Les déformations du pied et leur traitement

Le pied humain porte une charge colossale, permettant à une personne de se déplacer librement dans l’espace. Les fluctuations du poids corporel se terminent toujours par des changements dans la zone de la voûte plantaire.

Toutes les déformations sont caractérisées par un changement persistant de leur apparence naturelle. De tels changements peuvent affecter la longueur des os individuels, ainsi que la résistance des tendons et des ligaments. Lorsqu’une personne présente des changements déformants dans les membres, sa démarche est perturbée, une gêne et une douleur apparaissent lors d’un effort physique.

La raison de ces changements est la mauvaise répartition du poids humain sur toute la surface des pieds. Les changements déformants se produisent avec la même fréquence chez les hommes et les femmes, quel que soit leur âge. Le groupe à risque comprend les personnes souffrant de maladies chroniques du système musculo-squelettique, les athlètes, ainsi que les personnes dont l’activité professionnelle est associée à une charge excessive sur les jambes.

Contents

Causes des déformations du pied

Les causes les plus courantes de déformation sont :

maladies du tissu conjonctif;

exposition prolongée à de basses températures;

malformations congénitales de l’appareil ostéoarticulaire.

Même une légère déformation de la zone du pied peut provoquer le développement de maladies telles que l’arthrose et l’ostéochondrose. De plus, chez les personnes malformées, il y a un changement de posture, pouvant aller jusqu’à la scoliose.

Types de déformations du pied

Selon la localisation des changements pathologiques, il est d’usage de distinguer les types de déformations du pied suivants:

Courbure en forme de marteau des phalanges. Cette pathologie touche le plus souvent les doigts II et III, qui prennent la forme de marteaux. Dans le contexte de la courbure, de telles complications surviennent sous forme de callosités dans certaines zones du pied, ainsi que d’arthrose.

Pied bot. Ce type de changements déformants est le plus courant dans la pratique quotidienne. Le plus souvent, la maladie est diagnostiquée chez les enfants d’âge préscolaire et primaire. Le pied bot se caractérise par une diminution de la longueur du pied, et sa supination. La cause du pied bot est une subluxation de l’articulation de la cheville. Cette maladie peut être acquise ou congénitale. La forme acquise de la maladie se forme à la suite de blessures, de parésie et de paralysie. En raison d’une mauvaise répartition de la charge, des callosités se forment sur les parties du pied qui servent de support lors de la marche.

Pied cambré. Cette condition se traduit par une augmentation de la courbure de la partie longitudinale du pied. En pathologie grave, une personne ne touche pas le milieu du pied et la surface sur laquelle elle se tient.

Pied plat. Une mauvaise répartition du poids du corps humain provoque très souvent un aplatissement de la région transversale ou longitudinale de l’arc. Si une personne a formé des pieds plats longitudinaux, la charge s’applique à l’ensemble du pied et non le long de son bord extérieur (normal). Le pied plat transversal se caractérise par une augmentation des espaces entre les têtes des os métatarsiens et l’expansion de l’avant-pied.

Talon pied. Cette maladie se caractérise par une flexion constante de l’arrière du pied. En cas de pathologie grave, une personne peut éprouver un contact entre l’arrière du pied et la surface avant du bas de la jambe.

Pieds valgus et varus. Cette pathologie survient le plus souvent chez les enfants, avec un pied valgus, les jambes prennent une forme en x et un festin de varus – une forme en o.

La déformation en valgus du gros orteil s’accompagne de la formation d’un os à la base du gros orteil. La pathologie survient le plus souvent chez les femmes qui portent constamment des chaussures à talons hauts.

Il existe également un type congénital de déformation. Ce type de déformation n’est pas si courant, mais il ne peut pas être complètement exclu. Un représentant frappant des pathologies congénitales est la déformation en équin du pied et la déformation verticale de la région du talus. Cette maladie est causée par des malformations congénitales du tissu fibreux (conjonctif). Pendant la période de croissance liée à l’âge du système musculo-squelettique, les muscles ne suivent pas les taux de croissance des os individuels, ce qui les fait dépasser la norme anatomique.

panneaux

Chaque type de déformation a son propre tableau clinique. Comme signes courants de violation de la forme du pied, on peut distinguer:

inconfort et douleur lors de la marche;

l’impossibilité de flexion ou d’extension du pied à un certain angle;

Le pied bot se caractérise par l’incapacité de tourner la jambe vers l’intérieur et de tourner l’orteil. Avec différents types de pieds plats, une personne a une démarche lourde. Afin de réduire la douleur, une personne essaie de s’appuyer sur le bord de la jambe en marchant. Un changement de forme des pieds avec une courbure en forme de marteau et un hallux valgus devient la raison de l’impossibilité de porter des chaussures serrées, ainsi que des chaussures à talons.

Diagnostique

Lors de l’établissement d’un diagnostic, le médecin spécialiste prend en compte les plaintes du patient, ainsi que les données de l’examen clinique. Les critères obligatoires sont la position du pied, l’amplitude des mouvements de la cheville et des articulations métatarsiennes, ainsi que l’apparence des jambes. Pour obtenir un diagnostic fiable, les méthodes suivantes sont utilisées:

Examen radiographique du pied et de la cheville. Ce type d’étude vous permet de trouver le lieu de localisation des changements déformants.

Électromyographie. La technique de mesure de l’activité bioélectrique des muscles est largement utilisée dans le diagnostic des pieds de cheval. Sur la base des données de recherche, il est possible de déterminer le potentiel contractile des muscles du pied.

Résonance magnétique et tomodensitométrie. Ces méthodes sont utilisées lorsque le contenu informationnel des autres études est faible.

Traitement des déformations du pied

Chaque type de déformation nécessite une approche individuelle. Pour la correction de certaines maladies, un traitement conservateur est suffisant et, dans d’autres cas cliniques, une intervention chirurgicale est recommandée au patient.

