rêver

Mode d’emploi PENTOXIFYLLINE PENTOXIFYLLINE solution 0.2

Excipients : chlorure de sodium 0,9 g, eau pour injection jusqu’à 100 ml.

100 ml – récipients en polymère (1) – sacs en polymère.
100 ml – contenants en polymère (80) – sacs en polymère (80) – boîtes en carton (pour les hôpitaux).
100 ml – contenants en polymère (100) – sacs en polymère (100) – boîtes en carton (pour les hôpitaux).

La description du médicament PENTOXYFILLINE solution 0,2% a été créée en 2011 sur la base des instructions publiées sur le site officiel du ministère de la Santé de la République du Bélarus. Date de mise à jour : 25/05/2012

Contents

effet pharmacologique

La pentoxifylline est le principal représentant d’un nouveau groupe pharmacologique de médicaments – les agents hémorhéologiques. Il augmente la plasticité (déformabilité) des érythrocytes, ce qui leur permet de pénétrer dans les vaisseaux avec une lumière (diamètre) modifiée et d’améliorer l’apport sanguin tissulaire, en particulier dans le contexte de l’hypoxie. Il réduit leur capacité d’agrégation, facilite la pénétration dans le lit extravasculaire, ce qui contribue également à l’oxygénation des tissus. La pentoxifylline inhibe la biosynthèse du fibrinogène et diminue la viscosité du sang. Sous l’influence du médicament, la formation de pseudopodes dans les plaquettes diminue. Il est caractéristique qu’avec une telle intervention multiforme de la pentoxifylline dans les processus qui assurent l’hémostase, le risque de saignement n’augmente pas.

Dans l’inflammation, la pentoxifylline a la capacité de réduire l’adhésion et l’agrégation des leucocytes polymorphonucléaires, d’inhiber “l’explosion métabolique” et d’empêcher leur effet néfaste sur les cellules endothéliales. Il inhibe l’activité de la phosphodiestérase, inhibe la destruction de l’AMPc, réduit la concentration de calcium intracellulaire et renforce les effets de l’adénosine.

La pentoxifylline a un léger effet vasodilatateur et prévient la vasoconstriction par des stimuli vasoconstricteurs.

Ces dernières années, il a été établi que la pentoxifylline a la capacité d’inhiber la production de cytokines pro-inflammatoires (principalement le facteur de nécrose tumorale et les interleukines-1,-2,-6).

Pharmacocinétique

  • 1-(5-hydroxyhexyl)-3,7-diméthylxanthine (métabolite-1) et 1-(3-carboxypropyl)-3,7-diméthylxanthine (métabolite-5), qui ont une activité similaire et une demi-vie de 1 à 1,6 heures Après 1,5 à 2 heures après la perfusion, la concentration de métabolites dépasse de 5 à 8 fois la teneur du composé parent. À la 8e heure, la concentration de pentoxifylline et de ses métabolites dans le sang est considérablement réduite (jusqu’à 10% de la concentration initiale). Il est excrété principalement par les reins (jusqu’à 95%), principalement sous forme de métabolite -5. Moins de 4% du médicament est excrété dans les fèces. Chez les femmes qui allaitent, il est sécrété par les glandes allaitantes.

En raison du grand V d et de la forte liaison aux érythrocytes, la pharmacocinétique de la pentoxifylline pendant l’hémodialyse ne change pratiquement pas.

Indications pour l’utilisation

  • troubles de la circulation périphérique de genèse athérosclérotique (dont claudication intermittente, angiopathie diabétique), troubles trophiques (ulcères trophiques des jambes, gangrène), engelures ; syndrome post-thrombotique;
  • troubles de la circulation cérébrale (conséquences de l’athérosclérose cérébrale, par exemple, troubles de la concentration, vertiges, troubles de la mémoire), états ischémiques et post-AVC ;
  • troubles circulatoires de la rétine et de la choroïde, otosclérose, modifications dégénératives dans le contexte de la pathologie des vaisseaux de l’oreille interne et de la perte auditive.

Schéma posologique

Le médicament est administré par voie intraveineuse 3 fois / jour, 100-200 mg (50-100 ml d’une solution à 2,0 mg / ml) pendant 20-30 minutes au patient en décubitus dorsal. Chez les patients sévères, la dose quotidienne peut être augmentée à 800 mg/jour.

Si nécessaire, la pentoxifylline peut être administrée par voie intra-artérielle. En cas d’athérosclérose sévère des vaisseaux cérébraux, le médicament ne doit pas être injecté dans l’artère carotide.

Dans le traitement des lésions athérosclérotiques ou diabétiques chroniques, une perfusion intraveineuse du médicament est prescrite quotidiennement ou tous les deux jours.

Effets secondaires

Dans les cas où la pentoxifylline est utilisée à fortes doses ou à un débit de perfusion élevé, les effets indésirables suivants peuvent parfois survenir :

Du système nerveux : maux de tête, vertiges, anxiété, troubles du sommeil, convulsions ;

Du côté de la peau et de la graisse sous-cutanée : rougeur de la peau du visage, rougeur de la peau du visage et du haut de la poitrine, gonflement, fragilité accrue des ongles ;

Du système digestif : xérostomie, anorexie, atonie intestinale ;

Du côté du système cardiovasculaire: tachycardie, arythmie, cardialgie, progression de l’angine de poitrine, baisse de la tension artérielle ;

Du côté du système d’hémostase et des organes hématopoïétiques: thrombocytopénie, saignement des vaisseaux de la peau, des muqueuses, de l’estomac, des intestins;

  • démangeaisons, hyperémie cutanée, urticaire, œdème de Quincke, choc anaphylactique. Très rarement, il y a des cas de développement de méningite aseptique, de cholestase intrahépatique et d’activité accrue des transaminases “hépatiques”.

En cas d’effets secondaires, il est nécessaire d’arrêter de prendre le médicament.

En cas d’effets secondaires non mentionnés dans la notice, il est nécessaire d’en informer le médecin traitant.

