rêver

Congestion nasale dans la poitrine

Au cours des premiers mois de la vie, l’enfant respire principalement par le nez, de sorte que les problèmes respiratoires nasaux peuvent être un problème grave. Que faire si bébé a le nez bouché ? Tout d’abord – pour établir la cause. Considérant que chez la petite enfance, l’augmentation de la sécrétion de mucus est souvent de nature physiologique, il est nécessaire de consulter un pédiatre avant d’utiliser des médicaments.

Contents

Les raisons

La congestion nasale chez les nouveau-nés est due à l’imperfection des structures anatomiques et des mécanismes de fonctionnement des voies respiratoires supérieures.Les glandes unicellulaires de la muqueuse présentent périodiquement une hyperactivité, produisant des sécrétions excessives. En raison de l’étroitesse des voies nasales, le mucus est sujet à la stagnation et à l’épaississement. C’est pourquoi les bébés ont souvent le nez bouché. Un gonflement physiologique du nasopharynx est également observé lors de la dentition à partir de 6 mois.

Dans le même temps, des facteurs pathologiques peuvent devenir la cause d’une hypersécrétion et d’un gonflement des tissus mous du nez:

  • infections virales et bactériennes;
  • réactions allergiques;
  • traumatisme ou anomalies congénitales du nez (courbure septale, atrésie des choanes);
  • polypes dans les sinus paranasaux;
  • hypertrophie de l’amygdale nasopharyngée (adénoïdes).

Les symptômes

L’obstruction des canaux nasaux affecte négativement la qualité de vie du bébé – le réflexe de succion est perturbé, des symptômes dyspeptiques apparaissent, des larmes et des problèmes de sommeil sont notés. Considérez les principales formes de troubles respiratoires nasaux chez un nourrisson et les symptômes qui les accompagnent.

Rhinite physiologique

Jusqu’à environ 3 mois, l’une des principales causes de congestion nasale chez le nourrisson est l’écoulement nasal physiologique. Ses symptômes :

  • Quantité modérée de sécrétion claire dans les voies nasales.
  • La respiration nasale dite « grognante ».
  • Absence de température et d’intoxication.
  • Il n’y a aucun signe de conjonctivite, d’hyperémie et de gonflement du nasopharynx.

Les problèmes de respiration nasale le matin sont souvent causés par une humidité insuffisante dans la pièce. Pour optimiser le microclimat, des humidificateurs sont utilisés ou des serviettes humides sont placées près de la place des enfants. La normalisation de la respiration pendant la journée indique que le principal problème était la sécheresse de l’air.

Si le bébé se bouche le nez la nuit, cela indique généralement une hypersécrétion de la muqueuse nasale. En plus de la difficulté à respirer par le nez, l’exsudat, descendant par les voies respiratoires, provoque une toux sèche.

L’obstruction des voies nasales rend difficile l’allaitement, de sorte que l’enfant refuse de manger, dort mal et pleure souvent. L’absence de respiration nasale chez le bébé au cours de la semaine est évaluée comme une congestion nasale permanente et nécessite l’intervention d’un spécialiste.

réactions allergiques

En raison de l’immaturité du système immunitaire, les manifestations allergiques sont beaucoup plus fréquentes chez les nourrissons que chez les adultes. Avec un œdème allergique des voies respiratoires supérieures, le bébé a le nez bouché, il y a une séparation abondante de mucus transparent, une toux sèche, un larmoiement, une hyperémie conjonctivale.

Les allergènes sont le plus souvent des acariens microscopiques domestiques, du pollen de plantes, des poils d’animaux, des produits chimiques ménagers et des articles d’hygiène pour enfants.

Une photo honnête de Pougatcheva: ce que Galkin a caché pendant des années
Galkin a caché pendant des années la véritable apparence de Pugacheva, 73 ans
Ces signes du zodiaque sont sous l’égide de puissances supérieures : il n’en existe que 3
Comment l’un des plus beaux acteurs de la Fédération de Russie a choisi une femme laide

Infection

En raison du manque d’immunité adaptative, le nourrisson est particulièrement sensible aux maladies respiratoires de nature virale et bactérienne. Le SRAS provoque un gonflement et une hyperémie du nasopharynx, les canaux nasaux sont remplis de mucus clair ou blanchâtre, la température corporelle est de 37,3 à 38⁰С, le bébé grogne souvent du nez et une toux est souvent notée. L’épaississement du mucus et l’apparition d’impuretés de pus dans celui-ci indiquent une infection bactérienne, la température dépasse 38 ° C, des signes d’intoxication sont exprimés.

Adénoïdes et polypes

L’hypertrophie de l’amygdale nasopharyngée survient après avoir souffert de rhumes, de rougeole, d’amygdalite, de scarlatine. Les amygdales hypertrophiées (adénoïdes) peuvent provoquer une congestion nasale chez un nourrisson à partir de 2 mois. Les symptômes d’accompagnement dans ce cas seront une perte auditive, un écoulement nasal abondant, des troubles du sommeil, des larmes. L’absence de traitement compétent dès les premiers signes d’adénoïdite est lourde de congestion nasale chronique à l’avenir.

Les polypes, qui se forment à la suite de la croissance de la muqueuse nasale, interfèrent avec le passage du flux d’air, bloquent parfois la bouche des sinus, ce qui conduit au développement d’une sinusite.

Congestion nasale sans nez qui coule

Dans certains cas, le gonflement du nasopharynx ne s’accompagne pas de rhinorrhée. De nombreux experts attribuent cela à l’air sec que le bébé doit respirer. De plus, des muqueuses sèches peuvent apparaître dans les cas suivants :

  • lorsqu’un corps étranger pénètre dans la cavité nasale;
  • à un stade précoce des maladies virales;
  • lorsque les dents de lait sont coupées;
  • comme effet secondaire de la prise de certains médicaments;
  • avec une courbure de la cloison nasale et d’autres défauts du nez.

Certaines formes d’allergies, de sinusite, de polypose peuvent survenir sans écoulement nasal.

Comment restaurer la respiration nasale chez un bébé ?

Si le nouveau-né a le nez bouché, vous devez contacter le pédiatre, qui procédera à un examen et vous expliquera quoi faire pour éliminer l’obstruction des voies nasales.

Nettoyer la cavité nasale

En cas de rhinite physiologique, les médicaments ne sont pas utilisés. Il est nécessaire d’assurer l’évacuation des exsudats à l’aide d’un aspirateur. Avant d’utiliser l’appareil, vous devez étudier attentivement les instructions afin de ne pas endommager la délicate membrane muqueuse du bébé. Quelques minutes avant la procédure, il est recommandé de verser 2 à 3 gouttes d’une solution isotonique telle qu’Aqualor Baby. Le médicament assurera la liquéfaction du mucus et le ramollissement des croûtes, ce qui augmentera l’effet de l’aspiration.

Une autre façon de faciliter la respiration nasale consiste à rincer avec des turundas en coton. Les flagelles sont roulés à partir de coton, qui sont trempés dans de l’eau pure ou une solution de NaCl à 0,9% et placés dans les voies nasales, après quoi ils sont retirés avec des mouvements de rotation avec des caillots de mucus.

Thérapie médicale

En cas de maladies respiratoires, le médecin prescrit des médicaments antibactériens, antifongiques ou antiviraux épargnants, des agents immunostimulants d’action générale et locale.

La rhinite allergique est traitée avec des antihistaminiques. Les vasoconstricteurs aideront à surmonter un gonflement sévère de la muqueuse. La durée d’application n’est pas supérieure à 5-7 jours.

Les médicaments pour le traitement de la congestion nasale chez les nourrissons doivent se présenter sous forme de suspensions, de suppositoires rectaux et de gouttes nasales. Vous ne pouvez pas choisir indépendamment un médicament pour un nourrisson, en particulier utiliser des agents pharmacologiques pour adultes.

Application des solutions Aqualor

Pour les nouveau-nés, la série Aqualor Baby se présente sous forme de gouttes et d’un spray avec un spray «douche douce». Les préparations pour enfants sont de l’eau de mer à concentration isotonique, qui sont utilisées à la fois pour l’hygiène quotidienne et dans le cadre de la thérapie complexe des maladies inflammatoires du nasopharynx de toute étiologie.

Aqualor assure le ramollissement des croûtes et la dissolution des caillots muqueux dans la cavité nasale du bébé. Une composition supplémentaire de microéléments aide à stimuler les mécanismes immunitaires locaux, augmente la résistance de la muqueuse nasale aux virus, bactéries et allergènes.

Après 6 mois, d’autres solutions isotoniques d’Aqualor peuvent être utilisées. Tous les produits de la marque sont créés en traitant de l’eau de mer naturelle, n’incluent pas d’additifs artificiels, ils peuvent donc être utilisés pour éliminer la congestion nasale pendant la grossesse, chez les mères allaitantes et les personnes souffrant d’allergies.

Mesures préventives

Pour faciliter la respiration du bébé par le nez et augmenter sa résistance aux infections respiratoires, vous devez :

Pourquoi il y a une toux pendant la dentition et comment aider le bébé

Les médecins de l’Union soviétique ont déclaré qu’une toux pendant la dentition ne pouvait être causée que par des maladies infectieuses. Aujourd’hui, les médecins admettent la présence de ce symptôme chez un enfant en bonne santé. La toux pendant la croissance des dents de lait peut être physiologique et durer 3 jours.

Pourquoi il y a une toux pendant la dentition

L’apparition d’une toux lors de la dentition est possible pour des raisons physiologiques et pathologiques. Physiologiques ne sont pas associés à la maladie. Les causes pathologiques impliquent la présence d’une maladie respiratoire et autre qui provoque un réflexe de toux.

Les bébés peuvent tousser lorsqu’ils font leurs dents

Causes du réflexe de toux :

  • Variante de la norme : salivation abondante, sécheresse de la membrane muqueuse de la trachée et du pharynx.
  • Pathologie : trachéite, nez qui coule avec mucus abondant, pneumonie, amygdalite, bronchite.

Ces causes doivent être séparées pour ne pas passer à côté des maladies respiratoires qui peuvent entraîner des complications.

Comment se manifeste une toux physiologique chez les enfants

Pendant la croissance des dents chez les enfants, les gencives font très mal. Ils gonflent, rougissent, démangent. La douleur pendant la croissance des dents peut être transmise à la mâchoire ou à l’orbite, selon l’emplacement de la dent. Le syndrome douloureux perturbe le rythme de sommeil du bébé, augmente l’anxiété. Le bébé pleure constamment et est nerveux, mettant ses doigts dans sa bouche. Pendant cette période, l’humeur du bébé change. La douleur empêche l’enfant de manger normalement, il refuse donc souvent de manger.

Lorsqu’une dent fait éruption à travers la gencive, la salivation de l’enfant augmente. Tout au long de la journée et de la nuit, la salive est abondamment sécrétée. Le plus souvent, il s’écoule des lèvres, ce qui provoque des rougeurs autour de la bouche. L’éducation démange fortement et fait mal.

La toux pendant la dentition se produit en raison de la sécheresse de la membrane muqueuse du larynx ou d’une salivation excessive

La salive peut couler à l’arrière de la gorge, entraînant un étouffement et une toux. Les expectorations avec un tel réflexe de toux sont liquides et transparentes. Il apparaît en raison de l’accumulation de salive dans la cavité trachéale.

Souvent, les parents ne savent pas combien de temps dure une toux physiologique. La durée du symptôme est généralement de 2 à 3 jours. Avec une augmentation de la durée du réflexe de toux, vous devriez consulter un médecin.

Pendant la dentition, le bébé pleure beaucoup. Des pleurs prolongés et fréquents entraînent une sécheresse de la membrane muqueuse de la trachée et du larynx. Les enfants boivent peu dans la petite enfance, car l’appétit est faible. En raison de la sécheresse de la membrane muqueuse des voies respiratoires supérieures, un réflexe de toux se produit. Il n’a pas de mucus. La toux sèche irrite en outre les parois de la trachée et du larynx, ce qui peut contribuer à son renforcement.

La toux due au flux de salive est humide. La respiration sifflante pendant l’écoute n’est pas détectée. Des râles filaires sont possibles, qui ne sont pas dangereux et apparaissent en raison de la présence de salive dans la bouche du bébé.

