rêver

Comment se débarrasser rapidement de la cellulite

La cellulite est une augmentation et une accumulation locales de cellules graisseuses, avec une microcirculation et une circulation sanguine altérées, un tissu conjonctif envahi.

Pour un certain nombre de raisons, les dépôts de graisse commencent à retenir l’humidité. Il y a un gonflement. Il appuie sur le tissu conjonctif. Afin de vous protéger des effets constants de l’œdème, une production accrue de collagène commence. La protéine pénètre dans la graisse avec des fils denses, essayant de la séparer, réduisant la force de pression. C’est ainsi que des tubercules caractéristiques, des fossettes et d’autres irrégularités apparaissent sur les hanches, les fesses, l’abdomen et la surface interne des bras.

Contents

Causes de la cellulite

Le défaut cosmétique affecte dans la plupart des cas les femmes. L’une des principales causes de dépôt anormal d’adipocytes est un déséquilibre des œstrogènes (l’hormone sexuelle féminine). Aussi, les dermatologues parmi les coupables de l’apparition de la cellulite sur les jambes s’appellent :

  • maladies de la glande thyroïde et du système endocrinien;
  • défaillances du métabolisme des protéines et des graisses, carence en albumine ;
  • prédisposition héréditaire;
  • inactivité physique. Un mode de vie sédentaire provoque l’apparition d’un excès de poids et l’accumulation de graisse sur les hanches, les jambes et la face interne des mains ;
  • stresser . Une forte excitation s’accompagne d’une poussée d’adrénaline. L’hormone affecte tous les indicateurs du corps, y compris le métabolisme des graisses, la mauvaise circulation sanguine et la circulation lymphatique. De ce fait, la sortie de liquide est perturbée, les produits finaux du métabolisme ne sont pas rapidement excrétés du corps. Par conséquent, les problèmes commencent par le renouvellement de la peau, du tissu sous-cutané et du tissu adipeux ;
  • fumer . La nicotine affecte considérablement la circulation sanguine. Les vaisseaux deviennent plus minces, ne drainent pas le liquide des tissus à temps. De plus, les résines, les métaux lourds présents dans le tabac, absorbent moins bien l’oxygène, absorbent plus lentement le dioxyde de carbone. Tout cela affecte négativement l’état de la peau;
  • dénutrition associée à une hypodynamie . Un mode de vie sédentaire, manger avec beaucoup de sel, de graisses et de glucides affecte négativement l’état de la peau et des tissus sous-cutanés.

stades de la cellulite

La cellulite a 4 stades de développement :

Première. A première vue, il est difficile de remarquer les premiers signes de cellulite sur la peau à ce stade. Visuellement, la surface semble lisse, ne diffère pas en couleur des zones voisines. Mais parfois, il y a un léger gonflement de la peau, un léger gonflement (plus visible sur le ventre).

Deuxième. Les veines commencent à réagir à l’œdème, la pression dans les tissus augmente, la microcirculation sanguine est perturbée et une carence en oxygène se produit. De cette graisse devient une masse dense. Le collagène commence à former une grille, des nids d’abeilles. Au deuxième stade, une «peau d’orange» caractéristique apparaît déjà, le liquide interstitiel cesse d’être excrété par le flux lymphatique.

Troisième. L’œdème comprime les veines. Des problèmes surviennent non seulement dans l’élimination rapide des produits métaboliques finaux, mais également dans la fourniture d’oxygène, de protéines et de glucides. De ce fait, les “tubercules” de graisse sont visibles à l’œil nu, ils sont collectés dans des “nids d’abeilles” caractéristiques. Lors de la collecte de dépôts dans un pli, une “peau d’orange” est visible.Les zones avec de la cellulite sont plus froides que la peau saine.

Quatrième. cellulite fibreuse. Le problème n’est pas seulement esthétique, mais aussi médical. Restaurer le flux lymphatique et nourrir les tissus simplement avec des massages ou des crèmes ne fonctionnera pas, et masquer la « peau d’orange » avec du fond de teint ne fonctionnera pas. La cellulite est visible dans n’importe quelle position du corps. La peau affectée est froide, de couleur bleuâtre, de sensibilité réduite. La cellulite fibreuse au stade 4 est éliminée uniquement par chirurgie (liposuccion).

Le traitement de la cellulite est efficace dans les phases initiales. À 3-4, seul un complexe de procédures cosmétiques donnera un résultat.

Pour déterminer indépendamment la présence de cellulite, il suffit de regarder la peau, de saisir une zone de peau de 5 cm de large et de la plier en un pli. Si des tubercules apparaissent, c’est la deuxième étape. Sur le troisième, des nids d’abeilles et un réseau de collagène sont bien visibles. Au quatrième stade, il est difficile de rassembler la peau en un pli. Il est rugueux, froid, avec une teinte bleutée, des bosses sont visibles même au repos.

Comment se débarrasser de la cellulite sur les cuisses et les fesses

Vous pouvez éliminer rapidement la graisse corporelle aux étapes 1 et 2 à la maison en utilisant :