Contre-indications d’utilisation

  • sensibilité accrue à la pentoxifylline, à d’autres méthylxanthines ou à l’un des composants du médicament;
  • saignement massif;
  • hémorragies étendues dans la rétine;
  • hémorragie dans le cerveau;
  • infarctus aigu du myocarde;
  • arythmies sévères;
  • lésions athérosclérotiques graves des artères coronaires ou cérébrales;
  • hypotension artérielle non contrôlée ;
  • âge jusqu’à 18 ans;
  • grossesse, allaitement.

Avec prudence, le médicament doit être utilisé chez les patients présentant une hypotension artérielle (risque de baisse de la pression artérielle), une insuffisance rénale (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min) (risque d’accumulation et risque accru d’effets secondaires), un dysfonctionnement hépatique sévère (risque d’accumulation et risque accru d’effets secondaires), tendance accrue aux saignements, y compris suite à l’utilisation d’anticoagulants ou à des troubles du système de coagulation sanguine (risque de saignements plus graves).

Utilisation pendant la grossesse et l’allaitement

La sécurité de l’utilisation de la pentoxifylline pendant la grossesse n’a pas été établie, dans le cadre de laquelle il n’est pas recommandé de prescrire le médicament.

La pentoxifylline étant excrétée dans le lait maternel, l’allaitement doit être interrompu pendant toute la durée du traitement.

Application pour violation de la fonction hépatique

Le médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère (risque d’accumulation et risque accru d’effets secondaires).

Application pour violation de la fonction rénale

Avec prudence, le médicament doit être utilisé chez les patients présentant une insuffisance rénale (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min) (risque d’accumulation et risque accru d’effets secondaires).

Utilisation chez les patients âgés

Chez les personnes âgées, une réduction de dose peut être nécessaire (augmentation de la biodisponibilité et diminution de la vitesse d’administration).

Utilisation chez les enfants

Contre-indiqué chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans.

instructions spéciales

Le traitement doit être effectué sous le contrôle de la pression artérielle. Chez les patients diabétiques prenant des agents hypoglycémiants, la prise de doses importantes peut provoquer une hypoglycémie sévère (un ajustement de la dose est nécessaire).

Lors de la prescription simultanée de pentoxifylline avec des anticoagulants, il est nécessaire de surveiller attentivement les indicateurs du système de coagulation sanguine. Chez les patients récemment opérés, une surveillance systématique des taux d’hémoglobine et d’hématocrite est nécessaire. La dose administrée doit être réduite chez les patients dont la pression artérielle est basse et instable. Chez les personnes âgées, une réduction de dose peut être nécessaire (augmentation de la biodisponibilité et diminution de la vitesse d’administration).

L’innocuité et l’efficacité de la pentoxifylline chez les enfants n’ont pas été bien étudiées.

Le tabagisme peut réduire l’efficacité thérapeutique du médicament.

Surdosage

  • faiblesse, sueurs, nausées, cyanose, étourdissements, baisse de la tension artérielle, tachycardie, évanouissement, somnolence ou agitation, arythmie, hyperthermie, aréflexie, perte de conscience, convulsions tonico-cloniques, signes de saignement gastro-intestinal (vomissements comme du marc de café).
  • une attention particulière doit être accordée au maintien de la pression artérielle et de la fonction respiratoire. Les crises convulsives sont arrêtées par l’introduction de diazépam. Aux manifestations des premiers signes de surdosage, l’administration du médicament est immédiatement arrêtée. Fournir une position plus basse de la tête et du haut du corps.

interaction médicamenteuse

La pentoxifylline est capable d’augmenter l’effet des médicaments qui réduisent la tension artérielle (inhibiteurs de l’ECA, nitrates). La pentoxifylline peut augmenter l’effet des médicaments qui affectent le système de coagulation sanguine (anticoagulants indirects et directs, thrombolytiques), des antibiotiques (y compris les céphalosporines).

La cimétidine augmente la concentration plasmatique de la pentoxifylline (risque d’effets secondaires). La co-administration avec d’autres xanthines peut entraîner une excitation nerveuse excessive. L’effet hypoglycémiant de l’insuline ou des antidiabétiques oraux peut être majoré lors de la prise de pentoxifylline (risque accru d’hypoglycémie). Une surveillance stricte de ces patients est nécessaire.

Chez certains patients, l’utilisation simultanée de pentoxifylline et de théophylline peut entraîner une augmentation des taux de théophylline. Cela peut entraîner une augmentation ou une augmentation des effets secondaires associés à la théophylline.

Conditions de délivrance en pharmacie

Conditions de stockage du médicament

Conservez le médicament dans un endroit sombre, hors de la portée des enfants, à une température ne dépassant pas 25°C.

Mode d’emploi de la solution PENTOXIFYLLINE (PENTOXIFYLLINE)

La solution injectable est limpide, incolore ou légèrement jaunâtre.

1ml 1 ampère.
pentoxifylline 20mg 100mg

Excipients : chlorure de sodium, eau pour préparations injectables.

5 ml – ampoules (10) – paquets de carton.
5 ml – ampoules (5) – inserts (2) – packs de carton.

La description de la solution médicamenteuse PENTOXYFILLIN a été créée en 2011 sur la base des instructions publiées sur le site officiel du ministère de la Santé de la République du Bélarus. Date de mise à jour : 25/05/2012

effet pharmacologique

Le médicament est un dérivé de la méthylxanthine, angioprotecteur, améliore la microcirculation.

Le mécanisme d’action de la pentoxifylline est associé à l’inhibition de la phosphodiestérase et à l’accumulation d’AMP cyclique dans les cellules musculaires lisses vasculaires, dans les cellules sanguines et dans d’autres tissus et organes. Bloque les récepteurs de l’adénosine.

Il inhibe l’agrégation plaquettaire, augmente l’élasticité des globules rouges, réduit la concentration accrue de fibrinogène dans le plasma et améliore la fibrinolyse, ce qui réduit la viscosité du sang et améliore ses propriétés rhéologiques. De plus, il a un faible effet vasodilatateur myotrope, réduit quelque peu la résistance vasculaire périphérique totale et a un effet inotrope positif, améliore l’apport d’oxygène aux tissus (dans la plus grande mesure dans les membres et le système nerveux central, dans une mesure modérée dans les reins). Le médicament dilate légèrement les vaisseaux coronaires.