Votre bébé peut avoir des quintes de toux la nuit. Le réflexe de toux causé par les muqueuses sèches est plus stable. Si la salive a coulé dans la cavité trachéale, après avoir craché des expectorations, le réflexe de la toux s’arrête, le bébé s’endort.

En médecine, il existe une telle chose: le syndrome d’éruption sévère. Il parle de la présence d’une toux, d’un nez qui coule, d’un étouffement sévère lors de la pousse des dents. Avec un parcours aussi sévère, même une légère augmentation de la température est possible.

Symptômes de toux pathologique chez les nourrissons

Pendant la croissance des dents, l’immunité du bébé est fortement réduite, il peut donc attraper une infection bactérienne ou virale. Souvent, un virus ou une bactérie se trouve sur la muqueuse endommagée de la trachée ou du larynx, qui commence à se multiplier. Cela provoque une trachéite, une pharyngite, une amygdalite. Si l’infection diminue, une bronchite et une pneumonie peuvent se développer.

La pneumonie chez un bébé jusqu’à un an est provoquée par une infection bactérienne ou virale. Il peut être asymptomatique. À la radiographie des poumons, il peut également ne pas y avoir de lésions. Cela rend le diagnostic très difficile.

Si la toux persiste plus de 3 jours, vous devez contacter immédiatement un pédiatre afin de diagnostiquer rapidement une maladie respiratoire et de prévenir les complications.

La pneumonie se caractérise généralement par une toux grasse. Les crachats ont une teinte jaunâtre. La maladie s’accompagne d’une température pouvant atteindre 39 ° C. Lors de la prescription d’un antibiotique, l’hyperthermie commence à s’estomper au cours des 2 premiers jours, la toux s’arrête lentement.

La bronchite classique de la petite enfance se produit avec une toux. Il peut être sec ou humide. Au stade initial de la maladie, une toux sèche prévaut, se transformant progressivement en une toux humide. L’inflammation de l’arbre bronchique s’accompagne nécessairement d’une augmentation de la température.

Comment traiter la toux physiologique et pathologique

Les médecins conseillent tout d’abord d’arrêter le syndrome douloureux causé par une dent qui pousse. Pour ce faire, utilisez des gels avec de la lidocaïne, des jouets de dentition souples. Vous pouvez masser les gencives, distraire l’enfant avec des jeux.

Les jouets de dentition et les gels de lidocaïne aident à réduire les douleurs gingivales chez les enfants

L’anneau de dentition distrait le bébé, accélère la croissance de la dent, masse les gencives. La lidocaïne soulage la douleur. Ces mesures thérapeutiques peuvent prévenir un cri prolongé, améliorer le sommeil et l’appétit du bébé. Avant d’acheter un gel contenant de la lidocaïne, vous devez consulter un dentiste, car tous les gels ne conviennent pas aux bébés. Certains produits ont une forte concentration de lidocaïne, ce qui est dangereux pour le bébé.

Le réflexe physiologique de la toux n’a pas besoin d’être traité. Il va tout seul. La toux pathologique nécessite la nomination non seulement de médicaments antitussifs et expectorants, mais également de médicaments antiviraux ou antibactériens. Avant de commencer le traitement, vous devriez consulter un pédiatre. Il déterminera la cause de la maladie, prescrira le traitement approprié.

Il est impossible d’utiliser seul des médicaments contre la toux, des agents antiviraux et antibactériens. Une mauvaise utilisation de médicaments peut nuire à la santé du bébé.

Si la toux pathologique est humide, il est préférable d’utiliser des agents mucolytiques. Les mucolytiques liquéfient doucement les expectorations, favorisent son excrétion. La toux sèche causée par la maladie est arrêtée avec des antitussifs. Ils permettent de réduire les attaques du réflexe de la toux, surtout la nuit.

Si le bébé a de la morve pour la dentition, il est nécessaire de laver les voies nasales avec une solution saline. Pour ce faire, il suffit de verser 1 goutte de chlorure de sodium à 0,9% dans le passage nasal, après quoi, avec une seringue spéciale, aspirez le mucus avec la solution. Les procédures de lavage doivent être de 2 à 4 par jour.

Ne pas utiliser de sprays salins sous pression pour l’irrigation nasale chez les nourrissons. La forte pression du liquide peut effrayer l’enfant. Une grande quantité de liquide entraîne un étouffement ou un étouffement.

Quand aller chez le médecin

La toux physiologique pendant la dentition se poursuit pendant 2-3 jours. Si le réflexe de toux persiste plus de 3 jours, il est nécessaire de consulter un pédiatre. La température est un mauvais signe pendant la croissance des dents. Cela peut indiquer la présence d’une maladie respiratoire. Avec une hyperthermie supérieure à 37 ° C, vous devez consulter un médecin.

La présence d’une toux pendant la croissance des dents n’indique pas toujours une pathologie, mais les parents doivent être très prudents et consulter un médecin au moindre changement dans l’état. La présence d’une toux et d’un écoulement nasal pendant plus de 3 jours ou d’une température élevée doit alerter les adultes.

Vidéo

* Les informations fournies ne peuvent pas être utilisées pour l’autodiagnostic, la détermination du traitement et ne remplacent pas une visite chez un médecin !

Dents de lait chez les enfants: l’ordre d’éruption

Le terme “dents de lait” a été introduit par Hippocrate, un ancien guérisseur grec. Le “père de la médecine” croyait que ces dents chez les bébés étaient constituées de lait – le principal et le seul aliment que les enfants recevaient. Les années ont passé, la médecine s’est développée, et cette théorie n’a pas résisté à la critique. Mais jusqu’à présent, la dentition chez les enfants est un facteur par lequel la croissance et le développement de l’enfant sont évalués.

Quand est-ce que les premières dents sont taillées ?

En moyenne, la première dent apparaît à l’âge de six mois. Mais au cours des 20 à 30 dernières années, les médecins ont noté une éruption plus précoce et les premières dents à 4 mois ne sont pas rares.