  • Cosmétiques spéciaux. Les ingrédients actifs activent le métabolisme, améliorent la circulation sanguine, uniformisent le teint et hydratent la surface. Visuellement, les cuisses, la face interne des bras et les autres zones endommagées par la « peau d’orange » deviennent plus saines et plus belles. Mais les crèmes anti-cellulite n’ont qu’un effet cosmétique et n’agissent pas en profondeur au niveau du tissu sous-cutané. L’efficacité dépend non seulement de la composition, mais aussi du mode de vie et de la nutrition. Parfois, les composants des crèmes ou gommages anti-cellulite ne conviennent pas à une personne. Des allergies, des irritations et des éruptions cutanées se développent. Par conséquent, avant de décider comment éliminer la cellulite, il est préférable de consulter un cosmétologue au sujet du remède.
  • Auto-massage anti-cellulite. Manuel ou matériel, sec ou avec des huiles – tout type d’exposition a un effet positif sur la circulation sanguine, le flux lymphatique et peut vraiment enlever quelques centimètres de la circonférence de l’abdomen, des fesses ou des bras. Le miel, qui est fabriqué dans un sauna ou un bain, active non seulement la circulation sanguine, mais élimine également les toxines, nourrit le derme avec des vitamines et des minéraux et l’hydrate. Le plus populaire est le séchage avec une brosse en poils de cactus et des huiles. Les huiles végétales sont appliquées sur les zones à problèmes et élaborées, les dépôts de graisse frottés. Des procédures régulières pendant 2-3 mois donnent un résultat visible. En fait : long et difficile physiquement.
  • L’utilisation de gommages. Des produits anti-cellulite spécialisés achetés à un mélange de café moulu avec du miel. Un gommage est appliqué sur la peau chauffée après une douche, un bain ou à la vapeur dans un sauna. Massez vigoureusement pendant 3-4 minutes. Laver à l’eau, appliquer une crème hydratante. Il faut faire 2-3 jours par semaine pour qu’après 2 mois le résultat apparaisse. Il convient de préciser qu’un massage trop vigoureux et non le long des lignes de massage blesse la peau, l’étire, provoquant l’apparition de vergetures, d’égratignures et d’inflammations.
  • Enveloppements anti-cellulite. Des moyens à base de varech ou de caféine sont appliqués sur les zones à problèmes, enveloppés d’un film et laissés pendant 30 à 60 minutes. Laver le produit, appliquer une crème hydratante et raffermissante. Un tel traitement de la cellulite sera retardé de six mois.
  • Thés et capsules pour la perte de poids. Du café vert annoncé à une variété de compléments alimentaires. Tous promettent de perdre du poids rapidement, de resserrer la silhouette et d’éliminer les premiers stades de la cellulite. Mais il convient de préciser que ces frais et ces thés sont dangereux pour la santé. Les diurétiques et les laxatifs éliminent beaucoup de liquide, entraînant une déshydratation. De plus, la prise de tels médicaments pour perdre du poids perturbe l’équilibre électrolytique. Par conséquent, ne soyez pas surpris qu’après plusieurs semaines de prise de thé anti-cellulite, le cœur commence à picoter, des crampes apparaissent la nuit et une fatigue accrue se fait sentir. Par conséquent, les médecins ne recommandent pas d’utiliser de telles méthodes. Surtout plus de 2-3 jours.
  • Exercices efficaces pour la cellulite sur les cuisses et les fesses à la maison. Les entraîneurs conseillent de se concentrer sur les squats (jambes écartées à la largeur des épaules, dos droit), les “ciseaux” (couché sur le dos, croisez les jambes droites à tour de rôle, relevé à un angle de 60º), les fentes (jambe en avant à tour de rôle vers l’avant à un angle de 90º). Faites chaque exercice 3 séries de 15 fois par jour.

Comment se débarrasser de la cellulite sur le ventre

Enlever efficacement les tubercules de graisse sur la promesse de l’abdomen :

  • Régime anti-cellulite. Si vous ne savez pas comment éliminer la cellulite dans la région du nombril, modifiez d’abord votre alimentation. Éliminer le sucre, les boissons gazeuses de l’alimentation, réduire la consommation de sel et de marinades. Mais ne vous affamez pas, mangez toutes les 4 heures en petites portions. La base du régime alimentaire: des légumes sous toutes leurs formes, des protéines légères et des graisses insaturées (noix, poisson rouge).
  • Exercices de la “peau d’orange”. Balancer la presse (classique, avec un virage du corps), tordre le cerceau (idéalement en massage, avec des balles ou des pointes), toute charge cardio (course, vélo, natation) aidera à éliminer la graisse corporelle. Pour le résultat, vous devez vous entraîner tous les deux jours pendant 30 minutes. Les premiers centimètres commenceront à fondre dans 14 jours.

Aux étapes 3-4, l’artillerie lourde est nécessaire. Pour de tels cas, les cosmétologues recommandent:

  • thérapie enzymatique. Des préparations à base d’enzymes (lipases, collagénases, hyaurolidases) sont injectées dans les zones à cellulite.Les substances activent la circulation sanguine, déclenchent un puissant effet de drainage, éliminent les poches et rajeunissent la peau; plusieurs semaines et ne récupèrent plus.Les volumes sont réduits, la peau est lissée, la cellulite disparaît ;
  • drainage lymphatique et massage au rouleau sous vide. Il s’agit de divers types d’effets sur la peau et le tissu sous-cutané. Toutes les procédures améliorent la circulation sanguine, accélèrent le métabolisme des graisses. Ces appareils comprennent LPG et EXIMIA, une technologie plus récente qui combine le drainage lymphatique, le lifting RF et le massage par rouleaux sous vide.

Traitement matériel de la cellulite

Massage anti-cellulite – salut de la “peau d’orange”. La plus efficace est une méthode matérielle avec la capacité de travailler les dépôts de graisse les plus profonds et les grandes zones du corps.

Le massage au rouleau sous vide est une procédure cosmétique, une sorte de massage matériel. Pendant la séance, les amas graisseux sont éliminés simultanément par l’aspiration et l’effet mécanique des rouleaux de massage. Un double coup sur la cellulite aide à éliminer la «peau d’orange» à tout moment, à rajeunir le corps et à perdre du poids en réduisant la taille des cellules graisseuses, en éliminant les poches.

Le principe de fonctionnement du massage à rouleaux sous vide

Un pli de peau présentant des signes de cellulite est placé sous une buse spéciale. Il y a un vide en dessous. La contre-pression dilate les vaisseaux veineux et lymphatiques, active l’écoulement du liquide interstitiel, supprime l’œdème et active le trophisme tissulaire. Le déplacement des rouleaux à buses sur la peau brise également les dépôts graisseux, augmente l’élasticité de la peau, l’élasticité, chauffe la surface et donne un effet lifting.

Si vous avez des questions ou ne savez pas comment vous débarrasser de la cellulite sur les jambes, quelle méthode choisir, nous nous ferons un plaisir de vous conseiller à la clinique ANACOSMA.

Rééducation après lipofilling des fesses

Ah, Jessica Lapin ! Vous froncez les sourcils en vous souvenant de qui il s’agit ? En effet, peu de gens se souviennent du nom de cette beauté, mais son image dans le dessin animé sur Roger Rabbit est restée gravée dans la mémoire de beaucoup d’hommes ! C’est la norme pour beaucoup de femmes ! Rappelez-vous juste sa longue robe rouge avec une fente profonde à la hanche, un corset serré et des talons aiguilles.

La chanteuse Riana a joué dans cette image pour le magazine Vogue dans une robe de Channel, et les designers Dolce et Gabanna, inspirés par les formes de cette dame, ont créé toute une collection en 2007. Quel est le secret, demandez-vous? Dans la capacité de vous présenter et de hanches mémorables. Et, si vous devez travailler la capacité à vous « porter », alors confiez le travail de vos hanches aux spécialistes de la Clinique de Chirurgie Plastique Abrielle.

Lipofilling des fesses: photo

Chirurgie lipofilling des fesses photos avant et après que vous trouverez sur le site.

A ce jour, le lipofilling des fesses est le moyen le plus efficace pour améliorer et changer radicalement les contours du corps de tous ceux existants. Mais cette merveilleuse médaille a un inconvénient – compte tenu de l’ampleur de l’intervention chirurgicale, c’est le moyen le plus traumatisant de corriger la silhouette.

Et si les troubles d’hier sont liés au bon déroulement de l’opération – greffe de graisse sur les fesses, la rééducation après la chirurgie plastique commence aujourd’hui. Le médecin a déjà fait tout ce qui était en son pouvoir, et à quel point le résultat sera excellent à la fin, à quel point il répondra aux attentes, à quel point la période de récupération se déroulera sans heurts, dépend maintenant de la paix intérieure du patient et de la mise en œuvre correcte des recommandations .

Le corps altéré subira une transformation, sera capricieux, jettera des tours, exigera du repos, de l’attention et du respect. Pas besoin de s’inquiéter, de se précipiter, de prendre des mesures d’urgence.

Le corps vit selon ses propres lois, réagit aux traumatismes, et il a besoin de “s’habituer” à vivre d’une nouvelle manière, dans un nouveau et beau “emballage/coque”. Chaque patient qui envisage d’effectuer une greffe de graisse fessière doit avoir une idée du déroulement normal de la période de rééducation, s’y préparer, être patient et suivre les prescriptions du médecin.

Récupération après lipofilling des fesses

Comme toute autre opération, le lipofilling des fesses provoque une réponse vive du corps. Le degré de réponse dépend du nombre de zones traitées, plus il y en a, plus fort. N’oubliez pas les caractéristiques individuelles – une tendance au gonflement, un seuil de douleur bas, la présence de maladies chroniques, la capacité des tissus à se régénérer et la vitesse des processus de récupération.

La réaction du corps se traduit par une faiblesse, une pression réduite (la greffe de graisse fessière s’accompagne d’une perte de sang), un œdème important (le poids peut augmenter de 5 kg ou plus), des ecchymoses, un malaise général et une gêne – dont le degré dépend de la sensibilité individuelle – du syndrome douloureux léger à sévère.

La douleur survient particulièrement souvent dans les zones de liposuccion approfondie: dans le dos, la taille, les flancs, le sacrum. Dans les zones de greffe de graisse, en règle générale, il y a un inconfort modéré.

Dans certains cas, au niveau des fesses dans les premiers jours après l’intervention, des signes d’inflammation aseptique peuvent être observés : rougeur, peau inégale, œdème plus prononcé, augmentation locale de la température. Vous devez en parler à votre chirurgien plasticien. Mais, dans la plupart des cas, tous ces phénomènes disparaissent d’eux-mêmes, en 5 à 7 jours.

Dès le premier jour après l’opération, en particulier pour les patients ayant reçu de gros volumes de tissu adipeux (plus de 500 ml dans chaque moitié des fesses), un ensemble de procédures de physiothérapie locale est prescrit pour améliorer le drainage veineux et lymphatique : thérapie par microcourants, magnéto thérapie, lumière polarisée, pommade Traumeel S “et” Bepanten “sur le domaine du lipofilling.

Magnétothérapie, pressothérapie, lumière polarisée sont prescrits sur les zones sujettes à liposuccion, le « gel Lyoton » est appliqué plusieurs fois par jour (au moins 4 fois).

De plus, les patients prennent des préparations de comprimés: Detralex, Troxerutin, Askorutin, Traumeel S.

Gonflement après chirurgie (syndrome oedémateux)

Le syndrome oedémateux nécessite une attention particulière dans le domaine de la greffe de graisse des fesses.

En règle générale, il est assez prononcé et, comme mentionné ci-dessus, plus il y a de zones du corps traitées pour obtenir la quantité requise de tissu adipeux, ainsi que pour améliorer les contours de la figure, plus il est important. Les zones d’où le tissu adipeux a été prélevé, celles qui “adjacentes” aux zones lésées, et celles dans lesquelles la graisse a été transplantée, gonflent également.

Certes, il convient de noter que les poches n’apparaissent pas immédiatement après l’opération, mais à la fin du premier jour. Dans un premier temps, vous pourrez même admirer le résultat qui sera obtenu après la restauration définitive de la carrosserie. Ensuite, un œdème apparaît, qui augmente lentement, atteignant un maximum de 3 à 5 jours et devenant très dense. La durée de l’augmentation de l’enflure et sa gravité dépendent beaucoup des caractéristiques individuelles du patient.

A partir du 6ème jour, très lentement et à contrecœur, l’œdème commence à abandonner ses positions, se ramollissant et “glissant” de haut en bas. Et à toute occasion opportune, ils s’efforcent de revenir, s’attardent, effrayants de leur persistance.

Le syndrome prémenstruel, les aliments salés ou épicés, l’alcool, la surchauffe, l’activité physique, ainsi que son absence totale peuvent provoquer le retour du gonflement des tissus (dans la période postopératoire, il est important d’alterner un exercice modéré avec un repos approprié : allongez-vous pendant 2 heures – comme 30 minutes – 1 heure) etc.

Mais encore, on peut résumer que pendant le cours normal de la période de rééducation après la greffe de graisse des fesses, l’œdème principal disparaît après 3-4 semaines et la restauration complète des tissus se produit en 2-3 mois.

Pour réduire le syndrome œdémateux et former un contour uniforme dans les zones de liposuccion dans la période postopératoire, il est nécessaire de porter des sous-vêtements de compression pendant 4 à 6 semaines. Compte tenu des particularités de la greffe de graisse sur les fesses (lipoaspiration soignée dans le dos, la taille, l’abdomen, etc., ainsi qu’une augmentation significative du volume des fesses), nous utilisons des sous-vêtements amincissants avec une compression supplémentaire dans l’abdomen et le dos. Ou un bandage est mis sur des sous-vêtements de compression.

