rêver

L’eczéma est-il contagieux et peut-il être transmis à d’autres personnes

L’eczéma se manifeste par des éruptions cutanées, et la question de savoir si cette maladie est contagieuse ou non est très importante. On sait qu’une éruption cutanée est l’un des signes d’une maladie infectieuse. Les dommages aux téguments sont courants dans les infections infantiles, les maladies sexuellement transmissibles, la gale, la méningite et de nombreuses autres affections qui peuvent être contractées par contact direct ou par des articles ménagers. Cependant, une éruption cutanée n’est pas toujours le symptôme d’une infection. L’eczéma est un excellent exemple d’éruption cutanée non infectieuse.

Contents

Causes de l’eczéma

Parmi les principales causes de cette maladie, les médecins appellent une violation de la fonction barrière, lorsque la couche externe de l’épiderme ne peut pas faire face à la protection de la peau contre les effets agressifs de divers facteurs externes. D’autre part, à travers une barrière brisée, le corps perd une grande quantité d’eau, ce qui entraîne une déshydratation et encore plus de vulnérabilité de la peau.

Dans un grand nombre de cas, la tendance à l’eczéma est héréditaire. Selon le type d’eczéma, les facteurs provoquants peuvent être :

  • Soins de la peau agressifs : lavage au savon, utilisation de cosmétiques agressifs avec des sulfates, bains trop longs et eau chaude. Tout cela conduit au lavage du film gras protecteur de la surface de l’épiderme, respectivement, la surface du corps perd de l’eau et une protection contre les influences extérieures.
  • Air sec, séjour en climat chaud, bain.
  • Allergènes d’origines diverses : aliments, pollen, moisissures, squames et poils d’animaux.
  • Allergènes de contact : nickel, latex,
  • Stresser.

Types d’eczéma

L’eczéma se manifeste par des éruptions cutanées et un certain nombre d’autres symptômes généraux, mais plusieurs types de cette maladie peuvent être distingués par leur origine et leur évolution :

  1. La dermatite atopique touche les adultes et les enfants, et est associée à une déshydratation de la peau, qui ne résiste pas aux méfaits de l’environnement et des allergènes pénétrant dans l’organisme. Chez les jeunes enfants, les symptômes apparaissent sur les joues, chez les enfants plus âgés – dans les coudes et les genoux, sur le cou, mais en général, la localisation peut être quelconque.
  2. La dermatite de contact est une réaction à une exposition locale à un allergène ou à un irritant. Il se produit exactement au point de contact. Les allergènes de contact sont certains métaux (nickel, cobalt), le latex, le jus de certaines plantes, ainsi que de nombreux composants de produits chimiques ménagers et cosmétiques.
  3. La dermatite séborrhéique est également associée à un dérèglement des glandes sébacées et affecte le cuir chevelu, moins souvent le front, la zone derrière les oreilles, les ailes du nez et le haut du dos. Il présente des croûtes ou des écailles grasses et dures, et chez les nourrissons, cette condition est connue sous le nom de gneiss.

Les premiers symptômes de l’eczéma

Les signes qui signalent l’apparition de cette maladie comprennent:

  1. peau sèche,
  2. Démangeaisons pire la nuit
  3. Éruption cutanée, pleurs, lésions cutanées,
  4. Peeling

L’eczéma est-il contagieux

L’eczéma a des manifestations cutanées telles que des éruptions cutanées et une desquamation qui sont perceptibles pour les autres, et donc les gens demandent souvent si cette maladie est transmise à une autre personne.

Cette question, si l’eczéma est contagieux, est très importante, car l’apparence de la peau est désagréable à contempler, repousse souvent les autres, ce qui entraîne la stigmatisation, l’isolement social et divers problèmes psychologiques, de la névrose à la dépression. Dans de nombreux pays, les aspects psychologiques de cette maladie sont étudiés très en profondeur, car elle affecte grandement la qualité de vie. Le patient lui-même et ses proches doivent être bien conscients de la nature de la maladie, avoir confiance en leur propre sécurité, que l’eczéma peut être guéri.

L’eczéma est-il héréditaire d’une personne à l’autre ?

Des études récentes ont mis en lumière la cause et les mécanismes du développement de la maladie. Ainsi, sa nature héréditaire a été profondément étudiée. Les observations de vrais jumeaux ont montré que si l’un d’eux a ce problème, avec une probabilité de plus de 80%, il se développera dans le second. Cela confirme que l’eczéma est héréditaire. Un certain nombre de gènes ont été découverts chez les patients, mais souvent différentes combinaisons de gènes sont à blâmer pour la maladie, ainsi que l’interaction de la prédisposition génétique avec les conditions environnementales et d’autres facteurs externes. Il n’y a pas de mutation unique qui serait présente chez tous les patients et conduirait à une pathologie.

Le gène CARD11 code pour une protéine qui joue un rôle clé dans le mécanisme de transduction du signal dans les récepteurs des lymphocytes T, cellules immunitaires, et lorsqu’elles sont mutées, ces cellules ne peuvent plus fonctionner correctement. La mutation de ce gène survient chez les patients atteints de dermatite atopique. Pour comprendre par quels mécanismes les modifications de la protéine CARD11 entraînent des lésions cutanées, les scientifiques ont mené plusieurs expériences sur des cultures cellulaires et ont également observé des patients ayant des antécédents familiaux de dermatite. Dans chacune des quatre familles, des mutations ont été trouvées dans différentes régions du gène CARD11, mais les perturbations dans le fonctionnement des récepteurs étaient très similaires les unes aux autres. Le nombre de lymphocytes T reste le même, cependant, ces cellules fonctionnent avec des erreurs et réagissent de manière incorrecte aux bactéries et champignons étrangers qui pénètrent dans le corps. Cela entraîne une diminution de l’immunité et des infections fréquentes. Probablement, cela réduit également la fonction barrière de la peau, elle est donc endommagée. Dans cette forme distincte et héréditaire de dermatite atopique, la tendance aux maladies bactériennes et fongiques est associée à une éruption cutanée et à une peau sèche. Le mode de transmission autosomique dominant caractéristique de ce gène signifie que la maladie se manifeste à chaque génération, quel que soit le sexe, et qu’une copie de l’ADN muté suffit à provoquer des symptômes d’eczéma.