Le moment de l’éruption dépend de nombreux facteurs : l’hérédité, le déroulement de la grossesse, le mode d’accouchement, la santé du bébé et, bien sûr, la nutrition. Une étude de 2008 a révélé que les bébés nourris au lait maternisé avaient des dents de lait en éruption en moyenne 3 à 6 semaines plus tôt. Les dents à 5 mois chez les enfants, sous alimentation artificielle, apparaissent de plus en plus souvent. Dans le groupe d’enfants recevant exclusivement du lait maternel, la dentition a commencé à l’heure moyenne établie ou avec un retard de 1 à 3 semaines.

Des études plus récentes – 2019, ont prouvé la relation entre le poids de l’enfant à la naissance et le moment de la dentition. Chez les bébés prématurés, les premières dents sont apparues plus tard – vers 7-8 mois. Chez les bébés nés prématurément et avec un manque de poids, les termes se sont décalés en moyenne de 2 à 6 mois. Chez les enfants en surpoids, l’éruption a commencé plus tôt.

Dents de lait chez les enfants: l’ordre d’éruption

Dans la morsure de lait – 20 dents, 10 dans chaque mâchoire : 4 incisives, 2 canines et 4 molaires. Et leur éruption se produit selon un certain schéma. Le groupe de dents du même nom apparaît dans la cavité buccale à peu près au même moment.

Quelles dents arrivent en premier ? Selon le calendrier d’éruption, les incisives centrales de la mâchoire inférieure apparaissent en premier. Cette séquence est déterminée par la signification pratique pour l’enfant et a l’ordre suivant :

Nécessaires pour mordre, ils coupent littéralement les aliments.

Augmenter la zone d’exposition aux aliments.

Ce sont les premières dents à mâcher conçues pour broyer les aliments.

Augmenter la capacité à mastiquer les aliments. Avec son apparence, l’enfant devrait avoir autant de produits que possible qui nécessitent une mastication soigneuse.

Dans de rares cas, le processus de dentition commence par la mâchoire supérieure. Et ce n’est pas un signe de pathologie, comme on le pensait auparavant, mais une caractéristique individuelle de l’organisme. La dentition dans la mâchoire supérieure est toujours plus facile, ce qui s’explique par les caractéristiques anatomiques du tissu osseux – il est plus poreux. Des observations à long terme du développement des enfants ont permis de formuler un schéma d’éruption des dents de lait chez les enfants, en tenant compte des variations de la norme:

À l’âge de trois ans, les 20 dents de lait devraient faire éruption dans la cavité buccale. Et c’est un indicateur de la norme chez les enfants nés à terme, sans problèmes de santé graves.

Les pédiatres utilisent une formule pour déterminer le nombre de dents de lait qu’un enfant devrait avoir à un âge donné : X \u003d Y – 4.

Où “X” est le nombre de dents et “Y” est le nombre de mois que vit l’enfant. Par exemple, à 12 mois, un enfant devrait avoir 8 dents dans la cavité buccale. Cette formule ne détermine que des valeurs approximatives et n’est utilisée que jusqu’à 2-2,5 ans.

symptômes de dentition

Quelques semaines avant le début de la dentition, les parents peuvent remarquer les soi-disant signes avant-coureurs – des signes indiquant le début du processus de dentition.

Ceux-ci incluent: les caprices, les changements d’humeur, les troubles du sommeil, qui peuvent s’expliquer par des sensations désagréables dans la cavité buccale, une pression sur la mâchoire. Après tout, pour qu’une dent apparaisse dans la cavité buccale, elle doit surmonter le tissu osseux, la membrane muqueuse des gencives. La couronne de la dent la traverse littéralement et cela est facilité par la pression mécanique et les enzymes de la salive. Par conséquent, une salivation abondante est considérée comme l’un des signes d’une éruption imminente.

La dentition peut être atroce pour votre bébé et pour vous. Mais vous pouvez l’aider dans cette période difficile. Consultez notre liste de contrôle pour obtenir des conseils sur ce qu’il faut faire si votre enfant fait ses dents.

7 à 10 jours avant l’apparition de la première dent sur les gencives, on peut remarquer des rougeurs, des gonflements, les contours de la couronne se dessinent progressivement. Lorsque les premières dents apparaissent, le bébé peut être dérangé par des démangeaisons, une sensation de pression de l’intérieur.

Les symptômes prononcés de l’éruption disparaissent dès que le tranchant ou un tubercule apparaît au-dessus de la membrane muqueuse. Cela prend généralement 2 à 7 jours.

Mais les canines sont considérées comme les plus difficiles en éruption, en raison de leur emplacement anatomique, et des dents à mâcher – molaires, en raison d’une couronne plus massive.

Problèmes possibles

La dentition est un processus physiologique, bien qu’elle puisse être associée à certaines sensations désagréables. Ce processus nécessite une attention particulière de la part du médecin et des parents, car s’il est violé, des problèmes de développement peuvent être suspectés.

Tout d’abord, les médecins évaluent les indicateurs physiologiques de l’éruption. Il ne s’agit pas seulement du moment de l’apparition des dents, mais aussi du principe d’appariement. Les premières à apparaître dans la cavité buccale sont les incisives centrales de la mâchoire inférieure, suivies des dents du même nom de la mâchoire supérieure. Ces dents forment une paire qui entre en contact avec la mastication et, à mesure que toutes les dents de lait apparaissent, la hauteur de la morsure se forme.

Si ce principe est violé, certains problèmes peuvent être suspectés, par exemple, l’emplacement incorrect des rudiments de dents dans l’épaisseur de la mâchoire (rétention), leur absence complète (adentia). Heureusement, de telles violations sont rarement détectées et ne peuvent être considérées que comme une caractéristique individuelle. Mais ces enfants ont besoin de l’attention particulière des médecins et d’un ensemble de mesures pour prévenir les pathologies de la morsure.

Comment aider votre bébé à faire ses dents

Caprices, nuits blanches, troubles de l’appétit sont des symptômes qui accompagnent souvent la poussée dentaire. Et pendant cette période, le bébé a besoin d’aide pour soulager les démangeaisons, les brûlures et la pression lors de la dentition.