Avis sur le lipofilling des fesses

“L’opération de lipofilling des fesses en elle-même a duré six heures, et après cela, l’équipe de la clinique m’a entouré avec tant de soin et d’attention que la période de récupération est passée inaperçue. Merci à la cosmétologue-réhabilitologue Ksenia Vasnina pour ses mains magiques ! Après chaque procédure de rééducation, je me sentais mieux, tout guérissait et les bleus disparaissaient sous mes yeux ! Olga, 37 ans.

De plus, un drainage actif est placé dans le sacrum après l’opération pendant 1 jour. À l’avenir, pour éviter l’accumulation de sérome, nous appliquons un “triangle” spécial en caoutchouc mousse ou des rouleaux à partir de plusieurs grandes serviettes en gaze pour donner une compression supplémentaire dans cette zone.

À notre avis, une compression uniforme n’affecte pas négativement le processus de greffe de tissu adipeux, cependant, elle empêche le développement d’un œdème important des zones opérées, nous sélectionnons donc des sous-vêtements qui capturent toutes les zones donneuses et la zone de greffe de graisse.

Hématomes après chirurgie

Les ecchymoses peuvent aussi être gênantes. Ceux qui sont situés près de la surface de la peau peuvent apparaître le premier jour après la chirurgie. Des hématomes profonds apparaîtront progressivement, au fur et à mesure de la convergence de l’œdème, dans les 7 à 10 jours.

Au début, les ecchymoses sont dures au toucher, au fur et à mesure qu’elles se dissolvent, elles vont s’adoucir, s’épanouir “brillantes” et ravir l’œil de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : du violet foncé au vert en passant par le jaune, après quoi elles disparaissent complètement. Les hématomes, ainsi que les œdèmes, ont tendance à descendre de haut en bas : des cuisses aux tibias et aux pieds, de l’abdomen aux organes génitaux externes, etc. Et c’est normal, expliqué par les lois de la gravité.

A propos des irrégularités après lipofilling

Les premières alarmes sur la présence d’irrégularités sont susceptibles d’apparaître dans les premiers jours après l’opération. Et absolument en vain. Au début de la période postopératoire (les 2 premières semaines), l’œdème augmente souvent et est inégalement réparti. C’est normal : ils se couchent davantage sur un côté – c’est là que le gonflement est descendu et s’est drainé.

C’est plus difficile lorsque des irrégularités de contour apparaissent plus tard – lorsque l’œdème converge – après 3-4 semaines. Encore une fois, il peut y avoir plusieurs raisons à cela :

  • erreurs de liposuccion (superficielles ou inégales);
  • les opérations qui ont été transférées plus tôt ;
  • cellulite – parce que la liposuccion ne peut jamais guérir ou éliminer la cellulite ;
  • mal sélectionné, ainsi que des sous-vêtements de compression mal habillés;
  • flaccidité, un grand nombre de stries (vergetures), minceur, mauvaise élasticité de la peau qui, au lieu de rétrécir, commence à pendre sans vergogne ou à se fixer de manière inégale – en grandissant, bouleversant ses propriétaires avec des contours inégaux.
  • des hématomes ou des séromes parfois étendus peuvent entraîner des irrégularités du contour, après quoi la formation de cicatrices planes avec rétraction cutanée est possible.

Dans tous ces cas, il est impératif de consulter un chirurgien plasticien. Les procédures de physiothérapie commencées en temps opportun peuvent vous éviter de nombreux problèmes à l’avenir.

Examens de contrôle : 1 jour, 7 jours, 14 jours, 3 semaines, 2 mois, 3 mois, 6 mois.

Une bonne prévention est la mise en place précoce de procédures de kinésithérapie de rééducation (littéralement dès le premier jour après la greffe de graisse des fesses), puis après 3 semaines de procédures de massage anti-cellulite, pressothérapie, mésothérapie des zones de liposuccion.

À propos des cicatrices après la chirurgie

La chose la plus agréable à propos de la greffe de graisse sur les fesses est qu’après cette opération, il ne reste aucune trace. La graisse est prélevée par de petites incisions (3 à 4 mm de long), généralement cachées dans des zones peu visibles du corps. Pour l’introduction d’incisions et même plus petites – pas plus de 2 mm. Ils sont suturés avec des sutures interrompues séparées, qui sont retirées le 7ème jour après l’intervention.

Au début, les cicatrices ressembleront à des «traits» fins, denses et roses, qui progressivement, sur 4 à 12 mois, pâliront, deviendront mous et complètement invisibles. Il est important de se rappeler que tant que les cicatrices postopératoires ne sont pas complètement blanches, vous ne pouvez pas prendre de soleil, car le risque de pigmentation est élevé.

Pour accélérer la “maturation”, les sutures postopératoires 2 semaines après l’opération peuvent être scellées avec du ruban adhésif en silicone Mepiform ou Kelokot, des gels de silicone Dermatix peuvent être appliqués.

Un an plus tard, vous pouvez dire en toute sécurité qu’avec votre silhouette époustouflante, vous êtes reconnaissant envers votre régime alimentaire, votre forme physique et, bien sûr, votre mère ou, au pire, votre grand-mère du côté de votre père. Personne ne peut prouver le contraire.

Recommandations supplémentaires après la chirurgie

  • Il est conseillé à tous les patients d’exclure toute pression sur la zone de greffe de graisse (ne pas s’allonger sur le dos pendant au moins 2-3 semaines).
  • Vous ne pouvez pas perdre de poids, “continuer” les régimes, “harceler” les kilos en trop pendant 3 mois, c’est-à-dire jusqu’à ce que le tissu adipeux soit complètement greffé, le poids doit rester stable.
  • Activité physique interdite, soulever des poids pendant 2 à 3 mois.
  • Vous ne pouvez pas prendre de bains chauds, visiter le sauna, prendre un bain pendant 2 à 3 mois.
  • Il ne faut en aucun cas masser les fesses pendant 3 mois.
  • Vous ne pouvez pas visiter le solarium (ne pas bronzer et ne pas voyager dans des pays au climat chaud) pendant 2 à 6 mois pour éviter le risque de pigmentation des cicatrices.
  • Pour les patients avec de la graisse placée dans la partie inférieure des fesses ou dans la zone des plis sous-fessiers, nous recommandons des chaises spéciales “pêcheur” ou des oreillers spéciaux pour s’asseoir, qui permettent de s’asseoir uniquement sur l’arrière des cuisses et non exercer une pression sur la graisse transplantée.
  • Sur la zone de prélèvement de tissu adipeux (liposuccion), il est souhaitable et même nécessaire d’effectuer un massage anti-cellulite 3 semaines après l’opération pour créer des contours du corps lisses et beaux.
  • S’il y a des irrégularités à la surface de la peau des fesses, nous recommandons un massage des doigts aux endroits des phoques, mais au plus tôt 3 semaines après l’opération. Il est souhaitable après consultation interne du chirurgien plasticien.

