rêver

Amygdalite folliculaire et lacunaire purulente

Rédacteur et expert médical – Harutyunyan Mariam Harutyunovna.

Une maladie appelée “amygdalite purulente” ne figure pas dans la classification internationale. Néanmoins, ce terme est utilisé dans la vie courante, désignant l’amygdalite folliculaire et lacunaire 1, plus souvent appelée amygdalite aiguë 1.

L’amygdalite aiguë est une maladie inflammatoire infectieuse des amygdales pharyngées. Il y a six de ces amygdales au total, et ensemble elles forment le soi-disant « anneau » dans le pharynx. Dans l’amygdalite aiguë, les amygdales palatines sont plus souvent touchées, situées dans les renfoncements du palais mou des deux côtés de la racine de la langue 1,3.

Symptômes de l’amygdalite purulente

La maladie commence de manière aiguë. Presque simultanément, des symptômes généraux et locaux apparaissent, qui atteignent leur développement maximal le deuxième jour 1.4.

Symptômes généraux :

  • fièvre jusqu’à 39-40 0 С 1;
  • des frissons;
  • mal de tête;
  • la faiblesse;
  • sentiment d’être brisé;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • les enfants peuvent avoir des nausées, des vomissements et des douleurs abdominales 1,4 .

Symptômes locaux :

  • mal de gorge, aggravé par la déglutition et irradiant parfois vers la tempe ou l’oreille;
  • sécheresse, transpiration et douleur dans la gorge;
  • augmentation de la sécrétion de salive;
  • spasme possible des muscles masticateurs du côté de l’inflammation, ce qui empêche une large ouverture de la bouche;
  • hypertrophie et douleur des ganglions lymphatiques cervicaux 1 .

À quoi ressemble l’amygdalite purulente

L’image que l’on peut voir lors de l’examen de la gorge dépend de la forme de la maladie.

Amygdalite folliculaire

Le tissu fonctionnel des amygdales est constitué de follicules – des “îlots” individuels de tissu lymphoïde. L’angine folliculaire est une inflammation purulente des follicules 1.

Au départ, les amygdales gonflent, grossissent, deviennent rouges. Ensuite, sur un fond rouge, des points jaune-blanc commencent à apparaître – du pus qui s’accumule dans les follicules 1.3.

Amygdalite lacunaire

L’amygdalite lacunaire débute de la même manière que folliculaire, avec une augmentation et une rougeur des amygdales. Puis du pus apparaît dans leurs nombreuses dépressions (lacunes). Il apparaît à la surface sous la forme d’îlots blanc jaunâtre, qui augmentent progressivement et se confondent 1.3.

Causes de l’amygdalite purulente

La cause directe de l’inflammation des amygdales est la pénétration d’agents infectieux dans celles-ci – virus, bactéries, champignons. Cependant, la maladie se développe principalement dans un contexte de diminution des défenses de l’organisme 1 .

L’impulsion pour le développement de l’amygdalite peut être:

  • hypothermie: la maladie survient particulièrement souvent en automne-hiver et au printemps 1;
  • nutrition déséquilibrée, entraînant une hypovitaminose et une immunité affaiblie 3;
  • traumatisme aux amygdales, par exemple, nourriture grossière 3 ;
  • troubles du système nerveux 3 ;
  • maladies inflammatoires du nez, des sinus paranasaux, de la cavité buccale 3 .

Les amygdales palatines sont situées à l’intersection des voies respiratoire et digestive. Par conséquent, ils peuvent être affectés par des microbes de la bouche, du nez et de la gorge 1 .

Le plus souvent, une inflammation purulente des amygdales est associée à une infection streptococcique 2. Les formes les plus graves de la maladie sont causées par le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A 2,3,4. C’est lui que l’on retrouve chez 15 % des adultes atteints d’amygdalite purulente et chez 20 à 30 % des enfants 2 .

L’infection streptococcique est contagieuse. Être malade et même guéri après une amygdalite dans les 10 à 12 jours peut être une source d’infection pour les personnes en bonne santé 1 .

Le streptocoque entraîne souvent des maladies rhumatismales et des dommages aux organes internes. Par conséquent, lorsque des signes d’amygdalite purulente apparaissent, il est nécessaire de consulter un médecin pour déterminer quel micro-organisme a provoqué l’inflammation. Aujourd’hui, des tests rapides sont utilisés pour diagnostiquer les infections streptococciques, qui donnent des résultats avec une précision allant jusqu’à 99 % en 15 à 20 minutes 5 .

L’amygdalite virale est généralement causée par des agents pathogènes d’infections respiratoires aiguës :

  • les adénovirus;
  • les virus grippaux et parainfluenza;
  • rhinovirus 1,3;
  • virus herpes simplex;
  • virus d’Epstein-Barr ;
  • cytomégalovirus 4 et autres.

L’angine est l’une des manifestations de la rougeole, de la scarlatine, de la mononucléose infectieuse et des maladies du sang 1. Seul un spécialiste est capable de comprendre les subtilités de la maladie.

Combien de temps dure l’angine

La durée de la maladie dépend de sa forme et de sa gravité. La durée totale ne dépasse généralement pas 7 jours 4 .

Indépendamment de la quantité d’amygdalite purulente traitée, le médecin déclare une récupération seulement 5 jours après la normalisation de la température. Dans le même temps, le mal de gorge du patient devrait disparaître, les ganglions lymphatiques devraient devenir indolores. De plus, les résultats des analyses de sang, des analyses d’urine et des électrocardiogrammes sont toujours pris en compte 3 .

Traitement de l’amygdalite purulente chez l’adulte et l’enfant

Un médecin devrait traiter l’amygdalite. Il déterminera la forme de la maladie et prescrira les médicaments nécessaires. L’automédication peut entraîner une évolution prolongée de la maladie et des complications.