Une mutation du gène FLG survient chez 30 % des patients atopiques. Ce gène contient la protéine profilaggrine, qui est nécessaire à la formation de la structure correcte de la couche la plus externe de l’épithélium. Les protéines formées à partir de la profilaggrine contribuent à la création d’une barrière fiable qui retient l’eau à l’intérieur et empêche les substances étrangères telles que les toxines, les bactéries et les allergènes de pénétrer dans la peau. Ces protéines sont également des facteurs hydratants naturels qui aident à maintenir l’élasticité de la couche externe de la peau. Des modifications du gène FLG peuvent entraîner des dommages et une éruption cutanée. Tous les porteurs de cette mutation ne développent pas de dermatite atopique, cependant, lorsqu’ils sont exposés à des facteurs provocateurs externes, le risque augmente considérablement. Des études montrent qu’une telle exposition déclenche des changements épigénétiques dans l’ADN. Dans le même temps, la séquence d’ADN elle-même reste la même, mais les mécanismes de régulation associés à ce gène changent. L’activité du gène change, cela affecte la synthèse des protéines qui y sont codées. Chez les personnes prédisposées, cela provoque des réactions allergiques. La mutation FLG est également héritée de manière autosomique dominante, cependant, en raison d’influences épigénétiques, tous les porteurs ne tombent pas malades.

L’eczéma passe-t-il par contact avec une personne malade ?

Avec un contact direct, les maladies appartenant au groupe infectieux sont transmises. Ces maladies sont causées par des bactéries, des virus ou des champignons. Le transfert de ces micro-organismes à une autre personne au contact, par le biais d’articles ménagers, de gouttes de salive lors de la toux, entraîne la propagation de la pathologie. Cette propriété s’appelle la contagiosité. La grande majorité des types d’eczéma ne sont pas infectieux, ce qui signifie qu’ils ne sont pas contagieux. La pathologie ne peut pas passer de malade à sain, donc peu importe si vous touchez la peau affectée ou partagez une serviette, l’eczéma ne peut pas en provenir.

Dans de rares cas, lorsque la peau affectée est infectée par des bactéries, elles peuvent être transférées par contact à une autre personne, et s’il a également une lésion d’eczéma, il existe une possibilité d’infection. Ainsi, si vous avez déjà cette affection cutanée, vous pouvez attraper des germes de quelqu’un d’autre et votre eczéma se compliquera d’infection. Cependant, il s’agit d’un scénario très improbable et une inflammation bactérienne est plus susceptible de se produire si une bonne hygiène personnelle n’est pas pratiquée.

eczéma et sexe

Les infections sexuellement transmissibles sont causées par des virus, des bactéries ou des protozoaires. L’eczéma n’est pas une infection, cette maladie de peau n’appartient pas au groupe des maladies sexuellement transmissibles. Par conséquent, il n’est pas possible de contracter cette condition de votre partenaire pendant les rapports sexuels.

Si vous présentez des symptômes similaires à l’eczéma après un rapport sexuel et que votre partenaire présente les mêmes manifestations, vous devez consulter un médecin de toute urgence. Cela signifie que les éruptions cutanées ne sont pas causées par l’eczéma, mais par une infection, et si vous n’êtes pas diagnostiqué et traité à temps, il existe un risque élevé de complications associées à la fois à la fonction sexuelle et à l’infertilité, ainsi qu’au bien-être général. du corps. Ainsi, le virus de l’herpès simplex provoque une éruption cutanée qui peut être confondue avec de l’eczéma. Cependant, cette maladie doit être traitée avec des médicaments antiviraux. Sans traitement, cela apporte beaucoup d’inconfort et, lorsque l’organisme est affaibli, cela peut entraîner une forme grave d’encéphalite. L’herpès est également dangereux pendant la grossesse, pour le fœtus (contrairement à l’eczéma).

Eczéma et transfusion sanguine

Lorsqu’on leur demande s’il est possible de contracter l’eczéma par une transfusion sanguine, les médecins ont une réponse définitive. Non, cette maladie ne se transmet pas de personne à personne par le sang. On sait qu’un certain nombre de gènes peuvent être responsables de l’apparition des symptômes de l’eczéma. Lors d’une transfusion sanguine, des cellules sanguines pénètrent dans l’organisme, qui transportent le matériel génétique d’une autre personne. Par conséquent, des doutes peuvent surgir: si le gène de l’eczéma sera transmis de cette manière. Le fait est que les cellules sanguines sont matures, formées. Ils ne participent pas à une division ultérieure et ne sont pas des sources pour les générations suivantes de globules rouges et blancs. Ils servent un certain temps, remplissant leurs fonctions, puis éliminés dans la rate. De nouvelles cellules sont fournies par la moelle osseuse. Lorsqu’une personne a besoin d’une transfusion, sa propre moelle osseuse n’a pas le temps de développer le nombre de cellules requis (par exemple, lors d’un saignement). Ensuite, il est aidé en introduisant le sang d’une autre personne. Même s’il y a un défaut héréditaire dans ces nouvelles cellules, elles fonctionneront avant qu’elles ne puissent provoquer des symptômes de dermatite atopique, et elles seront remplacées par leurs propres cellules déjà saines, que la moelle osseuse a développées dans un environnement calme.

traitement de l’eczéma

Dans le traitement, un certain nombre de médicaments sont utilisés qui affectent le mécanisme de la maladie et éliminent les symptômes.