Avec une forme congénitale de la maladie, la correction des pieds commence dès les premiers jours de la vie d’un enfant. Un orthopédiste pédiatrique déplace manuellement la jambe du bébé dans la position anatomique correcte, après quoi elle est fixée avec un plâtre. Au fil du temps, le pansement est remplacé par une attelle, qui est appliquée avant le coucher. Lorsque le bébé atteint l’âge de 3 ans, on lui prescrit des exercices de physiothérapie et des massages.

Le traitement conservateur du pied bot acquis consiste à utiliser des doublures spéciales et des chaussures orthopédiques. La physiothérapie et la thérapie par l’exercice sont utilisées comme méthodes supplémentaires. Avec une efficacité insuffisante de ce traitement, les patients subissent une arthrodèse.

Le traitement de tous les types de pieds plats est effectué à l’aide de méthodes conservatrices. Il est recommandé à ces patients de porter des semelles orthopédiques, une correction avec des plâtres, des exercices de physiothérapie, des massages et des appareils de physiothérapie.

Pour éliminer ce type de déformation, on utilise des attelles de fixation et des bandages de redressement, des correcteurs pour le pied et les orteils, des chaussures orthopédiques, des bandages, des attelles de traction et de talon spécialisées. Si le traitement conservateur ne donne pas de résultat positif, une arthrodèse de l’articulation de la cheville est prescrite aux patients.

La forme congénitale de la maladie se prête à un traitement conservateur avec des plâtres de redressement et des attelles de fixation. Si la déformation est acquise, seule la chirurgie peut la corriger.

  • Déformation en valgus du premier orteil

Pour éliminer les bosses sur la jambe, des traitements de physiothérapie, des exercices thérapeutiques, des massages, des onguents anti-inflammatoires, des bandages de fixation et des attelles sont utilisés. Si la maladie progresse, la personne se voit prescrire un traitement chirurgical.

Le traitement chirurgical de l’hallux valgus peut être réalisé selon les techniques suivantes : ostéotomie de la phalange proximale ; ablation (exostosectomie) d’un néoplasme osseux; dissection du muscle qui enlève le doigt blessé; ostéotomie métatarsienne.

Courbure en marteau des orteils

Afin de corriger la forme des doigts, des types d’appareils tels que des attelles orthopédiques, des chaussettes, des doublures, des doublures et des capuchons sont utilisés. En outre, les patients sont recommandés massage thérapeutique, gymnastique, physiothérapie. Dans les cas avancés, la déformation de l’orteil en marteau est corrigée par chirurgie. Ce type de traitement peut être à la fois radical et symptomatique.

Si des changements déformants se produisent, une personne peut avoir besoin d’une consultation supplémentaire avec un neurologue. Pendant toute la durée du traitement, une surveillance médicale constante de la dynamique de la maladie est recommandée.

Maladies et malformations du pied

Presque chacun d’entre nous connaît les maladies des pieds depuis l’enfance. Du banc de l’école aux postes de secours, des empreintes bleues ou vertes ont été laissées et les médecins ont diagnostiqué chez beaucoup des pieds plats. De plus, tout le monde connaît la limitation de l’aptitude au service militaire en raison des pieds plats. Mais presque personne n’a sérieusement réfléchi à la raison pour laquelle cela se produit et à la manière dont il est possible de corriger la situation!

En fait, ça n’arrive pas tout seul !

Avec les pieds plats, les voûtes plantaire antérieure, médiane puis postérieure sont déformées. En conséquence, l’axe de tout le membre est perturbé, ce qui entraîne des troubles rapides et importants des articulations du genou et de la hanche, et ce problème est une voie directe vers le handicap et les prothèses articulaires.

La maladie survient chez les hommes et les femmes.

Mais si un homme n’a pas été emmené dans l’armée, il a oublié ce problème pendant 20 à 30 ans. À l’avenir, très probablement, il ne pensera pas au fait que ses genoux et ses hanches ont commencé à lui faire mal si tôt. Bien que cela soit probablement dû à une violation de l’axe du membre inférieur, formé depuis l’enfance. Chez les femmes, tout progresse beaucoup plus vite, car les muscles et les ligaments sont plus faibles, et toutes les femmes aiment porter des talons (donc les jambes vont rétrécir et être plus longues et plus fines)

Malheureusement, le retour sur investissement ne se fait pas attendre ! “Cors”, “bosses” (déviation du pouce), callosités sur tous les autres doigts, courbure des doigts – tout cela est une conséquence de la déformation des pieds. Douleurs dans les jambes, fatigue rapide en marchant, douleurs dans les muscles du mollet, je veux jeter mes talons hauts et je dois constamment me battre avec des cors et des bosses qui poussent.

Si, lors de la première apparition d’une déformation du pied, vous avez immédiatement remarqué et commencé à suivre un traitement, tout n’est peut-être pas si grave. Effectuer des exercices, porter des semelles ou des chaussures orthopédiques, une physiothérapie spéciale et des massages peuvent arrêter et même corriger d’autres déformations, soulager l’inconfort.

Mais lorsque le pouce a déjà dévié vers l’extérieur, des «bosses», des «cors», des callosités non cicatrisantes sont apparus, un doigt a commencé à se trouver de l’autre – cela indique de graves changements dans l’appareil osseux, articulaire et ligamentaire et vous devez demander conseil d’un orthopédiste.

Le pied est l’une des parties les plus complexes du squelette humain et seul un spécialiste compétent peut déterminer exactement comment votre pied a tenté de s’adapter sous l’influence de la marche constante sur une surface plane, du port de talons ou de chaussures serrées sans soutien de la voûte plantaire et de quel type de traitement dont vous avez besoin.