Pharmacocinétique

Le métabolisme se produit principalement dans le foie, où se forment un certain nombre de métabolites pharmacologiquement actifs, dont les principaux sont la 1-(5-hydroxyhexyl)-3,7-diméthylxanthine (métabolite I) et la 1-(3-carboxypropyl)-3, 7- diméthylxanthine (métabolite V). La Cmax de la pentoxifylline et des principaux produits de sa biodégradation est atteinte en 1 heure et la concentration de métabolites dans le plasma sanguin est 5 à 8 fois supérieure à la concentration de la substance mère.

T 1/2 pentoxifylline est de 1,6 heures.

Il est principalement excrété par les reins sous forme de métabolites (plus de 90%), moins de 4% de la dose administrée est excrété dans les fèces, et peut être excrété par les glandes mammaires en lactation.

Pharmacocinétique dans des situations cliniques particulières

Chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère, l’excrétion des métabolites est ralentie.

Chez les patients présentant une fonction hépatique altérée, un allongement de T 1/2 de la pentoxifylline a été noté.

Indications pour l’utilisation

Réduction des manifestations douloureuses de l’artériopathie au cours de la progression de la maladie coronarienne en association avec un traitement chirurgical ou en période préopératoire, ou en cas d’impossibilité d’intervention chirurgicale.

Schéma posologique

La dose et la voie d’administration sont déterminées par le médecin en fonction de la gravité des troubles circulatoires et de la tolérance individuelle du médicament.

La dose habituelle est de 1 à 2 perfusions continues par jour (matin et après-midi), contenant chacune 200 mg de pentoxifylline (2 ampoules de 5 ml) ou 300 mg de pentoxifylline (3 ampoules de 5 ml). Le contenu des ampoules est dilué avec une solution de chlorure de sodium à 0,9% ou une solution de Ringer, ou une solution de dextrose (glucose) à 5% à raison de 1 ampoule (100 mg de pentoxifylline) dans 250 à 500 ml de solvant.

Il est recommandé de ne pas dépasser le débit d’administration de 100 mg/h, c’est-à-dire 1 ampoule pour 60 min.

En fonction des maladies concomitantes (insuffisance cardiaque), il peut être nécessaire de réduire les volumes administrés. Dans de tels cas, il est recommandé d’utiliser un infuseur spécial pour une perfusion contrôlée.

Chez les patients insuffisants rénaux (clairance de la créatinine (CC) inférieure à 30 ml / min), il est nécessaire de réduire la posologie de 30 à 50%, ce qui dépend de la tolérance individuelle du médicament aux patients.

Une réduction de la dose, en tenant compte de la tolérance individuelle, est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère.

Le traitement peut être instauré à petites doses chez les patients présentant une pression artérielle basse, ainsi que chez ceux à risque en raison d’une éventuelle diminution de la pression (patients atteints de maladie coronarienne sévère ou présentant une sténose cérébrovasculaire hémodynamiquement significative). Dans ces cas, la dose ne peut être augmentée que progressivement.

Chez les personnes âgées, il est recommandé de réduire la posologie et de contrôler la pression artérielle, en particulier lorsqu’il est utilisé en association avec des agents antihypertenseurs et vasodilatateurs.

Parallèlement à l’administration parentérale, il est possible de prescrire la pentoxifylline par voie orale sous forme de comprimés.

Effets secondaires

Dans les cas où la pentoxifylline est utilisée à fortes doses ou à un débit de perfusion élevé, les effets indésirables suivants peuvent parfois survenir :

Du côté de la peau et de la graisse sous-cutanée : rougeur de la peau du visage, rougeur de la peau du visage et du haut de la poitrine, gonflement, fragilité accrue des ongles ;

Du système digestif : sensation de pression et de plénitude dans l’estomac, nausées, vomissements, diarrhée ;

Du côté du système cardiovasculaire: tachycardie, arythmie, cardialgie, progression de l’angine de poitrine, baisse de la tension artérielle ;

  • démangeaisons, hyperémie cutanée, urticaire, œdème de Quincke, choc anaphylactique. Très rarement, il y a des cas de développement de méningite aseptique, de cholestase intrahépatique et d’activité accrue des transaminases “hépatiques”.
  • maux de tête, vertiges, anxiété, troubles du sommeil, convulsions.
  • thrombocytopénie, saignement des vaisseaux de la peau, des muqueuses, de l’estomac, des intestins.

En cas d’effets secondaires, il est nécessaire d’arrêter de prendre le médicament.

En cas d’effets secondaires non mentionnés dans la notice, il est nécessaire d’en informer le médecin traitant.

Contre-indications d’utilisation

  • infarctus aigu du myocarde;
  • saignement massif;
  • hémorragie dans le cerveau;
  • hémorragie étendue dans la rétine;
  • grossesse;
  • lactation;
  • enfants et adolescents jusqu’à 18 ans;
  • hypersensibilité à la pentoxifylline, à d’autres dérivés de la méthylxanthine ou à des composants médicamenteux.

A utiliser avec prudence chez les patients présentant une hypotension artérielle (risque de baisse de la pression artérielle), une insuffisance rénale (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min) (risque d’accumulation et risque accru d’effets secondaires), un dysfonctionnement hépatique sévère (risque d’accumulation et risque accru d’effets secondaires), tendance accrue aux saignements, notamment suite à l’utilisation d’anticoagulants ou à des troubles du système de coagulation sanguine (risque d’hémorragie plus sévère).

Utilisation pendant la grossesse et l’allaitement

L’innocuité de l’utilisation de la pentoxifylline pendant la grossesse n’a pas été établie et il n’est donc pas recommandé de prescrire le médicament.

La pentoxifylline étant excrétée dans le lait maternel, l’allaitement doit être interrompu pendant toute la durée du traitement.

Application pour violation de la fonction hépatique

Une réduction de la dose, en tenant compte de la tolérance individuelle, est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère.