  1. Glucocorticoïdes. Ces préparations hormonales sont prescrites par voie topique sous forme de pommades ou de crèmes. Ils régulent le travail des cellules immunitaires, éliminant ainsi tous les symptômes de l’inflammation. Ils sont efficaces contre les éruptions cutanées, les démangeaisons, les rougeurs. Selon la gravité du processus, la prévalence et la localisation, des hormones de différentes forces sont prescrites.
  2. Les inhibiteurs de la calcineurine agissent comme des agents hormonaux, bloquant le processus inflammatoire, mais n’ont pas les effets secondaires des glucocorticoïdes et sont mieux tolérés.
  3. Les comprimés antihistaminiques sont efficaces contre les démangeaisons.
  4. Les médicaments non spécifiques combinés sont bons pour le traitement des formes bénignes ou en combinaison avec une thérapie spécifique. Il s’agit d’une large gamme de produits contenant des émollients, des huiles, des antiseptiques, des substances qui affectent l’inflammation et la régénération.

La thérapie génique n’est pas utilisée dans le traitement de l’eczéma, car il n’y a pas de gène spécifique qui doit être modifié pour se débarrasser de cette maladie. À ce stade du développement de la médecine, il est impossible de proposer une technologie génétique qui aiderait à lutter contre la dermatite.

Prévention de l’eczéma

  1. Limiter le contact avec les allergènes,
  2. Protégez votre peau de la perte d’humidité : utilisez des hydratants, ne surchauffez pas, buvez suffisamment d’eau,
  3. Éviter le stress.

La consultation d’un généticien peut être utile si la dermatite atopique est présente chez des parents proches et est associée à des infections fréquentes. Cela peut indiquer le portage d’une mutation du gène CARD11. Un généticien expliquera la probabilité que la maladie soit transmise aux enfants.

Lire aussi

L’eczéma est une maladie qui entraîne non seulement un inconfort physique mais aussi psychologique. Un traitement correctement sélectionné et un complexe d’agents thérapeutiques prescrits par un médecin aideront à contrôler la maladie, qui est chronique, et à réduire le risque de rechutes.

Dans le traitement de toute maladie dermatologique, y compris l’eczéma, l’alimentation revêt une grande importance. Un régime alimentaire correctement sélectionné aide à stabiliser les processus métaboliques à la fois dans le corps dans son ensemble et dans la peau.

L’eczéma suintant (dyshidrotique) est un type de maladie cutanée chronique, dont la principale manifestation est des vésicules denses remplies d’un liquide clair.

L’eczéma véritable (idiopathique) est une inflammation aiguë ou chronique de la peau, accompagnée de démangeaisons, de rougeurs des zones touchées et de l’apparition de papules remplies d’exsudat séreux (protéine-leucocytaire).

Eczéma sur les mains – comment traiter et comment combattre?

L’eczéma est une maladie dermatologique courante de genèse allergique à évolution chronique. L’eczéma représente 30 à 40 % de toutes les maladies dermatologiques. Elle peut être localisée sur différentes parties du corps, mais touche le plus souvent les mains.

Vous pouvez voir sur la photo à quoi ressemble l’eczéma sur les mains. En raison de son apparence peu attrayante, la maladie provoque non seulement un inconfort physique, mais également psychologique. Une personne cache ses mains aux autres, essaie d’être moins dans la société, se replie sur elle-même, ce qui peut entraîner une dépression nerveuse.

Causes de l’eczéma sur les mains

Différents facteurs peuvent provoquer un eczéma des mains :

  • prédisposition héréditaire;
  • affaiblissement du système immunitaire;
  • dysfonctionnements dans le fonctionnement des glandes endocrines;
  • changements hormonaux;
  • maladies chroniques;
  • infections;
  • tension nerveuse;
  • stress fréquent;
  • exposition constante à des produits chimiques (détergents, peintures, solvants) sur la peau ;
  • médicaments non contrôlés (par exemple, anti-inflammatoires);
  • vêtements en tissus synthétiques;
  • bagues et bracelets en certains alliages;
  • cosmétiques bon marché de mauvaise qualité;
  • pollen;
  • duvet de peuplier;
  • Poils d’animaux;
  • les piqûres d’insectes;
  • mouler;
  • poussière domestique;
  • invasions helminthiques;
  • de la nourriture.

Sous l’influence des facteurs ci-dessus, les prostaglandines – des substances spéciales synthétisées par le système immunitaire, provoquent la libération d’histamine, appelée médiateur inflammatoire, qui contribue à l’apparition d’une éruption cutanée et au développement de processus inflammatoires.

Photo de ce à quoi ressemble l’eczéma sur les mains

Photo 1.
Eczéma. éruptions cutanées

Photo 2.
Eczéma. Rougeur

Photo 3.
Eczéma. Démangeaisons et brûlures

Photo 4.
Eczéma. Sécheresse

Photo 5.
Eczéma sur les mains

Photo 6.
Eczéma sur les mains

Types d’eczéma sur les mains

Il existe plusieurs formes d’eczéma sur les mains, la photo montrera leurs différences :

Vrai ou idiopathique

Causé par une prédisposition héréditaire, un stress prolongé, des maladies chroniques du système digestif ou endocrinien. Des cloques et des papules remplies de liquide se forment sur la peau. Peu à peu, les bulles fusionnent et s’ouvrent, et une érosion et des croûtes apparaissent à leur place, à cause desquelles la peau s’épaissit considérablement et le motif de la peau s’intensifie. Cette forme se caractérise par un début rapide, une évolution aiguë et des démangeaisons sévères.

un sujet

Il est généralement diagnostiqué chez les enfants sujets aux réactions allergiques, chez les nourrissons qui mangent des préparations pour nourrissons, ainsi que chez les personnes souffrant d’asthme bronchique.

allergique

Le plus souvent, l’eczéma des mains est causé par les détergents. Mais les médicaments, les piqûres d’abeilles, le pollen, la poussière, la laine peuvent aussi devenir la cause de la maladie.

fongique ou mycosique

Survient avec une complication d’eczéma vrai ou atopique. L’agent causal est un champignon cutané qui pénètre dans les plaies et les écorchures. Elle se manifeste par une inflammation purulente, une rougeur et un bleuissement de la peau. Au fil du temps, l’exsudat se rétracte et forme des croûtes, principalement localisées sur les doigts.

séborrhéique

Des croûtes jaunes apparaissent sur la peau, provoquant de fortes démangeaisons.

professionnelle

C’est typique des employés de l’industrie chimique, des plâtriers, des peintres, des laveurs – des personnes qui sont constamment en contact avec des produits chimiques. Les manifestations externes sont similaires aux symptômes de la vraie forme de la maladie. Eczéma initial sur les mains, la photo montrera ses manifestations, répond bien au traitement. Si vous commencez la maladie, elle se transformera en une forme chronique.