Orthopédie du pied

Le terme “orthopédie du pied” dans la médecine moderne prend un sens complètement nouveau, très différent de la doctrine commune à la médecine soviétique. Pendant de nombreuses décennies, il n’y avait pratiquement aucune approche systématique de la solution complexe des troubles associés à la déformation du squelette ostéoarticulaire du pied. Il y avait une petite liste d’opérations qui ont été effectuées selon les indications standard, sans une approche diagnostique suffisamment approfondie. En conséquence, peu de résultats positifs ont été enregistrés, dans les communautés médicales et de patients, il y avait une opinion négative sur la gravité et la douleur de la période postopératoire, un petit nombre d’interventions réussies. Dans une large mesure, tout cela correspondait à la réalité en raison du sous-développement des capacités de diagnostic,

À l’heure actuelle, sur la base d’études multicentriques, la prise en charge orthopédique des déformations du pied a commencé à être abordée de manière intégrée, notamment :

  • Orthèses plantaires individuelles
  • Nouvelles méthodes d’interventions chirurgicales

Dans l’orthopédie moderne, sur la base d’une grande quantité de matériel accumulé, de nouveaux principes de traitement chirurgical des pieds se sont développés, qui sont décrits ci-dessous:

  • Correction maximale de la déformation ostéoarticulaire
  • Fixation stable des os à l’aide de techniques spéciales
  • Correction complète de toutes les voûtes plantaires

Le principe de correction maximale implique la correction simultanée de tous les composants de la déformation du pied avec la restauration des arches correctes et la possibilité de porter des chaussures ordinaires dans la période postopératoire sans retirer les structures de fixation internes.

Chirurgie de correction de la déformation du pied la plus courante

L’approche du choix de l’intervention chirurgicale est toujours individuelle pour chaque patient, mais il existe un certain nombre d’approches universelles.

Difformité du premier doigt (“bosse”)

  • Élimination de la “bosse” elle-même
  • Restauration des structures anatomiques à la base du 1er doigt (correction de l’appareil ligamentaire)
  • Alignement de l’axe d’1 doigt

Le plus important dans l’opération est la technique d’ostéotomie (dissection de l’os) et de fixation (fixation des os nouvellement formés dans la bonne direction avec élimination du tissu conjonctif qui s’est développé à la suite d’une inflammation). Lors de l’ostéotomie, l’orthopédiste-traumatologue règle correctement l’axe d’un doigt. La procédure d’ostéotomie elle-même est le secret de la réussite de l’opération.

Auparavant, une ostéotomie transversale était pratiquée, suivie d’une fixation peu fiable avec des fils fins ou une structure métallique massive. Après une telle intervention, la charge du pied a été exclue pendant 3 à 3,5 mois. Pendant ce temps, l’appareil ligamento-musculaire du pied s’atrophie, le pied devient disgracieux, la rééducation est retardée, la capacité de porter des chaussures normales est fortement limitée (présence d’une structure métallique massive sur les os). À l’avenir, une deuxième opération est effectuée pour retirer la structure métallique. Tout cela est extrêmement lourd, douloureux et incommode, surtout pour les personnes âgées. Les résultats sont généralement très imprévisibles. À l’avenir, des difficultés surviennent dans le choix des chaussures, des cicatrices se développent sur le pied. Le processus de récupération global est retardé de 6 à 7 mois.

Un résultat complètement différent est obtenu avec la technique moderne d’ostéotomie longitudinale ou horizontale, appelée chevron ou SCARF. Les opérations de ce type sont effectuées à la clinique ANDROMEDA par des traumatologues orthopédistes de premier plan à l’aide d’une scie oscillante peu invasive, qui n’est utilisée que dans notre clinique. Lorsque des vis spéciales de Baruk sont utilisées pour fixer des fragments d’os, le résultat de l’opération dépasse toutes les attentes.

Dans ce cas, le vecteur de charge sur le pied se propage perpendiculairement au plan d’ostéotomie et les fragments osseux sont bien fixés. Les vis sont vissées dans l’os “au ras” de la surface, ce qui permet au patient de marcher dans la période postopératoire immédiate, ce qui évite l’atrophie de l’appareil musculaire du pied et accélère la fusion osseuse. Ces vis sont fabriquées en titane inerte et ne nécessitent pas de retrait supplémentaire. Ainsi, les technologies et les matériaux modernes permettent d’obtenir d’excellents résultats en peu de temps.

Callosités, orteils en marteau, callosités persistantes

Très souvent, parallèlement à l’apparition de «bosses» et d’un orteil dévié vers l’extérieur, des zones douloureuses kératinisées arrondies apparaissent au niveau des têtes des 2-5 métatarsiens du côté plantaire, l’apparition de callosités à la surface des doigts déformés «tordus» sur la surface plantaire du pied. Ces formations sont très douloureuses et provoquent un grand inconfort. Ils apparaissent en raison de «l’aplatissement» de la voûte plantaire, tandis que le soutien des 1er et 5e doigts métatarsiens est transféré aux 2e, 3e et 4e doigts métatarsiens. Normalement, les doigts 2, 3 et 4 ne soutiennent pas lors de la marche. En cas de transfert de la gravité principale du corps, une réaction de la surface plantaire se produit sous la forme d’un grossissement et d’une kératinisation de la peau, de l’apparition de douleurs, de l’incapacité de porter des chaussures dures étroites et des callosités apparaissent sur le arrière du pied au niveau des articulations.

Les opérations qui étaient auparavant effectuées selon les anciennes méthodes n’apportaient pas de résultat stable et provoquaient une récidive de faiblesse de l’appareil ligamentaire du pied avec un retour aux “cors”.