Avec des fesses luxueuses, vous pouvez conquérir les hommes, exciter l’imagination et rester longtemps dans leur mémoire. Et, si vous avez déjà un homme de rêve dans votre vie, une telle incarnation de la beauté vous aidera à ajouter de la passion, du piquant à votre relation et même à allumer une flamme brûlante d’ardeur l’un pour l’autre.

Un homme aimant, une femme heureuse et un beau corps. Cela n’affecte-t-il pas l’estime de soi des femmes et leur capacité à profiter de chaque reflet matinal dans le miroir ? Il est temps d’agir maintenant, et les chirurgiens plasticiens de la clinique Abrielle deviendront pour vous des fées magiques, et feront tout pour que vous puissiez aller au bal dès maintenant !

Médecins de la clinique

Tous les employés d’Abrielle sont des professionnels ayant des qualifications et une expérience de travail éprouvées. Sur les pages des médecins, il y a des informations sur leur parcours professionnel, leur formation, leurs réalisations. Les certificats et les diplômes sont une confirmation claire de leur poursuite incessante de l’excellence. Des représentants de la clinique participent régulièrement à des congrès spécialisés, où ils partagent et échangent des connaissances qui se reflètent dans la pratique de leurs activités. Vous trouverez ci-dessous les médecins effectuant une opération spécifique. Sachez que vous pouvez toujours compter sur eux !

VASNINA KSENIA MIKHAILOVNA. Spécialiste certifié dans l’utilisation de la toxine botulique (Botox, Dysport, Xeomin), des mésothreads, des implants intradermiques à base d’acide hyaluronique (Restylan, Teosyal, Belotero, Filorga, Princess, Juvederm). Elle maîtrise également les méthodes de biorevitalisation, bioréparation de la peau. Elle connaît et utilise largement dans la pratique de nombreuses lignes cosmétiques pour les soins de la peau, en choisissant individuellement pour chaque patient ce dont il a besoin.

POPOVA MARIA SERGEEVNA . Esthéticienne. Éducation: North-Western State Medical University nommée d’après I.I. Mechnikov, ainsi que des cours de perfectionnement dans plusieurs domaines. La liste complète, ainsi que les diplômes joints, est publiée sur la page personnelle au lien.

Lipotransfert – difficultés de mise en œuvre, efficacité, avantages et inconvénients

Le lipotransfert, également connu sous le nom de lipofilling, est une procédure très populaire qui implique le transfert de la propre graisse d’un patient vers des zones nécessitant une augmentation tissulaire. Par exemple, la graisse de l’abdomen peut être transférée vers la poitrine, les lèvres, etc.

Cette procédure est assez coûteuse, mais elle est vraiment efficace. Les avantages importants du lipotransfert sont le naturel et le naturel. Alors pourquoi ne peut-il pas être recommandé à tous les patients ?

Le lipotransfert est une procédure invasive

Le lipotransfert est une greffe de graisses autologues. Ce n’est pas tout à fait une opération, mais pas une procédure aussi simple qu’il n’y paraît à première vue. Sa mise en œuvre nécessite des conditions opératoires : stérilité absolue, instruments spéciaux et anesthésie de qualité. Seul un chirurgien titulaire d’un diplôme, d’une licence et de certificats peut effectuer de telles manipulations. Aucun institut de beauté, cabinet privé ou autre restaurant n’a le droit de pratiquer le lipofilling.

Le traitement consiste à enlever la graisse d’une zone et à la transférer dans une autre. L’annonce dit que la graisse peut être prélevée de n’importe où et injectée n’importe où sur le corps. C’est vrai, mais tout n’est pas si simple.

Lipotransfert

La procédure consiste en 2 manipulations : plus invasive – prélèvement de graisse et moins invasive – injection de graisse. Les deux étapes nécessitent une préparation minutieuse. Il est important de comprendre que le lipotransfert est une procédure invasive et complexe, et parfois dangereuse. Par exemple, les risques de complications sont élevés lorsque de la graisse est injectée dans les fesses. Par conséquent, seul un spécialiste de haut niveau est nécessaire pour effectuer un lipofilling.

Étape 1. Collecte de graisse. Le lipotransfert a pour effet de perdre du poids, mais comporte de gros risques

La collecte de graisse se produit pendant la liposuccion, de sorte que le patient reçoit simultanément l’effet de perdre du poids. C’est un plus pour les personnes ayant un excès de graisse et un moins pour les patients sveltes qui souhaiteraient faire un lipofilling, mais qui n’ont pas d’excès de graisse.

La liposuccion n’est pas une “aspiration” de graisse, comme souvent annoncé. Le prélèvement de graisse est une procédure invasive qui nécessite un examen préalable et comporte un risque d’infection. La graisse est une structure sous-cutanée dense, constituée de lobules reliés par un tissu conjonctif – le collagène, par conséquent, pour la collecter, elle doit être arrachée mécaniquement.

La liposuccion est réalisée sous anesthésie locale. Bien que l’ouverture par laquelle le chirurgien entre de l’extérieur soit petite, la procédure est réalisée sur une grande surface, au moins environ 20 × 20 cm, et en fait plusieurs fois plus grande. Le tissu adipeux étant assez vascularisé, le traumatisme sera important. Après l’opération, il faut du temps pour la rééducation.

Etape 2. Traitement des graisses après liposuccion : ordonné de se maintenir en vie

Il existe plusieurs types de liposuccion : manuelle, mécanique, laser, ultrasonique, radiofréquence, mais seule la méthode manuelle est adaptée au lipotransfert. C’est parce que le chirurgien doit garder la graisse en vie. Avec d’autres méthodes, le degré d’endommagement du tissu adipeux est plus élevé qu’avec la liposuccion manuelle.