Les pharmacies et les magasins spécialisés pour enfants proposent une large gamme d’anneaux de dentition en silicone alimentaire et autres matériaux. La capacité de refroidir l’anneau de dentition aura un effet analgésique supplémentaire, soulagera les irritations.

Les enfants allaités sont plus susceptibles d’allaiter, car le lait maternel n’est pas seulement un aliment et un liquide, c’est aussi un «médicament» qui aidera à faire face à l’inconfort, aux démangeaisons et à recevoir une portion d’amour et de soins. À cette époque, les enfants ont besoin de soins et d’attention. Les soins parentaux, le massage des gencives sont le meilleur moyen de faire face rapidement aux symptômes et de soulager l’état du bébé.

Récemment, les gels ont gagné en popularité lors de la dentition chez les enfants. Ce sont des produits qui contiennent un composant analgésique, rafraîchissant et anti-inflammatoire qui élimine les causes qui causent l’inconfort.

Cependant, leur préjudice dans certains cas l’emporte sur les avantages. Les moyens contenant un anesthésique – lidocaïne ou novocaïne, peuvent provoquer des réactions allergiques. À cet égard, les produits contenant des composants végétaux sont également dangereux. En 2003, plus de 8 000 cas d’empoisonnement ont été enregistrés et 67 % du total étaient des enfants de moins de 6 ans. En Occident, de 1983 à 2003, il y a eu 7 décès associés à l’utilisation d’anesthésiques locaux. Vous pouvez utiliser ces fonds, mais uniquement selon des indications strictes et en suivant les instructions d’utilisation, toujours sous la supervision d’un médecin.

A quelle heure faut-il commencer à se brosser les dents

Les dentistes recommandent de commencer à se brosser les dents dès la première éruption. Mais en même temps en utilisant une brosse à dents du bout des doigts. Ces brosses sont douces, elles sont incapables d’abîmer l’émail délicat, les gencives irritées. Simultanément au nettoyage, un léger massage des gencives a lieu, ce qui atténue les symptômes.

Les dentistes recommandent de commencer à se brosser les dents dès la première éruption. Mais en même temps en utilisant une brosse à dents du bout des doigts. Ces brosses sont douces, elles sont incapables d’abîmer l’émail délicat, les gencives irritées.

Simultanément au nettoyage, un léger massage des gencives a lieu, ce qui atténue les symptômes.

L’hygiène buccale des jeunes enfants peut se faire avec ou sans dentifrice. Les dentistes n’ont pas de réponse claire à cela. Il est recommandé d’utiliser une pâte adaptée à l’âge des enfants à risque :

  • Recevoir une alimentation artificielle ;
  • né prématurément;
  • Avec une santé affaiblie;
  • Avec des maladies diagnostiquées, etc.

Le dentifrice doit être adapté à l’âge et au brossage des dents des nourrissons, généralement étiqueté « 0+ » sur les emballages. Ils se distinguent par une composition naturelle, ils sont sans abrasifs et le nettoyage est effectué grâce à des enzymes, généralement du lait.

Ce que les parents doivent savoir sur la dentition chez les enfants

L’apparition d’un nouveau-né dans la famille, accompagnée de joie et de bonheur, apporte des troubles supplémentaires, parfois des nuits blanches et des jours agités. L’une des périodes importantes et plutôt difficiles de la première année de vie est le début de la dentition. Heureusement, pour la plupart des familles avec des tout-petits, c’est relativement indolore.

Cependant, il existe des cas où l’apparition des premières dents s’accompagne de fièvre, d’intensification des douleurs qui tourmentent l’enfant jour et nuit. Le bébé devient agité, demande des mains, il s’inquiète des gencives enflées qui démangent et font mal.

Afin de survivre à cette période le moins douloureusement possible, principalement pour le bébé lui-même, les parents doivent s’y préparer à l’avance, armés des connaissances et des conseils utiles des médecins.

Premiers signes

Il est conseillé de reconnaître à temps l’apparition de la dentition chez un enfant afin de pouvoir lui apporter l’assistance nécessaire. En règle générale, les symptômes de l’apparition prochaine de la première dent chez un nourrisson apparaissent en quelques jours – chez la plupart des enfants, cette période dure plusieurs jours et se termine par l’éruption de l’enveloppe externe des gencives.

Le fait que le bébé commence à faire ses dents, les parents peuvent le découvrir par les signes suivants:

L’apparition de changements soudains dans le comportement de l’enfant : troubles du sommeil, irritabilité, pleurs, refus de prendre le sein ou le mamelon ;

La formation d’une salivation accrue, souvent accompagnée de l’apparition d’éruptions cutanées autour de la bouche, sur le menton, la poitrine du bébé en raison d’une salive abondante;

Au site d’éruption dentaire, la gencive gonfle, devient œdémateuse;

L’enfant mord tout ce qui lui tombe sous la main, essayant de soulager les démangeaisons gênantes qui apparaissent dans les gencives.

Ce que vous devez savoir sur les délais

Avec le développement correct du corps d’un nouveau-né, la dentition se produit à un certain moment selon le principe de l’appariement. Des dents généralement identiques éclatent en même temps – cela s’applique aux paires d’incisives et de canines centrales et latérales.

À la naissance, il y a 20 follicules dans les deux mâchoires d’un bébé – 10 pour chaque mâchoire, qui sont les rudiments des dents temporaires. De plus, le nouveau-né a 16 rudiments de dents permanentes. 16 autres bourgeons commencent à se former après la naissance.

L’ordre d’éruption des dents de lait:

Important : voici les délais moyens de poussée dentaire chez les nouveau-nés. Cependant, le développement de chaque organisme est strictement individuel, il est donc possible de décaler ces dates dans un sens ou dans l’autre dans environ 50% des cas. Par conséquent, ne paniquez pas si les écarts par rapport aux termes donnés sont insignifiants.

Il y a des cas où le bébé est déjà né avec la première dent. Cela complique grandement le processus d’allaitement, vous devez donc obtenir les conseils appropriés de votre médecin.

Avec l’alimentation artificielle, il peut y avoir un retard de poussée dentaire, alors que les dents d’un bébé allaité éclatent plus tôt dans 10 cas sur cent. De plus, le retard dans l’éruption des dents de lait est affecté par l’état de la mère pendant la grossesse – par exemple, la toxicose, les maladies infectieuses, le stress, ainsi que les maladies transmises par le bébé.

À quoi faire attention lorsque les premières dents poussent

Les symptômes ci-dessus de l’apparition de la dentition sont caractéristiques de presque tous les nourrissons. Cependant, certains enfants développent des symptômes supplémentaires qui doivent être pris au sérieux :

La formation dans la bouche de petites vésicules aqueuses avec un liquide trouble ou clair;

Augmentation de la rougeur et de l’inflammation des gencives;

Muqueuse buccale enflammée, accompagnée de la formation d’une petite érosion.

Chez un bébé en bonne santé, lors de la dentition, contrairement aux idées reçues et aux conseils de parents “expérimentés”, la température ne monte pas. Si cela se produit encore, cela signifie que le corps de l’enfant est simultanément exposé à une sorte de maladie inflammatoire.

Le plus souvent, ces signes indiquent le développement d’une forme virale de stomatite ou de SRAS, ce qui n’est pas surprenant lorsqu’un enfant veut tout traîner dans sa bouche. Par conséquent, vous devez montrer l’enfant au médecin. Si le pédiatre ne trouve pas de signes d’infection virale aiguë, montrez le bébé au dentiste afin qu’il puisse déterminer quelle forme de stomatite votre enfant a contractée et prescrire un traitement adéquat. Malheureusement, les pédiatres dans cette situation sont le plus souvent incompétents.

Complications possibles

Les “surprises” que la nature présente lors de l’apparition des premières dents chez les nourrissons ne se terminent pas par les troubles énumérés. D’autres complications sont parfois possibles :

Formation d’hématome. Une bulle de couleur bleutée gonfle sur la gomme. Le plus souvent, il se résout avec le temps, mais parfois, si la vessie est trop volumineuse, une intervention chirurgicale est nécessaire. Le médecin pratique une petite incision dans la gencive pour retirer le liquide sanguinolent.

L’apparition de vomissements. La raison en est peut-être une salivation excessive. Cependant, si les vomissements s’accompagnent de diarrhée et de fièvre, ceux-ci peuvent être des signes de rotovirus, il est donc urgent de montrer l’enfant au pédiatre.

Réflexe de toux. Cela ne se produit pas lors d’une coupe normale. La cause de la toux peut être une salive abondante, avec laquelle le bébé s’étouffe.

Lorsqu’un nez qui coule apparaît, montrez l’enfant au médecin – il est certain que la dentition a coïncidé avec un rhume.

Important : Si votre bébé a de la fièvre, de la diarrhée et des vomissements pendant la dentition, prenez-le au sérieux. La cause de leur apparition ne peut pas être la dentition. Il est urgent d’appeler un pédiatre, car le corps du bébé est menacé d’intoxication en raison d’une infection en développement.

Comment soulager l’état du bébé avec des médicaments

Si le bébé s’inquiète des douleurs aux gencives et qu’il commence à se comporter de manière agitée, vous pouvez lui donner un analgésique léger adapté à son âge. Pour les plus petits, il est préférable d’utiliser des bougies et les enfants plus âgés peuvent recevoir une suspension spéciale. Ces médicaments, en plus de l’effet sédatif, ont de légères propriétés antipyrétiques.

De plus, les pharmacies vendent un gel anesthésique spécial, dont une petite quantité doit être appliquée à la surface des gencives enflammées. Cependant, vous ne devez pas vous laisser emporter par de tels gels, car la plupart d’entre eux contribuent à augmenter la salivation et provoquent également des engourdissements, ce qui rend le bébé mal à l’aise.

Important: avant d’acheter tel ou tel médicament pour soulager l’état de l’enfant lors de la dentition, vous devez absolument consulter un pédiatre pour exclure les effets secondaires.

Quelques conseils simples disponibles

Dans certains cas, vous pouvez régler vous-même le problème à la maison :

Si l’enfant met constamment des objets étrangers dans sa bouche , essayez de masser ses gencives plusieurs fois par jour pendant 2 minutes à l’aide d’un doigt propre.

Votre enfant n’aime pas cette procédure? Donnez-lui de l’eau chaude prélavée, puis un anneau dentaire en caoutchouc refroidi. Il a l’effet de massage souhaité et un léger froid a un effet calmant sur les gencives douloureuses.

La peau autour de votre bouche est-elle irritée ? Assurez-vous que la salive ne coule pas sur le menton – épongez souvent la peau délicate du visage avec une serviette propre. Lorsqu’une éruption cutanée apparaît, traitez les zones touchées de la peau avec une crème pour bébé à base de plantes.

L’enfant refuse-t-il de manger ? Peut-être que la nourriture chaude augmente son inconfort. Essayez de lui donner de la nourriture fraîche pendant cette période.

Avez-vous remarqué que l’enfant touche constamment l’oreille, les joues et les frotte? Cela peut être un signe que la douleur des gencives se propage le long des fibres nerveuses.

Essayez de donner à votre bébé un analgésique léger comme le Nurofen ou le Panadol.

L’enfant tousse lorsqu’il fait ses dents. Qu’est-ce que cela signifie et comment guérir?

Lorsqu’un enfant commence à se faire les dents, cela lui cause des sensations désagréables et douloureuses et cause beaucoup de problèmes aux parents. Parfois, les bébés développent une toux pendant la dentition, et certaines mamans et certains papas pensent que cela peut être un signe de maladie.

La toux n’indique pas toujours la présence de maladies respiratoires ou d’infections dans le corps de l’enfant. Vous devez d’abord consulter un médecin qui clarifiera l’origine du problème, identifiera les symptômes et vous prescrira le traitement approprié.

Les symptômes

Si le bébé tousse à cause de la dentition, la raison réside dans une salivation excessive ou une production d’expectorations. Pas besoin de donner un médicament à un enfant malade sans ordonnance d’un médecin – le mal qu’il peut causer peut être bien plus important.

Si maman ou papa remarque que l’enfant tousse, mais n’est pas sûr que la cause soit l’apparition de dents de lait, il vaut la peine d’examiner la peau autour de la bouche de l’enfant. Avec une séparation abondante de la salive, elle pénètre non seulement dans la gorge, mais s’écoule également de la cavité buccale, provoquant une irritation et une rougeur des tissus mous.