Le problème est radicalement résolu avec l’ostéotomie de Weyl – la formation de la fonction de la voûte plantaire transversale du pied avec raccourcissement des os métatarsiens du pied tout en maintenant les principales articulations des doigts. Au cours de cette opération, les têtes de 2 à 4 doigts restent préservées, sont retirées de la charge et l’appareil extenseur tendu des doigts est affaibli. L’ostéotomie pendant l’opération de Weil est également réalisée à l’aide d’un équipement moderne qui permet un traumatisme minimal des tissus. L’opération de Weil est également à la base de la correction de l’orteil en marteau. Il est également possible d’utiliser des méthodes percutanées mini-invasives de correction du pied, qui permettent de corriger la position des os et des articulations, en leur donnant la position correcte.

L’application combinée et individuelle de diverses méthodes de correction chirurgicale de la voûte plantaire est une approche obligatoire utilisée dans la clinique ANDROMEDA. La photo montre les résultats du traitement. La période postopératoire à l’hôpital de la clinique ANDROMEDA est généralement de 3 à 4 jours. Dans la période postopératoire, pour une guérison rapide et une restauration de la fonction du pied, il est proposé de porter des chaussures Baruk.

La photo montre le résultat de la chirurgie sur la jambe gauche.

Si nous parlons d’une petite déformation, les résultats sont bien meilleurs. Le fait est qu’un pied négligé devient “raide” ou rigide, donc la correction nécessite une intervention plus massive, principalement en raison de l’ostéotomie d’un plus grand nombre d’os, alors que les techniques modernes peuvent corriger avec succès même les cas très complexes présentés sur les photographies.

Et surtout, une correction précoce des déformations du pied améliorera l’état des autres articulations des jambes – cheville, genou et hanche.

Difformité du pied

Les pieds plats, une bosse sur le gros orteil, un affaissement du pied et d’autres déformations peuvent grandement gêner les activités quotidiennes : il devient pénible de marcher, courir et sauter, il est difficile de garder l’équilibre en position accroupie, etc.

Combien de fois nous ne remarquons pas l’importance des choses familières jusqu’à ce que nous les perdions ! Prenez, par exemple, nos pieds : comme la vie devient différente lorsque le travail d’un seul os ou d’une seule articulation échoue ! Le moyen le plus efficace de traiter divers types de déformations du pied aujourd’hui est la chirurgie ostéoplastique, appelée arthrose (ou arthrose) de l’articulation sous-talienne du pied. Il s’agit de la dernière technique en orthopédie, que les chirurgiens de la clinique Semeynaya utilisent déjà activement pour traiter les patients adultes et les enfants.

Le danger des pathologies du pied pour la santé

Toutes les déformations du pied peuvent être héréditaires ou même dans la petite enfance, par exemple, si l’enfant est mis sur ses pieds trop tôt. Puisque tout dans notre corps est interconnecté, les pathologies du pied peuvent également entraîner des perturbations d’autres parties du système musculo-squelettique : genoux, hanches, dos. Souvent, il y a des difficultés avec la sélection de chaussures confortables, la démarche change, suivie de la posture, les jambes se fatiguent plus rapidement, c’est pourquoi vous devez limiter votre activité. Avec le temps, ces pathologies ne font que progresser, il est donc si important de les éliminer à temps.

Opération

L’arthroérèse est la dernière technique qui a remplacé les opérations plus traumatisantes et difficiles pour le patient. Son essence réside dans l’installation d’un implant spécial dans le sinus sous-talien – une formation anatomique naturelle formée par des encoches sur le talus et les os calcanéens du pied. Habituellement, la taille du sinus sous-talien varie en fonction de la position du pied, mais en raison des nombreux ligaments et du tonus du tendon du muscle tibial postérieur, il est toujours ouvert. Avec les déformations du pied, le sinus est réduit et peut même se fermer complètement, affectant la mobilité et l’anatomie du pied.

L’implant placé dans le sinus gêne sa fermeture, ce qui limite la mobilité excessive du talus et restaure l’axe de l’articulation de la cheville. L’effondrement du pied à l’intérieur disparaît, il acquiert les arcs corrects et la stabilité conçue par la nature.

Le professionnalisme du chirurgien

L’arthroérèse peut faire partie d’une reconstruction complexe du pied ou d’une intervention chirurgicale indépendante, selon le schéma thérapeutique choisi. Il s’agit d’une opération assez simple pour le patient et le médecin. Néanmoins, le professionnalisme du chirurgien joue un rôle important : le résultat sera largement déterminé par le choix du diamètre de l’implant. La complexité de ce choix réside dans le fait qu’il n’y a pas de critères clairs pour lesquels l’implant peut corriger le degré de déformation existant. Tout dépend de l’expérience du spécialiste, de son œil exercé, de ses sentiments et de ses idées sur l’effet qu’un implant particulier donnera dans un cas particulier.

À la clinique de Semeynaya, tous les médecins ont la formation nécessaire et des dossiers de travail complets, qui confirment clairement leurs qualifications et leurs compétences.

Implants

Les implants sous-taliens ont une forme cylindro-conique, qui reprend exactement les contours du sinus sous-talien. Ils sont fixés de manière si stable qu’après l’opération, le patient peut facilement faire de l’exercice en courant ou en marchant sans nuire au résultat.

Période de récupération

Les implants tiennent bien. Ils minimisent la charge sur la paroi osseuse du sinus, grâce à laquelle la période de récupération après l’opération est assez rapide: si l’arthroérèse a été réalisée en tant qu’opération indépendante, les patients effectuent un passage d’essai ce jour-là et le lendemain, ils peuvent se tenir debout. leurs pieds sans appui. Il devient possible de se déplacer en mode habituel après une moyenne d’une semaine.

Si des opérations concomitantes de reconstruction du pied ont été réalisées en même temps que l’arthroérèse, le patient passe les deux premières semaines dans des attelles plâtrées au repos au lit.