La graisse est recueillie dans des seringues ou des récipients stériles. Le tissu adipeux obtenu est purifié. Le médecin sépare les graisses vivantes et endommagées, le liquide anesthésique, le sang, la fibrose. La prochaine étape est le processus de nettoyage et de lavage pour la préparation du médicament. La procédure dure de quelques minutes à une heure. Le temps de traitement des graisses après liposuccion dépend de ce que l’on souhaite recevoir. Par exemple, vous pouvez également recevoir des cellules souches, mais cela prend plus de temps.

Traitement des graisses après liposuccion

Le résultat d’un bon nettoyage du tissu adipeux est une préparation grasse qui peut être utilisée comme charge pour le lipofilling.

Étape 3. L’introduction de graisse dans le corps et les problèmes connexes. Le lipofilling est imprévisible

Les zones les plus populaires pour le remplissage de graisse sont le visage, les lèvres chez la femme, les organes génitaux chez l’homme, les cicatrices avec caries – traumatiques, post-accidentelles, thoraciques.

Le problème de cette étape est que la graisse, en raison du besoin de nettoyage, est à l’extérieur du corps pendant environ une demi-heure, et le lavage ne garantit pas une séparation parfaite des cellules vivantes des cellules mortes. Cela signifie qu’il n’y a aucune chance que toutes les cellules graisseuses injectées au bon endroit survivent.

Qu’est-ce que cela signifie en pratique ? D’autres méthodes pour agrandir des zones du corps sont assez prévisibles. Si on injecte 1 ml d’acide hyaluronique, on obtient l’effet d’ajouter 1 ml de tissu. Avec l’introduction de 1 ml du biostimulateur Ellanse, nous aurons une augmentation tissulaire de 1 ml, après un mois de 0,5 ml et après 3 mois de 3-4 ml, puisque cette option pour augmenter, par exemple, les lèvres, est le résultat de la production de notre propre collagène. Dans le cas du lipotransfert, avec l’introduction de 1 ml de graisse, on ne sait pas ce qui se passera en un mois – le tissu ajoutera 0,8 ou seulement 0,4 ml.

L’imprévisibilité du résultat est également associée au fait qu’environ 20% des graisses sont absorbées par l’organisme. Remarquez le mot “à propos”.

La quantité de graisse absorbée par le corps dépend de nombreux facteurs. Principaux facteurs :

  • Méthode de collecte et de purification des graisses.
  • Acceptation de l’introduction. La graisse est injectée différemment de l’acide hyaluronique et des biostimulants, elle nécessite donc de l’expérience et des compétences de la part du médecin et de la patience de la part du patient, car l’ensemble de la procédure, de la collecte de la graisse à l’injection, prend 2 à 3 heures.
  • La prédisposition du patient à la procédure. Cela peut être complètement différent dans le temps. Il peut également y avoir des différences d’absorption même entre les côtés gauche et droit du corps.

Le lipofilling a un effet incertain, non seulement parce qu’il est impossible de prédire le degré d’absorption des graisses, mais aussi parce que la graisse est hétérogène. L’acide hyaluronique ou biostimulant est un gel homogène. Il est impossible de se débarrasser de la graisse de tous les éléments inutiles. De plus, il est administré à l’aide d’une canule et cette méthode n’est pas aussi précise que les injections à l’aiguille.

Les avantages du lipotransfert l’emportent sur les risques

Les avantages du lipotransfert sont peu nombreux, mais ils sont de poids :

  • Naturel. Le résultat avec un bon lipofilling ne peut être comparé à rien – c’est le meilleur.
  • Naturalité du médicament – sa propre graisse est introduite, il n’y a donc pas d’allergie.
  • Possibilité d’application sur de grandes surfaces.
  • Prix. Le lipotransfert est une procédure coûteuse, mais il donne un effet durable.

La meilleure indication du lipotransfert

Le lipotransfert est idéal pour les personnes de plus de 50 ans qui ont besoin de restaurer du volume tissulaire. C’est la meilleure procédure de mise en forme. Chez les personnes présentant des changements liés à l’âge, non seulement la forme du visage s’améliore, mais également la qualité de la peau, ce qui peut être dû à la présence de cellules souches dans la graisse ou à une régénération cellulaire accrue à la suite d’une blessure à la canule.

Les jeunes sont plus adaptés aux procédures utilisant des biostimulants.

La deuxième indication est une augmentation des lèvres ou du pénis.

augmentation mammaire

Les principales indications du lipotransfert sont la correction du visage et des organes intimes, même si théoriquement la graisse peut être injectée à différents endroits. Mais en même temps, vous devez comprendre que la liposuccion n’est pas une alternative aux implants. Et pour obtenir un effet visuel sur la poitrine ou les fesses, vous devez introduire beaucoup de graisse.

Si une femme avec de petits seins et une grande accumulation de graisse dans l’abdomen aborde cette question, il est logique de faire un lipotransfert. Mais pour obtenir un gros buste, comparable au résultat après la pose de l’implant, il faudra prélever environ 1 à 1,5 litre de graisse de la région abdominale, ce qui est généralement impossible à faire.

Plastie des fesses

La glutéoplastie, ou plastie fessière, est une chirurgie plastique visant à augmenter le volume, corriger la forme, soulever ou éliminer l’asymétrie de la région fessière. La chirurgie des fesses devient de plus en plus populaire en raison de la mode pour un corps tonique et athlétique aux formes convexes. Malheureusement, les muscles fessiers ne répondent pas toujours adéquatement à l’activité physique. Cela peut être dû aux facteurs suivants :

  • un déséquilibre entre les cuisses antérieures et postérieures chez la femme, ce qui fait que les quadriceps prennent toute la charge dans les exercices
  • apport sanguin insuffisant aux muscles fessiers en raison d’un mode de vie sédentaire
  • fascia superficiel dense pour la même raison
  • caractéristique anatomique de la structure – muscles fessiers plats

De ce fait, les cours de fitness n’apportent pas l’effet escompté et le dos reste insuffisamment bombé. De plus, la forme des fesses souffre d’une forte perte de poids. Dans ces cas, la glutéoplastie aidera à obtenir le volume et la forme souhaités.