Il faut comprendre que l’apparition des dents est un processus complexe et plutôt douloureux associé à certains changements dans un organisme en croissance. Pendant la période où les dents sont coupées, le bébé pleure souvent à cause de sensations inconfortables, de sorte que le mucus s’accumule dans son nasopharynx. Il pénètre dans les voies respiratoires, provoquant la toux. S’il est sec, cela signifie une irritation des muqueuses, s’il est humide, des expectorations se sont déjà formées.

IMPORTANT : Habituellement, ces quintes de toux disparaissent d’elles-mêmes en 2-3 jours. Mais si cela ne s’est pas produit et qu’un nez qui coule, un essoufflement et une respiration sifflante au niveau de la poitrine apparaissent, il est fort probable que l’enfant soit malade. Dans ce cas, vous devez contacter d’urgence un pédiatre.

Traitement

Lorsqu’une toux apparaît chez les enfants, ne vous inquiétez pas, cela indique généralement le début de la croissance des dents. Selon les experts, il commence chez les bébés à l’âge de six mois. Il vaut la peine de préparer ce processus à l’avance: achetez des anneaux de dentition spéciaux, des gouttes nasales (Aquamaris), montrez l’enfant à un médecin qualifié.

À la maison, l’enfant doit être entouré d’attention, de patience et de soins de la part de ses proches. S’il y a des complications, des soins médicaux sont nécessaires. Cela est particulièrement vrai dans les cas où il existe des troubles du système digestif des enfants et des refus de manger.

Aider

Les pédiatres recommandent que si des symptômes indésirables apparaissent, consultez un médecin. Il va ausculter (écouter) les poumons avec un phonendoscope. Si la toux est associée à une sécrétion excessive de mucus ou à une salivation accrue, la santé de l’organisme en croissance est sans danger. Dans ce cas, vous devez suivre les recommandations médicales pour que le petit patient se sente mieux :

  • Promenades extérieures quotidiennes
  • Maintenir le niveau d’humidité optimal dans le salon
  • Nettoyage humide quotidien
  • Nettoyer le nez du mucus avec un aspirateur
  • Boisson chaude abondante
  • Hydratation des muqueuses du nez, lavage du nez avec des solutions à base d’eau de mer (Aqualor, Aquamaris)

Les aspirateurs pour éliminer le mucus des voies nasales diffèrent par leur coût et leur méthode d’application. L’option la plus simple, la moins coûteuse et la plus efficace est une seringue en caoutchouc. Il doit être compressé, puis insérer l’embout alternativement dans les narines et desserrer, en éliminant le mucus.

Les aspirateurs nasaux ne sont pas très faciles à utiliser, donc tout le monde n’osera pas les utiliser. Pour utiliser un aspirateur, vous avez besoin d’un aspirateur qui vous permettra d’aspirer le mucus des voies nasales. Le principal inconvénient de cet appareil est le bruit pendant la procédure.

Les appareils électriques sont aussi efficaces que possible et sont contrôlés par un bouton spécial, qui vous permet d’éliminer rapidement et facilement le mucus, mais leur coût est assez élevé.

La meilleure option est un aspirateur nasal mécanique. Extérieurement, c’est un récipient pour extraire le mucus avec une pointe spéciale et un tube. La pointe est insérée dans les narines d’un petit patient et, à l’aide d’un tube, l’air est aspiré par la bouche. L’appareil est doté de filtres remplaçables qui empêchent les écoulements de pénétrer dans la bouche des parents.

Durée de la toux

Pour distinguer une toux lors de la dentition de ce qui est causé par une pathologie, il faut connaître la durée de la première. L’apparition des dents de lait affecte particulièrement intensément le corps de l’enfant au cours des 2 à 4 premiers jours, les symptômes qui l’accompagnent durent à peu près le même temps.

IMPORTANT : Aucun traitement particulier n’est requis, tous les symptômes disparaissent rapidement d’eux-mêmes. Si le problème dure plus longtemps, vous devez absolument contacter un spécialiste qui examinera le bébé et, si une infection est détectée, vous prescrira des procédures de diagnostic supplémentaires et un traitement approprié.

L’avis du Dr Komarovsky

Evgeny Olegovich Komarovsky est un célèbre pédiatre et il a une opinion particulière sur la toux de l’enfant. Il croit que lorsqu’on tousse à l’âge de la dentition, il est impossible de dire immédiatement sans équivoque quelle en est la cause. Après tout, c’est à cet âge que le risque de développer une infection respiratoire augmente. Dans tous les cas, Komarovsky est contre l’auto-traitement et insiste pour aller chez le médecin dès les premiers symptômes désagréables.

Mais si la toux est très rare et que l’enfant continue de courir joyeusement dans l’appartement, il n’y a aucune raison de s’inquiéter.

Expérience maman et papa

Les mamans notent que presque tous les bébés ont une toux et une fièvre assez fortes lorsque les premières dents apparaissent. Quelqu’un va chez le pédiatre avec cela, et quelqu’un reste à la maison et attend – généralement un tel symptôme disparaît en quelques semaines. Un signe d’éruption peut être une salive très abondante. Souvent, les médecins refusent même de prescrire des tests ou des traitements, surtout s’il est clairement visible que l’enfant fait simplement ses dents. Mais si la toux est forte et ne disparaît pas et que le bébé a de la fièvre, il est préférable de consulter un médecin de toute façon – selon l’expérience des parents, il peut s’agir d’une sorte de maladie qui vaut mieux pour commencer le traitement le plus tôt possible.

Changement de dents de lait

Les dents de lait font l’objet de nombreuses disputes entre dentistes du monde entier. Il n’y a toujours pas de consensus sur la façon de les traiter correctement, à quel âge il est permis de les retirer et quand le changement des dents de lait en dents permanentes doit avoir lieu. Le sujet n’est pas facile et les parents doivent toujours consulter un médecin s’ils soupçonnent un retard dans la dentition ou d’autres problèmes désagréables associés à la santé du bébé.

Dans quel ordre et quand les dents de lait tombent-elles ?

