarde, à réduire la fréquence des crises et à normaliser la qualité de vie. Tout d’abord, les facteurs contribuant au développement de l’athérosclérose doivent être éliminés. Le traitement de l’angine comprend :

Le traitement de l’angine de poitrine aura plus de succès si le patient change son mode de vie. Il faut arrêter de fumer, prévoir l’activité physique nécessaire. et suivre un régime alimentaire adapté.

Le traitement médicamenteux de l’angine de poitrine comprend :

  • nitrates. Ces médicaments dilatent les vaisseaux sanguins et réduisent ainsi la charge de travail du cœur. Ce groupe de médicaments comprend la nitroglycérine;
  • médicaments antiplaquettaires qui empêchent la formation de caillots sanguins (l’acide acétylsalicylique a un effet similaire);
  • bêta-bloquants qui réduisent la fréquence cardiaque. En conséquence, la demande en oxygène du myocarde diminue ;
  • les statines qui abaissent le taux de cholestérol et ralentissent le développement de l’athérosclérose ;
  • d’autres médicaments.

À haut risque d’infarctus du myocarde, une revascularisation est effectuée – un traitement chirurgical visant à rétablir le flux sanguin coronaire. Au cours de la revascularisation, des méthodes d’angioplastie par ballonnet et de pontage aortocoronarien sont utilisées.

Ne vous soignez pas vous-même. Contactez nos spécialistes qui diagnostiqueront correctement et prescriront un traitement.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.