Symptômes de l’eczéma sur les mains

Les manifestations cliniques de la maladie sont clairement visibles sur la photo du stade initial de l’eczéma sur les mains:

  • éruption cutanée entre les doigts, sur les paumes et les mains ;
  • hyperémie, sécheresse, tiraillement et gonflement de la peau;
  • démangeaisons et brûlures.

La maladie se déroule en plusieurs étapes. Au début, de petites lésions apparaissent, mais progressivement elles grossissent, grossissent et couvrent de grandes surfaces de la peau. Habituellement, les éruptions cutanées sont représentées par des papules et des vésicules (vésicules) remplies de contenu liquide. Après 3-4 jours, les cloques éclatent spontanément ou à la suite d’un grattage, formant des érosions suintantes et des ulcères qui provoquent des douleurs et ne guérissent pas pendant environ un mois. Peu à peu, des croûtes se forment à leur place. Avec certains types d’eczéma, la peau des paumes s’épaissit, la pigmentation de la peau des mains est perturbée, des fissures saignantes douloureuses apparaissent et la desquamation commence.

Si une infection secondaire se joint, des abcès et des ulcères purulents se forment, ce qui peut causer un inconfort grave. Le risque d’infection augmente lors de l’ouverture des bulles.

L’eczéma se caractérise par une évolution cyclique, dans laquelle les stades de rémission et d’exacerbation alternent.

Comment traiter l’eczéma des mains ?

Tout d’abord, le dermatologue examine le patient et l’envoie à des tests de laboratoire pour établir un diagnostic précis et différencier l’eczéma des autres maladies. Vous devez également déterminer le facteur provoquant, car les causes et le traitement de l’eczéma sur les mains sont interconnectés.

Le traitement de l’eczéma des mains est décidé par le médecin en fonction des résultats de l’examen. Il surveille en permanence l’état du patient et, si nécessaire, modifie les médicaments ou ajuste la posologie.

Les médicaments couramment prescrits pour l’eczéma comprennent:

  • médicaments anti-inflammatoires;
  • antihistaminiques – éliminent les démangeaisons et l’inflammation dues à la capacité de bloquer la libération d’histamines;
  • antiseptiques – des lotions en sont faites pour sécher les peignes et prévenir les infections;
  • antibiotiques – nécessaires si la maladie est compliquée par une infection;
  • sédatifs – utilisés si le problème est provoqué par le stress;
  • médicaments qui rétablissent l’activité de la glande thyroïde – en cas de violation de son travail;
  • complexes multivitaminés – renforcent le système immunitaire.

Les remèdes locaux (onguents et crèmes) aideront à éliminer efficacement les symptômes de l’eczéma sur les mains. Dans les situations difficiles, recourir à l’aide de pommades hormonales. Mais ils sont utilisés pendant une courte période pour éviter la dépendance et les complications.

Après élimination des manifestations aiguës, ils passent à des médicaments non hormonaux. Un excellent résultat vous permet d’obtenir les moyens de la série Losterin. Ils contiennent du naftalan, de l’acide salicylique, des extraits de plantes médicinales, des huiles naturelles. Ces composants sont sélectionnés en concentration optimale, ce qui fournit l’effet thérapeutique maximal. Dans le cadre des préparations, il n’y a pas d’hormones, de colorants, de parfums, ce qui élimine la dépendance et minimise les effets secondaires possibles, rend l’utilisation quotidienne possible pendant une longue période. Avec une utilisation régulière, la crème Losterin hydrate la peau, soulage la sécheresse, les tiraillements et la desquamation, soulage l’inflammation, soulage les démangeaisons.

En plus des médicaments, des procédures physiothérapeutiques (thérapie à l’ozone, irradiation ultraviolette, applications de paraffine) sont utilisées. Il faut aussi suivre un régime. Pendant la période d’exacerbation, il est recommandé d’abandonner les aliments épicés et fumés, les marinades et la conservation, les œufs, le lait entier, les agrumes, les fraises, le chocolat, le miel, les noix, les champignons, les légumineuses, les tomates, la mayonnaise, le café, le vin rouge. La base de la nutrition devrait être les céréales, les produits laitiers, les légumes verts et les fruits.

Vous ne devriez pas chercher indépendamment la réponse à la question de savoir comment traiter l’eczéma sur les mains, la photo montrera à quelles complications l’auto-traitement peut entraîner. Le résultat le plus efficace ne peut être obtenu qu’avec un traitement complexe.

Prévention de l’eczéma sur les mains

Pour prolonger la période de rémission et éviter les exacerbations, il est recommandé :

  • suivre un régime;
  • éliminer les situations stressantes;
  • reposez-vous complètement;
  • dormir au moins 8 heures;
  • utiliser des gants en cas de contact avec des détergents ;
  • avant de sortir, appliquez des crèmes avec des filtres ultraviolets;
  • portez des vêtements en tissus naturels;
  • n’utilisez pas de cosmétiques bon marché;
  • ne pas trop sécher la peau;
  • faire un nettoyage humide quotidiennement;
  • prend des vitamines;
  • traiter en temps opportun les maladies infectieuses;
  • utilisez régulièrement des pommades et des crèmes non hormonales.