Application pour violation de la fonction rénale

Chez les patients insuffisants rénaux (clairance de la créatinine (CC) inférieure à 30 ml / min), il est nécessaire de réduire la posologie de 30 à 50%, ce qui dépend de la tolérance individuelle du médicament aux patients.

Utilisation chez les patients âgés

Chez les personnes âgées, il est recommandé de réduire la posologie et de contrôler la pression artérielle, en particulier lorsqu’il est utilisé en association avec des agents antihypertenseurs et vasodilatateurs.

Utilisation chez les enfants

Contre-indiqué chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans.

instructions spéciales

Le traitement doit être effectué sous le contrôle de la pression artérielle.

Chez les patients diabétiques prenant des agents hypoglycémiants, la prise de doses importantes peut provoquer une hypoglycémie sévère (un ajustement de la dose est nécessaire).

Lorsqu’il est utilisé simultanément avec des anticoagulants, il est nécessaire de surveiller attentivement les indicateurs du système de coagulation sanguine.

Chez les patients récemment opérés, une surveillance systématique des taux d’hémoglobine et d’hématocrite est nécessaire.

Chez les personnes âgées, une réduction de la dose (diminution du taux d’élimination) peut être nécessaire.

L’innocuité et l’efficacité de la pentoxifylline chez les enfants n’ont pas été bien étudiées.

Le tabagisme peut réduire l’efficacité thérapeutique du médicament.

La compatibilité de la solution de pentoxifylline avec la solution pour perfusion doit être vérifiée au cas par cas.

Lors de la réalisation de perfusions intraveineuses, le patient doit être en position couchée.

Surdosage

  • nausées, étourdissements, tachycardie, baisse de la pression artérielle, arythmie, hyperémie cutanée, frissons, perte de conscience, aréflexie, convulsions tonico-cloniques.
  • effectuer un traitement symptomatique. Le patient doit être placé en position horizontale avec les jambes surélevées. L’antidote spécifique est inconnu. Ils surveillent les fonctions vitales du corps et les mesures générales visant à les maintenir, surveillent la perméabilité des voies respiratoires;
  • avec convulsions – diazépam.

interaction médicamenteuse

La pentoxifylline renforce l’effet des médicaments antihypertenseurs.

Dans le contexte de l’utilisation parentérale de pentoxifylline à fortes doses, il est possible d’augmenter l’effet hypoglycémiant de l’insuline chez les patients atteints de diabète sucré.

En cas d’utilisation simultanée avec du kétorolac, un risque accru de saignement et / ou une augmentation du temps de prothrombine est possible; avec le méloxicam – risque accru de saignement ; avec sympatholytiques, gangliobloquants et vasodilatateurs – une diminution de la pression artérielle est possible; avec l’héparine, les médicaments fibrinolytiques – augmentation de l’action anticoagulante.

La cimétidine augmente significativement la concentration de pentoxifylline dans le plasma sanguin (risque d’effets secondaires).

La co-administration avec d’autres xanthines peut entraîner une excitation nerveuse excessive.

Chez certains patients, l’utilisation simultanée de pentoxifylline et de théophylline peut entraîner une augmentation des taux de théophylline. Cela peut entraîner une augmentation ou une augmentation des effets secondaires associés à la théophylline.

Conditions de délivrance en pharmacie

Conditions de stockage du médicament

Conserver le médicament dans un endroit à l’abri de la lumière, hors de portée des enfants, à une température ne dépassant pas 25°C.

Pentoxifylline

  • Nom latin : Pentoxifylline
  • Code ATX : C04AD03
  • Ingrédient actif : Pentoxifylline
  • Fabricant : Organic (Russie), North Star (Russie), Moskhimfarmpreparaty im. NASemashko (Russie)

Composé

L’ingrédient actif est la Pentoxifylline .

Les comprimés contiennent 100 et 400 mg de cette substance.

Eléments complémentaires : dioxyde de titane, lactose, amidon de pomme de terre, propylène glycol, stéarate de magnésium, hypromellose, povidone, dispersion de copolymère de méthacrylate, talc, carmoisine.

La solution concentrée et la solution d’injections de Pentoxifylline IV et IV contiennent 20 mg de la substance pour 1 ml. La solution pour perfusion peut également contenir 2 mg pour 1 ml.

Formulaire de décharge

Sous forme de comprimés, ainsi que de solutions concentrées et de solutions pour administration intraveineuse et intraveineuse en ampoules.

effet pharmacologique

Antispasmodique . Améliore la microcirculation, a un effet angioprotecteur et antiagrégant. Développe les vaisseaux sanguins.

Pharmacodynamique et pharmacocinétique

Le médicament a un effet positif sur les propriétés rhéologiques du sang, améliore modérément la microcirculation , sature de potentiel énergétique et augmente la concentration d’AMPc dans les plaquettes, inhibe la phosphodiestérase, provoque une vasodilatation , n’affecte pas la fréquence cardiaque. Le médicament augmente la lumière des artères coronaires, ce qui augmente considérablement la quantité d’oxygène fournie au myocarde ( action anti-angineuse ); dilate les vaisseaux pulmonaires, ce qui améliore l’oxygénation du sang. Le médicament augmente le tonus du diaphragme, des muscles intercostaux et des muscles respiratoires. Lorsqu’il est administré par voie intraveineuse, la circulation collatérale augmente, augmente le volume de sang circulant dans une section unitaire. La pentoxifylline a un effet positif sur l’activité bioélectrique et l’activité du système nerveux, augmente le niveau d’ATP dans le cerveau. L’utilisation du médicament augmente l’élasticité des érythrocytes (en raison de l’effet sur la déformabilité pathologique des globules rouges), provoque la désagrégation plaquettaire et réduit la viscosité du sang . Dans les zones où l’approvisionnement en sang est altéré, le médicament améliore considérablement la microcirculation. La pentoxifylline élimine la douleur et les crampes dans les muscles du mollet, vous permet d’augmenter la distance de marche avec une claudication intermittente(dommages occlusifs aux artères situées en périphérie).