Afin de ne pas infecter les autres, un patient atteint d’amygdalite aiguë doit être isolé, il faut lui donner des plats séparés et une serviette 1.

Pendant la période de fièvre, un repos au lit strict est indiqué, et après la chute de la température, un demi-lit et un repos à domicile 1.3.

Une boisson chaude abondante et des aliments économes sont présentés, ce qui n’irrite pas le mal de gorge. Les médecins recommandent généralement un régime laitier-végétarien limité en glucides et riche en vitamines 1,3 .

Le traitement médicamenteux comprend des médicaments d’action générale et locale.

Pour combattre les infections et l’inflammation et soulager les symptômes de l’amygdalite, votre médecin peut vous prescrire les médicaments suivants :

  • antibiotiques;
  • anti-inflammatoire;
  • Anti allergène;
  • antipyrétique 1.3.

Le traitement local de l’amygdalite folliculaire et lacunaire comprend le gargarisme ou l’irrigation de la gorge, ainsi que l’utilisation de comprimés absorbables aux effets antiseptiques, anti-inflammatoires et analgésiques. L’objectif est le nettoyage mécanique des amygdales du pus, la lutte contre l’agent pathogène, les maux de gorge et l’inflammation 2.

Conséquences de l’amygdalite purulente

Une amygdalite aiguë peut survenir avec des complications. Ils sont généralement divisés en locaux et généraux.

  • abcès paratonsillar – un abcès qui se forme à l’extérieur de l’amygdale lorsque l’infection pénètre dans les tissus environnants;
  • otite moyenne aiguë – inflammation de l’oreille moyenne;
  • laryngite aiguë – inflammation du larynx;
  • lymphadénite cervicale – inflammation des ganglions lymphatiques 1.

Des complications courantes surviennent souvent avec l’angor streptococcique 4, notamment :

  • rhumatisme;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • myocardite;
  • polyarthrite;
  • glomérulonéphrite et pyélonéphrite;
  • pneumonie et autres 1 .

Hexoral contre l’amygdalite purulente

Dans l’amygdalite aiguë, toutes les préparations de la gamme GEXORAL ® peuvent être utilisées.

Il est possible de traiter la gorge avec angine (amygdalite aiguë) à l’aide du spray GEXORAL® à base d’hexétidine. Il vous permet de recouvrir uniformément la surface de la membrane muqueuse des amygdales et du pharynx, ce qui contribue à une lutte plus efficace contre les infections 8 . Une solution d’HEXORAL ® avec de l’hexétidine et une association d’huiles essentielles 7 peut convenir pour se gargariser.

L’utilisation de préparations d’hexatidine est prescrite dans les directives cliniques pour le traitement de l’amygdalite aiguë 2. L’hexétidine est un antiseptique actif contre la plupart des bactéries, le virus de l’herpès simplex de type 1, la grippe A, le virus PC qui affecte les voies respiratoires et les champignons. De plus, il a un léger effet analgésique 7 .

Le spray et la solution GEXORAL ® sont approuvés pour le traitement topique de l’amygdalite chez les adultes et les enfants de plus de trois ans 7.8.

Les pastilles GEXORAL® TABS au goût neutre de menthe à base de chlorhexidine et de benzocaïne ont des propriétés antiseptiques et des propriétés antalgiques. Ils sont approuvés pour une utilisation chez les adultes et les enfants de 4 ans et plus 9 .

Pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans, GEXORAL ® TABS CLASSIC est disponible aux saveurs orange, cassis, citron et miel. Il est basé sur une combinaison des antiseptiques amylmétacrésol et alcool dichlorobenzylique, qui aident à lutter contre les agents pathogènes de l’amygdalite 10 .

Pour les enfants de plus de 12 ans et les adultes, HEXORAL ® TABS EXTRA peut convenir. En plus du composant antiseptique, il contient de la lidocaïne, qui peut soulager même les maux de gorge sévères 11 .

Les informations contenues dans cet article sont fournies à titre indicatif uniquement et ne remplacent pas un avis médical professionnel. Pour le diagnostic et le traitement, contactez un spécialiste qualifié.

Symptômes et traitement de l’angine de poitrine

Rédacteur et expert médical – Harutyunyan Mariam Harutyunovna.

L’angine, ou amygdalite, est généralement appelée inflammation aiguë d’une ou même de plusieurs amygdales de l’anneau lymphoïde pharyngé. Cette pathologie est extrêmement courante, par conséquent, dans les pharmacies, les remèdes pour le traitement de l’angine de poitrine sont généralement très demandés. En savoir plus sur la maladie, sur la façon de récupérer plus rapidement et de ne plus tomber malade – dans notre article.

L’anneau lymphoïde pharyngé est constitué de six grosses amygdales :

  • deux palatins, situés dans les renfoncements des deux côtés de l’entrée du pharynx,
  • deux trompes, situées dans les trompes auditives du nasopharynx,
  • un lingual – à la racine de la langue,
  • un pharynx – dans la partie supérieure du pharynx 5.

De petites formations lymphoïdes forment des crêtes latérales et des tubercules uniques sur la paroi postérieure du pharynx 5 .

L’anneau lymphoïde sert de barrière à la pénétration des microbes dans les voies respiratoires et digestives et participe à la formation de l’immunité. Les amygdales présentent de nombreuses dépressions (lacunes) et cryptes, qui sont constamment pénétrées par divers micro-organismes. Ils activent les cellules immunitaires qui déclenchent la production de protéines immunitaires, des anticorps qui offrent une protection contre les infections. Avec une diminution de l’immunité et un degré élevé d’agressivité des agents pathogènes, les amygdales s’enflamment – une amygdalite se développe.