Types de rhinoplastie

Vous pouvez corriger la région fessière comme suit :

  1. La glutéoplastie d’augmentation, ou augmentation des fesses avec des implants. Permet d’augmenter le volume et d’ajuster la forme. Dans la glutéoplastie d’augmentation, les implants sont placés dans le tiers supérieur, moyen ou inférieur des fesses, médialement ou latéralement, ce qui permet d’augmenter exactement la zone où s’exprime le déficit tissulaire. L’incision est faite dans le pli interfessier et reste invisible après la rééducation. Dans la plupart des cas, des endoprothèses en silicone rondes, ovales ou en forme de larme sont placées sous le muscle grand fessier, où elles sont solidement fixées et ne contournent pas sous la peau. Dans certains cas, le médecin peut recommander la pose d’un implant sous le fascia sous-cutané ou dans l’épaisseur du muscle grand fessier.
  2. L’augmentation avec sa propre graisse, ou lipofilling des fesses, est réalisée après la liposuccion des zones à problèmes. La graisse résultante est filtrée, purifiée et injectée dans la graisse sous-cutanée de la région fessière, augmentant ainsi le volume et la tonicité.
  3. Un lifting au fil, ou contour des fesses, est la méthode de choix pour améliorer la forme lorsqu’il n’y a pas de manque de volume, comme lorsqu’il est positionné bas. La région fessière est «cousue» avec des fils spéciaux en polylactate, qui sont ensuite resserrés et fixés. En conséquence, les fesses deviennent surélevées et arrondies.
  4. Lifting chirurgical – réalisé avec un excès de peau prononcé dans la région fessière, par exemple avec une perte de poids importante. Dans ce cas, une incision est pratiquée dans le pli interfessier, l’excès de peau est excisé, la plaie est suturée. En conséquence, les fesses deviennent plus élevées.

Préparation à la procédure

Une consultation personnelle avec un chirurgien plasticien vous aidera à trouver la meilleure méthode de glutéoplastie. En collaboration avec le médecin, vous déterminerez vos souhaits et vos attentes et choisirez la procédure pour obtenir le résultat esthétique souhaité. Avant la glutéoplastie, vous devrez subir un examen préopératoire, comprenant des tests sanguins et urinaires détaillés, des tests pour les infections parentérales, un ECG et une consultation avec un thérapeute. Il est nécessaire de sélectionner et d’acheter à l’avance des tricots de compression postopératoires, qui maintiendront la forme des tissus après la chirurgie, réduisant ainsi la douleur et l’enflure.

La glutéoplastie peut être réalisée sous anesthésie locale ou rachidienne, intraveineuse ou endotrachéale. La méthode d’anesthésie dépend de la durée de l’opération et est déterminée par le chirurgien qui opère.

Rééducation après glutéoplastie

L’opération dure de 1,5 à 3 heures, après quoi vous passerez 2 à 3 heures dans le service d’hospitalisation de la clinique. Selon le type de glutéoplastie, la rééducation peut durer de deux semaines à un mois. Le premier jour de rééducation après une glutéoplastie, il est déconseillé de s’asseoir et de s’allonger sur le dos, les charges et l’exposition à la chaleur sont contre-indiquées. Il n’est pas souhaitable de retirer les sous-vêtements de compression – cela peut entraîner un gonflement et une détérioration du résultat, l’apparition d’une asymétrie. Petit à petit, vous retrouverez votre vie habituelle, mais il vous faudra patienter environ un mois avec le sport.

Contre-indications

La glutéoplastie est contre-indiquée dans :

  • maladies aiguës inflammatoires et non inflammatoires
  • maladies chroniques exacerbées
  • troubles de la coagulation sanguine, tendance à la thrombose
  • Néoplasmes malins
  • la grossesse et l’allaitement

Il n’est pas souhaitable de planifier l’opération pendant la période de menstruation ou quelques jours avant celle-ci.

Choix de la clinique et du médecin

Pour ceux qui souhaitent améliorer leurs fesses à l’aide de la glutéoplastie, Moscou propose de nombreuses cliniques – des plus économiques aux plus chères. Lors du choix d’une clinique et d’un médecin, il convient de se concentrer non seulement sur le coût de la procédure – l’expérience de la réalisation de telles opérations et la connaissance des différentes méthodes de glutéoplastie sont importantes. Et bien sûr, vous devez étudier les avis des clients, regarder les résultats de la procédure souhaitée dans les photos avant et après.

ABC Clinic Medical Center effectue des chirurgies et des procédures plastiques depuis 2010. Et cela signifie que nous n’avons pas besoin de vider ou d’augmenter le prix pour un retour sur investissement rapide – un flux stable de clients nouveaux et réguliers nous permet de définir le coût optimal des procédures. Nos chirurgiens plasticiens maîtrisent toutes les méthodes modernes de glutéoplastie et sélectionneront exactement ce dont vous avez besoin. Pour prendre rendez-vous avec un chirurgien plasticien à la clinique ABC, vous pouvez appeler le +7 (495) 132-16-07 ou remplir le formulaire de commentaires.

Centre médical de source primaire “Clinique ABC” / Mai 2018

Auteur de l’article : Samartsev Viktor Ivanovitch

SPÉCIALITÉ : Chirurgien plasticien de premier plan, médecin du plus haut niveau, membre de l’OPREH

Rééducation après lipofilling

Le lipofilling est une chirurgie plastique pour transplanter les propres cellules graisseuses du patient d’une zone du corps à une autre. Il est utilisé pour combler le volume manquant, corriger les changements liés à l’âge, corriger les contours. À l’aide du transfert de tissu lipidique, différentes zones sont corrigées – le visage, le cou, les bras, la poitrine, l’abdomen, les fesses, les cuisses, les jambes. En raison de la forte teneur en cellules souches dans les graisses et de leur capacité à stimuler la régénération tissulaire, le lipofilling accélère la récupération des zones lésées. La procédure est réalisée simultanément avec la liposuccion, au cours de laquelle la quantité requise de tissu adipeux est prélevée de la zone avec son excès.

La durée de la période de rééducation

Le lipofilling est une intervention peu traumatisante, après laquelle une longue rééducation n’est pas nécessaire. Si l’opération a été réalisée sous anesthésie locale, le patient quitte la clinique 2 à 3 heures après sa fin et lorsque l’état de santé revient à la normale. Si la procédure a été réalisée sous anesthésie générale, de vastes zones ont été touchées (thorax, abdomen), une observation postopératoire à l’hôpital pendant la journée sera nécessaire.

Avant la sortie de la clinique, le médecin examinera le patient, donnera des recommandations pour une récupération ultérieure, prescrira des analgésiques si nécessaire et fixera la date du prochain examen.