Absorbé rapidement. Principalement excrété dans les métabolites urinaires, moins – avec les matières fécales. La concentration maximale de la substance est atteinte une heure après l’application.

Indications d’utilisation de Pentoxifylline

De quoi proviennent les comprimés et la solution ? L’agent est prescrit pour les violations de l’approvisionnement en sang périphérique, trophisme tissulaire altéré, maladie de Raynaud , endartérite oblitérante, syndrome post-thrombotique , avec engelures, gangrène, ulcères trophiques de la jambe inférieure, varices, athérosclérose cérébrale, neuroinfection virale, encéphalopathie dyscirculatoire . Les indications d’utilisation de la pentoxifylline sont également les suivantes: infarctus du myocarde, maladie coronarienne, asthme bronchique, troubles aigus de l’apport sanguin de la rétine, choroïde, otosclérose , impuissance d’origine vasculaire.

Contre-indications

La pentoxifylline n’est pas prescrite pour l’intolérance aux dérivés de la xanthine, pour la porphyrie, l’infarctus aigu du myocarde, l’ accident vasculaire cérébral hémorragique , la perte de sang massive, la grossesse, les hémorragies rétiniennes , l’allaitement. Les injections intraveineuses du médicament sont inacceptables en cas d’hypotension artérielle incontrôlée, d’athérosclérose des artères cérébrales et coronariennes de nature prononcée, avec arythmie. En cas d’instabilité de la pression artérielle, après des interventions chirurgicales, avec des lésions ulcéreuses du système digestif, une insuffisance cardiaque chronique, une pathologie des systèmes rénal et hépatique, le médicament est prescrit avec prudence.

Effets secondaires

Peau: fragilité accrue des plaques à ongles, gonflement, hyperémie de la peau, “marées” de la peau du visage et du corps.

Système digestif : hépatite cholestatique , exacerbation de la cholécystite , atonie intestinale, perte d’appétit, bouche sèche.

Système cardiaque : cardialgie , arythmie, tachycardie, chute de tension artérielle, progression de l’ angine de poitrine .

Peut-être une violation de la perception visuelle, un scotome, une thrombocytopénie, des saignements des intestins, des réactions allergiques, un choc anaphylactique, une activité accrue des enzymes hépatiques, de la phosphatase alcaline.

Mode d’emploi Pentoxifylline (Méthode et posologie)

Solution de pentoxifylline, mode d’emploi

Le médicament en ampoules est administré par voie intramusculaire et intra-artérielle dans la position du patient allongé.

En cas de pathologie du système rénal, la posologie est réduite à 50 à 70% de la dose standard.

Injecté lentement par voie intraveineuse, calculé selon le schéma: 50 mg pour 10 ml de chlorure de sodium à 0,9%, administré pendant 10 minutes, après quoi ils passent à l’administration au compte-gouttes: 100 mg sont dilués dans 250-500 ml de chlorure de sodium à 0,9% ou une solution de dextrose à 5 %.

Intra-artériel : 100 mg sont dilués dans 20 à 50 ml de chlorure de sodium.

Intramusculaire profondément injecté trois fois par jour, 100-200 mg.

Comprimés de pentoxifylline, mode d’emploi

Il est permis, en plus de l’administration parentérale, de prendre le médicament par voie orale après les repas deux fois par jour pour 800-1200 mg. La dose quotidienne initiale sous forme de comprimé est de 600 mg, progressivement la quantité de médicament est réduite à 300 mg par jour. Les formes prolongées du médicament sont prises deux fois par jour.

Surdosage

La prise de fortes doses de Pentoxifylline provoque une baisse de la pression artérielle, des étourdissements, une tachycardie, des évanouissements, une hyperthermie, une agitation, des convulsions tonico-cloniques , une aréflexie, des vomissements de marc de café et d’autres signes de saignement du tube digestif. Un lavage rapide du système digestif, l’apport d’entérosorbants, un traitement symptomatique sont nécessaires. Avec le développement des saignements, des mesures urgentes sont prises pour arrêter les saignements.

Interaction

La pentoxifylline est capable d’améliorer l’efficacité des médicaments qui affectent le système de coagulation sanguine (thrombotiques, anticoagulants), des médicaments antibactériens, de l’acide valproïque . La pentoxifylline augmente l’efficacité des hypoglycémiants oraux, de l’insuline, des antihypertenseurs. La cimétidine est capable d’augmenter le niveau du médicament dans le sang, ce qui signifie que le risque d’effets secondaires augmente. Lorsqu’il est co-administré avec d’autres xanthines, une excitation nerveuse est notée.

Conditions de vente

Conditions de stockage

Dans un endroit inaccessible aux enfants à une température ne dépassant pas 30 degrés Celsius.

Date de péremption

Pas plus de 3 ans.

instructions spéciales

Le traitement par Pentoxifylline est effectué sous le contrôle de la pression artérielle. Chez les patients atteints de diabète sucré , des ajustements supplémentaires de la posologie des agents hypoglycémiants pris sont nécessaires. Avec la nomination simultanée d’ anticoagulants , un contrôle du système de coagulation sanguine est nécessaire . Chez les patients après des interventions chirurgicales, l’hémoglobine et l’hématocrite sont surveillés. Avec l’instabilité de la pression artérielle, la dose du médicament est réduite. La fumée de tabac réduit l’efficacité du médicament. La compatibilité des solutions pour perfusion avec la pentoxifylline doit être vérifiée avant chaque perfusion.

La pentoxifylline est souvent utilisée dans la musculation et le sport. Cela est dû au fait que le médicament améliore la circulation sanguine, provoquant un fort “pompage” qui peut durer plusieurs heures. Cependant, il convient de rappeler qu’il s’agit d’un médicament et que vous ne devez pas plaisanter avec votre santé en prenant de tels médicaments de manière incontrôlable.

Recette en latin :

Rép. : onglet. Pentoxyphillini 0,1 №60
DS 1 onglet. 3 fois par jour

Analogues de Pentoxifylline

Une correspondance complète du code ATC et des substances actives a été enregistrée pour les analogues suivants de Pentoxifylline : Agapurin , Vasonite , Latren, Pentilin , Pentoxipharm , Pentoxifylline NAS, Trental .