Chez les enfants, l’adénoïdite 1 est plus fréquente, ou une lésion infectieuse des accumulations pharyngées de tissu lymphoïde – les végétations adénoïdes. Chez les adultes en quête de traitement, l’angine de poitrine est plus susceptible d’être palatine. Par conséquent, le terme “amygdalite” est souvent compris comme une inflammation des amygdales palatines – amygdales 2.

La période hiver-printemps est considérée comme dangereuse vis-à-vis de la maladie 3. À ce stade, l’amygdalite se développe généralement comme une complication d’infections virales respiratoires aiguës. Ceci est facilité par 1.2 :

  • diminution des défenses de l’organisme,
  • conditions environnementales défavorables (fluctuations de température, humidité élevée ou faible, manque de vitamines, etc.) 1 .

De plus, des facteurs tels que :

  1. blessure aux amygdales (par exemple, arête de poisson),
  2. prédisposition génétique,
  3. la présence de foyers d’infection chronique dans la bouche, le nez et les sinus paranasaux 1,2.

Les coupables de la maladie peuvent être une variété de micro-organismes. Chez les enfants, le streptocoque bêta-hémolytique 1.3 occupe la première place parmi tous les agents infectieux – le médecin tient compte de ce fait important lors du choix d’un antibiotique pour le traitement de l’angine de poitrine. Chez l’adulte, l’amygdalite causée par les adénovirus, les rhinovirus, les coronavirus, les virus grippaux et parainfluenza prédomine. Les streptocoques se joignent au deuxième stade du développement de la maladie 1,3 .

L’infection se produit par des gouttelettes en suspension dans l’air, avec des baisers, avec l’utilisation de vaisselle courante, de serviettes, d’articles ménagers. En présence de foyers d’infection chronique et de portage, des agents pathogènes endogènes 1,2 sont activés, ceux qui habitent déjà le corps. Ainsi, dans 75% des cas, les streptocoques bêta-hémolytiques habitant les cryptes des amygdales deviennent les coupables de l’exacerbation de l’amygdalite chronique.

Le processus inflammatoire dans les amygdales peut être le résultat de certaines maladies systémiques :

  1. mononucléose infectieuse,
  2. agranulocytose,
  3. Leucémie 4 .

La défaite du tissu lymphoïde de l’anneau pharyngé est l’un des premiers symptômes de ces affections. Par conséquent, traiter un mal de gorge avec des remèdes maison sans consulter un médecin est toujours une entreprise risquée.

Types et symptômes de l’angine de poitrine

Un traitement efficace de l’angine de poitrine est impossible 1 sans tenir compte de la nature de son agent causal et de la forme de la maladie. Les types cliniques les plus courants d’inflammation des amygdales 1:

  • catarrhale
  • folliculaire,
  • lacunaire.

catarrhale

La maladie commence de manière aiguë. Sur fond de malaise général, de faiblesse et de faiblesse, il y a des sensations de brûlure, de démangeaisons et de sécheresse dans la gorge et des douleurs lors de la déglutition. Température corporelle comprise entre 37 et 37,9 0 C. À l’examen, une rougeur diffuse et un léger gonflement des amygdales et des arcs du palais mou sont découverts. Langue sèche, recouverte d’un enduit blanc. Ganglions lymphatiques cervicaux et sous-mandibulaires élargis.

Avec le développement de l’adénoïdite, une voix nasale est possible, ce qui arrive souvent chez les enfants – le traitement de l’amygdalite dans de tels cas est souvent retardé en raison de l’ignorance des parents 2. Dans ce cas, les symptômes généraux d’intoxication seront plus prononcés que chez l’adulte et l’enfant pourra se plaindre de douleurs à l’oreille en avalant 1,2.

Selon le type d’agent pathogène, le tableau clinique de l’inflammation des amygdales peut varier. Ainsi, avec l’amygdalite à adénovirus, en plus du rougissement des amygdales, il existe d’autres signes d’infection, en particulier, la rougeur se propage à toute la surface du pharynx, du nasopharynx et du nez, des symptômes de conjonctivite se développent – rougeur, larmoiement et écoulement du yeux 2. Dans le traitement de l’angor catarrhal viral, une place particulière est occupée par les préparations antiseptiques pour se gargariser – les antibiotiques n’agissent pas sur les virus 3,4.

Si le processus est causé par les virus Coxsackie, l’amygdalite est complétée par diverses manifestations de troubles gastro-intestinaux. À la surface des amygdales et du palais mou, des éruptions cutanées apparaissent sous la forme de petites vésicules ressemblant à l’herpès, le traitement d’un tel mal de gorge nécessite une approche particulière en raison de la possibilité de développer une méningite 2.

Habituellement, l’inflammation catarrhale dure 3 à 5 jours, puis elle disparaît ou passe au stade suivant – amygdalite folliculaire ou lacunaire 2.

Folliculaire

Si pendant l’inflammation catarrhale, le processus ne capture que la surface des amygdales, alors avec l’inflammation folliculaire, il se propage aux couches profondes et à l’appareil folliculaire. Cela se traduit par de la fièvre (jusqu’à 40 0 ​​C), des frissons, une grande faiblesse, des courbatures et des douleurs dans les muscles et les articulations 1. Un mal de gorge aigu rend difficile la déglutition, vous fait refuser de manger.

Chez les enfants, l’inflammation du tissu lymphoïde s’accompagne d’un œdème sévère, pouvant entraîner des difficultés respiratoires. Par conséquent, le traitement de l’angine de poitrine à domicile est dangereux pour la vie du bébé.

Avec l’inflammation folliculaire, de petits follicules remplis de pus apparaissent à travers la surface rouge vif de la membrane muqueuse des amygdales 1. L’image ressemble à un ciel nocturne parsemé d’étoiles 1 . Les ganglions lymphatiques sont hypertrophiés et très douloureux.