Lire aussi

L’eczéma sec (eczéma astéatotique) est un type d’eczéma qui survient généralement sur la peau des mains et des pieds et s’aggrave en hiver.

Causes de l’eczéma sec :

  • troubles métaboliques et réactions allergiques possibles;
  • les maladies neuropsychiatriques, y compris le stress chronique ;
  • contact excessif avec des produits chimiques ménagers, d’autres irritants cutanés.

L’eczéma véritable (idiopathique) est une inflammation aiguë ou chronique de la peau, accompagnée de démangeaisons, de rougeurs des zones touchées et de l’apparition de papules remplies d’exsudat séreux (protéine-leucocytaire).

Véritable eczéma des pieds

Véritable eczéma au stade aigu

L’eczéma est une maladie cutanée allergique chronique qui se présente sous diverses formes. Les principaux symptômes de l’eczéma sont les rougeurs cutanées, les démangeaisons, les brûlures ; la peau est recouverte de petites bulles de liquide qui, en éclatant, se transforment en érosion, recouvertes de croûtes. L’eczéma apparaît sur différentes parties du corps, y compris les mains et les coudes. Si vous regardez la photo, le stade initial de l’eczéma sur les coudes ressemble à une rougeur de la peau. Cependant, pour poser un diagnostic correct, vous devez consulter un dermatologue.

Dans le traitement de toute maladie dermatologique, y compris l’eczéma, l’alimentation revêt une grande importance. Un régime alimentaire correctement sélectionné aide à stabiliser les processus métaboliques à la fois dans le corps dans son ensemble et dans la peau.

Commander la livraison gratuite

Poser une question
sur les maladies de la peau

Sergueïev Iouri Iourievitch

Questions et réponses
voir toutes les questions

Bonjour, s’il vous plaît dites-moi qu’il y a un an une tache est apparue sur les pieds, pas un champignon, parfois ça démange et s’écaille, ils ont dit que l’eczéma ressemblait à du psoriasis, que faire, que traiter, j’ai tout essayé, rien n’y fait, la tache seulement Devient plus grand

Valentina, bonjour ! Si un diagnostic précis n’est pas établi, il sera erroné de sélectionner un type de traitement d’essai. Essayez d’obtenir un deuxième avis sur le diagnostic d’un dermatologue lors d’une consultation en personne, éventuellement lors d’un conseil.

Bonjour! Dites-moi, quel effet la pommade Solantra a-t-elle sur la rosacée papulo-pustuleuse ? Efficace? Comment traiter la rosacée ?

Bonjour Marine. Le médicament a un effet anti-inflammatoire et affecte la microflore de la peau. Dans ma pratique, je ne prescris pas souvent ce médicament, je privilégie les options thérapeutiques systémiques (isotrétinoïne à petites doses). Ne vous soignez pas vous-même, trouvez votre médecin et obtenez une rémission stable !

Comment traiter l’irritation de la main?

Bonjour Olga Igorevna. Premièrement, il est nécessaire d’exclure les facteurs provoquant une réaction inflammatoire. Comme remède, vous pouvez utiliser la crème Losterin 2 à 3 fois par jour – elle aidera à restaurer les structures de la peau, à éliminer l’inflammation et est sans danger pour une utilisation à long terme.

Eczéma sur les mains et les doigts

L’eczéma des mains est une maladie inflammatoire grave du derme de type chronique. Souvent, cette maladie affecte les couches médianes de la peau. En règle générale, les manifestations de l’eczéma se manifestent sous la forme d’une éruption plutôt petite. Dans le même temps, des fissures et des vésicules peuvent être observées sur toutes les zones touchées de la peau. Les bulles éclatent après un certain temps, ce qui entraîne la formation d’une vaste surface de plaie. Une telle surface peut facilement s’infecter, au lieu d’un liquide séreux, un secret purulent apparaîtra.

Il existe différents types d’eczéma : microbien, séborrhéique, vrai, infantile et professionnel. À ce jour, la principale cause profonde de cette maladie dangereuse n’a pas été suffisamment étudiée. Cependant, on pense que les dysfonctionnements du système nerveux provoquent l’apparition d’eczéma dans la plupart des cas.

[Vidéo] Eczéma. Causes, symptômes, traitement :

Causes de l’eczéma sur les mains

Les causes de l’eczéma sur les mains ne sont pas entièrement comprises. Cependant, les experts ont tendance à attribuer ce problème dermatologique aux maladies polyétiologiques, c’est-à-dire à celles qui surviennent à la suite d’une exposition à un certain nombre de facteurs. Ce sont des causes à la fois externes et internes, qui sont le plus souvent associées à la tendance existante de la peau à former des épidermatites à microbulles. Cette caractéristique de la couche épidermique de la peau peut être soit congénitale, soit acquise.

Les puissants facteurs provocateurs de l’eczéma sur les mains comprennent:

Manque d’oligo-éléments nécessaires à l’organisme;

Manque de vitamines B, en particulier de vitamine B6 ;

Dommages parasitaires au corps humain (oxyures, ascaris, Giardia, etc.);

Apport insuffisant d’acides gras insaturés avec de la nourriture ;

Violations dans le fonctionnement des systèmes excréteurs ;

Violations du fonctionnement de l’intestin, sa dysbactériose;

Maladies de la vésicule biliaire, en particulier cholécystite ;

Perturbations du fonctionnement du système immunitaire.

De plus, les scientifiques ont identifié plusieurs variétés de la maladie pouvant affecter la peau des membres supérieurs.

Chacune de ces formes a ses propres raisons pour le développement de l’eczéma sur les mains et les doigts :

Causes de l’eczéma idiopathique sur les mains:

Tension nerveuse excessive.

Des situations stressantes qui traumatisent le psychisme.

Violation de l’activité du système nerveux autonome.