L’éruption des dents permanentes est un processus naturel et en même temps très difficile, qui dépend de nombreux facteurs, tels que :

  • Moment de l’allaitement – une transition précoce vers le lait maternisé peut provoquer divers troubles.
  • Le déroulement de la grossesse et les traumatismes de la naissance passée.
  • Facteur génétique – la future mère doit savoir à l’avance quelles maladies peuvent être transmises au fœtus de manière héréditaire et comment cela affectera le fonctionnement du corps.

Si la naissance s’est déroulée sans incident, que l’enfant et les parents sont en bonne santé, les conditions standard pour la perte de dents sont les suivantes :

  • 5-6 ans – incisives au centre;
  • 7-8 ans – incisives latérales;
  • 8-10 ans – prémolaires;
  • 9-11 ans – crocs;
  • jusqu’à 13 ans – molaires.

La préparation d’un changement de dents est une période cruciale. Il est conseillé aux parents de surveiller l’amélioration de l’hygiène bucco-dentaire, car les trous formés dans les gencives sont les zones les plus vulnérables à l’infection. En prévention, des rinçages antiseptiques sont prescrits avec une faible décoction de camomille.

symptômes de dentition

Étant donné que le processus d’éruption commence simultanément avec le prolapsus, c’est toujours un stress énorme pour le corps d’un enfant fragile. Tous les enfants ne supportent pas tout facilement – il y a une léthargie générale, des caprices, des sautes d’humeur, une perte d’appétit due à des douleurs dans la bouche. D’autres symptômes sont également possibles :

  • nez qui coule et congestion nasale prolongée;
  • gonflement des tissus mous, passage de l’œdème au visage;
  • salivation anormalement forte;
  • toux;
  • indigestion – diarrhée ou constipation prolongée;
  • éruption autour des coins de la bouche;
  • augmentation de la température corporelle.

Une erreur courante des jeunes parents est que, après avoir découvert l’un des symptômes énumérés, ils commencent à traiter leur bébé pour un rhume ou une intoxication alimentaire, au lieu de demander l’aide d’une clinique. En conséquence, l’enfant reçoit une dose de médicaments inutiles et l’état général ne s’améliore en aucune façon, car la cause première n’a pas été éliminée.

La croissance des dents permanentes est un long processus qui ne se termine pas par une éruption d’incisive ou de canine. Pour la formation du système racinaire, le corps a besoin de 2 à 3 ans, au cours desquels les symptômes d’éruption peuvent se reproduire périodiquement.

Perte précoce des dents de lait

Parfois, il arrive que le processus de chute ne commence pas à 5-6 ans, mais à 4 ans ou même plus tôt. Les facteurs suivants y contribuent :

  • perte prématurée d’une dent malade, par exemple due à une pulpite;
  • malocclusion congénitale;
  • les blessures régulières dues à un mode de vie actif, à la pratique de sports « hors d’âge » ;
  • tumeurs bénignes ou malignes.

Dans tous les cas, la perte précoce des dents est une violation grave qui doit être corrigée. Cela nécessitera une surveillance constante par le dentiste, l’installation éventuelle d’une prothèse amovible ou un traitement orthodontique avec correction ultérieure de la morsure – tout dépend de la situation spécifique et du tableau clinique.

Changement de dents de lait – raisons du retard

La situation inverse est que les dents persistent longtemps et ne peuvent en aucun cas éclater. Dans ce cas, il est recommandé de faire une radiographie panoramique pour bien voir les rudiments des incisives permanentes et des molaires et comprendre l’état du système racinaire.

Il existe des causes plus spécifiques que l’éruption précoce, elles peuvent être soit congénitales, soit acquises :

  • maladies génétiques affectant l’état du tissu osseux;
  • conséquences du rachitisme;
  • phénylcétonurie;
  • mauvaise écologie et composition nocive de l’eau potable;
  • les perturbations hormonales et le diabète ;
  • troubles chroniques du tractus gastro-intestinal.

Les rudiments des dents peuvent mourir même au stade du développement intra-utérin du fœtus. C’est pourquoi une radiographie ou une tomographie 3D est nécessaire pour exclure le pire des cas d’édentement complet, en raison duquel les dents permanentes ne repousseront jamais.

Que doivent faire les parents lors d’un changement de dents?

Habituellement, l’éruption des dents permanentes ne cause pas d’inconfort chez les enfants et une légère douleur aux gencives peut être soulagée avec des gels anesthésiques.

Si une plaie se forme à l’endroit où la dent est tombée, une boule de coton stérile peut y être appliquée pendant 5 minutes. Après la chute d’une dent, il est recommandé de ne pas manger pendant 2 heures et d’exclure les aliments acides, épicés et salés de l’alimentation pendant toute la journée.

  • Desserrez et retirez les dents de lait – elles devraient tomber d’elles-mêmes
  • Choisissez votre bouche avec des objets pointus
  • Ronger des caramels et des noix
  • Cautériser les plaies avec des antiseptiques

Caractéristiques nutritionnelles

Dans les dents permanentes nouvellement sorties, l’émail n’est pas encore complètement formé, il est donc très important de fournir à l’enfant une bonne nutrition :

  • Les produits laitiers ou autres aliments riches en calcium doivent être inclus dans l’alimentation quotidienne
  • Deux fois par semaine, vous devriez manger du poisson – il contient du phosphore
  • Les légumes et les fruits sont mieux consommés plus souvent, frais et sous forme solide.
  • Il vaut mieux refuser les sucreries et les pâtisseries blanches. De plus, la soude est très dangereuse pour l’émail fragile.
  • Ne mangez pas de caramel, de bonbons durs, de noix ou d’autres aliments collants ou durs. Il est également préférable de ne pas manger d’aliments contenant des colorants actifs, car ils peuvent facilement changer la couleur de l’émail à vie.

Avis de non-responsabilité : Ce matériel n’est pas destiné à fournir un diagnostic, un traitement ou des conseils médicaux. Les informations sont fournies à titre informatif uniquement. Veuillez consulter votre médecin pour tout diagnostic et traitement médical et lié à la santé. Ces informations ne doivent pas être considérées comme un substitut à une consultation avec un médecin.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.