Le traitement de l’angine folliculaire implique nécessairement l’utilisation d’antibiotiques 1.2 – ils sont sélectionnés et prescrits par un médecin. Dans ce cas, après quelques jours, les follicules sont ouverts, débarrassés du pus, de petites plaies formées à leur place guérissent rapidement, ne laissant aucune trace derrière 1,2.

lacunaire

Le plus souvent, la maladie est plus grave que folliculaire 1. La température est stable à des chiffres supérieurs à 39 0 C, la faiblesse et les maux de tête littéralement cloués au lit, vous voulez constamment dormir, mais les courbatures ne vous permettent pas de vous reposer. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens utilisés dans le traitement de l’angor lacunaire ont des effets analgésiques et antipyrétiques, qui atténuent temporairement la maladie 4, 5 .

La maladie s’accompagne de l’apparition d’un goût de pus et d’une mauvaise haleine. La douleur lors de la déglutition augmente à mesure que la suppuration et l’enflure augmentent.

Sur la surface rougie de la membrane muqueuse des amygdales à l’embouchure des lacunes, une plaque purulente blanc jaunâtre apparaît, qui s’enlève facilement avec un coton-tige 1,2. Peu à peu, il devient tellement qu’il couvre la plupart des amygdales, mais en même temps ne dépasse pas leurs frontières.

Le 5-7ème jour, et dans le traitement de l’amygdalite purulente avec des antibiotiques le 2-4ème jour, lorsque les lacunes sont débarrassées du pus, l’état s’améliore 1.2. La fièvre diminue à 37,5-37,9 0 C, la douleur dans la gorge devient moins intense. Après encore 4-5 jours, la récupération se produit 1,2.

Important! Les manifestations d’un processus inflammatoire lacunaire peuvent être confondues avec des symptômes d’amygdalite diphtérique; non traitée chez les enfants, la diphtérie entraîne rapidement un gonflement des tissus de l’oropharynx, du pharynx et du larynx et, par conséquent, de graves difficultés respiratoires. Le revêtement membraneux gris-blanc sur les amygdales ressemble à du pus, mais il est étroitement lié aux tissus sous-jacents, passe au palais mou, aux parois latérales du pharynx et du larynx. Il est impératif de consulter un médecin en cas d’amygdalite chez un enfant!

Traitement de l’angine

Pour éviter de contaminer d’autres personnes, vous devez rester à la maison si le traitement de l’angine de poitrine doit être effectué à domicile, ou vous rendre rapidement à l’hôpital si la thérapie implique une hospitalisation.

La pièce doit être ventilée aussi souvent que possible, si possible, effectuez une irradiation ultraviolette et un nettoyage humide. La vaisselle et le linge de toilette doivent être strictement individuels.

Le traitement de l’amygdalite comprend la création d’un régime d’épargne, une thérapie générale et locale.

mode doux

  • Au début de la maladie et les premiers jours après le retour à la température normale, il est préférable de rester au lit 1 . Ensuite, lorsque la fièvre passe, vous devez suivre le régime maison et éviter les efforts physiques.
  • Une température élevée favorise une transpiration accrue. Réduire les symptômes d’intoxication et éviter la déshydratation aidera à boire beaucoup d’eau – boissons aux fruits et eau minérale sans gaz. Le traitement alternatif de l’angine de poitrine avec du lait et du miel est contre-indiqué. Le lait sucré est un terreau idéal pour les bactéries, elles se multiplient rapidement et cela aggrave l’évolution de la maladie 1 .
  • Les aliments doivent être traités thermiquement, liquides ou broyés, non salés et non sucrés, sans ajout d’épices et d’épices 1. Mieux vaut choisir des plats faciles à digérer, végétaux et lactés, pauvres en glucides simples, bouillis, mijotés, cuits à la vapeur 1 .

Thérapie médicamenteuse systémique

Quelle que soit la gravité de l’affection, l’amygdalite streptococcique est une indication d’antibiothérapie sous forme de comprimés ou d’injections 1,2,4 . Par conséquent, avec l’angine de poitrine, vous devez consulter un médecin.

Les antibiotiques sont particulièrement importants dans le traitement des maux de gorge chez les enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Ils aident à prévenir les complications 2 .

Le choix de l’antibiotique et sa posologie sont déterminés par le médecin. En particulier, le streptocoque bêta-hémolytique est sensible à la dernière génération de pénicillines et de macrolides 1,2 . La durée du traitement de l’angine de poitrine avec fièvre chez un adulte et un enfant est en moyenne de 7 jours 2 . État grave – indication d’hospitalisation dans un hôpital pour maladies infectieuses, injection ou goutte à goutte d’antibiotiques 2.

Les antibiotiques tuent non seulement les bactéries pathogènes, mais également la microflore bénéfique de la cavité buccale et du tube digestif, ce qui peut provoquer le développement d’une candidose. Afin de le prévenir, des médicaments antifongiques sont utilisés 2 . Ils sont également utilisés pour traiter l’amygdalite fongique, qui survient généralement chez les patients dont le système immunitaire est fortement affaibli, par exemple en raison du SIDA ou de la prise de médicaments qui suppriment le système immunitaire 2,5.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens aident à arrêter rapidement le processus inflammatoire et la fièvre, à réduire la douleur dans la gorge.

Les médicaments désensibilisants sont indiqués pour prévenir les allergies et les complications auto-immunes 2 .