Les règles de la période de récupération sont déterminées par le chirurgien traitant individuellement pour chacun. Il peut suggérer au patient de porter des chaussures orthopédiques ou des chaussons spéciaux pour certaines zones du pied afin de fixer le résultat. Il existe également des instructions générales: après l’opération, pendant environ quatre mois, les patients ne doivent pas courir, sauter ou autrement augmenter la charge sur les pieds opérés.

Le chirurgien contrôle entièrement le processus de guérison, nomme régulièrement des réunions de contrôle pour suivre la dynamique. Et au bout d’un an et demi, l’implant est retiré et le patient oublie complètement qu’il a survécu à l’opération.

Les déformations du pied les plus courantes qui peuvent être corrigées par arthroérèse sont :

Le syndrome de dysfonctionnement du pied plat longitudinal ou du tibial postérieur est une déformation du pied dans laquelle sa voûte longitudinale s’affaisse.

L’insuffisance du tendon tibial postérieur survient lorsque l’appareil ligamentaire du pied est faible, lorsque seul son bord interne est impliqué dans la charge et que le bord externe est arraché de la surface. De côté, il semble que les pieds tombent vers l’intérieur.

L’insuffisance du tendon tibial postérieur est souvent à l’origine de l’hallux valgus , connu de tous sous le nom d’os des jambes. En raison de la surcharge des sections internes du pied, la charge sur la zone du gros orteil augmente, ce qui entraîne un affaissement de la voûte plantaire interne longitudinale du pied et une augmentation de sa taille. La déformation en valgus s’accompagne généralement d’os saillants sur le bord interne du pied et de cors dans la zone de ses sections antérieures.

Si, vus de derrière, les pieds s’écartent de l’axe de la jambe inférieure de plus de 10 degrés, une telle manifestation d’insuffisance du tendon tibial postérieur est appelée déformation en valgus de l’arrière-pied . Cela se produit en raison de la trajectoire complexe du talus, qui forme la partie inférieure de l’articulation de la cheville et se connecte au talon. Avec l’insuffisance de l’appareil ligamentaire, la tête du talus bouge, l’arche interne longitudinale du pied tombe et s’effondre.

Où commencer le traitement

N’importe quel chirurgien vous dira que le traitement commence toujours par une consultation. De plus, une visite chez le médecin ne signifie pas qu’on vous proposera immédiatement une opération. Pour commencer, le spécialiste doit découvrir ce qui inquiète le patient, déterminer le type et le degré de déformation et en trouver la cause. Et uniquement sur la base de ces données, il élabore un schéma thérapeutique, dont une partie peut être une opération, et non une.

N’ayez pas peur de contacter un chirurgien, il vous suffit de choisir le bon spécialiste, dont vous pouvez être sûr des qualifications. Chez Semeynaya, tous nos spécialistes sont des personnes bien connues dans la communauté professionnelle, ils ont une vaste expérience, une pratique étendue, certains même internationaux. Et la meilleure preuve de leur compétence est un dossier de travail que vous pourrez étudier si vous le souhaitez, et de vrais avis clients.

Les médecins de la clinique Semeynaya seront en mesure de proposer les méthodes les plus récentes et les plus efficaces au monde pour restaurer la santé non seulement de vos jambes, mais de tout le système musculo-squelettique. Si vous ou votre enfant souffrez de maladies des pieds, confiez leur traitement aux meilleurs spécialistes de la clinique Semeynaya !

Prendre rendez-vous avec un orthopédiste

Assurez-vous de consulter un orthopédiste qualifié à la clinique Semeynaya si vous êtes préoccupé par les symptômes de déformation du pied.

Déformation en valgus du pied

La déformation en valgus du pied est une maladie orthopédique courante, plus fréquente chez les femmes et les enfants. Elle se caractérise par une courbure de l’axe du pied. En même temps, la partie médiane du pied est abaissée, le talon est tourné vers l’extérieur avec l’abaissement de son bord intérieur. Si vous regardez d’en haut, lorsque vous rapprochez les jambes et les chevilles, les talons sont assez éloignés les uns des autres. En conséquence, la fonction d’amortissement du pied change – la charge sur tous ses composants est mal répartie, la voûte plantaire s’aplatit.

Les informations contenues dans cette section ne doivent pas être utilisées pour l’auto-diagnostic ou l’auto-traitement. En cas de douleur ou autre exacerbation de la maladie, seul le médecin traitant doit prescrire des tests diagnostiques. Pour un diagnostic et un traitement approprié, vous devez contacter un spécialiste.

Classification de la déformation en valgus des pieds

La maladie est à la fois congénitale et acquise. Il a sa propre classification associée à la cause de l’apparition ou à la sévérité de la courbure. Sur cette base, il existe de tels types de pieds déformés:

  • statique – avec courbure de la colonne vertébrale;
  • structurel – avec pathologie congénitale;
  • paralytique – après des infections;
  • spastique – avec tension musculaire;
  • hypercorrectionnel – après un traitement incorrect du pied bot;
  • traumatique – après des blessures et des fractures des pieds, du bas de la jambe, de la cuisse;
  • rachitisme – comme les conséquences du rachitisme.

La même liste comprend un pied compensateur (raccourci). De plus, les déformations des pieds valgus sont divisées en trois degrés, en fonction de la sévérité de la courbure :

  • lumière;
  • moyen;
  • lourd.

De plus, la hauteur de la voûte plantaire est prise en compte, qui varie selon la gravité de la lésion, l’angle du talon, l’angle de la hauteur de la voûte plantaire, l’abduction de l’avant-pied et de l’arrière-pied. Dans ce cas, plus les chiffres sont élevés, plus le degré de dommage est important. Dans la dernière forme sévère, la maladie n’est pas traitée.