Dans les deux premiers jours après la procédure, la revascularisation des cellules graisseuses transplantées se produit – leur germination avec de petits vaisseaux sanguins qui apparaissent à partir de ceux existants. Ce processus est affecté négativement par le tabagisme – sous l’influence de la nicotine, les vaisseaux sont rétrécis, sclérosés, par conséquent, au début de la période postopératoire, il vaut la peine d’abandonner les cigarettes.

Dans les premiers jours, il faut faire attention non seulement à la zone de lipofilling, mais aussi aux endroits où les cellules graisseuses ont été prélevées. Évitez les pressions et l’exposition à des températures élevées sur la zone de liposuccion. Les sites de ponction doivent être traités avec une solution antiseptique.

En deux semaines, les principales conséquences de l’opération disparaissent – hématomes, gonflement, douleur lancinante, inconfort au site de la procédure. Durant le mois, certaines restrictions doivent être respectées. Après deux ou trois mois, en règle générale, le patient reprend son mode de vie habituel. La durée de récupération après lipofilling dépend de la zone et du volume d’intervention.

Rééducation après lipofilling du visage

Pratiquement toutes les zones du visage peuvent faire l’objet d’un lipofilling : front, paupières, région temporale, sillons nasolacrymaux, joues et pommettes, sillons nasogéniens, lèvres, menton. La correction d’une à trois zones est réalisée sous anesthésie locale, plus de trois zones – sous anesthésie générale. Le temps passé par le patient à l’hôpital après l’opération en dépend – de plusieurs heures à une journée.

Il existe des recommandations générales que les patients doivent suivre après la correction de toutes les zones du visage, et des nuances pour certaines zones individuelles.

Recommandations générales :

  • dormir sur le dos;
  • évitez l’exposition à des températures élevées – ne vous lavez pas le visage à l’eau chaude, ne prenez pas de soleil, ne vous rendez pas dans un bain ou un sauna;
  • exclure la pression et l’impact agressif sur les zones d’intervention – massage, utilisation de gommages et de peelings;
  • arrêter de fumer, d’alcool, d’aliments salés, de prendre des anticoagulants (avec l’autorisation d’un médecin);
  • limiter l’activité physique, éviter les mouvements brusques de la tête.

Ces recommandations doivent être respectées de deux semaines à un mois, selon l’étendue de l’opération, le bien-être du patient.

Après intervention sur le menton et le tiers inférieur du visage, il faut porter un pansement fixant, puis un pansement. Dans les premiers jours, peut-être jusqu’à une semaine, on montre au patient des aliments doux et chauds à l’état liquide ou semi-liquide. Après la correction des paupières et des lèvres pendant 2-3 jours, vous devez cesser d’utiliser des cosmétiques décoratifs.

Récupération après lipofilling corporel

Sur le corps, de vastes zones sont soumises à la procédure – poitrine, fesses. En règle générale, ces opérations sont effectuées sous anesthésie générale, de sorte que le patient devra rester à la clinique un peu plus longtemps – jusqu’à une journée.

Après un lipofilling corporel d’environ deux semaines, il convient de suivre les recommandations générales : limiter l’activité physique et l’exposition aux températures élevées, exclure les aliments épicés et salés, l’alcool, le tabac et les anticoagulants. Après cette période, le patient peut progressivement reprendre son mode de vie habituel.

Rééducation après lipofilling mammaire

Pendant un mois, il est recommandé de dormir sur le dos et de porter des sous-vêtements de soutien spéciaux. Il est nécessaire de choisir un soutien-gorge qui fixera la poitrine, mais n’exercera pas de pression excessive dessus.

Avec l’aide du lipofilling, vous pouvez augmenter la poitrine de 0,5 à 1 taille. Le résultat final de l’opération est évalué après 3 à 6 mois, lorsque le tissu greffé se greffe et que la quantité admissible de graisse transplantée se résorbe.

Récupération après lipofilling des fesses

Le lipofilling des fesses en raison de la vaste zone d’intervention s’accompagne souvent d’une réponse prononcée du corps. Dans les premiers jours suivant l’intervention, des symptômes locaux sont observés : gonflement important, douleurs dans les fesses, le bas du dos, les cuisses, rougeurs, fièvre, ainsi qu’une faiblesse générale et un malaise. Ce sont des phénomènes normaux pour la période postopératoire précoce. Pour réduire leur intensité, le médecin prescrit des analgésiques, des médicaments qui réduisent l’enflure et, dans certains cas, des antibiotiques.

Les poches apparaissent à la fin du premier jour après la chirurgie et atteignent un maximum à 3-5 jours. L’œdème peut être très prononcé et dense. Le 6-7ème jour après l’opération, ils commencent à se ramollir et disparaissent lentement. Ralentir la disparition du syndrome prémenstruel d’œdème, des aliments salés et épicés, d’un régime d’alcool inapproprié, d’un manque total d’activité physique ou d’une activité physique excessive. Vous devez suivre le régime alimentaire recommandé par votre médecin, alterner les périodes d’activité et de repos, porter des sous-vêtements de compression ou un pansement. Normalement, l’œdème principal disparaît après 2 à 3 semaines et la récupération complète des tissus prend 2 à 3 mois.

En plus de suivre les recommandations générales dans la période postopératoire tardive (de deux semaines à 2-3 mois), vous devez dormir sur le ventre, éviter les exercices mettant l’accent sur les fesses (squats) et ne pas porter de chaussures à talons.

Les documents d’information sur le site sont affichés à des fins de familiarisation et non d’auto-traitement. Toute chirurgie plastique est une intervention chirurgicale. Lorsque vous décidez d’une opération, assurez-vous de consulter un spécialiste qualifié.

Licences

Le 1er janvier 2021, des modifications ont été apportées à la loi fédérale du 4 mai 2011 n ° 99-FZ «sur l’octroi de licences à certains types d’activités», selon laquelle l’existence d’une licence est confirmée non par un document papier (licence papier ), mais par une inscription au registre des licences.

Le 1er janvier 2021, des modifications ont été apportées à la loi fédérale du 4 mai 2011 n ° 99-FZ «sur l’octroi de licences à certains types d’activités», selon laquelle l’existence d’une licence est confirmée non par un document papier (licence papier ), mais par une inscription au registre des licences.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.