Thérapie locale

Pour accélérer le nettoyage des amygdales, se gargariser avec des solutions salines (sel marin, soude), les solutions antiseptiques 2,3 aident. Comme eux, la médecine traditionnelle propose d’utiliser des infusions et des décoctions de plantes médicinales, comme la camomille ou le calendula. La médecine traditionnelle a des moyens plus efficaces – des préparations spéciales pour se gargariser 2,3 , comme HEXORAL ® . Dans le traitement des formes bénignes d’angine virale, ils sont utilisés comme principal outil qui empêche le développement d’une inflammation bactérienne des amygdales 3 , dans d’autres cas, ils deviennent un complément à l’antibiothérapie systémique.

Le principal ingrédient actif des préparations HEXORAL ® SOLUTION et GEXORAL ® AEROSOL est l’hexétidine antiseptique, qui a des effets antiseptiques, antifongiques, analgésiques, hémostatiques et désodorisants 6 .

  • actif contre les bactéries gram-positives, dont le streptocoque bêta-hémolytique, et les champignons du genre Candida, qui deviennent plus actifs lorsque l’immunité est réduite et que des antibiotiques sont utilisés 6 ;
  • a un profil de sécurité élevé, grâce auquel il peut être utilisé non seulement chez les adultes, mais également chez les enfants à partir de 3 ans et 6 ans;
  • soulage la douleur lors de la déglutition 6 ;
  • valable jusqu’à 12h 6 .
Voir aussi:   céphalée de tension

GEXORAL ® TABS et TABS CLASSIC contiennent des antiseptiques à large spectre d’activité antimicrobienne. HEXORAL® TABS contient également un anesthésique local qui aide à soulager les maux de gorge 7 . Diverses huiles aromatiques confèrent aux comprimés un goût et un arôme agréables. GEXORAL ® TABS “Menthe” peut être utilisé dans le traitement des enfants à partir de 4 ans et plus 7 . GEXORAL ® TABS CLASSIC se décline en saveurs orange, citron, miel-citron, cassis et est homologué dès l’âge de 6 ans 7 .

GEXORAL ® TABS EXTRA à base d’amylméthacrésol, d’alcool dichlorobenzylique et de lidocaïne a un effet antiseptique et, étant actif contre la plupart des bactéries gram-positives et gram-négatives, les champignons, réduit le gonflement des tissus et la douleur dans la gorge 8 . Le médicament est approuvé pour une utilisation à partir de 12 ans 8 .

Indicateurs de récupération : température corporelle normale pendant 5 jours, disparition des douleurs dans la gorge et au toucher des ganglions lymphatiques, normalisation de la numération globulaire et absence de complications 1 .

Complications possibles

L’amygdalite peut entraîner des complications locales 1,2 :

  • la formation d’un abcès paratonsillaire, caractérisé par une intoxication sévère, un mal de gorge unilatéral, un gonflement d’une amygdale, une déviation de la langue vers la lésion, une incapacité à ouvrir complètement la bouche, une inclinaison forcée de la tête vers l’abcès ;
  • otite ou inflammation de l’oreille moyenne, accompagnée de douleurs, de congestion et d’une sensation de pression dans l’oreille, et en l’absence de traitement – labyrinthite (lésion de l’oreille interne), se manifestant par des acouphènes, des nausées, des vomissements, des étourdissements et une sentiment de trouble de l’équilibre.

Sans traitement, l’amygdalite catarrhale, folliculaire ou autre chez l’adulte et l’enfant peut entraîner le développement de maladies telles que 1,2 :

Inflammation de la couche musculaire du cœur

Maladie systémique du tissu conjonctif à médiation immunitaire avec atteinte cardiaque et articulaire

Polyarthrite rhumatoïde et infectieuse

Le lupus érythémateux disséminé

Maladie du tissu conjonctif qui affecte les petits vaisseaux sanguins de divers organes

Glomérulonéphrite et néphrite

Le plus souvent, de telles complications surviennent chez les personnes qui ont commencé la maladie, qui se sont tournées tardivement vers le médecin ou qui n’ont pas du tout suivi de traitement 1.

La prévention

2 aidera à réduire le risque de maladie :

  • respect des règles d’hygiène personnelle, notamment lavage régulier des mains 2 ;
  • durcissement : bains d’air, frictions et douches avec une température de l’eau progressivement décroissante, gargarismes à l’eau froide 2 ;
  • exercices du matin et éducation physique 2;
  • assainissement de la cavité buccale: dents cariées, gencives malades, rhinite chronique, sinusite, végétations adénoïdes;
  • assainissement des foyers d’infection ORL – traitement de la rhinite, de la sinusite, solution du problème de congestion nasale, qui rend la respiration par la bouche et réduit les fonctions protectrices de la muqueuse oropharyngée 2.

Les informations contenues dans cet article sont fournies à titre indicatif uniquement et ne remplacent pas un avis médical professionnel. Pour le diagnostic et le traitement, contactez un spécialiste qualifié.

Traitement de l’amygdalite

Beaucoup connaissent le diagnostic d’amygdalite. Cette maladie désagréable peut vous surprendre et vous empêcher de mener une vie normale. L’amygdalite est aujourd’hui un problème urgent, car elle peut survenir à tout âge et avec diverses maladies, telles que l’herpès, la diphtérie, les infections streptococciques, la scarlatine et autres. Souvent, l’amygdalite (ou simplement l’amygdalite) agit comme une maladie indépendante. Pour comprendre le diagnostic et commencer le bon traitement, vous devez consulter un médecin. Rappelez-vous que l’automédication peut entraîner des complications. Qu’est-ce que l’amygdalite? Et comment faire face à cette maladie? Nous examinerons les réponses à ces questions ci-dessous.

Formes d’amygdalite

Amygdalite (ou amygdalite) – inflammation des amygdales palatines, accompagne souvent les rhumes.