Troubles du fonctionnement de la glande thyroïde (euthyroïdie, hyperthyroïdie, hypothyroïdie).

Perturbations dans le processus de digestion.

Causes de l’eczéma atopique :

L’eczéma atopique est un compagnon fréquent des personnes qui ont une prédisposition aux allergies. La réaction peut se produire sur les poils d’animaux, le pollen de plantes, la poussière ambiante, les composants alimentaires et d’autres irritants.

La prédisposition héréditaire aux maladies atopiques influence l’apparition de l’eczéma atopique. Souvent, chez les patients souffrant d’eczéma sur les mains et les doigts, on trouve une bronchite asthmatique, un asthme bronchique. De plus, ces maladies peuvent être retrouvées dans l’histoire familiale.

Causes de l’eczéma professionnel :

L’eczéma professionnel apparaît à la suite d’une exposition de la peau des mains à des composants chimiques irritants. Les substances pathogènes peuvent se présenter sous forme de gaz, fumées, vapeurs, à l’état liquide et solide. Le plus souvent, l’eczéma professionnel touche les travailleurs de l’industrie métallurgique, de la construction, de l’industrie pharmaceutique et les personnes travaillant dans l’imprimerie. Le danger est représenté par des substances telles que : formaldéhyde, nickel, chrome, plomb, manganèse, cobalt, formol, résines époxy, nickel, etc.

Plus l’exposition à des substances agressives sur la peau des mains est longue, plus le risque de développer un eczéma est élevé. Apparaissant d’abord sur les mains, l’eczéma professionnel peut se propager à d’autres parties du corps.

Causes de l’eczéma microbien :

L’eczéma microbien survient à la suite d’une sensibilisation de la peau des mains aux antigènes produits par des champignons et des bactéries.

La cause peut être une plaie purulente non cicatrisante à long terme, un ulcère trophique, une coupure, une abrasion, une brûlure et d’autres blessures.

Causes de l’eczéma dyshidrotique :

Interaction de la peau des mains avec les tensioactifs.

Facteurs professionnels qui ont un impact négatif sur la peau des mains.

Ingestion irrationnelle ou application topique de médicaments.

Mauvaise utilisation des cosmétiques et des détergents.

Maladies du système nerveux.

Blessures à la peau des mains.

Exposition au froid ou au soleil sur la peau des mains.

Maladies infectieuses transmises.

Des variétés d’eczéma telles que l’eczéma séborrhéique ou l’eczéma variqueux ne sont pas typiques de la peau des mains.

Symptômes de l’eczéma sur les mains

Les symptômes de l’eczéma sur les mains varient selon le type de maladie qui a affecté la personne.

Symptômes de l’eczéma idiopathique sur les mains:

Les éruptions cutanées peuvent ressembler à un érythème, des papules, des vésicules. Ils sont localisés dans les zones ouvertes du corps, y compris sur les jambes et les bras, le plus souvent ils sont symétriques.

L’apparition d’une exacerbation de la maladie se caractérise par l’apparition de bulles, qui fusionnent ensuite et, après destruction, forment une érosion.

L’ensemble du processus d’inflammation s’accompagne de fortes démangeaisons, qui peuvent précéder l’apparition de la maladie.

Lorsque le processus est chronique, une lichénification de la peau se produit.

Symptômes de l’eczéma atopique sur les mains :

La peau gonfle et devient rouge, couverte de petites bulles.

Les bulles disparaissent, laissant derrière elles des taches de mouillage.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la peau se couvre de croûtes et d’écailles, devient sèche, commence à se décoller.

Les démangeaisons peuvent hanter le patient à la fois pendant la rémission et pendant l’exacerbation de l’eczéma. Cependant, lorsque le processus entre dans la phase aiguë, les démangeaisons deviennent extrêmement prononcées.

Symptômes de l’eczéma professionnel sur les mains:

L’inflammation n’apparaît que sur les zones de la peau qui sont en contact avec l’irritant. Ce sont les mains et les doigts qui sont les plus sensibles à l’apparition d’eczéma professionnel.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, l’eczéma se propage à d’autres parties du corps.

Le processus d’inflammation se déroule selon le type d’eczéma idiopathique.

Symptômes de l’eczéma microbien :

L’eczéma microbien se situe autour des plaies existantes, des brûlures, des fistules avec inflammation purulente.

L’eczéma n’affecte initialement que la partie de la peau où il y a une maladie pustuleuse. Il y a un détachement de sa couche cornée, le pelage commence ou l’exsudat est séparé.

Par la suite, l’exsudat se dessèche et forme des croûtes.

L’eczéma n’est pas traité, puis il commence à affecter des zones cutanées symétriques.

En règle générale, les démangeaisons ne dérangent pas beaucoup le patient.

Symptômes de l’eczéma dyshidrotique :

Une éruption apparaît qui ressemble à de petites cloques remplies de liquide.

Une éruption cutanée se produit initialement sur les côtés des doigts, puis se propage aux paumes.

La peau devient enflée et rouge.

Après ouverture des bulles, des érosions apparaissent sur les zones enflammées, qui se mouillent abondamment. En parallèle, la peau commence à se décoller.

La maladie s’accompagne de fortes démangeaisons.

Il y a souvent une infection secondaire, qui provoque l’apparition de douleurs, de fissures, de lichénification.

Réponses aux questions populaires

Est-il possible de guérir définitivement l’eczéma des mains? La médecine moderne ne peut pas guérir définitivement l’eczéma des mains, car cette maladie est chronique avec des périodes d’exacerbation. Cependant, il est possible d’obtenir une rémission stable si un traitement compétent est sélectionné.

L’eczéma des mains est-il contagieux ? L’eczéma sur les mains, ainsi que sur d’autres parties du corps, n’est pas une maladie contagieuse.

Est-il possible de mouiller l’eczéma sur les mains? Vous ne pouvez pas mouiller l’eczéma sur vos mains. Si la peau des mains doit être nettoyée, des huiles spéciales doivent être utilisées à cet effet. Lors du lavage de la vaisselle, en cas de besoin de contact avec de l’eau, vous devez d’abord mettre des gants en coton sur vos mains et des gants en caoutchouc par-dessus.

Comment traiter l’eczéma des mains ?

Le traitement est choisi pour chaque patient individuellement. Dans ce cas, le spécialiste prend en compte le type de maladie, la gravité du processus inflammatoire, ainsi que l’âge du patient, la présence d’autres maladies, etc. Il est possible d’entrer la maladie dans le stade de stabilité rémission uniquement avec une approche intégrée du traitement.

La thérapie générale devrait inclure la correction des dysfonctionnements existants du fonctionnement de tous les organes, la normalisation du métabolisme et l’augmentation des défenses immunitaires de l’organisme. Il est important de veiller à atténuer l’impact négatif de l’environnement extérieur.

La thérapie non spécifique est reconnue comme efficace, visant à réduire la sensibilité individuelle du corps aux allergènes existants. Dans ce cas, le patient se voit prescrire des antihistaminiques, des immunosuppresseurs, des glucocorticoïdes, des cytostatiques.

Si la maladie est grave, les médecins orientent le patient vers la plasmaphérèse, l’hémo- et l’entérosorption.

Thérapie des troubles névrotiques :

Prendre de petites doses de tranquillisants. Les médicaments ne peuvent être prescrits que par un médecin et la durée totale du traitement ne doit pas dépasser 10 jours.

Sédatifs à base de plantes.

Les entérosorbants peuvent être prescrits pour une cure de 10 jours.

Thérapie avec l’utilisation de médicaments hormonaux:

S’il y a un besoin urgent (avec une évolution persistante de la maladie), la maladie est traitée à l’aide d’agents hormonaux. Un tel traitement ne peut être prescrit que par un médecin.

Vitaminothérapie :

Tout type d’eczéma sur les mains est une indication pour prendre des vitamines. Cependant, ils doivent être utilisés avec prudence et uniquement selon les directives d’un médecin. Avec l’eczéma, des vitamines du groupe B sont prescrites, en prenant des acides folique, nicotinique et ascorbique, en prenant de la vitamine E.

Thérapie avec l’utilisation de médicaments antiallergiques:

Lors d’une exacerbation d’eczéma, le médecin prescrit une voie d’administration parentérale.

À mesure que le processus inflammatoire s’estompe, une transition vers des antihistaminiques de troisième et deuxième génération est recommandée.

Thérapie avec l’utilisation d’immunomodulateurs:

Les immunomodulateurs ne sont pas prescrits à tous les patients atteints d’eczéma. Leur réception n’est possible qu’après avoir passé l’examen par un immunologiste avec la réalisation de tous les tests nécessaires.

Traitement de l’eczéma microbien :

Si un patient est diagnostiqué avec un eczéma microbien, il est impossible de se passer de l’utilisation de médicaments antibactériens. Extérieurement, des pommades à effet antimicrobien sont prescrites et des antibiotiques des groupes sont recommandés à l’intérieur: céphalosporines (1ère génération), macrolides, fluoroquinolones, aminoglycosides. Les antimycotiques sont prescrits lorsqu’une infection secondaire est attachée.

[Vidéo] Dr Evdokimenko – Psoriasis, ECZEMA, diathèse, DERMATITE, rhumes et VIRUS = 1 traitement simple :

Thérapie locale pour l’eczéma sur les mains

Si un patient reçoit un diagnostic d’eczéma microbien, il doit alors lubrifier la croûte de ses mains:

Crèmes et aérosols : Panthénol, Polcortolon.

Si la maladie a une évolution chronique, des lotions contenant une solution de résorcinol ou d’acide éthacrynique sont recommandées.

La solution d’acide borique, la solution de tanin, la solution de galascorbine aident à éliminer l’œdème cutané, à réduire les pleurs, à éliminer les rougeurs.

Pour accélérer le processus de guérison au stade de l’extinction de l’inflammation, vous pouvez utiliser une pommade au méthyluracile.

Il est important de suivre un régime thérapeutique avec le refus de consommer de grandes quantités de sel, à l’exception des aliments épicés, gras frits et fumés. Vous ne devez pas consommer de chocolat, de café, d’alcool, d’œufs, car ces produits sont des allergènes potentiels. La préférence devrait être donnée à un régime laitier-végétarien.

10 ans de tourments – une véritable histoire de victoire sur l’eczéma

Auteur de l’article : Kuzmina Vera Valerievna | Endocrinologue, nutritionniste

Éducation : Diplôme de l’Université médicale d’État de Russie. N. I. Pirogov, spécialité “Médecine” (2004). Résidence à l’Université d’État de médecine et de dentisterie de Moscou, diplôme en endocrinologie (2006).
Nos auteurs

Différence entre le psoriasis et l’eczéma : symptômes et traitement

De nombreuses maladies de la peau sont similaires les unes aux autres, c’est pourquoi elles sont souvent confondues. Mais, ayant un peu de compréhension des causes et des symptômes, vous pouvez séparer une maladie d’une autre. Cela s’applique également au psoriasis avec eczéma, qui présente à la fois des signes similaires et des différences prononcées. Les connaissant, vous ne confondrez certainement pas l’un avec l’autre. Disons simplement que le psoriasis et l’eczéma ne sont pas la même chose. Mais pour une meilleure compréhension, considérons ces maladies plus en détail.

Quelle est la différence entre le psoriasis et l’eczéma

Le psoriasis et l’eczéma sont des maladies différentes avec leurs propres causes, symptômes et traitements. L’eczéma est une maladie dans laquelle des groupes de cloques apparaissent sur la peau, semblables à celles qui se produisent lorsque l’eau bout. D’où le nom de la maladie. Du grec eczeo est traduit par “faire bouillir”. Les bulles s’ouvrent et forment ce que l’on appelle des “puits” pleureurs séreux. Ils ne sont absents que dans la forme séborrhéique de la maladie.

Ainsi, les symptômes caractéristiques de l’eczéma comprennent:

  • érythème – peau rouge (lésion);
  • papules à contenu liquide;
  • éruption de papules sans contour clair;
  • sensation prononcée de démangeaisons;
  • érosion, croûtes à leur place;
  • perte de cheveux dans la lésion.

La différence entre l’eczéma et le psoriasis est assez notable. Tout d’abord, il se manifeste par les signes extérieurs observés chez le patient. Le psoriasis développe une éruption psoriasique distincte de l’eczéma. Symptômes typiques du psoriasis :

  • Sécheresse de la peau et formation de plaques qui, une fois grattées, laissent de petites écailles. Ce symptôme est appelé phénomène de coloration à la stéarine.
  • Taches avec une surface brillante rouge qui restent lorsque les écailles sont enlevées. Il s’agit d’un phénomène de film terminal qui ne doit pas être retiré car cela provoquerait des saignements.
  • Isolement de l’exsudat avec du sang lors du retrait du film terminal.

Comment distinguer l’eczéma du psoriasis

La principale différence entre le psoriasis et l’eczéma sont les manifestations externes. Avec l’eczéma, une éruption cutanée sous forme de petites cloques qui s’ouvrent et entraînent la formation de croûtes. Avec le psoriasis – une éruption psoriasique sous la forme de nombreuses taches avec des écailles, une fois retirées, le sang commence à couler.

Autres différences entre l’eczéma et le psoriasis :

  • Le psoriasis est une maladie qui n’a qu’une forme chronique. L’eczéma a des formes aiguës (dure 2 mois) et chroniques. Le psoriasis ne peut pas être éliminé pour toujours, il est donc considéré comme une maladie plus grave. L’eczéma peut être guéri avec le bon traitement.
  • Le psoriasis est basé sur des processus auto-immuns (réaction inadéquate du système immunitaire). Le mécanisme exact du développement de l’eczéma n’a pas encore été élucidé. Dans le même temps, les facteurs provoquant des maladies sont largement similaires.
  • L’eczéma est plus typique chez les enfants. Les adultes sont moins susceptibles d’en faire l’expérience. Ils “dépassent” simplement la maladie – les symptômes disparaissent à mesure qu’ils vieillissent. Le psoriasis chez les enfants et les adultes survient avec la même fréquence, la maladie ne dépend pas de l’âge, mais se développe en raison de l’influence des facteurs de risque.
  • L’eczéma n’affecte que la peau, tandis que le psoriasis peut affecter les ongles, les articulations et les organes internes.
  • Avec l’eczéma, des démangeaisons et des brûlures prononcées sont observées. Avec le psoriasis, les démangeaisons ne peuvent être ressenties qu’occasionnellement.
  • Les taches d’eczéma n’ont pas de limites claires, elles sont floues. Les taches de psoriasis, au contraire, ont des contours.
  • Le psoriasis peut apparaître n’importe où. L’eczéma touche les zones les plus délicates : les plis cutanés, les plis internes des membres, la zone entre les doigts.
  • Avec l’eczéma, la lésion a un gonflement prononcé. Avec le psoriasis, il n’est pratiquement pas observé.
  • Les écailles avec eczéma ne concernent que la forme séborrhéique de la maladie. Il est également possible l’apparition de bulles remplies de pus.

C’est sur la différence des signes que repose le diagnostic différentiel de l’eczéma et du psoriasis. Si un patient a une triade psoriasique (phénomène de tache de stéarine, film terminal et “rosée de sang”), il est alors plus susceptible d’avoir un psoriasis, car il n’y a pas de tels symptômes avec l’eczéma.

En quoi le psoriasis et l’eczéma sont-ils similaires ?

Si l’on considère ce que l’eczéma et le psoriasis ont en commun, alors nous devrions définitivement dire que les deux maladies ne sont pas contagieuses. Ils ne se transmettent pas d’une personne malade à une personne en bonne santé. Cela signifie que le contact avec une personne atteinte de psoriasis ou d’eczéma est sans danger.

Une autre similitude entre le psoriasis et l’eczéma est la suivante :

  • évolution chronique avec exacerbations périodiques ;
  • lésions cutanées dans les paumes et les pieds;
  • facteurs provoquants généraux;
  • hérédité (si les parents étaient malades, il existe un risque de développer la maladie chez les enfants);
  • plusieurs étapes de développement;
  • risque d’infection secondaire.

Caractéristiques du traitement du psoriasis et de l’eczéma

Le traitement du psoriasis est plus complexe, en raison de la nature auto-immune de la maladie. Ici, une pommade à usage externe revêt une importance particulière, ainsi que des médicaments anti-inflammatoires et immunosuppresseurs non stéroïdiens (suppression de l’immunité). En cas de dommages aux articulations, des chondoprotecteurs sont également utilisés.

Principes généraux dans le traitement du psoriasis et de l’eczéma :

  • respect d’un régime alimentaire individuel;
  • prévention du stress;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • psychothérapie et prise de sédatifs;
  • méthodes de physiothérapie pour la promotion de la santé générale.

Parce que l’eczéma est très irritant, des antihistaminiques peuvent être utilisés. Avec la nature bactérienne de la maladie, des antibiotiques à usage externe doivent être inclus dans le traitement.

L’eczéma peut-il se transformer en psoriasis ?

L’eczéma et le psoriasis surviennent en même temps. En tant que complication ou réaction allergique, l’eczéma se développe dans le contexte du psoriasis. Au lieu de cela, il peut y avoir une autre maladie de la peau ou une infection secondaire lorsque les bactéries pénètrent dans le foyer de l’inflammation. Mais, malgré la présence de signes similaires, l’eczéma ne peut pas se transformer en psoriasis. Ce sont des maladies complètement différentes avec des mécanismes de développement différents.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.