Avis sur Pentoxifylline

Sur la base de nombreuses opinions, nous pouvons conclure que le médicament est vraiment efficace pour aider à faire face aux problèmes du système vasculaire. Contribue efficacement à l’amélioration de la circulation sanguine.

Souvent et efficacement utilisé pour l’endartérite oblitérante.

Avis sur Pentoxifylline pendant la grossesse

Bien que le médicament soit contre-indiqué pendant cette période de la vie (faute de recherche), il est souvent prescrit par les médecins en cas d’insuffisance fœto-placentaire, par exemple, une perfusion de Pentoxifylline pendant la grossesse. En général, les opinions de ceux qui ont utilisé le médicament sont positives, aucun effet secondaire n’a été remarqué.

Prix ​​Pentoxifylline, où acheter

Le prix de la pentoxifylline en comprimés de 0,1 g est de 85 à 130 roubles par paquet de 60 pièces.

Pentoxifylline dans Perm

Produits de la catégorie — Médicaments pour le cœur et les vaisseaux sanguins

Mode d’emploi

Propriétés pharmacologiques

La pentoxifylline est un médicament qui améliore la microcirculation et normalise les fonctions du système cardiovasculaire.

Dans le processus d’inhibition de la phosphodiestérase, une augmentation de la concentration d’adénosine monophosphate et d’adénosine triphosphate plaquettaires cycliques dans les érythrocytes, la qualité rhéologique du sang s’améliore, le processus de microcirculation se normalise, la résistance vasculaire périphérique totale diminue et le volume du flux sanguin augmente sans modifications du rythme cardiaque.

  • Réduit la viscosité du sang et les niveaux de protéines fibrinogènes.
  • Réduit le processus d’agrégation des érythrocytes, des plaquettes et des neutrophiles.
  • Réduit le processus de stimulation des leucocytes.
  • Réduit l’activité du processus d’adhésion des leucocytes par rapport aux parois des vaisseaux sanguins.
  • Normalise les processus de microcirculation dans les zones endommagées.
  • Augmente l’élasticité des érythrocytes, en train d’influencer leurs propriétés altérées.
  • Élimine les manifestations convulsives nocturnes, augmente la possibilité d’effort physique et réduit les douleurs musculaires au repos.

Lorsqu’il est utilisé en interne, la substance active est activement et complètement absorbée dans le tractus gastro-intestinal. Au cours des réactions métaboliques dans le foie, deux métabolites actifs se forment, ce qui détermine la biodisponibilité maximale du médicament. La substance active a la propriété d’excrétion avec le secret des glandes mammaires.

L’élimination de la pentoxifylline se produit dans une plus grande mesure avec l’aide du système urinaire (environ 94%) et dans une moindre mesure – avec les matières fécales (environ 4%).

Dans le cas de pathologies rénales fonctionnelles, de nature sévère, le processus d’excrétion des substances actives ralentit.

Avec des modifications pathologiques du fonctionnement du foie, la demi-vie du médicament peut augmenter et la possibilité de sa biodisponibilité peut augmenter.

Indications pour l’utilisation

Pathologies de la circulation périphérique des membres inférieurs, avec maladies athérosclérotiques ou diabétiques, en particulier troubles circulatoires avec claudication intermittente, ainsi que l’angiopathie, étiologie diabétique.

Contre-indications

  • La présence d’intolérance individuelle ou d’hypersensibilité aux substances incluses dans la structure du médicament.
  • Période aiguë de violation de l’apport sanguin au muscle cardiaque (crise cardiaque).
  • La présence de saignements graves (car il existe un risque de saignement accru).
  • Hémorragies dans la région de la rétine (car il existe un risque de saignement accru).
  • La présence d’un accident vasculaire cérébral hémorragique, dans la période aiguë. La période de gestation et l’allaitement ultérieur.
  • Indicateur d’âge jusqu’à dix-huit ans à compter de la naissance (car il n’y a aucune information sur la conduite d’essais cliniques du médicament chez des patients pédiatriques).
  • Antécédents d’intolérance individuelle au fructose, à la lactase et aux composés de saccharose, ainsi qu’au syndrome de malabsorption du glucose et du galactose.
  • Avec une diminution de la pression artérielle.
  • Avec des arythmies cardiaques.
  • Avec des pathologies fonctionnelles du cœur, de nature chronique.
  • Avec des pathologies des fonctions hépatiques et rénales (clairance de la créatinine inférieure à 30).
  • Avec ulcère peptique de l’estomac et du duodénum.
  • Avec une tendance aux saignements et à l’utilisation d’anticoagulants indirects.
  • Avec des interventions chirurgicales récentes.
  • Avec rétinopathie proliférante, nature diabétique.
  • En thérapie complexe avec des agents ayant des propriétés hypoglycémiantes, ainsi qu’en association avec des médicaments contenant de la théophylline et de la ciprofloxacine.

Posologie et mode d’utilisation

La forme comprimé du médicament se prend par voie orale, sans mâcher ni casser, pendant ou après un repas, arrosé d’eau bouillie, en quantité suffisante.

La dose quotidienne maximale de Pentoxifylline est de 1200 mg par jour.

Pendant les sept premiers jours, le médicament est prescrit à une dose égale à deux comprimés (200 mg) trois fois par jour.

Avec une forte diminution de la pression dans les artères, il est nécessaire de réduire la quantité de substance utilisée à un comprimé (100 mg) trois fois par jour.

Dosage pendant le cours thérapeutique standard : 1 comprimé, trois fois par jour.

En cas d’hypotension, ainsi que de maladies graves du cœur ou des vaisseaux cérébraux (en raison du risque de diminution de la pression dans les artères), le traitement commence par une petite quantité de substance active, en augmentant progressivement la dose.

Avec la maladie occlusive des artères de la périphérie, la quantité quotidienne de substance est de 1200 mg par jour, répartie en deux à trois doses.

Posologie pour un médicament sous forme de solution.

Le médicament Pentoxifylline sous forme de solution peut être administré par goutte-à-goutte intraveineux. Pour ce faire, la substance active (100 mg) est mélangée avec une solution isotonique de chlorure de sodium (250-500 ml) ou une solution de glucose (5%) et injectée lentement d’une heure et demie à trois heures.

Pour l’administration intra-artérielle, 100 mg de la substance active sont initialement administrés dans 20 à 50 ml de solution de chlorure de sodium, les jours suivants de traitement de 200 à 300 mg dans 30 à 50 ml de chlorure de sodium. La conduite dure au moins dix minutes.

Surdosage

Lors de l’utilisation du médicament en quantité supérieure à la dose thérapeutique maximale, les symptômes suivants peuvent survenir:

L’état de vertige, sensation de nausée, haut-le-cœur, diminution de la pression dans les artères, troubles du rythme cardiaque, rougeur de la peau, frissons. Ainsi que des violations des réflexes, des manifestations convulsives et une perte de conscience.

En cas de manifestation des symptômes décrits ci-dessus, il est recommandé de consulter d’urgence un médecin.

Au premier signe de surdosage, la pentoxifylline doit être arrêtée. Le lavage gastrique et la prise de médicaments absorbants sont effectués. En outre, une thérapie symptomatique est effectuée, qui comprend la surveillance des fonctions vitales du corps. Il n’y a pas d’antidote spécifique.

Symptômes des effets secondaires

  • Système nerveux. L’apparition de douleurs dans la tête, l’état de vertiges, les phénomènes convulsifs, le développement d’une méningite aseptique. Ainsi que des troubles du sommeil, de l’anxiété et une augmentation de l’éveil.
  • Le système cardiovasculaire. Violations du rythme cardiaque, angine de poitrine, diminution de la pression dans les artères, sensation de bouffées de chaleur. Ainsi que l’apparition de divers types de saignements et d’hémorragies.
  • Couvertures de peau. Sensation de démangeaisons, apparition de rougeurs de la peau (érythème), gonflement, fragilité accrue des plaques à ongles.

Étant donné que les informations contenues dans ces instructions d’utilisation ne peuvent décrire tous les symptômes négatifs pouvant survenir pendant la période d’utilisation du médicament, il est nécessaire de signaler tout inconfort au médecin traitant.

Caractéristiques d’utilisation

Lors de la conduite d’un cours thérapeutique, il est nécessaire de contrôler la pression artérielle.

Pour les patients ayant des antécédents de maladies diabétiques, il est nécessaire d’ajuster la posologie de la substance active, car il existe un risque de développer une hypoglycémie.

Lorsqu’il est utilisé en association avec des agents anticoagulants, il est nécessaire de surveiller le processus de coagulation du sang.

Les patients qui ont récemment subi une intervention chirurgicale. Il est nécessaire de surveiller le taux d’hémoglobine et d’hématocrite.

Avec une pression réduite et instable dans les artères, la dose du médicament doit être choisie individuellement.

Avec l’âge avancé du patient, une correction du dosage de la substance active est nécessaire, ceci est dû à une éventuelle augmentation de la biodisponibilité et à une diminution de l’excrétion de la substance active.

Avec des troubles fonctionnels des reins et du foie, le traitement est effectué sous la surveillance spéciale du médecin traitant.

Si des hémorragies surviennent dans la région de la rétine des yeux, vous devez arrêter d’utiliser le médicament et consulter un médecin.

Chez les patients qui fument, les effets de l’exposition à la substance active peuvent être réduits.

interaction médicamenteuse

En cas d’utilisation simultanée de médicaments ayant des propriétés antihypertensives, l’hypotension peut augmenter.

Lors d’une utilisation complexe avec des agents qui affectent les systèmes de coagulation sanguine, la substance active peut améliorer leurs propriétés. Par conséquent, une application aussi complexe doit être effectuée sous la surveillance étroite du médecin traitant.

L’utilisation simultanée de substances xanthiques peut provoquer le développement d’une excitation nerveuse.

Utilisation pendant la gestation et la lactation

L’utilisation du médicament pendant la période de gestation est interdite.

S’il existe un besoin particulier d’utiliser le médicament pendant l’allaitement, il est recommandé d’arrêter le processus d’allaitement pendant la durée du traitement.

Gestion des différents modes de transport

Étant donné que les effets secondaires pendant la période du cours thérapeutique peuvent être des troubles de l’activité visuelle et des vertiges, des précautions particulières doivent être prises lors de la conduite et d’autres véhicules. Et aussi au travail qui demande une attention et une concentration accrues.

Consommation d’alcool

Pendant le cours thérapeutique, vous ne devez pas boire de boissons alcoolisées.

Instructions de stockage

Les exigences pour le stockage du produit médical Pentoxifylline prescrivent un régime de température allant jusqu’à vingt-cinq degrés Celsius. Le produit doit être conservé dans son emballage d’origine, hors de portée des enfants et des animaux. Sous réserve des règles de conservation, la durée de conservation est de cinq ans. Passé ce délai, le médicament ne peut plus être utilisé et doit être éliminé.

La durée de conservation du médicament sous forme de solution pour injections intraveineuses et intra-artérielles est de trois ans à compter de la date d’émission.

Vente dans la chaîne de pharmacies

Le médicament peut être acheté dans le réseau des pharmacies sur présentation d’une ordonnance d’un médecin.

Analogues

Si vous devez passer à un autre médicament, vous devez contacter votre médecin pour obtenir des conseils. Le médecin vous sélectionnera une substance dont la composition ou l’action et la nature de la maladie sont similaires.

Pentoxifylline-SZ

– âge jusqu’à 18 ans (l’efficacité et la sécurité du médicament dans ce groupe d’âge n’ont pas été établies).

Avec prudence, le traitement par Pentoxifylline-SZ est prescrit aux patients atteints d’athérosclérose des vaisseaux cérébraux et / ou coronaires, en particulier en cas d’hypotension artérielle et d’arythmies cardiaques, d’insuffisance cardiaque, d’insuffisance hépatique. Des précautions doivent également être prises lors de la prescription du médicament aux patients présentant des ulcères gastriques et duodénaux, aux patients ayant récemment subi une intervention chirurgicale (risque de saignement).