Signes de la maladie

La maladie se développe progressivement. Les symptômes évidents incluent l’apparition de douleurs après l’effort, en particulier après la marche, en utilisant des chaussures serrées et courtes. Cela peut également inclure :

  • douleur, spasmes dans les muscles des jambes;
  • troubles de la marche;
  • croissance de “l’os” – l’os métatarsien;
  • grand angle de déviation du premier doigt;
  • ongles incarnés;
  • “cors” et callosités sur la semelle ;
  • pied plat.

Une bursite peut être ajoutée – un processus inflammatoire du sac périarticulaire, ainsi qu’une inflammation des tissus mous. Si vous n’agissez pas, la douleur deviendra permanente. Lorsqu’il consulte un médecin, le médecin détecte les signes extérieurs suivants, qui diffèrent selon l’articulation touchée :

  • aplatissement de la voûte plantaire;
  • saillie de la cheville intérieure;
  • déviation vers l’extérieur du talon.

Avec les jambes du patient rapprochées, les talons sont à distance, la cheville extérieure est ramollie, la cheville intérieure dépasse. De plus, en raison d’une tension constante, à la palpation, une douleur palpable est notée aux endroits suivants:

  • sur le bord intérieur de la semelle ;
  • dans les muscles de la jambe;
  • dans la phalange du premier doigt.

Sans traitement, la déformation hallux valgus du pied persiste jusqu’à la fin de la vie. Habituellement, avant les rechutes, qui peuvent s’aggraver à tout âge, les patients consultent rarement un médecin et vivent avec une telle maladie toute leur vie.

Les raisons

La principale cause de l’hallux valgus est une pathologie congénitale du tissu conjonctif – une violation de la synthèse du collagène, qui en fait partie, renforçant les os, les muscles et les articulations. Le reste des raisons ne font que “pousser”:

  • fractures osseuses;
  • ruptures ligamentaires;
  • l’ostéoporose;
  • surpoids;
  • posture brisée.

De plus, certaines maladies endocriniennes peuvent provoquer des déformations : diabète sucré, maladie thyroïdienne. Chez les enfants, une telle pathologie est généralement visible immédiatement après la naissance, mais parfois des circonstances extérieures peuvent également en être la cause :

  • chaussures serrées;
  • activité physique insuffisante;
  • activité physique inégale.

La courbure en valgus du pied chez l’adulte survient avec des pieds plats déjà acquis dans les cas suivants :

  • grossesse;
  • exercice physique;
  • ménopause;
  • hypodynamie;
  • paralysie et lésions osseuses.

L’insidiosité de la maladie réside dans le fait qu’elle augmente considérablement la charge sur la colonne vertébrale, ainsi que sur les articulations du genou et de la hanche, ce qui provoque des problèmes de santé supplémentaires.

Quel médecin vous aidera?

La correction de la déformation du pied dans les premières étapes peut être exempte de chirurgie. Par conséquent, lorsque les premiers signes apparaissent – douleur à la marche, croissance de la phalange du premier orteil, difficulté à porter des chaussures à talons -, vous devez contacter un spécialiste. Les médecins suivants sont impliqués dans le traitement des maladies du pied:

Lors du premier rendez-vous, le médecin écoutera le patient, examinera la glande thyroïde, examinera le pied et posera un certain nombre de questions :

  1. Depuis combien de temps les plaintes durent-elles ?
  2. Quelles chaussures portez-vous habituellement ?
  3. Lequel des parents avait une maladie similaire?
  4. Quelles blessures avez-vous eu et quand?
  5. Chez quels spécialistes êtes-vous inscrit?

Le médecin posera également des questions sur le mode de vie du patient. Sur la base des réponses du patient, le médecin fera une anamnèse, posera un premier diagnostic et veillera à le référer aux examens suivants :

  • radiographie du pied ;
  • plantographie – une empreinte de la surface de la semelle;
  • imagerie par résonance magnétique du pied.

Si la cause de la maladie est le diabète sucré, la glande thyroïde ou la grossesse, le médecin vous orientera vers des spécialistes tels qu’un endocrinologue ou un gynécologue. Dans certains cas, il peut être nécessaire de consulter un thérapeute ou un généticien si la maladie est associée à des problèmes héréditaires. Si nécessaire, le médecin prescrira des examens complémentaires : prise de sang, test d’urine, échographie des organes internes, etc.

Méthodes de traitement

La maladie n’est pas classée comme mortelle. Mais sans traitement, cela apportera beaucoup de moments désagréables: douleurs, fatigue dans les jambes, fractures fréquentes, incapacité à porter des chaussures à talons, démarche laide. De plus, il sera problématique de se livrer à certaines activités professionnelles, par exemple, la danse. La déformation en valgus du pied peut être traitée, ce qui comprend les méthodes suivantes :

  • conservateur;
  • chirurgical;
  • populaire.

Le traitement conservateur est utilisé dans les premiers stades de la maladie et est également prescrit aux personnes âgées. Il comprend un ensemble de mesures qui aident à arrêter la progression de la déformation. Ceux-ci inclus:

  • appareils orthopédiques, chaussures;
  • une alimentation riche en calcium;
  • médicaments non stéroïdiens;
  • massage des pieds;
  • physiothérapie.

Cela comprend également les procédures de physiothérapie : magnétothérapie, thérapie à la paraffine, phonophorèse, ainsi que les bains chauds. En cas de complications, des médicaments hormonaux sont prescrits. De plus, le patient doit ajuster son mode de vie, surveiller son poids et faire de l’exercice.

Méthode non opératoire – chaussures orthopédiques

Lors d’un traitement conservateur et après une intervention chirurgicale, il est définitivement recommandé au patient d’utiliser des chaussures orthopédiques, dont la fonction principale est la répartition correcte de la charge sur les jambes. Les caractéristiques de ces chaussures sont :

  • fixation rigide des doigts, du talon et du dos;
  • le talon est 2-3 cm plus haut que la pointe;
  • talon bas et stable;
  • semelle légère élastique;
  • nez allongé.

Outre les chaussures médicales, il existe de nombreux appareils orthopédiques dont le but est de créer une barrière entre les doigts, de restaurer la voûte plantaire physiologique et de corriger la position des gros orteils. Ceux-ci inclus:

  • semelles intérieures;
  • supinateurs;
  • rouleaux, élastiques, etc.

De tels appareils ne sont portés que sur recommandation d’un médecin, car certains d’entre eux sont utilisés en permanence, d’autres uniquement la nuit. Dans tous les cas, les chaussures et appareils orthopédiques sont une excellente alternative à la chirurgie. Il faut se rappeler que cette méthode demande de la patience, car elle est pratiquée pendant une longue période – de 6 mois à plusieurs années.

Opération

Le patient subit un traitement conservateur de l’hallux valgus par étapes. Si plusieurs cours ne l’ont pas aidé, le médecin prescrit une intervention chirurgicale. L’opération est indiquée pour les patients présentant une courbure sévère du pied. Avantages de ce type de traitement :

  • simplicité et efficacité;
  • la possibilité d’anesthésie générale et locale;
  • récupération rapide du corps.

La chirurgie implique la manipulation chirurgicale de plusieurs os du pied pour modifier l’axe de l’os métatarsien. Selon la gravité et l’étendue de la maladie, elle est réalisée sur les os ou les tissus mous. Les principaux types de traitement sont :

  • exostectomie;
  • ostéotomie;
  • arthroplastie.

Le traitement chirurgical d’un pied déformé est effectué dans des cliniques par un chirurgien orthopédique et comprend plusieurs étapes:

  • préparation des patients ;
  • traitement chirurgical;
  • Période de récupération.

La période postopératoire dure jusqu’à six semaines, implique le port d’appareils spéciaux, à l’avenir – l’utilisation de chaussures orthopédiques. En outre, le patient est recommandé un cours d’exercices thérapeutiques, massage des pieds.

Chirurgie du pied : esthétique ou nécessité ?

Entretien avec Mikhail Ivanovich Alekseev, traumatologue opératoire, orthopédiste, sur les mesures de prévention et de lutte contre les pieds plats.

Les pieds plats font partie des pathologies qui ne menacent pas la vie. Pendant ce temps, selon les médecins, toute violation de la statique du pied entraîne une foule de problèmes qui compliquent sérieusement la vie du patient – hallux valgus déformation des articulations du gros orteil (“os”), hyperkératose, éperon calcanéen, ongle incarné , douleurs au tendon d’Achille… Faire face à cet ensemble de problèmes aide la chirurgie moderne du pied.

Mikhail Ivanovich, pourquoi les pieds plats se produisent-ils?

Les pieds plats peuvent se développer à la fois à la suite d’une faiblesse héréditaire de l’appareil ligamentaire du pied et à la suite d’un mode de vie malsain. Cette pathologie est une compagne constante de nombreuses professions : serveur, enseignante, athlète, danseuse… Les femmes qui aiment les talons hauts sont également à risque.

Rapport entre les sexes des patients présentant une déformation de l’avant-pied : il y a des centaines de femmes par patient masculin.

Quel problème vous pose-t-on le plus souvent ?

Le principal problème qui est le plus souvent adressé à un chirurgien traumatologue est l’une des principales manifestations des pieds plats transversaux, de la déviation et de la déformation de l’articulation du pouce. Une telle lésion de la première articulation métatarso-phalangienne, la soi-disant «os», survient à la suite du lissage de la voûte plantaire transversale du pied, suivi d’un mécanisme complexe de développement de la déformation.

Centre de chirurgie du pied

Méthodes de traitement efficaces

Comment se débarrasser de ce problème?

Si vous ne corrigez pas les pieds plats eux-mêmes, nous n’obtiendrons pas un résultat positif stable. La tâche du chirurgien est de créer la bonne arche transversale et de supprimer la planéité du pied. En cas de déformation de «l’os», nous ne l’enlevons pas, mais effectuons une intervention chirurgicale sur le premier os métatarsien: nous corrigeons la déformation osseuse, amenons l’articulation dans la bonne position et la fixons avec des vis spéciales en titane (elles peuvent être utilisé pour l’IRM, la physiothérapie), qui sont complètement immergés dans l’os et le maintiennent jusqu’à la fusion complète.

Quelle est la séquence du traitement de rééducation après la chirurgie ?

Le lendemain de l’opération ou même le soir du même jour, le patient peut se lever – le plâtre n’est pas appliqué. Dans des chaussures orthopédiques spéciales le deuxième ou le troisième jour, vous pouvez déjà marcher dans la rue. Des pansements seront nécessaires pendant 2 semaines, suivis du retrait des sutures. Ensuite, pendant 5 à 6 semaines, il sera nécessaire de porter des chaussures orthopédiques jusqu’à ce que l’os soit complètement fusionné. Nous suggérons généralement que les patients soient opérés des deux pieds en même temps car un problème unilatéral est très rare. De plus, c’est plus opportun pour le patient à tous points de vue, y compris économiquement : l’anesthésie est administrée une fois, un examen préopératoire est nécessaire, le patient passe une journée postopératoire à la clinique.

Vaut-il la peine de faire une opération aussi complexe alors qu’il n’y a pas de menace directe pour la vie ?

Si le problème n’est pas résolu, très bientôt, vous ne pourrez tout simplement plus supporter la charge habituelle lors de la marche en raison d’une douleur intense. De plus, il vous sera très difficile de choisir des chaussures pour vous-même – vous devrez porter des chaussures et des bottes de 3 à 4 tailles plus grandes. Au fil du temps, des changements atrophiques du pied peuvent commencer. Le problème est que plus vous vieillissez, plus il vous sera difficile de vous décider sur cette opération. Avec l’âge, il existe des restrictions qui peuvent empêcher l’intervention chirurgicale, par exemple, les maladies chroniques.