Types d’angine

Les angines sont aiguës :

  • Amygdalite banale (vulgaire ou typique): il y en a catarrhale, folliculaire, lacunaire, mixte.
  • Amygdalite atypique: herpétique, amygdalite de Simanovsky-Plaut-Vincent, formes phlegmoneuses, fongiques et mixtes. Habituellement, ils sont difficiles, car ils apparaissent dans le contexte d’une diminution de l’immunité.
  • Angine associée à des maladies infectieuses (avec scarlatine, diphtérie, amygdalite avec infection par le VIH et autres).
  • Angine dans les maladies du sang: monocytaire, agranulocytaire, angine dans la leucémie.

Il existe également des amygdalites chroniques (compensées et décompensées) 1 .

Fait intéressant!

Le pharynx est notre défense contre les infections – une structure anatomique constituée de tissu lymphoïde. Les éléments lymphoïdes du pharynx sont situés autour du pharynx sous la forme d’un anneau, c’est pourquoi Waldeyer-Pirogov l’a appelé «l’anneau pharyngé lymphadénoïde». Il est formé de deux amygdales palatines (celles que l’on appelle parfois “glandes”), une pharyngée ou nasopharyngée (située à l’arrière du pharynx), une linguale (accumulation de follicules lymphoïdes à la racine de la langue) et deux tubaires ( situé dans l’épaisseur de la membrane muqueuse du nasopharynx près des trous des trompes d’Eustache). Les amygdales des trompes sont plus prononcées chez les enfants de moins de 5 à 7 ans et subissent ensuite un développement inverse. Chez les adultes, en raison de leur petite taille, ils sont presque invisibles.

L’anneau pharyngé est une barrière supplémentaire pour les bactéries entre l’environnement externe et interne du corps. Également dans ces structures sont produits des anticorps et des lymphocytes – cellules de la réponse immunitaire.

Amygdalite aiguë

Il s’agit d’une maladie inflammatoire aiguë des amygdales palatines. Leur muqueuse devient oedémateuse, hyperémique, des poussées purulentes peuvent apparaître dans les cryptes des amygdales. Mais selon les facteurs qui ont causé la maladie et l’état du patient, le processus ne se limite pas à la défaite des amygdales seules. Une infection grave peut envahir tout le corps. Les complications les plus dangereuses sont les cardiopathies rhumatismales, les lésions articulaires, les reins (glomérulonéphrite). Par conséquent, l’automédication peut être dangereuse. Pour un diagnostic correct et un traitement efficace, vous devez consulter un spécialiste.

Amygdalite purulente – l’une des formes d’amygdalite, peut être une complication de l’amygdalite aiguë ou chronique. Elle se caractérise par la présence d’un écoulement purulent dans les cryptes des amygdales palatines. Elle accompagne souvent une infection bactérienne. Un traitement inapproprié peut entraîner un processus chronique.

L’amygdalite chronique est une inflammation chronique persistante des amygdales palatines, caractérisée par des exacerbations récurrentes sous forme d’amygdalite, une évolution lente et une diminution de la résistance de l’organisme aux infections. Une légère hypothermie ou un courant d’air provoque une exacerbation de l’amygdalite. De nombreux facteurs jouent un rôle dans la pathogenèse d’un processus inflammatoire chronique des amygdales. Le plus souvent, la maladie survient après une amygdalite répétée. L’amygdalite chronique est de deux types : compensée et décompensée. Ceci est important pour les tactiques de traitement ultérieures.

Avec l’amygdalite chronique compensée, l’examen révèle un certain relâchement des amygdales, une hyperémie, un œdème, des bouchons purulents ou des raids dans les cryptes des amygdales, mais ce processus est limité à l’amygdale, ne s’étend pas au-delà. Cet équilibre fragile entre l’immunité locale et la résistance de l’organisme d’une part, et la présence d’organismes pathogènes dans les amygdales enflammées d’autre part, peut évoluer vers une décompensation dans une évolution défavorable de la maladie. Avec des lésions chroniques décompensées de l’appareil lymphoïde du pharynx, les signes locaux d’amygdalite chronique sont généralement clairement exprimés. Avec cette forme, des exacerbations se produisent souvent sous forme d’amygdalite, de périamygdalite, d’abcès paratonsillaires, de lymphadénite régionale et, dans les cas cliniquement négligés, d’une violation du travail d’autres organes et systèmes (pathologie des reins,

Symptômes de l’amygdalite

Les manifestations cliniques sont assez diverses et dépendent du type d’amygdalite. La maladie débute de manière aiguë, dans un contexte d’hypothermie ou de stress. Il y a d’abord un mal de gorge. Elle peut être aggravée en avalant, après avoir fumé, en mangeant des aliments secs solides. Toux, sensation d’un corps étranger dans la gorge, “douleur”, douleur dans la gorge jointe. La température corporelle augmente, le patient ressent une faiblesse, une faiblesse, un malaise, se fatigue rapidement, des douleurs dans les articulations et les muscles sont notées. À l’examen, le médecin révèle des ganglions lymphatiques sous-mandibulaires et cervicaux élargis et douloureux, l’image pharyngoscopique varie de l’hyperémie des amygdales au relâchement, aux changements purulents (lacunes et follicules) et aux amygdales élargies. La membrane muqueuse devient oedémateuse. En présence de raids purulents, une mauvaise haleine caractéristique peut apparaître.

Le traitement de l’amygdalite dépend du type et de la cause. Décomposons-le en détail :

Le traitement étiotrope (impact sur la cause de la maladie) dépend de l’agent causal de la maladie. Avec la nature bactérienne de l’angine de poitrine et si indiqué, des antibiotiques sont utilisés, qui sont prescrits par un médecin. L’auto-traitement de l’amygdalite avec des antibiotiques n’est pas recommandé, car une dose insuffisante ou le mauvais choix de médicament peut entraîner le développement d’une résistance (résistance) dans le micro-organisme, ainsi que la complication de l’angine de poitrine (par exemple, paratonsillar, pharyngé abcès, croup diphtérique chez les enfants, malformations cardiaques acquises). Avec une infection virale, un traitement symptomatique est prescrit, car l’état général du patient reste satisfaisant. Les méthodes de physiothérapie sont également efficaces: l’irradiation ultraviolette augmente la fonction barrière, la résistance des amygdales, améliore, stimule l’immunité locale et générale et a un effet antimicrobien. Le traitement de l’amygdalite au laser – sur la région sous-maxillaire est effectué quotidiennement, en cours. L’effet thérapeutique est obtenu grâce à l’expansion des petits vaisseaux sanguins et à l’augmentation de la circulation sanguine au foyer de l’inflammation 1 .

Traitement symptomatique

Les anti-inflammatoires (paracétamol, ibuprofène, aspirine) ont fait leurs preuves dans le traitement des amygdalites. Ils réduisent l’enflure, l’inflammation et, par conséquent, la douleur. Des antihistaminiques (zyrtec, tavegil), des analgésiques sont également utilisés. Au moment du traitement, le tabagisme, la consommation d’alcool, les aliments épicés et chauds sont exclus. Un régime d’épargne est prescrit, repos au lit pendant 5 à 7 jours.

Si l’état général du patient ne souffre pas, vous pouvez vous limiter à l’utilisation de remèdes locaux contre l’amygdalite.

Le traitement local consiste en la nomination de médicaments ayant un effet antiseptique, anti-inflammatoire et analgésique2. Les préparations pour la thérapie locale doivent non seulement soulager les maux de gorge, mais également avoir une large gamme d’activités antibactériennes, une faible allergénicité et être non toxiques.

Hexoral ® possède toutes ces propriétés. Le médicament est actif contre un large éventail de bactéries gram-positives, ainsi que contre les champignons pathogènes du genre Candida, le médicament Hexoral ® peut avoir son effet dans le traitement des infections causées par Pseudomonas aeruginosa et Proteus. A une concentration de 100 mg/ml, le médicament inhibe la croissance de la plupart des souches bactériennes. L’hexétidine, étant la substance active du médicament Hexoral ® , a également un effet anesthésique sur la muqueuse 3 . La variété des formes galéniques d’Hexoral® rend son utilisation accessible à toute la famille. Spray Hexoral ® est une forme pratique, efficace et éprouvée dans le traitement de l’amygdalite chez l’adulte et l’enfant à partir de 3 ans. La gamme Hexoral ® comprend également une solution de rinçage (à partir de 3 ans), des comprimés Hexoral ® tabs (à partir de 4 ans), Hexoral ® tabs Classic (à partir de 6 ans), Geksoral® tabs Extra (à partir de 12 ans). Sous forme de solution de rinçage, de pastilles et de sprays, le médicament est pratique à utiliser, ce qui rend l’adhésion des patients au traitement élevée.

Dans tous les cas d’amygdalite, il est nécessaire de consulter un médecin, dès qu’un spécialiste peut prescrire un traitement adéquat et prévenir les complications.

Opération

Amygdalectomie – ablation du tissu des amygdales avec la capsule sous-jacente. Il est utilisé en cas de thérapie conservatrice infructueuse, en présence d’un foyer d’infection chronique dans les amygdales. Une amygdalectomie est pratiquée par un médecin ORL. Avant l’opération, vous devriez consulter un thérapeute, faire des analyses de sang et d’urine, effectuer un ECG, une radiographie pulmonaire. En cas de maladies concomitantes, subir un examen complémentaire par des spécialistes spécialisés.

L’amygdalectomie est généralement réalisée sous anesthésie locale avec le patient en position assise. Une anesthésie locale est réalisée, puis les amygdales palatines sont décortiquées avec la capsule. L’opération ne dure pas longtemps, environ 10 minutes, les complications sont assez rares. L’indication du traitement chirurgical est une inflammation chronique persistante des amygdales palatines au stade de la décompensation, des exacerbations fréquentes d’amygdalite chronique, des complications purulentes sous forme d’abcès et de phlegmon.

Les contre-indications à l’amygdalectomie sont: les maladies du sang (diathèse hémorragique), les maladies neuropsychiatriques au stade de la décompensation, qui peuvent interférer avec le déroulement de l’opération et le respect du régime postopératoire, une forme ouverte de tuberculose respiratoire, cardiaque, insuffisance rénale, diabète sévère sucré. Dans chaque cas, la question de l’opération est décidée individuellement 1 .

La cryothérapie est une méthode douce de traitement semi-chirurgical. Cryotonzillotomie – l’impact sur les amygdales avec un applicateur spécial (cryosonde), dans un système fermé dont l’azote liquide circule à une température de -196 ° C 4. Les zones d’inflammation chronique sont supprimées, là où l’amygdale ne remplit plus ses fonctions. La cryothérapie étant indolore et sans effusion de sang, c’est la méthode de choix chez les patients affaiblis, les patients atteints de maladies du sang et chez ceux qui sont contre-indiqués au traitement chirurgical (allergie à la novocaïne, diabète sucré sévère, hypertension non contrôlée, insuffisance cardiaque et rénale sévère, hémophilie) a également chez les enfants. Après la cryodestruction, le corps récupère plus rapidement et le patient reprend une vie normale. Cependant, parallèlement aux avantages

Contre-indications à la cryothérapie: décompensation du diabète sucré, certaines maladies oncologiques, infarctus aigu du myocarde, insuffisance cardiaque de haut grade, hypertension sévère.

Traitement à domicile

Pour diagnostiquer et commencer le traitement, contactez votre médecin. Si vous avez un diagnostic d’amygdalite aiguë, vous devez respecter un alitement strict dans les premiers jours de la maladie, puis limiter le stress physique et psycho-émotionnel, ce qui aidera à éliminer les complications. Le patient se voit attribuer une assiette personnelle, une cuillère, une tasse et, si possible, isolé. Attribuez des aliments mous non irritants, principalement des légumes, des produits laitiers, de la vitamine C, beaucoup de boisson chaude. Une thérapie symptomatique est également effectuée: prise d’antipyrétiques, d’anti-inflammatoires, d’analgésiques.

Rinçage

Une attention particulière doit être accordée à la thérapie locale. Se gargariser avec des solutions antiseptiques (solution de rinçage Geksoral®) est utile en cas d’amygdalite. Hexoral ® a une large activité antibactérienne, y compris contre les microbes gram-positifs, est également actif contre le champignon pathogène Candida, et a un effet dans le traitement des infections causées par Pseudomonas aeruginosa et Proteus. L’effet antimicrobien du médicament est associé à la suppression du métabolisme des bactéries, de leurs réactions oxydatives, sans lesquelles ces dernières ne peuvent exister (antagoniste de la thiamine). A une concentration de 100 mg/ml, le médicament inhibe la croissance de la plupart des souches bactériennes. Le développement de résistance à Hexoral ® n’est pas observé. La substance active hexétidine a un léger effet analgésique sur la membrane muqueuse du pharynx et des amygdales, est capable de s’y attarder longtemps et n’est pratiquement pas absorbé. Par conséquent, il n’a pas d’effet systémique. Lors de l’utilisation d’Hexoral ® , une régression des modifications inflammatoires du pharynx 5 peut être observée. Il est recommandé d’utiliser 15 ml d’une solution non diluée 2 fois par jour après les repas, sauf prescription contraire d’un médecin. Avant utilisation, consulter un spécialiste.

Le gargarisme est une méthode efficace et un élément important de la lutte contre l’amygdalite, qui peut être utilisée avec succès dans le traitement à domicile. Bien aide le rinçage avec une solution saline, l’irrigation de l’oropharynx avec des sprays à l’eau de mer, la décoction de camomille, de sauge, de chlorhexidine et d’autres antiseptiques. Se gargariser avec des solutions à température corporelle (36-37 degrés) réduit l’inflammation, nettoie mécaniquement la muqueuse oropharyngée des virus, bactéries, pus, aide à soulager l’enflure et, par conséquent, réduit les maux de gorge. Le rinçage est totalement sans danger pour les enfants, les femmes enceintes et les mères allaitantes.

Le lavage avec des antiseptiques des lacunes des amygdales est utilisé pour de nombreux types d’amygdalites aiguës et chroniques. La méthode la plus courante de lavage des lacunes des amygdales selon Belogolovov N.V. et Ermolaev V.G 1 . Cette procédure efficace est réalisée par un oto-rhino-laryngologiste. Sous le contrôle de la pharyngoscopie, le médecin insère séquentiellement une fine canule à travers chaque lacune dans la crypte de l’amygdale, et avec une seringue remplie d’un antiseptique, sous pression, lave tout ce qui est superflu de la lacune. Lavé, en règle générale, 2-3 cryptes de la partie supérieure de l’amygdale. Toutes les cryptes des amygdales sont généralement reliées les unes aux autres, de sorte que toute l’amygdale est rincée et drainée. Après cela, la membrane muqueuse traitée est lubrifiée avec la solution de Lugol, iodinol, 5% de collargol. L’effet positif de la procédure est obtenu par un lavage mécanique des lacunes du pus et la restauration de leur fonction de drainage. Le traitement est effectué par un cycle de 10 à 15 lavages, qui sont prescrits tous les deux jours.

Vaporisateurs

Dans certains cas, le rinçage n’est pas pratique, par exemple, il est difficile à appliquer à l’extérieur de la maison. Sinon, les choses se passent avec des sprays pour le traitement des maux de gorge. Cette méthode pratique a trouvé une large application chez les patients. Grâce aux sprays, il y a une plus grande adhérence au traitement. La variété des sprays diffère par ses compositions et ses propriétés. Il existe des associations antiseptiques, antalgiques, antimicrobiennes, antifongiques. Le spray Geksoral ® a non seulement des propriétés antiseptiques et antalgiques, mais aussi enveloppantes et rafraîchissantes. La substance active du spray Hexoral ® – Hexetidine est active contre un large éventail de micro-organismes et de champignons, en particulier le genre Candida 3.

La plupart d’entre nous ont utilisé le spray à plusieurs reprises, mais il est important de se rappeler certaines des nuances de son application. Pour le traitement, il est important de ne pas manger ni boire pendant au moins une heure après l’irrigation avec un spray pour la gorge. Lors de l’irrigation de la muqueuse, tenez le flacon verticalement, dirigez le distributeur alternativement vers les amygdales gauche et droite. Retenez votre respiration pendant la pulvérisation. Le spray Geksoral® doit être utilisé le matin et le soir après les repas, sauf prescription contraire du médecin traitant. Les pastilles Hexoral® tabs sont tout aussi efficaces et ont un goût agréable. Approuvé pour une utilisation chez les enfants à partir de 4 ans 6 . Le comprimé doit être aspiré jusqu’à dissolution complète, en le déplaçant constamment dans la bouche. Ne pas manger ni boire pendant 1 heure après utilisation.

En suivant les recommandations de votre médecin, vous vous débarrasserez des maux de gorge et préviendrez les complications de l’amygdalite. Être en bonne santé!

Les informations contenues dans cet article sont fournies à titre indicatif uniquement et ne remplacent pas un avis médical professionnel. Pour le diagnostic et le traitement, contactez un spécialiste qualifié.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.