Les patients présentant une pression artérielle labile et une tendance à l’hypotension artérielle, ainsi que les patients présentant un dysfonctionnement rénal sévère, augmentent progressivement la dose et sélectionnent individuellement.

Mode d’application : posologie et durée du traitement

Les comprimés de pentoxifylline-SZ sont enrobés d’un enrobage spécial soluble dans l’intestin, ils sont donc avalés entiers, sans mâcher, avec une petite quantité d’eau. Prendre 200 mg (2 comprimés) 3 fois par jour, après les repas. Si nécessaire, la dose est progressivement augmentée jusqu’à 1200 mg par jour, divisée en 2-3 doses. La dose quotidienne maximale est de 1200 mg. La durée du traitement est de 1 à 3 mois.

Chez les patients insuffisants rénaux chroniques (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), la dose est réduite de moitié.

La durée du traitement et le schéma posologique sont fixés individuellement par le médecin traitant, en fonction du tableau clinique de la maladie et de l’effet thérapeutique qui en résulte.

effet pharmacologique

La pentoxifylline améliore la microcirculation et les propriétés rhéologiques du sang, a un effet vasodilatateur, bloque la phosphodiestérase et favorise l’accumulation d’AMPc dans les cellules. Le médicament inhibe l’agrégation des plaquettes et des érythrocytes, augmente leur élasticité, réduit le niveau de fibrinogène dans le plasma et améliore la fibrinolyse, ce qui réduit la viscosité du sang et améliore ses propriétés rhéologiques. Il a un faible effet myotrope, vasodilatateur.

La pentoxifylline réduit dans une certaine mesure la résistance périphérique totale et dilate légèrement les vaisseaux coronaires. En général, le médicament améliore la microcirculation et l’apport d’oxygène aux tissus dans le cerveau et les membres, et dans une moindre mesure dans les reins.

Effets secondaires

Du côté du système nerveux central : maux de tête, vertiges ; anxiété, troubles du sommeil; convulsions.

Au niveau de la peau et de la graisse sous-cutanée : rougeur de la peau du visage, “rougeur” ​​de sang sur la peau du visage et du haut de la poitrine, gonflement, fragilité accrue des ongles.

Du système digestif: bouche sèche, perte d’appétit, atonie intestinale, exacerbation de la cholécystite, hépatite cholestatique.

Des sens: vision floue, scotome.

Du côté du système cardiovasculaire: tachycardie, arythmie, cardialgie, progression de l’angine de poitrine, baisse de la pression artérielle.

Du côté des organes hématopoïétiques et du système d’hémostase : thrombocytopénie, leucopénie, pancytopénie, hypofibrinogénémie ; saignement des vaisseaux de la peau, des muqueuses, de l’estomac, des intestins.

Réactions allergiques : démangeaisons, hyperémie cutanée, urticaire, œdème de Quincke, choc anaphylactique.

Indicateurs de laboratoire: augmentation de l’activité des transaminases “hépatiques” (ALT, ACT, LDH) et de la phosphatase alcaline.

Un surdosage de Pentoxifylline-SZ peut se manifester par les symptômes suivants : nausées, étourdissements, tachycardie, baisse prononcée de la pression artérielle, rougeur de la peau, fièvre (frissons), agitation, aréflexie, convulsions tonico-cloniques, vomissements de marc de café, arythmies, perte de conscience . Si ces troubles surviennent, le patient doit immédiatement consulter un médecin.

Le traitement en cas de surdosage est symptomatique. Une attention particulière doit être portée au maintien de la tension artérielle et de la fonction respiratoire. Les convulsions sont arrêtées par l’introduction de diazépam.

Mesures urgentes en cas de réactions anaphylactiques sévères (choc) :

– dès l’apparition des premiers signes (transpiration, nausées, cyanose), arrêtez immédiatement la prise du médicament ;

– en plus des autres mesures nécessaires, ils offrent une position plus basse de la tête et du haut du corps et permettent de respirer librement ;

– mesures médicales urgentes : l’épinéphrine (adrénaline) est administrée par voie intraveineuse. Si nécessaire, l’introduction d’épinéphrine peut être répétée.

instructions spéciales

Les patients présentant une insuffisance rénale sévère pendant la prise de Pentoxifylline-SZ nécessitent une surveillance médicale particulièrement attentive.

Dans le cas où pendant la période d’utilisation du médicament, les patients subissent des hémorragies rétiniennes, le médicament est immédiatement annulé.

Le traitement doit être effectué sous le contrôle de la pression artérielle.

Chez les patients diabétiques prenant des hypoglycémiants, la prise de pentoxifylline à fortes doses peut provoquer une hypoglycémie (un ajustement posologique est nécessaire).

Lorsqu’il est administré simultanément avec des anticoagulants, il est nécessaire de surveiller attentivement les indicateurs du système de coagulation sanguine.

Chez les patients récemment opérés, une surveillance systématique des taux d’hémoglobine et d’hématocrite est nécessaire.

Chez les personnes âgées, une réduction de dose peut être nécessaire (augmentation de la biodisponibilité et diminution du taux d’excrétion).

Le tabagisme peut réduire l’efficacité thérapeutique de Pentoxifylline-SZ.

Interaction

La pentoxifylline renforce l’effet de l’héparine, des médicaments fibrinolytiques, de la théophylline, des antihypertenseurs et des hypoglycémiants (à la fois l’insuline et les hypoglycémiants oraux).

La pentoxifylline peut renforcer les effets des médicaments qui affectent le système de coagulation sanguine (anticoagulants indirects et directs, thrombolytiques), des antibiotiques (dont les céphalosporines céfamandol, céfopérazone, céfotétan), de l’acide valproïque.

La cimétidine augmente la concentration de pentoxifylline dans le plasma sanguin, entraînant un risque accru d’effets secondaires.

La co-administration avec d’autres xanthines peut entraîner une excitation nerveuse excessive chez les patients.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.