Te chasser me fait me sentir comme de la merde

J’ai fini. Tu me fais me sentir comme de la merde. Te traquer sur les réseaux sociaux et observer attentivement chacun de tes gestes en espérant que ça m’implique, c’est juste devenu épuisant et franchement, je ne pense pas que tu en vailles la peine.

J’ai fini de me sentir comme de la merde à cause de toi. J’ai fini d’être anxieux à cause de ton indifférence et de ton retard.

Ça fait mal que tu ne me remarques pas. Vous ne le faites que lorsque vous le souhaitez, lorsque cela vous convient car vous n’avez probablement rien de mieux à faire.

Tu sais combien de fois je me suis bien habillé pour t’impressionner ? Combien de fois ai-je été désespérément coincé à côté de toi, attendant que tu me fasses un compliment ?

Je me sens idiot. Pourquoi m’as-tu fait rechercher ton approbation un instant alors que tu me remarqueras ?

J’aurais aimé que tu me dises dès le début qu’il n’y aurait jamais rien entre nous, pas dans un million d’années. Mais tu n’as pas fait ça. Vous avez choisi un scénario moins douloureux pour vous et dévastateur pour moi.

Tu m’as gardé en réserve. Tu n’as pas eu le courage de me dire que tu n’étais pas intéressé. Alors tu m’as enchaîné pendant si longtemps. Tu m’as accordé de l’attention quand tu le voulais.

Malheureusement, cela m’a suffi pour rester. Ces petits moments me ramèneraient dans un rêve fou d’espérer être avec toi.

Te poursuivre est un travail 24h/24 et 7j/7 et je démissionne.

C’est une aventure sans fin. Je ne sais jamais ce qui va se passer, si tu vas me remarquer ou si tu vas passer juste à côté de moi comme si tu t’en fichais .

Juste au moment où je sens qu’on a avancé, qu’enfin tu vas me prendre la main et m’embrasser, tu fais quelque chose de totalement différent. Tu marches à côté de moi, tu m’ignores. Et cela tourne en rond.

Vos messages contradictoires et votre comportement chaud et froid m’ont aspiré à sec. Je n’ai plus d’énergie pour continuer à revenir vers toi. J’ai fini.

Tu détruis ma confiance parce qu’évidemment il y a quelqu’un d’autre qui t’intéresse. Tout comme je te poursuis, tu la poursuis.

Quand tu es froid avec moi, elle s’intéresse à toi et quand tu t’intéresses à moi, elle t’a ignoré. Elle me fait la même chose que toi.

Et vous souffrez à cause de cela, mais vous ne voyez pas que vous êtes la cause de la douleur d’une autre personne. Il n’y a pas d’autre explication.

Sinon, vous seriez heureux que quelqu’un ait montré ce genre d’intérêt pour vous. Ça te flatterait qu’une fille, n’importe quelle fille, veuille être avec toi. Mais comme ça, tu t’en fiches, pas du tout, mais en même temps tu ne me lâches pas.

À quel point pouvez-vous être égoïste ?

J’ai été là pour toi quand tu avais besoin de moi. Je passerais la nuit avec toi mais je ne te verrais pas pendant des semaines. On sortait, mais seulement quand je te le demandais. Si ce n’était pas pour moi, tu ne lèverais pas le petit doigt pour être avec moi, et pour moi, ce n’est pas de l’amour, c’est de la torture.

Je me sens comme de la merde dans cette “relation” que nous avons parce que ton ego n’est jamais blessé. Vous n’êtes pas celui qui envoie des SMS et obtient une réponse toutes les quelques heures. Ce n’est pas toi qui envoie un texto bonjour et qui n’obtient rien en retour.

Je me sens comme de la merde parce que tu ne me dis pas ce que tu veux. Et si tout cela avait été vain ? Et si tous mes efforts, l’amour et le temps que j’ai investis en toi n’avaient servi à rien ? Parce que tu n’aimes pas et que tu n’as jamais eu l’intention de m’aimer.

Personne ne me rendra ce temps. Personne ne me guérira ou ne me dira que ça va aller mieux.

Te poursuivre me fait me sentir comme de la merde et j’en ai marre. Ça fait juste trop mal.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *