rêver

Inhalations avec LAZOLVAN pour les enfants instructions et règles

Les inhalations pour les enfants atteints de Lazolvan sont reconnues par la médecine moderne comme l’un des moyens efficaces de traiter les maladies respiratoires. Les procédures sont effectuées afin d’éliminer la toux sèche et improductive avec une séparation insuffisante des expectorations pour les patients pédiatriques. La réalisation d’une telle thérapie à domicile est considérée comme une méthode de traitement efficace et en même temps sûre, cependant, il est nécessaire de suivre les recommandations des spécialistes.

Contents

L’effet du médicament sur le corps

Lazolvan appartient aux mucolytiques. Le principal ingrédient actif du médicament – le chlorhydrate d’ambroxol – ne provoque pas de réactions négatives, même à un âge précoce. En plus de cela, la composition du médicament contient du chlorure de sodium, de l’eau purifiée, de l’acide citrique.

L’utilisation par inhalation de Lazolvan fournit un effet positif complexe sur le corps:

  • activation de la production de mucus bronchique;
  • expectoration de crachats;
  • diminution de la viscosité de la décharge des bronches;
  • la transition d’une toux sèche en une toux humide;
  • amélioration du processus d’expectoration.

Contrairement à certains médicaments, Lazolvan ne supprime pas le réflexe de la toux. Ambroxol agit à un niveau plus profond. Il soulage l’inflammation et accélère la récupération.

Les instructions d’utilisation de Lazolvan pour inhalation expliquent aux enfants: après la procédure, le médicament pénètre dans les tissus pulmonaires pendant une courte période, puis est excrété par les reins. Le patient ressent un effet positif au bout d’une demi-heure : la douleur dans la poitrine diminue, la toux est facilitée. Un tel effet thérapeutique est observé chez la plupart des patients pendant 6 à 12 heures.

Un cycle complet d’inhalations avec Lazolvan réduit le risque de complications et prévient les éventuelles rechutes de la maladie.

Indications et contre-indications

Les inhalations avec le médicament mucolytique “Lazolvan” sont indiquées chez les enfants en cas de toux sèche et improductive qui se développe dans le contexte de:

  • bronchite aiguë ou chronique;
  • SRAS ;
  • pneumonie;
  • l’asthme bronchique;
  • bronchectasie;
  • maladies obstructives du système respiratoire;
  • affaiblissement du corps après les maladies virales transférées.

Le médicament ne doit pas être utilisé si l’enfant souffre d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, d’hémorragies fréquentes (saignements) du nez, d’hypersensibilité à la substance active du médicament. Il est également nécessaire de s’abstenir de procédures à température corporelle élevée (plus de 37 ° C).

Ce médicament ne doit pas être associé à des médicaments antitussifs, notamment Sinekod, Codelac, Kofeks, Libeksin, Codeterp.

Il est inacceptable d’utiliser Lazolvan avec une variété humide de toux. Dans ce cas, les inhalations d’ambroxol peuvent provoquer une sécrétion abondante de sécrétions bronchiques et un “engorgement” du système respiratoire.

La thérapie par inhalation avec Lazolvan chez les enfants ne doit être effectuée qu’après consultation d’un spécialiste.

Comment inhaler avec Lazolvan pour un enfant

Les inhalations avec Lazolvan sont autorisées pour le traitement de la toux, à partir de l’âge de 3 ans.

Observez les recommandations suivantes concernant l’utilisation du médicament:

  1. Le médicament doit être utilisé uniquement sous forme diluée (avec l’ajout d’une solution aqueuse de chlorhydrate de sodium).
  2. Lors de l’utilisation de Lazolvan pour inhalation chez les enfants, il est important de respecter le dosage correct.
  3. Pendant la procédure, vous devez respirer au rythme habituel (peu profond).
  4. Il est nécessaire d’inhaler la solution lentement – par la bouche, expirez lentement – par le nez.
  5. La séance de traitement est censée être effectuée une demi-heure après avoir mangé.
  6. Les inhalations ne doivent pas être effectuées au coucher (sinon, la probabilité d’épisodes nocturnes de toux grasse augmente).
  7. La durée de la procédure devrait être de 3 à 5 minutes.

Pour l’inhalation avec le Lazolvan pour enfants, l’instruction recommande d’utiliser un nébuliseur (à ultrasons ou à compresseur). Le médicament ne doit pas être chauffé avant l’inhalation, car les températures élevées contribuent à la destruction de ses molécules actives. L’agent doit pénétrer dans le système respiratoire sous forme de pulvérisation, mais à température ambiante.

Si le patient souffre d’asthme bronchique, les bronchodilatateurs doivent être pris avant l’inhalation. Sinon, le médicament peut provoquer un bronchospasme.

Lazolvan ne doit pas être utilisé pour traiter les enfants pendant plus de 5 jours. Si pendant cette période il n’y a pas d’effet prononcé, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour prescrire un autre médicament.

Inhalations avec Lazolvan – posologie pour les enfants et règles de dilution du médicament

Afin d’éliminer une toux hystérique, deux formes de Lazolvan sont utilisées, adaptées aux inhalations pour enfants:

  • solution orale;
  • pharmaceutique injectable.

Le premier type de médicament est le plus populaire dans le traitement de la toux sèche.

Lazolvan pour inhalation pour les enfants ressemble à un liquide clair avec une légère teinte brunâtre et une légère odeur. Le produit est placé dans des flacons en verre foncé d’un volume de 100 ml, complétés par un compte-gouttes et un gobelet doseur.

La posologie de Lazolvan pour inhalation chez les enfants est déterminée par l’âge du patient. Ainsi, les bébés de 3 à 6 ans auront besoin de 2 ml de médicament pour une séance. Patients de plus de 6 ans – 3 ml de solution. Les séances d’inhalation du médicament doivent être effectuées 1 à 2 fois par jour. Pour l’inhalation chez les enfants atteints de Lazolvan via un nébuliseur, une solution saline doit être combinée avec le composant principal dans un rapport de 1: 1.

Les instructions pour Lazolvan précisent que la composition thérapeutique résultante doit être immédiatement utilisée aux fins prévues, car elle n’est pas soumise au stockage. Avant l’inhalation, il est conseillé de le réchauffer légèrement à température ambiante, mais pas à l’aide de moyens techniques, mais simplement en le tenant entre vos mains pendant un moment.

Les premières procédures sont effectuées avec un masque à buse. De plus, l’utilisation d’un embout buccal est recommandée, ce qui garantit la pénétration la plus profonde de l’agent thérapeutique dans les foyers du processus inflammatoire.

Après inhalation, aucun vaporisateur, pastille ou autre antitussif ne doit être utilisé. Pour assurer une absorption maximale du médicament dans les tissus du système respiratoire, il est nécessaire de fournir à la gorge un repos complet pendant une heure. Pendant cette période, il est également interdit de consommer des boissons ou des aliments, il ne faut pas parler beaucoup.

Avant de commencer une séance de traitement, il est nécessaire de désinfecter le masque (embout buccal). Pour ce faire, vous pouvez utiliser de l’alcool médical. Après la procédure, le récipient à médicaments doit être lavé et le masque est à nouveau traité avec un antiseptique.

Combinaison avec Berodual

Pour le traitement des enfants de plus de 6 ans, des inhalations avec Lazolvan et Berodual peuvent être utilisées. Ce dernier médicament est un bronchodilatateur efficace, capable de dilater les bronches. Berodual n’a pas un grand nombre de contre-indications et d’effets secondaires, c’est pourquoi il est souvent recommandé par les pédiatres pour les maladies accompagnées d’obstruction (obstruction) des voies respiratoires.

Les médicaments renforcent l’effet thérapeutique mutuel et les procédures avec eux doivent être effectuées en alternance, avec un intervalle d’une demi-heure. Avant de procéder à la procédure combinée, il est nécessaire de clarifier comment diluer correctement Lazolvan pour inhalation chez les enfants.

Le schéma posologique n’est pas fondamentalement différent de l’utilisation indépendante du médicament. Pour l’inhalation avec Lazolvan, les proportions pour les enfants restent standard. Le deuxième composant est pris en une quantité de 0,5 à 2 ml pour les patients âgés de 6 à 12 ans. Il devra être amené à un volume final de 3-4 ml en ajoutant une solution saline. Pour les enfants plus âgés, la composition est préparée sur la base des proportions suivantes: 1 à 2,5 ml de Berodual et 1,5 à 2 ml d’une solution aqueuse de chlorure de sodium.

Effet secondaire

L’instruction jointe à Lazolvan affirme que le respect de toutes les recommandations pour la conduite des séances de traitement permet d’éviter l’apparition d’effets indésirables. Dans des cas isolés, le développement est possible :

affaiblissement à court terme de la perception gustative des aliments;

  • nausées, brûlures d’estomac, vomissements;
  • augmentation de la toux, apparition d’une sensation de brûlure désagréable dans la gorge et l’œsophage;
  • éruptions cutanées ou autres types de réactions allergiques (urticaire, œdème de Quincke, dermatite allergique de contact).

Il est extrêmement rare de développer des réactions de type anaphylactique (choc anaphylactique).

Les instructions pour Lasolvanu pour l’inhalation pour les enfants stipulent qu’une posologie accrue augmente considérablement le risque d’effets indésirables. Dans ce cas, l’utilisation du médicament doit être interrompue et un traitement symptomatique doit être effectué sous surveillance médicale.

Analogues de Lasolvan utilisés pour la thérapie par inhalation

Il existe de nombreux analogues de Lazolvan contenant de l’ambroxol. Cependant, tous ne peuvent pas être utilisés pour l’inhalation.
Les produits suivants peuvent être utilisés comme substituts moins coûteux de ce médicament :

solution produite par la société allemande Ratiopharm ; – un produit de Berlin Chemie ;

  • Bronchoxol est un médicament de production nationale.

Les pharmacies proposent également des médicaments en ampoules destinées à l’injection, mais capables de compenser l’effet thérapeutique du Lazolvan :

La décision de remplacer le médicament principal par un analogue ne doit être prise que par un spécialiste qualifié.

Top 7 des erreurs dans le traitement de la toux. Que faut-il réellement faire avec les crachats ?

La toux est un symptôme d’un large éventail de maladies respiratoires. C’est un mécanisme réflexe pour leur purification. Dans la plupart des cas, une toux survient involontairement, mais parfois une personne peut la provoquer par elle-même. Aiguë dure jusqu’à trois semaines, subaiguë – jusqu’à huit semaines, chronique – plus de huit semaines.

Qu’est-ce qu’un crachat ?

Le flegme est une substance qui s’accumule sur les parois des organes du système respiratoire en cas de maladie. Le secret dans les poumons et les bronches est toujours produit et sort en petites quantités sans irritation des récepteurs de la toux.

Mais dans les conditions de développement du processus pathologique, cela devient trop. Les expectorations varient en composition et se produisent :

  • avec un processus inflammatoire ou un asthme bronchique – muqueux;
  • avec des maladies bactériennes – purulentes;
  • avec œdème pulmonaire – séreux;
  • avec la tuberculose ou le cancer des organes respiratoires – sanglant.

Dans tous les cas, il doit être retiré des voies respiratoires. Son accumulation est lourde d’obstruction bronchique. Si leurs lacunes sont bloquées, une insuffisance respiratoire se produira, ce qui constitue une menace pour la vie.

Types de toux

Par le nombre de sécrétions, on distingue une toux productive et improductive.La première s’accompagne d’un écoulement d’expectorations et remplit en fait sa fonction principale. La seconde est sèche. Au stade initial de la maladie, cela se produit en raison de la viscosité accrue des expectorations. Mais il peut également survenir sous l’influence d’autres irritants des récepteurs de la toux (processus inflammatoire ou écoulement de sécrétions nasales).

Habituellement, la toux est non productive au début et, à mesure que les expectorations s’amincissent, elles deviennent humides. Ce n’est pas pratique, mais nécessaire pour la récupération. Cependant, l’inconfort et l’ignorance du principe du mécanisme de la toux font que les gens commettent de graves erreurs de traitement.

Idées fausses courantes dans le traitement de la toux

Nous avons rassemblé les erreurs les plus courantes commises dans la lutte contre la toux. En les évitant, vous pourrez récupérer plus rapidement et prévenir les complications.

Idée fausse 1. Suppression du réflexe de toux lors de l’expectoration

L’argent viendra avant le 15 septembre : Poutine a introduit un nouveau paiement
Le RVIO a admis que Charles III deviendrait le dernier roi de Bretagne
Les Français ont demandé au chef de la CE de se taire
Les médecins ont nommé un légume qui protège contre le cancer

Cette erreur est causée par une mauvaise compréhension de la nature de la toux. Les gens croient que le problème réside précisément en lui et cherchent donc à éliminer un symptôme désagréable. Cependant, la toux n’est pas une maladie, mais un mécanisme de dégagement des voies respiratoires. Il aide à lutter contre les conséquences de la maladie sous forme d’accumulation de crachats.

Mais parfois, comprendre la nécessité de se racler la gorge n’aide pas non plus. Le patient prend les moyens de supprimer ce réflexe, de se débarrasser de l’inconfort. Avec une toux grasse, on a l’impression qu’une personne est sur le point de s’étouffer. Il veut être empêché.

Mais la prise de médicaments antitussifs dans ce cas est inacceptable, sinon les expectorations s’accumuleront dans les poumons. Les voies respiratoires doivent être dégagées. Les médicaments mucolytiques ( Fluimucil , etc.) et expectorants ( comprimés contre la toux , etc.) y contribueront.

Idée fausse 2. Traitement de la toux avec des antibiotiques

De l’avis de beaucoup, les antibiotiques sont un remède miracle qui sauve des maladies avancées. Si la toux est très forte ou ne disparaît pas pendant une longue période, elle ne peut être guérie qu’avec des antibiotiques. Mais ce n’est pas une erreur – c’est un choix qui peut entraîner de graves effets secondaires :

  • suppression de la microflore intestinale;
  • avitaminose;
  • dysfonctionnement hépatique;
  • violation des structures rénales.

Les antibiotiques (par exemple, l’ amoxicilline ) sont prescrits pour traiter les complications de la maladie qui a causé la toux. Et seulement s’ils sont de nature bactérienne (par exemple, pneumonie). Mais le symptôme lui-même n’est jamais causé par une bactérie.

Par conséquent, vous ne pouvez prendre des antibiotiques que si cela est indiqué. Il vaut mieux ne pas y recourir sans la supervision d’un médecin. Sans connaissances médicales, il ne sera pas possible de construire correctement une thérapie d’entretien.

Idée fausse 3. Prendre des médicaments mucolytiques pour la toux sèche non virale

Beaucoup pensent qu’une toux sèche est toujours un symptôme de l’apparition d’une maladie respiratoire virale. Mais cela peut aussi être causé par d’autres raisons. Il arrive qu’il n’y ait pas d’excès de crachats dans le corps et qu’il n’y ait tout simplement rien à fluidifier avec des médicaments mucolytiques, tels que Ambrobene .

Pour sélectionner correctement les médicaments nécessaires, vous devez établir la cause de la toux:

  • s’il s’agit d’une congestion nasale, traiter un nez qui coule ( Afrin et autres);
  • s’il s’agit d’une réaction allergique – prenez des antihistaminiques, par exemple Tavegil ;
  • s’il s’agit d’une réaction à l’air sec, humidifiez-le;
  • s’il s’agit d’une névrose de la toux, suivez une psychothérapie.

Dans de tels cas, la prise de médicaments antitussifs traditionnels ( Médecins Maman et autres) ne fonctionne pas. Les gens commencent à soupçonner des complications et à prendre des médicaments puissants nocifs pour le corps. Pour éviter cela, il est préférable de consulter immédiatement un médecin qui trouvera la cause de la toux.

Idée fausse 4. Utiliser des remèdes populaires inefficaces

Ici, nous examinerons quatre erreurs courantes à la fois, découvrirons leur nature et déterminerons la bonne marche à suivre.

Erreur Pourquoi c’est mal Que faire Être dans une pièce sèche pendant une maladie respiratoire aiguë C’est un mythe bien établi que l’humidité dans la pièce empêche la guérison. En effet, l’air sec réduit l’activité des interférons nécessaires à la lutte contre le virus Augmente intentionnellement l’humidité dans la pièce où se trouve le patient. Les appareils ménagers ou le nettoyage humide ordinaire y contribueront.Refus de médicaments en faveur d’analogues à base de plantes ( feuilles de saugeetc.) Les gens ont peur des drogues, les considérant comme de la chimie. Mais les plantes ne peuvent pas causer moins de dommages (par exemple, une surdose de la substance active ou une réaction allergique).Prendre des médicaments choisis par le médecin, en tenant compte du diagnostic et des maladies concomitantes.Traitement avec des emplâtres et des banques de moutarde.Leurs avantages n’ont pas été confirmée cliniquement. Mais les méfaits sous forme de brûlures cutanées et d’une charge exorbitante sur les vaisseaux sanguins sont évidents.Choisissez des méthodes de traitement dont l’efficacité a été prouvée. Mais elle n’est pas toujours causée par un rhume léger, il y a donc un risque de passer à côté d’une maladie grave.Traitez une toux en établissant d’abord sa cause. Il est important de l’empêcher de devenir chronique, car cela rend les voies respiratoires plus vulnérables.

Un bon traitement contre la toux

La tâche principale dans le traitement des maladies respiratoires est de libérer les poumons des expectorations. Dans les premiers jours, il peut s’accumuler, provoquant une toux sèche. Mais à l’avenir, le secret devrait être liquéfié et excrété par le corps.

Si cela ne se produit pas, il est nécessaire de prendre des médicaments mucolytiques (amincissement des expectorations) et sécrétomoteurs (stimulant son écoulement). Il est préférable de les sélectionner sous la supervision d’un médecin.

Selon les observations des pneumologues, il est préférable d’évacuer les crachats le matin, en position couchée. Vous ne devez pas prendre d’expectorants la nuit, sinon vous ne pourrez pas dormir.

Si une toux sèche n’est pas causée par une maladie respiratoire, mais par un mal de gorge ou une allergie, la stratégie de traitement sera différente. Ici, il est permis de supprimer le réflexe de la toux avec des médicaments tels que Codelac et autres, mais cela n’élimine pas la nécessité de combattre la maladie qui l’a provoqué.

Que faire si les crachats ne sortent pas?

Cette substance accumule des agents pathogènes. De plus, en grande quantité, il gêne la respiration. Par conséquent, les expectorations ne doivent pas s’accumuler dans les poumons. Si les médicaments n’aident pas, vous pouvez stimuler sa décharge avec des moyens supplémentaires:

  • boisson chaude abondante;
  • inhalations;
  • préparations à base de plantes;
  • l’utilisation du gingembre;
  • exercices de respiration.

Cependant, vous devriez d’abord consulter votre médecin. Il vous indiquera la composition optimale de la collection ou de la substance à inhaler. Il est important qu’ils ne réduisent pas l’efficacité du traitement principal et ne provoquent pas de réactions individuelles.

Si la toux indépendante n’est pas possible, les expectorations sont retirées à l’aide d’un aspirateur. Cette mesure est utilisée pour la faiblesse musculaire.

Solution pour inhalateur

Dans les maladies des voies respiratoires, les thérapeutes prescrivent souvent une solution pour inhalation. Pour ce faire, vous devez disposer d’un appareil spécial – un nébuliseur. Cette méthode de traitement est applicable dans la pathologie de n’importe quelle partie des voies respiratoires. Il est nécessaire de choisir la bonne solution et son dosage afin d’obtenir des effets thérapeutiques sans effets secondaires.

Classification des médicaments pour inhalation

Il existe une vaste classification des solutions utilisées pour l’inhalation. Le type de médicament dépend du diagnostic.

Bronchodilatateurs . Ils servent à dilater les bronches lors de leur rétrécissement (bronchite obstructive, asthme bronchique). Utilisation de Berodual, Atrovent, Berotek.

Mucolytiques . Liquéfie et élimine les crachats dans les voies respiratoires. Utilisé lorsque les crachats deviennent trop visqueux. Appliquer Ambroxol, ACC, Lazolvan.

Agents anti-inflammatoires et hormonaux . Utilisé pour la laryngite et d’autres maladies accompagnées d’inflammation. Utilisez Pulmicort, Dekasan.

Médicaments antibactériens, antiseptiques . Ils ne sont utilisés qu’avec le caractère avéré d’une maladie infectieuse, par exemple une trachéite ou une bronchite avec crachat purulent. Appliquer Furacilin, Fluimucil-Antibiotic IT.

Antihistaminiques . Appliquer pendant les allergies : Kromheksal.

Immunomodulateurs . Utilisé comme thérapie supplémentaire lorsqu’une personne souffre souvent d’infections virales respiratoires. Utilisez l’interféron, Derinat.

Il est fortement déconseillé d’utiliser le produit seul. Des effets secondaires graves peuvent survenir. Par exemple, si des antibiotiques sont utilisés pour des maladies virales, l’état du patient peut être aggravé par une infection fongique.

Quelles solutions conviennent aux enfants

La solution pour inhalation comprend des instructions d’utilisation, il doit être strictement suivi. Tous les produits indiquent l’âge auquel vous pouvez commencer à utiliser la solution.

La plupart des médicaments antibactériens pour inhalation ne sont applicables qu’à partir de 2-3 ans. Les agents hormonaux sont recommandés pour être utilisés à partir de 4-6 ans. Pour améliorer l’excrétion des expectorations lors d’une toux productive, Ambrobene, Ambroxol sont utilisés. Ils sont applicables à partir de 3 mois. Fluimucil est considéré comme plus grave. Il est utilisé depuis 2 ans.

Pour réduire la concentration du médicament, il doit être dilué. Le pédiatre vous dira comment diluer le médicament avec une solution saline pour inhalation pour obtenir l’effet.

Quelles solutions conviennent aux adultes

Pour la prescription de médicaments, l’état de santé est pris en compte. Par exemple, si une personne souffre d’immunodéficience, il n’est pas recommandé d’utiliser des antibiotiques inhalés. Cela provoquera une infection fongique. Les inhalations hormonales ne provoquent pas de troubles endocriniens.

Si l’état de santé du patient est satisfaisant, il peut utiliser n’importe quel médicament pour inhalation, en fonction des symptômes déterminés de la maladie. Le thérapeute découvrira quelles solutions d’inhalation sont applicables.

Sélection d’une solution pour inhalation en fonction du diagnostic

Les médicaments sont déterminés par le médecin généraliste, l’infectiologue, le pneumologue et d’autres spécialistes, en fonction du diagnostic. Si vous choisissez vous-même la solution, le risque de complications est élevé, car vous devez savoir comment diluer correctement la solution pour inhalation.

De nombreux médicaments sont dilués avec une solution saline. Certains patients ne savent pas quelle solution saline inhaler. Pour cela, un liquide stérile d’une pharmacie est utilisé, qui est aspiré avec une seringue et transféré dans un nébuliseur.

Il n’est pas recommandé de fabriquer vous-même une solution saline à partir de sel de table, car elle doit être stérile. Par conséquent, le patient n’a pas besoin de savoir comment préparer une solution pour inhalation, il ne fait que l’acheter.

Bronchite

La bronchite est une maladie inflammatoire de l’arbre bronchique. Avec lui, une toux sèche ou humide est possible.

Coqueluche . Liquéfie et élimine le mucus. Le médicament est applicable pour les toux humides et sèches. Il a un fort effet antitussif. Les adultes effectuent des inhalations avant les repas, 15 ml 3 fois par jour. Pour les enfants de 3 à 6 ans, 5 ml s’utilisent 2 fois par jour. Après 6 ans, appliquer 10 ml 3 fois par jour.

Lazolvan, Ambrohexal . Solution pour inhalation, amincissement et élimination des expectorations. Le produit est à base de chlorhydrate d’ambroxol. Selon le mode d’emploi, le produit s’utilise dès l’âge de 2 ans à une concentration de 2 ml jusqu’à 2 fois par jour. Enfants de plus de 6 ans : 3 ml 2 fois par jour. Adultes : 4 ml 3 fois par jour.

Eau minérale Borjomi ou Narzan . Ils contiennent du sel, qui aide à hydrater la muqueuse. La solution peut être utilisée pour tous les âges. Dans l’enfance, utiliser 3-4 ml 2-3 fois par jour. Adultes : 5 ml 3 à 4 fois par jour.

Chlorophyllipt . A un effet antiseptique. Convient aux bronchites avec crachats purulents. L’élevage est effectué à une concentration de 1 ml de médicament pour 10 ml de solution saline. Les enfants reçoivent des inhalations 2 fois par jour, 3 ml de la solution. L’adulte peut faire 4 inhalations par jour à une concentration de 5 ml de solution.

ACC, Fluimucil . Liquéfier fortement et éliminer les expectorations. Les enfants de 2 à 6 ans utilisent 2 ml du produit jusqu’à 2 fois par jour. De 6 à 12 ans, la posologie est portée à 2 ml 3 fois par jour. Les adultes peuvent utiliser 3 mm jusqu’à 4 fois par jour.

Pulmicort . Fait référence aux substances hormonales à base de budésonide. Indiqué dans la bronchite inflammatoire. Il est dilué dans un rapport de 1 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Les enfants à partir de 6 mois utilisent une dose de 0,25 à 0,5 mg par jour. Pour les adultes, la posologie est augmentée à 2 mg par jour.

Afin de ne pas trop éclaircir les expectorations, toutes les doses doivent être respectées dans leur intégralité.

Bronchospasme

Avec le bronchospasme, la lumière des bronches se rétrécit, de sorte que les expectorations ne peuvent pas sortir.

Berodual . Développe la lumière des bronches, le degré d’action dépend de la quantité de médicament. Pour les enfants de moins de 6 ans, le produit ne doit pas être utilisé plus de 10 gouttes. Les enfants de plus de 6 ans utilisent jusqu’à 40 gouttes, selon la gravité de la maladie. Les adultes peuvent utiliser 80 gouttes dans les mêmes conditions.

Pulmovent . La solution pour inhalation, selon les instructions, élimine le bronchospasme. Les enfants de moins de 6 ans se voient prescrire jusqu’à 12 gouttes. Après 6 ans, utiliser jusqu’à 24 gouttes. Adultes – jusqu’à 48 gouttes. Appliquer 3 à 4 fois par jour.

Le bronchospasme est une condition dangereuse qui doit être éliminée dès que possible.

Nez qui coule

Avant l’inhalation, il est recommandé de dégager les voies nasales afin que les vapeurs passent sans encombre.

Sinupret . Remède à base de plantes qui soulage l’inflammation, l’enflure. Il a un léger effet antibactérien. Élimine l’inflammation des sinus. Utilisation pour les enfants à partir de 2 ans. Il est dilué avec un rapport de 1 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Appliquer 2 fois par jour. Pour les enfants à partir de 6 ans dilution 1:2, appliquer 2 fois par jour. Pour les adultes, une dilution 1:1 est appliquée 3 fois par jour.

Huile d’eucalyptus . Le médicament est dilué dans un rapport de 7 gouttes pour 100 g. la solution. L’inhalation ne peut être effectuée qu’à l’aide d’appareils à vapeur et non de nébuliseurs. Il a un effet hydratant et antibactérien. Soulage les irritations et les inflammations.

Salin . C’est le remède le plus approprié, n’a pratiquement aucune contre-indication, est utilisé à tout âge. Les parents doivent savoir comment faire des inhalations avec une solution saline à un enfant. Utilisez une concentration de 2 ml pour les enfants, 4-5 ml pour les adultes. Les inhalations se font 2 à 3 fois par jour. Comment remplir l’inhalateur avec une solution saline: le liquide est placé dans un récipient et étroitement tordu avec un couvercle, des tubes et un masque sont connectés.

Vous pouvez également utiliser des inhalations avec Narzan et Borjomi dans la même concentration.

Sinusite

La sinusite est un processus inflammatoire dans les sinus. Les mêmes médicaments sont utilisés que pour le rhume, mais des agents antibactériens systémiques doivent être utilisés.

Pharyngite

La pharyngite est une inflammation de la gorge et du tissu lymphoïde environnant.

Amygdale N. À base de plantes, antiseptique. Convient aux enfants dès la naissance. Pour les enfants à partir de 1 an, utilisez 1 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Pour les adultes, il est utilisé dans un rapport de 1:1. Utiliser 1 à 2 fois par jour.

Rotokan . Ce remède est à base de camomille, calendula. Il a un effet antiseptique et apaisant. Pour obtenir le liquide nécessaire, 10 ml de médicament sont dilués avec 50 ml de solution saline. Pour les enfants, utiliser une concentration de 2 ml 2 fois par jour, les adultes peuvent utiliser 4 ml 4 fois par jour.

Avec la pharyngite, les fonds sont rarement utilisés, principalement applicables pour le rinçage.

Laryngite

La laryngite est une inflammation du larynx qui accompagne un rhume.

Dexaméthasone . Un agent hormonal indiqué pour soulager l’inflammation. Comment faire une solution pour inhalation: 2 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Indiqué pour une utilisation à partir de trois ans. Un usage unique est recommandé pour éliminer les aboiements de toux.

Appliquer les mêmes médicaments que pour la pharyngite.

Il est recommandé de consulter un médecin avant d’utiliser un agent hormonal pour réduire le risque d’effets secondaires.

Angine

L’angine est une inflammation purulente des amygdales.

Chlorophyllipt à la même dilution que pour la bronchite.

Miramistine . Il a un effet antiseptique et apaisant. Comment préparer une solution pour inhalation : 2 ml de produit pour 2 ml de sérum physiologique. Inhalations 2 fois par jour.

S’il y a un effet secondaire du médicament sélectionné, vous devez immédiatement cesser de l’utiliser. Une fois le traitement terminé, il est recommandé de réexaminer le médecin.

Mode d’emploi LASOLVAN (LASOLVAN)

Code ATX : Système respiratoire (R) > Toux et rhumes (R05) > Expectorants (hors associations avec antitussifs) (R05C) > Mucolytiques (R05CB) > Ambroxol (R05CB06)

Forme de démoulage, composition et conditionnement

solution pour administration orale et inhalation. 15 mg/2 ml : flacon. 100 ml
Rég. N° : 2917/97/02/05/07/10/12/14/16/18 du 26/03/2018 – Validité du reg. Beats pas limité

La solution pour administration orale et inhalation est limpide, incolore ou légèrement brune, avec une odeur presque imperceptible.

2ml
chlorhydrate d’ambroxol 15mg

Excipients : acide citrique, hydrogénophosphate disodique dihydraté, chlorure de sodium, chlorure de benzalkonium, eau purifiée.

100 ml – flacons en verre foncé (1) munis d’un bécher – emballages en carton.

La description du médicament LASOLVAN est basée sur les instructions d’utilisation officiellement approuvées du médicament et a été faite en 2007. Date de mise à jour : 02/06/2007

effet pharmacologique

médicament mucolytique. Il a une action sécrétomotrice, sécrétolytique et expectorante.

Lazolvan dilue les expectorations en stimulant les cellules séreuses des glandes de la muqueuse bronchique, augmente le contenu de la sécrétion muqueuse, normalise le rapport perturbé des composants séreux et muqueux des expectorations, stimule la formation de surfactant dans les alvéoles et les bronches. En activant les enzymes hydrolysantes et en augmentant la libération des lysosomes des cellules de Clara, il réduit la viscosité des expectorations. Augmente l’activité motrice des cils de l’épithélium cilié, augmente le transport mucociliaire des expectorations.

Après administration orale, l’effet thérapeutique se développe après 30 minutes et dure 6 à 12 heures.

Pharmacocinétique

Après administration orale, Ambroxol est presque complètement absorbé par le tractus gastro-intestinal. La C max dans le plasma sanguin est atteinte après 2 heures.

La liaison aux protéines plasmatiques est de 80 %.

Ambroxol pénètre dans la BHE et la barrière placentaire, est excrété dans le lait maternel.

L’ambroxol est métabolisé dans le foie pour former de l’acide dibromanthranilique et des conjugués glucuroniques.

T 1 / 2 – 1,3 heure Excrété par les reins sous forme de métabolites hydrosolubles 90%, inchangé – 5%.

Pharmacocinétique dans des situations cliniques particulières

T 1/2 augmente en cas d’insuffisance rénale chronique sévère, mais ne change pas en cas d’insuffisance hépatique.

Indications pour l’utilisation

Maladies aiguës et chroniques des voies respiratoires avec émission de crachats visqueux:

  • bronchite aiguë et chronique;
  • pneumonie;
  • bronchopneumopathie chronique obstructive;
  • asthme bronchique avec difficulté à évacuer les expectorations ;
  • bronchectasie.

Schéma posologique

Le médicament sous forme de comprimés est prescrit aux adultes à une dose de 30 mg 3 fois / jour.

Si nécessaire, pour renforcer l’effet thérapeutique, 60 mg 2 fois / jour peuvent être prescrits. Les comprimés sont pris après les repas avec du liquide.

Le médicament sous forme de sirop 15 mg/5 ml est prescrit pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans, 10 ml (2 cuillères à café) 3 fois/jour ; enfants âgés de 6 à 12 ans – 5 ml (1 cuillère à café) 2-3 fois / jour; les enfants âgés de 2 à 6 ans se voient prescrire 2,5 ml (1/2 cuillère à café) 3 fois / jour; enfants de moins de 2 ans – 2,5 ml 2 fois / jour.

Le médicament sous forme de sirop 30 mg / 5 ml pour adultes et enfants de plus de 12 ans est prescrit 5 ml (1 cuillère à café) 3 fois / jour; enfants âgés de 6 à 12 ans – 2,5 ml (1/2 cuillère à café) 2-3 fois / jour.

Lazolvan sous forme de sirop doit être pris avec de la nourriture, en buvant du liquide.

Le médicament sous forme de solution pour administration orale ou inhalation est prescrit selon le mode suivant (pour administration orale):

1 ml = 25 gouttes

La solution doit être diluée dans du thé, du jus de fruit, du lait ou de l’eau et prise avec les repas.

La solution pour administration orale ou inhalation est prescrite selon le mode suivant (pour inhalation):

Les patients Dose recommandée Multiplicité de réception
Adultes et enfants de plus de 6 ans 2-3 ml de solution pour inhalation 1 à 2 fois / jour
Enfants de moins de 6 ans 2 ml de solution pour inhalation 1 à 2 fois / jour
  • 1 pour obtenir une humidification optimale de l’air dans le respirateur.

Lors de l’inhalation, afin d’éviter le réflexe de toux provoqué par une respiration profonde, le patient doit respirer calmement. Il est recommandé de réchauffer la solution inhalée à la température du corps. Il est conseillé aux patients souffrant d’asthme bronchique de prendre des inhalations après avoir pris des bronchodilatateurs.

Effets secondaires

  • avec une utilisation prolongée à fortes doses – brûlures d’estomac, gastralgies, nausées, vomissements.
  • éruption cutanée, urticaire, œdème de Quincke;
  • dans certains cas – dermatite de contact allergique;
  • dans des cas isolés – réactions de type anaphylactique (y compris choc anaphylactique).

Contre-indications d’utilisation

  • I trimestre de grossesse;
  • hypersensibilité à l’ambroxol ou à d’autres composants du médicament.

A utiliser avec prudence dans les II et III trimestres de la grossesse, pendant l’allaitement (allaitement), chez les insuffisants rénaux et/ou hépatiques.

Utilisation pendant la grossesse et l’allaitement

Lazolvan est contre-indiqué pour une utilisation au cours du premier trimestre de la grossesse. S’il est nécessaire d’utiliser Lazolvan au cours des trimestres II et III, le bénéfice escompté pour la mère et le risque éventuel pour le fœtus doivent être évalués.

Dans les études expérimentales, il n’y avait aucun effet négatif sur le déroulement de la grossesse et le développement du fœtus.

Le médicament passe dans le lait maternel, mais lorsqu’il est utilisé à des doses thérapeutiques, aucun effet négatif sur les nouveau-nés n’a été identifié.

instructions spéciales

Ne pas utiliser en association avec des antitussifs qui rendent difficile l’élimination des crachats.

Lazolvan sous forme de solution pour administration orale et inhalation contient du chlorure de benzalkonium. Lorsque cette forme posologique inhalée est utilisée chez des patients présentant des voies respiratoires hyperréactives, ce conservateur peut provoquer un bronchospasme au cours de la procédure.

Surdosage

Les symptômes de surdosage chez l’homme ne sont pas décrits.

  • nausées, vomissements, diarrhées, gastralgies possibles.
  • doit provoquer des vomissements, un lavage gastrique est indiqué dans les 1-2 premières heures après l’ingestion;
  • consommation de produits contenant des matières grasses;
  • effectuer un traitement symptomatique.

interaction médicamenteuse

L’utilisation simultanée de médicaments antitussifs entraîne des difficultés d’évacuation des expectorations dans le contexte d’une diminution de la toux.

Ambroxol augmente la pénétration de l’amoxicilline, du céfuroxime, de l’érythromycine, de la doxycycline dans la sécrétion bronchique.

Lazolvan est compatible avec les médicaments qui inhibent l’activité du travail.

Conditions de délivrance en pharmacie

Le médicament est approuvé pour une utilisation comme moyen d’OTC.

Conditions de stockage du médicament

Le médicament sous forme de comprimés doit être conservé hors de la portée des enfants à une température ne dépassant pas 30°C. Durée de conservation – 5 ans.

Le médicament sous forme de sirop 15 mg/5 ml doit être conservé hors de la portée des enfants à une température ne dépassant pas 30°C ; ne pas congeler. Durée de conservation – 3 ans.

Le médicament sous forme de sirop 30 mg/5 ml doit être conservé hors de la portée des enfants à une température ne dépassant pas 30°C ; ne pas congeler. Durée de conservation – 5 ans.

Le médicament sous forme de solution pour administration orale ou inhalation doit être conservé dans un endroit à l’abri de la lumière, hors de portée des enfants, à une température ne dépassant pas 25°C ; ne pas congeler.

Date de péremption du médicament

MEDOVENT (MEDOCHEMIE, Ltd., Chypre)
AMBROGEXAL (HEXAL, AG, Allemagne)
AMBROVIX (PHARMTEHNOLOGIYA, LLC, République du Bélarus)
AMBROXOL 15 (Borshchahiv Chemical and Pharmaceutical Plant PJSC NPC, Ukraine)
AMBROXOL-RETARD (STIROLBIOPHARM, LLC, Ukraine)
ANAVIKS (AFLOFARM FARMACJA POLSKA, Sp.zo.o, Pologne)
MINT LASOLANGIN (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
AMBROKAR (LAMIRA-PHARMAKAR, OOO, République de Biélorussie)
AMBROSAN ® (PRO.MED.CS Praha, as, République tchèque République)
AMBROVIX ® (PHARMTECHNOLOGIA, LLC, République de Biélorussie)

BROMHEXIN NIKOMED (NYCOMED DANMARK, ApS, Danemark)
BROMHEXIN GRINDEX (GRINDEX, JSC, Lettonie)
MEDOVENT (MEDOCHEMIE, Ltd., Chypre)
AMBROGEXAL (HEXAL, AG, Allemagne)
AMBROXOL 15 (Borshchahiv Chemical and Pharmaceutical Plant PJSC NPC, Ukraine)
AMBROXOL -RETARD (STIROLBIOPHARM, LLC, Ukraine)
AMBROKAR (LAMIRA-PHARMAKAR, LLC, République du Bélarus)
AMBROSAN ® (PRO.MED.CS Praha, as, République tchèque)
AMBROVIX ® (PHARMTECHNOLOGIA, LLC, République du Bélarus)
HALIXOL (EGIS Pharmaceuticals, PLC, Hongrie)

LASOLANGIN MINT (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
PRAXBIND ® (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
JARDINS ® (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
GENTADUETO ® (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
SINJARDI (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
FINALGON ® (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
FARMATON ® VITAL (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
FARMATON ® KIDDI (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
BERODUAL N (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)
SPIRIVA® RESPIMAT® (Boehringer Ingelheim International, GmbH, Allemagne)

Les informations sur les médicaments sur ordonnance affichées sur le site sont destinées uniquement aux spécialistes. Les informations contenues sur le site ne doivent pas être utilisées par les patients pour prendre une décision indépendante sur l’utilisation des médicaments présentés et ne peuvent se substituer à une consultation en personne avec un médecin.

Lazolvan (sirop): mode d’emploi

excipients : acide benzoïque, hydroxyéthylcellulose, acésulfame potassique, sorbitol liquide (non cristallisant), 85% glycérine, arôme Woodberry PHL-132195, arôme Vanille 201629, eau purifiée.

5 ml de sirop (30 mg/5 ml) contient

substance active – chlorhydrate d’ambroxol 30 mg,

excipients : acide benzoïque, hydroxyéthylcellulose, acésulfame potassique, sorbitol liquide (non cristallisant), glycérine 85%, arôme fraise PHL-132200, arôme vanille 201629, eau purifiée.

La description

Liquide transparent ou presque transparent, incolore ou presque incolore, légèrement visqueux, à l’arôme de baies (pour un dosage de 15 mg/5 ml).

Liquide transparent ou presque transparent, incolore ou presque incolore, légèrement visqueux, à l’arôme de baies (pour un dosage de 30 mg/5 ml).

Groupe pharmacothérapeutique

Médicaments pour soulager les symptômes du rhume et de la toux. Les expectorants. Mucolytiques. Ambroxol.

Code ATX R05CB06

Propriétés pharmacologiques

Succion. L’absorption est élevée et presque complète, linéairement dépendante de la dose thérapeutique. La concentration plasmatique maximale est atteinte en 1 à 2,5 heures. Biodisponibilité absolue – 79%.

Distribution. La distribution est rapide et étendue, avec les concentrations les plus élevées dans les tissus pulmonaires. Le volume de distribution est d’environ 552 litres. La communication avec les protéines du plasma sanguin est d’environ 90 %.

Métabolisme et excrétion. Environ 30 % de la dose orale subit un métabolisme de premier passage. Le chlorhydrate d’ambroxol, sous l’influence de l’enzyme principale CYP3A4, est métabolisé principalement dans le foie par glucuronidation et se décompose partiellement en acide dibromanthranilique (environ 10 % de la dose).

Après administration orale, au bout de 3 jours, 26 % de la dose ont été retrouvés dans les urines sous forme liée et environ 6 % sous forme libre. La demi-vie est d’environ 10 heures. La clairance totale est inférieure à 660 ml / min, la clairance rénale est d’environ 8% de la clairance totale. Excrété par les reins : environ 83 % de la dose totale sont excrétés 5 jours après l’administration.

L’excrétion diminue avec une fonction hépatique altérée, ce qui entraîne une augmentation des taux plasmatiques de 1,3 à 2 fois.

Le sexe et l’âge n’affectent pas la pharmacocinétique de l’ambroxol et ne nécessitent pas d’ajustement posologique.

Manger n’affecte pas la biodisponibilité du chlorhydrate d’ambroxol.

Le chlorhydrate d’Ambroxol est l’ingrédient actif de LASOLVAN.

Des études précliniques ont montré que l’ambroxol augmente la sécrétion de mucus dans les voies respiratoires, augmente la production de surfactant pulmonaire, stimule l’activité motrice des cils de l’épithélium cilié, entraînant une amélioration du transport mucociliaire des expectorations. Des études cliniques et pharmacologiques ont confirmé une augmentation de la clairance mucociliaire, ce qui contribue à réduire la viscosité des expectorations et à soulager la toux.

L’effet anesthésique local de l’ambroxol est dû au blocage réversible dose-dépendant des canaux sodiques neuronaux clonés.

Sous l’influence du chlorhydrate d’ambroxol, la libération de cytokines par le sang, ainsi que par les cellules mononucléaires et polymorphonucléaires des tissus, est considérablement réduite.

Des études cliniques sur des patients souffrant de maux de gorge ont montré une réduction significative de la douleur et des rougeurs dans la gorge.

Indications pour l’utilisation

Thérapie sécrétolytique des maladies broncho-pulmonaires aiguës et chroniques caractérisées par une altération de la sécrétion et une évacuation difficile des expectorations

Dosage et administration

Sirop 30 mg/5 ml :

Adultes et enfants de plus de 12 ans : 10 ml (2 gobelets doseurs) 2 fois par jour ;

Ce régime convient au traitement des maladies respiratoires aiguës et au traitement initial des affections chroniques. Le cours est de 14 jours.

Enfants de 6 à 12 ans : 2,5 ml (½ verre doseur) 2 à 3 fois par jour ;

Enfants de 2 à 5 ans : 1,25 ml (¼ tasse à mesurer) 3 fois par jour ;

Enfant de 1 à 2 ans : 1,25 ml (¼ tasse doseuse) 2 fois par jour.

La dose de 30 mg/5 ml est destinée au traitement initial, après 14 jours la dose peut être réduite de moitié.

Sirop 15 mg/5 ml :

Adultes et enfants de plus de 12 ans : 10 ml (2 gobelets doseurs) 3 fois par jour ;

Enfants de 6 à 12 ans : 5 ml (1 gobelet doseur) 2 à 3 fois par jour ;

Enfants de 2 à 5 ans : 2,5 ml (½ verre doseur) 3 fois par jour ;

Enfant de moins de 2 ans : 2,5 ml (½ verre doseur) 2 fois par jour.

Le médicament peut être pris indépendamment de l’apport alimentaire. Si l’état ne s’améliore pas avec le traitement en cours des maladies respiratoires aiguës, vous devriez consulter un médecin.

Effets secondaires

Les événements indésirables sont listés ci-dessous par classe de systèmes d’organes et par fréquence selon la classification suivante : “très souvent” ≥ 1/10, “souvent” ≥ 1/100 à

Contre-indications

– hypersensibilité au chlorhydrate d’ambroxol ou à d’autres composants du médicament

– rare intolérance héréditaire au fructose

Interactions médicamenteuses

Aucune interaction médicamenteuse indésirable cliniquement significative n’a été signalée.

La prise d’ambroxol et d’antibiotiques (amoxicilline, céfuroxime, érythromycine) peut entraîner une augmentation de la pénétration et de la concentration de ces derniers dans les sécrétions bronchopulmonaires et les expectorations.

instructions spéciales

De très rares cas de lésions cutanées sévères telles que le syndrome de Stevens-Johnson et la nécrolyse épidermique toxique ont été rapportés avec l’utilisation du chlorhydrate d’ambroxol. Elles sont principalement dues à la gravité de la maladie sous-jacente et/ou au traitement concomitant. Les patients peuvent présenter des signes d’apparition d’une maladie non spécifique avec les symptômes suivants : fièvre, douleur dans tout le corps, rhinite, toux et mal de gorge. L’apparition de ces signes peut conduire à un traitement symptomatique inutile avec des médicaments contre le rhume. En cas de lésions cutanées, vous devez immédiatement consulter un médecin et arrêter de prendre le chlorhydrate d’ambroxol.

Chez les patients insuffisants rénaux décompensés, l’utilisation de LASOLVAN n’est indiquée qu’après avis d’un médecin.

5 ml de sirop contiennent 1,2 sorbitol, soit 4,9 g de sorbitol à la dose journalière maximale recommandée de 20 ml (pour une posologie de 30 mg/5 ml) ou 7,4 g de sorbitol à la dose journalière maximale recommandée de 30 ml (pour une dose de 15 mg/5 ml). Ce médicament ne doit pas être pris par les patients présentant une intolérance héréditaire rare au fructose.

Le médicament peut également avoir un léger effet laxatif.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse. Le chlorhydrate d’Ambroxol traverse la barrière placentaire. Les études précliniques n’ont pas montré d’effets négatifs directs ou indirects sur la grossesse, le développement fœtal, l’accouchement et le développement postnatal.

Une vaste expérience clinique avec l’utilisation du médicament après la 28e semaine de grossesse n’a montré aucun signe d’effets indésirables sur le fœtus. Cependant, il n’est pas recommandé d’utiliser LASOLVAN pendant le premier trimestre de la grossesse.

Lactation. Le chlorhydrate d’Ambroxol est excrété dans le lait maternel, il n’est donc pas recommandé de prendre le médicament pendant l’allaitement.

La fertilité. Les études précliniques n’ont pas montré d’effets négatifs directs ou indirects sur la fertilité.

Caractéristiques de l’influence du médicament sur la capacité à conduire un véhicule ou des mécanismes potentiellement dangereux

Aucune recherche n’a été faite. Il n’y a aucun rapport de cas d’effet du médicament sur la capacité à conduire une voiture ou des mécanismes dans la période post-commercialisation.

Surdosage

Symptômes : les signes sont comparables aux effets secondaires connus : nausées, vomissements, diarrhée, dyspepsie.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.