Y a-t-il un risque de rechute ?

Si vous effectuez l’opération correctement et suivez les recommandations de l’orthopédiste pendant au moins 3 mois après celle-ci, le risque de récidive est minime. C’est possible avec des déformations combinées complexes en valgus plat des pieds. Il s’agit ici de pieds plats longitudinaux et transversaux, lorsque la déviation de l’articulation du premier orteil résulte de modifications de l’arrière-pied. Si nous opérons la partie antérieure en laissant la partie postérieure sans surveillance, nous aurons une rechute. Par conséquent, lors de l’examen initial, nous prêtons attention aux changements dans toutes les parties du pied. Pour l’arrière-pied, il existe également toute une panoplie d’interventions – de la correction de la déformation du calcanéum, lorsque l’on modélise un nouveau point d’appui, à la greffe tendineuse et l’arthroérèse – la pose d’un implant dans la cavité entre le talus et le calcanéus de le pied.

Quelles autres manifestations de pieds plats pouvez-vous nommer qui peuvent être guéries avec une méthode chirurgicale ?

Les amateurs de talons s’inquiètent souvent des cors dans la partie antérieure de la semelle, sous la tête des os métatarsiens, dont aucune pédicure ne peut se débarrasser. C’est encore une conséquence des pieds plats transversaux, lorsque toute la charge pendant la marche va aux têtes des deuxième, troisième métatarsiens, alors qu’il y a souvent une déformation des petits orteils sous la forme de “marteaux”. Cette condition nécessite son propre traitement chirurgical. Une autre manifestation des pieds plats longitudinaux est la fasciite plantaire, également appelée éperon calcanéen et confondue avec le résultat d’un «dépôt de sel». La planéité du pied provoque une tension de l’aponévrose plantaire, entraînant la formation de microfissures et de déchirures au point d’attache au calcanéum. Des surcharges et des déchirures constantes entraînent la formation de cicatrices, puis une croissance osseuse sur le calcanéus. Ces cicatrices s’épaississent il y a un gonflement qui comprime les terminaisons nerveuses, ce qui provoque une douleur aiguë lors de la marche dans la région du talon. L’éperon calcanéen lui-même ne provoque pas de douleur due à la pression sur la peau et l’utilisation de divers coussinets, anneaux souples, n’est généralement pas efficace.

Et il s’avère que l’opération est la seule issue?

Bien sûr que non. Nous avons une variété de méthodes de traitement conservateur dans notre arsenal. Le problème est que lorsqu’un patient a des problèmes de pieds, il s’auto-médicamente, se tourne vers différents médecins qui ne traitent pas ce problème en profondeur, ne prescrivent souvent qu’un traitement symptomatique – blocages de la novocaïne, anti-inflammatoires hormonaux… Par exemple, lorsqu’ils se tournent vers un chirurgien avec un problème aussi courant qu’un ongle incarné, ils procèdent généralement à une résection de la plaque unguéale, sans entrer dans les causes de cette pathologie, sans effectuer de chirurgie plastique du pli unguéal. Mais il ne faut pas oublier qu’un ongle incarné est un compagnon fréquent d’un pied plat. Par conséquent, il est nécessaire de rechercher et d’éliminer la cause de ces conditions, et seul un spécialiste expérimenté peut le faire.

Dès qu’il y a des sensations désagréables dans le pied, il est impératif de consulter un podologue – spécialiste de la pathologie du pied.

Le nombre de patients avec le problème des pieds plats augmente-t-il ?

Oui, et principalement en raison du fait qu’aujourd’hui, un nombre beaucoup plus important de personnes surveillent leur santé. Auparavant, les gens préféraient vivre avec des doigts défigurés, des douleurs aux pieds et ne pas aller chez le médecin. Aujourd’hui, les patients veulent améliorer leur qualité de vie sans attendre que les problèmes s’aggravent. La chirurgie moderne du pied résout presque tous les problèmes associés aux pieds plats transversaux et longitudinaux.

Combien de temps pouvez-vous attendre après l’apparition des premiers signes d’inconfort ?

Vous n’avez pas à attendre, vous devez agir. Si en fin de journée ou après une activité physique vous ressentez régulièrement une gêne au niveau des pieds, il faut commencer à agir. Bien sûr, la première étape est une consultation avec un orthopédiste, qui évaluera l’état de vos pieds et vous donnera des recommandations d’examen et de traitement. L’étape suivante consiste à réduire la durée de port de chaussures à talons hauts (plus de 4 cm) et à bouts étroits. Il est nécessaire d’utiliser des semelles orthopédiques individuelles, des appareils appropriés, des pinces, des bandages. L’efficacité des appareils, même les plus simples, peut être suffisante. La tâche du traumatologue orthopédique est de déterminer où un traitement conservateur peut être supprimé et où une intervention chirurgicale est nécessaire. Dans chaque cas, le problème est résolu individuellement.

Date de parution : 02/05/16

Le formulaire contient l’ensemble de champs suivant :

  • “Quel est votre nom (Prénom Nom)” – Type de champ texte (obligatoire)
  • “Votre téléphone” – Type de champ plusieurs lignes de texte (obligatoire)
  • “Texte du titre” – Type de champ plusieurs lignes de texte (optionnel)
  • “Je confirme mon consentement au traitement des données personnelles” – Case à cocher type de champ (obligatoire)

Private Medical Center Scandinavia
© Tous droits réservés 2004 — 2021. Les informations et tarifs présentés sur le site sont à titre indicatif et ne constituent pas une offre publique.
Tous les documents publiés sur ce site peuvent être utilisés/copiés/publiés dans le domaine public sur d’autres ressources uniquement avec le consentement écrit d’AVA-PETER LLC

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *