rêver

Inhalateurs-nébuliseurs à compresseur

Nous sommes tous sensibles au rhume. Nez qui coule, toux et autres symptômes désagréables perturbent le rythme de nos vies. Les familles reçoivent souvent des enfants malades qui fréquentent la maternelle, l’école. Vous pouvez gérer ces facteurs négatifs à la maison. Les médecins recommandent d’utiliser des inhalateurs nébuliseurs pour la prévention et le traitement .

Qu’est-ce qu’un inhalateur-nébuliseur

Ce sont des dispositifs médicaux destinés à l’inhalation. Avec leur aide, nous introduisons un médicament pulvérisé dans les voies respiratoires. Entrant directement dans le foyer de l’inflammation, le médicament a un effet thérapeutique rapide. L’inhalation est un bon moyen de prévenir la toux matinale.

L’utilisation d’un inhalateur-nébuliseur est recommandée dans les cas suivants :

  • rhinite, sinusite, trachéite;
  • bronchite, asthme bronchique;
  • angine;
  • pneumonie à titre préventif.

Les inhalateurs-nébuliseurs utilisés pour le traitement par inhalation des infections respiratoires aiguës peuvent être de trois types :

  • compression;
  • ultrasonique;
  • membrane.

Chacun des appareils a ses propres caractéristiques. Dans notre article, nous nous concentrerons sur les inhalateurs-nébuliseurs à compression.

Caractéristiques des inhalateurs à compression

Un inhalateur-nébuliseur à compression ou à jet est un appareil électrique. Il se compose de deux parties :

  • compresseur. Avec son aide, un flux d’air puissant est créé;
  • caméra. Il pulvérise le médicament jusqu’à l’obtention d’un nuage d’aérosol qui, lorsqu’il est inhalé, pénètre dans toutes les parties des voies respiratoires. La profondeur de pénétration dépend de la taille des particules.

Le degré de pulvérisation de médicament (taille des microparticules) peut être ajusté avec un dispositif spécial (buses amovibles).

Cet appareil peut être utilisé pour traiter des patients d’âges différents et avec des maladies de gravité différente :

  • des enfants qui peuvent être traités même en rêve;
  • personnes âgées;
  • patients postopératoires présentant une fonction respiratoire altérée ;
  • alité gravement malade, handicapé.

La plupart des modèles d’appareils permettent l’inhalation en position “couchée”.

La procédure se déroule en mode de respiration naturelle. Le volume requis de médicament est converti en aérosol et pénètre dans le tube, qui est relié à une buse ou à un masque. Les nourrissons et les enfants auront besoin d’un masque de taille appropriée pour l’inhalation.

L’inhalateur-nébuliseur à compression est très largement utilisé. Il est efficace pour la prévention et le traitement de :

  • SRAS, infections respiratoires aiguës ;
  • grippe;
  • tuberculose;
  • crises d’asthme;
  • bronchite aiguë;
  • allergies;
  • amygdalite, pharyngite, laryngite.

Et ce n’est pas une liste complète.

Médicaments pour nébuliseur à compression

Le principal avantage d’un inhalateur-nébuliseur à compression est la possibilité de l’utiliser avec tout type de médicament. Par exemple, les appareils à ultrasons sont incompatibles avec certains types de médicaments. Ils utilisent des vibrations ultrasonores pour atomiser. Sous l’action des ultrasons, certains types d’antibiotiques sont détruits et perdent leurs propriétés médicinales. Les appareils à ultrasons sont principalement utilisés dans les établissements médicaux.

Pour l’inhalation, les solutions médicinales sont achetées dans des flacons ou des récipients spéciaux. Le médicament est prescrit par le médecin traitant. Le solvant est une solution saline. Il est utilisé en conjonction avec des médicaments. Chaque médicament utilisé dans l’appareil doit être dilué dans le rapport exact.

Les médicaments pour dispositifs de compression pour leur destination agissent de différentes manières :

  • avoir un effet dilatant sur les bronches. Attribué aux asthmatiques, avec des maladies pulmonaires, une toux sévère;
  • améliorer l’expectoration, éliminer les expectorations, prévenir la stagnation du pus;
  • thérapie antibactérienne par inhalation avec des antibiotiques et des anti-inflammatoires;
  • ont un effet anti-inflammatoire. Recommandé pour les asthmatiques et les enfants de moins de 5 ans ;
  • soulager la toux sèche. Les inhalations soulagent l’état des patients atteints de cancer du poumon, de laryngite chronique, de trachéite virale;
  • immunomodulateurs.

Vous pouvez avoir une intolérance ou des contre-indications à certains médicaments. Avant de commencer le traitement, vous devriez consulter votre médecin. L’automédication peut ne pas donner l’effet désiré et, dans le pire des cas, nuire.

Dans les appareils de compression, il est déconseillé d’utiliser :

  • préparations contenant des huiles;
  • teintures et décoctions d’herbes;
  • médicaments qui n’agissent pas sur la membrane muqueuse;
  • agents hormonaux.

Comment utiliser l’appareil

L’utilisation de l’appareil est simple et sûre :

  • verser le médicament dans la chambre;
  • allumez l’appareil ;
  • mettez un masque et commencez à respirer lentement.

Pour que la procédure apporte le plus grand effet, suivez quelques règles:

  • il est préférable de commencer l’inhalation après avoir mangé (après 1,5 à 2 heures);
  • après la procédure, ne parlez pas pendant un moment, restez à la maison.

Le médicament fini est conservé au réfrigérateur pendant une journée au maximum. Pour l’inhalation, il est chauffé à température ambiante.

Comment choisir un inhalateur-nébuliseur

Lors de l’achat d’un inhalateur-nébuliseur, faites attention aux points suivants :

  • niveau de bruit. Pertinent si vous prévoyez d’utiliser l’appareil pour l’inhalation d’un enfant ;
  • équipement. La présence d’un masque pour enfants, y compris pour un nourrisson, un tube d’inhalation, une buse d’inhalation par le nez ;
  • facilité d’utilisation.

La thérapie est un moyen efficace de traiter les maladies respiratoires. Notre boutique en ligne vous aidera à acheter un inhalateur-nébuliseur à compression peu coûteux. Nos conseillers vous présenteront l’assortiment. Si vous vous souciez de la santé, cet appareil sera votre bon assistant.

Solution pour inhalateur

Dans les maladies des voies respiratoires, les thérapeutes prescrivent souvent une solution pour inhalation. Pour ce faire, vous devez disposer d’un appareil spécial – un nébuliseur. Cette méthode de traitement est applicable dans la pathologie de n’importe quelle partie des voies respiratoires. Il est nécessaire de choisir la bonne solution et son dosage afin d’obtenir des effets thérapeutiques sans effets secondaires.

Classification des médicaments pour inhalation

Il existe une vaste classification des solutions utilisées pour l’inhalation. Le type de médicament dépend du diagnostic.

Bronchodilatateurs . Ils servent à dilater les bronches lors de leur rétrécissement (bronchite obstructive, asthme bronchique). Utilisation de Berodual, Atrovent, Berotek.

Mucolytiques . Liquéfie et élimine les crachats dans les voies respiratoires. Utilisé lorsque les crachats deviennent trop visqueux. Appliquer Ambroxol, ACC, Lazolvan.

Agents anti-inflammatoires et hormonaux . Utilisé pour la laryngite et d’autres maladies accompagnées d’inflammation. Utilisez Pulmicort, Dekasan.

Médicaments antibactériens, antiseptiques . Ils ne sont utilisés qu’avec le caractère avéré d’une maladie infectieuse, par exemple une trachéite ou une bronchite avec crachat purulent. Appliquer Furacilin, Fluimucil-Antibiotic IT.

Antihistaminiques . Appliquer pendant les allergies : Kromheksal.

Immunomodulateurs . Utilisé comme thérapie supplémentaire lorsqu’une personne souffre souvent d’infections virales respiratoires. Utilisez l’interféron, Derinat.

Il est fortement déconseillé d’utiliser le produit seul. Des effets secondaires graves peuvent survenir. Par exemple, si des antibiotiques sont utilisés pour des maladies virales, l’état du patient peut être aggravé par une infection fongique.

Quelles solutions conviennent aux enfants

La solution pour inhalation comprend des instructions d’utilisation, il doit être strictement suivi. Tous les produits indiquent l’âge auquel vous pouvez commencer à utiliser la solution.

La plupart des médicaments antibactériens pour inhalation ne sont applicables qu’à partir de 2-3 ans. Les agents hormonaux sont recommandés pour être utilisés à partir de 4-6 ans. Pour améliorer l’excrétion des expectorations lors d’une toux productive, Ambrobene, Ambroxol sont utilisés. Ils sont applicables à partir de 3 mois. Fluimucil est considéré comme plus grave. Il est utilisé depuis 2 ans.

Pour réduire la concentration du médicament, il doit être dilué. Le pédiatre vous dira comment diluer le médicament avec une solution saline pour inhalation pour obtenir l’effet.

Quelles solutions conviennent aux adultes

Pour la prescription de médicaments, l’état de santé est pris en compte. Par exemple, si une personne souffre d’immunodéficience, il n’est pas recommandé d’utiliser des antibiotiques inhalés. Cela provoquera une infection fongique. Les inhalations hormonales ne provoquent pas de troubles endocriniens.

Si l’état de santé du patient est satisfaisant, il peut utiliser n’importe quel médicament pour inhalation, en fonction des symptômes déterminés de la maladie. Le thérapeute découvrira quelles solutions d’inhalation sont applicables.

Sélection d’une solution pour inhalation en fonction du diagnostic

Les médicaments sont déterminés par le médecin généraliste, l’infectiologue, le pneumologue et d’autres spécialistes, en fonction du diagnostic. Si vous choisissez vous-même la solution, le risque de complications est élevé, car vous devez savoir comment diluer correctement la solution pour inhalation.

De nombreux médicaments sont dilués avec une solution saline. Certains patients ne savent pas quelle solution saline inhaler. Pour cela, un liquide stérile d’une pharmacie est utilisé, qui est aspiré avec une seringue et transféré dans un nébuliseur.

Il n’est pas recommandé de fabriquer vous-même une solution saline à partir de sel de table, car elle doit être stérile. Par conséquent, le patient n’a pas besoin de savoir comment préparer une solution pour inhalation, il ne fait que l’acheter.

Bronchite

La bronchite est une maladie inflammatoire de l’arbre bronchique. Avec lui, une toux sèche ou humide est possible.

Coqueluche . Liquéfie et élimine le mucus. Le médicament est applicable pour les toux humides et sèches. Il a un fort effet antitussif. Les adultes effectuent des inhalations avant les repas, 15 ml 3 fois par jour. Pour les enfants de 3 à 6 ans, 5 ml s’utilisent 2 fois par jour. Après 6 ans, appliquer 10 ml 3 fois par jour.

Lazolvan, Ambrohexal . Solution pour inhalation, amincissement et élimination des expectorations. Le produit est à base de chlorhydrate d’ambroxol. Selon le mode d’emploi, le produit s’utilise dès l’âge de 2 ans à une concentration de 2 ml jusqu’à 2 fois par jour. Enfants de plus de 6 ans : 3 ml 2 fois par jour. Adultes : 4 ml 3 fois par jour.

Eau minérale Borjomi ou Narzan . Ils contiennent du sel, qui aide à hydrater la muqueuse. La solution peut être utilisée pour tous les âges. Dans l’enfance, utiliser 3-4 ml 2-3 fois par jour. Adultes : 5 ml 3 à 4 fois par jour.

Chlorophyllipt . A un effet antiseptique. Convient aux bronchites avec crachats purulents. L’élevage est effectué à une concentration de 1 ml de médicament pour 10 ml de solution saline. Les enfants reçoivent des inhalations 2 fois par jour, 3 ml de la solution. L’adulte peut faire 4 inhalations par jour à une concentration de 5 ml de solution.

ACC, Fluimucil . Liquéfier fortement et éliminer les expectorations. Les enfants de 2 à 6 ans utilisent 2 ml du produit jusqu’à 2 fois par jour. De 6 à 12 ans, la posologie est portée à 2 ml 3 fois par jour. Les adultes peuvent utiliser 3 mm jusqu’à 4 fois par jour.

Pulmicort . Fait référence aux substances hormonales à base de budésonide. Indiqué dans la bronchite inflammatoire. Il est dilué dans un rapport de 1 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Les enfants à partir de 6 mois utilisent une dose de 0,25 à 0,5 mg par jour. Pour les adultes, la posologie est augmentée à 2 mg par jour.

Afin de ne pas trop éclaircir les expectorations, toutes les doses doivent être respectées dans leur intégralité.

Bronchospasme

Avec le bronchospasme, la lumière des bronches se rétrécit, de sorte que les expectorations ne peuvent pas sortir.

Berodual . Développe la lumière des bronches, le degré d’action dépend de la quantité de médicament. Pour les enfants de moins de 6 ans, le produit ne doit pas être utilisé plus de 10 gouttes. Les enfants de plus de 6 ans utilisent jusqu’à 40 gouttes, selon la gravité de la maladie. Les adultes peuvent utiliser 80 gouttes dans les mêmes conditions.

Pulmovent . La solution pour inhalation, selon les instructions, élimine le bronchospasme. Les enfants de moins de 6 ans se voient prescrire jusqu’à 12 gouttes. Après 6 ans, utiliser jusqu’à 24 gouttes. Adultes – jusqu’à 48 gouttes. Appliquer 3 à 4 fois par jour.

Le bronchospasme est une condition dangereuse qui doit être éliminée dès que possible.

Nez qui coule

Avant l’inhalation, il est recommandé de dégager les voies nasales afin que les vapeurs passent sans encombre.

Sinupret . Remède à base de plantes qui soulage l’inflammation, l’enflure. Il a un léger effet antibactérien. Élimine l’inflammation des sinus. Utilisation pour les enfants à partir de 2 ans. Il est dilué avec un rapport de 1 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Appliquer 2 fois par jour. Pour les enfants à partir de 6 ans dilution 1:2, appliquer 2 fois par jour. Pour les adultes, une dilution 1:1 est appliquée 3 fois par jour.

Huile d’eucalyptus . Le médicament est dilué dans un rapport de 7 gouttes pour 100 g. la solution. L’inhalation ne peut être effectuée qu’à l’aide d’appareils à vapeur et non de nébuliseurs. Il a un effet hydratant et antibactérien. Soulage les irritations et les inflammations.

Salin . C’est le remède le plus approprié, n’a pratiquement aucune contre-indication, est utilisé à tout âge. Les parents doivent savoir comment faire des inhalations avec une solution saline à un enfant. Utilisez une concentration de 2 ml pour les enfants, 4-5 ml pour les adultes. Les inhalations se font 2 à 3 fois par jour. Comment remplir l’inhalateur avec une solution saline: le liquide est placé dans un récipient et étroitement tordu avec un couvercle, des tubes et un masque sont connectés.

Vous pouvez également utiliser des inhalations avec Narzan et Borjomi dans la même concentration.

Sinusite

La sinusite est un processus inflammatoire dans les sinus. Les mêmes médicaments sont utilisés que pour le rhume, mais des agents antibactériens systémiques doivent être utilisés.

Pharyngite

La pharyngite est une inflammation de la gorge et du tissu lymphoïde environnant.

Amygdale N. À base de plantes, antiseptique. Convient aux enfants dès la naissance. Pour les enfants à partir de 1 an, utilisez 1 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Pour les adultes, il est utilisé dans un rapport de 1:1. Utiliser 1 à 2 fois par jour.

Rotokan . Ce remède est à base de camomille, calendula. Il a un effet antiseptique et apaisant. Pour obtenir le liquide nécessaire, 10 ml de médicament sont dilués avec 50 ml de solution saline. Pour les enfants, utiliser une concentration de 2 ml 2 fois par jour, les adultes peuvent utiliser 4 ml 4 fois par jour.

Avec la pharyngite, les fonds sont rarement utilisés, principalement applicables pour le rinçage.

Laryngite

La laryngite est une inflammation du larynx qui accompagne un rhume.

Dexaméthasone . Un agent hormonal indiqué pour soulager l’inflammation. Comment faire une solution pour inhalation: 2 ml de médicament pour 2 ml de solution saline. Indiqué pour une utilisation à partir de trois ans. Un usage unique est recommandé pour éliminer les aboiements de toux.

Appliquer les mêmes médicaments que pour la pharyngite.

Il est recommandé de consulter un médecin avant d’utiliser un agent hormonal pour réduire le risque d’effets secondaires.

Angine

L’angine est une inflammation purulente des amygdales.

Chlorophyllipt à la même dilution que pour la bronchite.

Miramistine . Il a un effet antiseptique et apaisant. Comment préparer une solution pour inhalation : 2 ml de produit pour 2 ml de sérum physiologique. Inhalations 2 fois par jour.

S’il y a un effet secondaire du médicament sélectionné, vous devez immédiatement cesser de l’utiliser. Une fois le traitement terminé, il est recommandé de réexaminer le médecin.

Solutions pour inhalateurs et nébuliseurs

Il ressemble dans son action à la méthode “de grand-mère” “on respire au-dessus d’une casserole d’eau chaude”. L’avantage est que vous pouvez utiliser en toute sécurité des décoctions, des huiles, des teintures. L’efficacité est évidente dans le traitement des maladies des voies respiratoires supérieures.

Le compresseur délivre un flux d’air puissant à travers la chambre du nébuliseur remplie de solution d’inhalation. Pour cette raison, le médicament est pulvérisé.

Les ultrasons à haute fréquence affectent le médicament. Par conséquent, il est interdit d’utiliser des antibiotiques, des mucolytiques, etc.

Le plus efficace et le plus compact. Dispose d’une atomisation basse fréquence unique. L’élément de travail est une membrane avec les plus petits trous invisibles à l’œil, à travers laquelle l’aérosol inhalé est «pressé». Il n’y a pratiquement aucune restriction dans les préparations: antibiotiques, préparations hormonales, décoctions à base de plantes, solutions contenant de l’éther, etc.

L’inhalation de vapeur ne doit pas être effectuée si la température est supérieure à 37, car elle augmentera encore plus. L’état du patient va s’aggraver.

Les nébuliseurs à mailles sont si compacts qu’ils tiennent dans le sac à main d’une femme et ne causeront aucun inconvénient à son propriétaire. Cependant, ils ont un prix assez élevé par rapport à leurs homologues d’un principe d’action différent.

En raison de la température élevée de l’eau, la gamme de médicaments pouvant être utilisés est réduite. Lisez attentivement les instructions.

Transformez les médicaments liquides en aérosol.

En raison de la température élevée du liquide, la concentration de substances inhalées est considérablement réduite.

Large spectre d’action. En raison de la taille des particules et de la température de l’aérosol, ils pénètrent dans les sections profondes des voies respiratoires.

Un inhalateur à vapeur n’est pas recommandé pour les petits enfants, car la vapeur chaude peut brûler la membrane muqueuse des miettes des voies respiratoires.

Il est strictement interdit d’utiliser des décoctions à base de plantes, des teintures pures, des solutions d’huile.

Convient pour le traitement des rhumes simples et du SRAS avec une évolution bénigne de la maladie.

Optimal pour les nouveau-nés.

Vous ne pouvez pas utiliser d’antibiotiques, de mucolytiques, de bronchodilatateurs, de médicaments hormonaux.

Les médicaments pénètrent dans les couches profondes sous forme liquide, sans irriter la muqueuse.

Solutions pour nébuliseurs

Bronchodilatateurs

Berodual : Les ingrédients actifs fénotérol et bromure d’ipratropium éliminent les effets de suffocation dans les maladies obstructives chroniques des voies respiratoires. Le médicament est très efficace, mais son utilisation n’est possible qu’après avoir consulté un médecin. La posologie est choisie individuellement, en tenant compte de la gravité des attaques.

Pour une inhalation chez l’adulte et l’enfant de plus de 12 ans, la dose varie de 1 ml (20 gouttes) à 2,5 ml (50 gouttes).

Pour les enfants de moins de 6 ans – 0,1 ml (2 gouttes) pour 1 kg de poids corporel, pas plus de 0,5 ml (10 gouttes) sous surveillance médicale. Il est nécessaire d’ajouter une solution de chlorure de sodium à 0,9% à la dose recommandée jusqu’à un volume final de 3-4 ml.

Berotek : Il est prescrit pour la prévention et le soulagement des crises d’asthme bronchique et de bronchopneumopathie chronique obstructive. Pour adultes et adolescents de plus de 12 ans – 10 gouttes, jusqu’à 4 fois par jour.

Enfants de moins de 6 ans (poids corporel inférieur à 22 kg) – 50 mcg / kg (= 0,05 ml ou 1 goutte par kg de poids corporel), mais pas plus de 0,5 ml (10 gouttes par dose) jusqu’à 3 fois par jour . Diluer avec une solution de chlorure de sodium à 0,9 % jusqu’à un volume final de 3-4 ml.

Dans les cas graves – 1 ml (1000 mcg de fénotérol – 20 gouttes); 6-12 ans (poids corporel 22-36 kg) – 0,25-0,5 ml (0,25-0,5 mg – 5-10 gouttes), dans les cas graves – 1 ml (1000 mcg de fénotérol – 20 gouttes ). La substance active fénotérol (solution à 0,1% pour inhalation) élimine les crises d’asthme.

Salgim, Nébuleuse de la Ventoline : Le médicament s’utilise sans ajout de solution saline. La substance active salbutamol (solution à 0,1% pour inhalation), élimine les crises d’asthme, est utilisée pour la prévention et le traitement de l’asthme bronchique et de la bronchopneumopathie chronique obstructive.

Pour une inhalation pour adultes et enfants, 2,5 ml (2,5 mg) sont nécessaires, appliquer à des intervalles de 4 à 6 heures.

Atrovent : La substance active est le bromure d’ipratropium (solution à 0,025% pour inhalation), élimine les crises d’asthme, convient à la prévention et au traitement symptomatique de l’asthme bronchique et de la bronchopneumopathie chronique obstructive.

Le médicament a des effets secondaires et des contre-indications. Utiliser strictement à la posologie prescrite par le médecin.

Une inhalation pour adultes et enfants de plus de 12 ans nécessite 0,5 mg (40 gouttes), 3 à 4 traitements par jour ; 6-12 ans – 0,25 mg (20 gouttes), 3-4 fois par jour ; jusqu’à 6 ans – 0,1-0,25 mg (8-20 gouttes), 3-4 fois par jour (sous surveillance médicale). Diluer avec une solution saline à un volume de 3-4 ml.

Médicaments amincissants et expectorants

Fluimucil, ACC Inject : La substance active est l’acétylcystéine (solution injectable à 10%). Pour l’inhalation, une solution à 10% est utilisée (pour obtenir une solution à 10%, une ampoule contenant une solution à 20% est diluée avec de l’eau pour injection dans un rapport de 1: 1). Il est utilisé en violation de l’expectoration des voies respiratoires inférieures. Facilite le passage du mucus des voies respiratoires supérieures.

Pour une inhalation pour adultes et enfants de plus de 12 ans, 3 ml d’une solution à 10% sont nécessaires, 1 à 2 fois par jour; de 6 à 12 ans – 2 ml, 1 à 2 fois par jour; de 2 à 6 ans – 1-2 ml, 1-2 fois par jour; Dilué 1:1. La durée du traitement est de 5 à 10 jours.

La réception avec des antibiotiques n’est possible qu’avec un intervalle entre les doses d’au moins deux heures. S’il est nécessaire d’administrer simultanément de l’acétylcystéine et un antibiotique, l’antibiotique Fluimucil est utilisé, ou des médicaments mucolytiques compatibles avec les antibiotiques, tels que l’Ambroxol, sont utilisés.

Lazolvan, Ambrobene : La substance active Ambroxol (solution pour inhalation et administration orale) traite parfaitement les maladies respiratoires aiguës et chroniques avec des expectorations à haute viscosité. Les préparations à base d’ambroxol ne sont pas recommandées pour une utilisation avec des médicaments antitussifs, tels que la codéine, la libexine, la falimint, la broncholithine, la pectussine, le sinekod, etc. Lors de l’utilisation de préparations d’ambroxol, une bonne absorption des antibiotiques est notée.

Pour une inhalation pour adultes et enfants de plus de 6 ans, 2 à 3 ml de solution sont nécessaires, 1 à 2 fois par jour; de 2 à 6 ans – 2 ml de solution, 1 à 2 fois par jour; jusqu’à 2 ans – 1 ml de solution, 1 à 2 fois par jour. Dilué avec une solution saline dans un rapport de 1:1. La durée du traitement ne dépasse pas 5 jours.

Narzan, Borjomi : Pour 1 inhalation – 3-4 ml d’eau minérale, 2-4 fois par jour. Avant l’inhalation, effectuer un dégazage de l’eau. Utilisé pour hydrater les muqueuses des voies respiratoires.

Glucocorticostéroïdes et antihistaminiques

Pulmicort : La substance active est le budésonide (suspension pour inhalation, disponible aux dosages “enfant” (0,25 mg/ml) et “adulte” (0,5 mg/ml)). Il est prescrit pour l’asthme bronchique, les maladies pulmonaires chroniques, les maladies inflammatoires aiguës nécessitant un traitement par des médicaments hormonaux. Il a des propriétés anti-inflammatoires et antiallergiques.

Pour 1 inhalation pour adultes/personnes âgées et enfants de plus de 12 ans, 1 mg est nécessaire, 1 à 3 fois par jour ; Enfants à partir de 6 mois et jusqu’à 12 ans, 0,25 mg, 1 à 3 fois par jour.

Remarque : Ce médicament n’est pas utilisé dans les nébuliseurs domestiques.

Médicaments antimicrobiens et antibactériens (Antibiotiques et Antiseptiques)

Antibiotique Fluimucil : Les principes actifs sont l’acétylcystéine et le thiamphénicol (poudre pour injection et inhalation, complétée par un solvant). En même temps, un antibiotique et un médicament à action liquéfiante et expectorante sont introduits.

Pour 1 inhalation pour adultes et enfants de plus de 12 ans – 250 mg, 1 à 2 fois par jour; jusqu’à 12 ans – 125 mg, 1 à 2 fois par jour. La dose recommandée du médicament est diluée avec 2 ml de solution saline.

Pour préparer le médicament, ajoutez 5 ml de solvant (1 ampoule) au flacon avec la poudre. La préparation obtenue ne doit pas être conservée plus d’une journée, tiède à température ambiante avant utilisation.

Solutions pour inhalateurs à vapeur

Il est interdit d’utiliser des solutions pouvant être utilisées dans des inhalateurs à vapeur dans des nébuliseurs (cela inclut les médicaments contenant de l’alcool).

Sinupret : préparation à base de plantes à base d’extrait de racine de gentiane (gentiane), oseille, primevère, sureau, verveine. Aide à restaurer les propriétés protectrices et à réduire le gonflement de la membrane muqueuse des voies respiratoires dans les sinusites aiguës et chroniques. Nettoie bien les sinus paranasaux du mucus.

Rotokan, phytopréparation, extrait alcoolique de calendula, camomille, extrait d’achillée millefeuille : Maladies inflammatoires aiguës des voies respiratoires supérieures et moyennes.

Pour 1 inhalation, 4 ml d’une solution obtenue à partir de 1 ml de médicament et 40 ml de solution saline sont nécessaires, 3 procédures par jour.

Propolis : Indications : inflammation, douleur et lésion des voies respiratoires supérieures et moyennes. Le remède est contre-indiqué en cas d’intolérance individuelle aux produits apicoles.

Pour 1 inhalation, 3 ml d’une solution obtenue à partir de 1 ml de médicament et 20 ml de solution saline sont nécessaires, 3 procédures par jour.

Eucalyptus, plante médicinale : Maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures et moyennes. La contre-indication est l’asthme bronchique, le bronchospasme.

Pour 1 inhalation, 3 ml de la solution résultante sont nécessaires, 3 à 4 fois par jour. Une solution de 10-15 gouttes du médicament et 20 ml de solution saline.

Malavit . Additif biologiquement actif, teinture alcoolique à base de substances minérales et d’extraits de plantes. Maladies inflammatoires aiguës et douleurs des voies respiratoires supérieures et moyennes.

Nécessite 1 ml de médicament et 30 ml de solution saline. Pour 1 inhalation – 3-4 ml de solution, 3 fois par jour.

Tonsilgon N. préparation à base de plantes, gouttes à base d’extrait de racine de guimauve, feuilles de noyer, prêle, camomille, achillée millefeuille, écorce de chêne, pissenlit: Il est utilisé pour l’amygdalite, la pharyngite, la laryngite.

Pour les adultes et les enfants de plus de 7 ans, 1 ml de médicament est dilué dans 1 ml de solution saline; de 1 à 7 ans 1 ml de médicament et 2 ml de solution saline; jusqu’à 1 an 1 ml de médicament et 3 ml de solution saline. Pour 1 inhalation – 3-4 ml de solution.

Calendula, phytopréparation, infusion alcoolique d’extrait de calendula : Maladies inflammatoires aiguës des voies respiratoires supérieures.

1 ml de médicament et 40 ml de solution saline. Pour 1 inhalation – 4 ml de la solution finie.

Auteur de l’article : Mochalov Pavel Alexandrovitch | MARYLAND thérapeute

Formation : Institut médical de Moscou. I. M. Sechenov, spécialité – “Médecine” en 1991, en 1993 “Maladies professionnelles”, en 1996 “Thérapie”.
Nos auteurs

Bronchite obstructive chez l’adulte

La bronchite obstructive est une maladie inflammatoire des voies respiratoires inférieures qui affecte les bronches. La bronchite, dans laquelle les bronches sont rétrécies, est appelée obstructive. Obstruction (littéralement, il s’agit d’un rétrécissement, d’un chevauchement) – se produit sous l’influence du processus inflammatoire dans les parois des bronches et des bronchioles, elles s’épaississent à cause de l’œdème. L’œdème entraîne une concentration de crachats dans la lumière de la bronche. Le flegme “obstrue” les bronches. L’air passe difficilement dans les bronches. Le patient entend des sifflements, des râles dans la poitrine, comme si on jouait de la cornemuse à l’intérieur.

Chez un patient adulte, cela arrive – aigu et chronique.

Bronchite obstructive aiguë

C’est une inflammation des bronches qui débute rapidement et qui n’est pas précédée de plusieurs années de toux régulières. A la question du médecin “Depuis combien de temps toussez-vous?”, le patient ne répondra pas plus d’une semaine.

Le processus inflammatoire dans les bronches entraîne un gonflement et une irritation. Il y a une toux qui ne dure pas plus de 3 semaines. Dans la bronchite aiguë, l’inflammation ne dure pas longtemps et la structure des bronches se rétablira complètement après la guérison.

Dans 80% des cas, la bronchite aiguë obstructive est causée par une infection virale des voies respiratoires supérieures. Par exemple grippe, parainfluenza, rhinovirus. Habituellement, tous ces agents pathogènes, à l’exception de la grippe, sont appelés rhumes par les gens. Les causes moins fréquentes de bronchite aiguë sont les bactéries – mycoplasme ou pneumonie à chlamydia, l’agent causal de la coqueluche, staphylococcus aureus, streptocoques et Haemophilus influenzae.

Bronchite obstructive chronique

Il s’agit d’une maladie chronique des bronches, de nature inflammatoire. Dans le même temps, une inflammation chronique (à long terme) et un œdème se développent dans l’arbre bronchique. L’inflammation et l’enflure chroniques rétrécissent les bronches, ce qui limite le flux d’air dans les poumons. Le mécanisme d’apparition de l’obstruction coïncide avec le processus aigu que nous avons décrit ci-dessus. Dans le contexte de l’obstruction, la toux et l’essoufflement augmentent. Des sifflements et une respiration sifflante se font entendre dans la poitrine. Parfois, une respiration sifflante et des sifflements sont entendus même par les personnes à proximité. La toux tourmente le patient pendant plusieurs années. La fréquence des exacerbations de la toux et d’autres symptômes – deux à trois fois par an, plus de trois semaines de suite.

La bronchite chronique est

  • Obstructif
  • simple rechute
  • Asthmatique.

Il existe plusieurs causes de bronchite chronique obstructive chez l’adulte. En premier lieu, il y a l’influence de facteurs externes – le tabagisme (actif et passif). Sur le second ouvrage lié aux poussières inorganiques (métallurgie, industrie charbonnière, etc.), l’utilisation du charbon pour le chauffage domestique.

Les autres causes de cette maladie sont les infections. Par exemple, maladies broncho-pulmonaires précédemment transférées, mal ou tardivement traitées (conséquences d’un SRAS non traité, d’une pneumonie ou d’infections infantiles).

La bronchite asthmatique est soit un asthme non diagnostiqué ou ses débuts, soit un pré-asthme.

Symptômes de la bronchite obstructive

Le symptôme principal et principal de toute bronchite est une toux.

Dans les maladies obstructives aiguës et chroniques, les expectorations sont expulsées pendant la toux. La toux est dite humide ou “humide”. La toux est souvent sans expectoration – “toux sèche”.

La couleur des crachats lors de la toux est variée, du transparent au vert-brun et parfois avec du sang. La couleur lui est donnée par des bactéries qui pénètrent dans les bronches lors de la respiration et se multiplient.

Pour un processus aigu, une couleur claire d’expectoration ou de jaune est plus caractéristique. Pour un processus chronique, la couleur jaune-vert, verte et brune est plus caractéristique. Cela est dû à une inflammation chronique à long terme et à la présence d’une microflore plus agressive dans les expectorations.

La bronchite asthmatique chronique se caractérise par des accès de toux, parfois accompagnés d’expectorations mousseuses ou vitreuses. La toux réveille le patient la nuit ou le matin. Cela interfère avec une telle toux pendant l’exercice et lors de déplacements dans le métro. Sur fond de toux avec bronchite asthmatique, on entend des sifflements dans la poitrine. Le patient dit “concert de chat” dans ma poitrine !

L’augmentation de la température dans ces maladies n’est pas non plus rare. Cela est dû aux raisons qui ont provoqué le développement de la maladie – ce sont des virus respiratoires. Une augmentation de la température jusqu’à 39C, et avec une grippe supérieure à 39C, est possible.

Avec l’exacerbation de la bronchite obstructive, la température augmente lentement. Au début, il est petit (subfébrile), puis il peut soudainement augmenter et persister longtemps. Juste pendant la période de montée, les expectorations de la lumière à devenir vertes ou brunes.

Essoufflement, respiration laborieuse

Ces symptômes sont typiques de toute bronchite aiguë et chronique compliquée d’obstruction, ainsi que de la bronchite asthmatique. Ces symptômes, ainsi que la respiration sifflante et la respiration sifflante, sont associés à une constriction bronchique. Plus le rétrécissement est prononcé, plus la toux, le sifflement dans la poitrine et la respiration sifflante sont importants. Lorsque l’infection pénètre dans la muqueuse bronchique, elle s’enflamme et gonfle, et sa lumière diminue. L’obstruction est exacerbée par les expectorations, qui bloquent en outre le mouvement de l’air pendant la respiration et sa vitesse est fortement réduite. Dans ce cas, une personne est obligée de respirer plus souvent pour se fournir en oxygène. Au cours de ces événements, une personne malade ressent une congestion et des douleurs dans la poitrine, des brûlures, une respiration sifflante.

Dans la bronchite asthmatique, l’obstruction survient soudainement. Cette attaque de suffocation provoque la panique chez les malades. L’homme dit “J’ai eu une crise d’asthme!” Il est difficile de cracher des crachats lors de cette attaque, des sifflements et une respiration sifflante se font entendre dans la poitrine.

Traitement de la bronchite obstructive

Les principales tâches à résoudre dans la bronchite obstructive

  1. La toux est soulagée – elle ne doit pas interférer avec le sommeil, effectuer les tâches ménagères, irriter et interférer avec les êtres chers.
  2. Il est nécessaire de rétablir le passage normal de l’air dans les bronches – réduire l’obstruction, améliorer l’expectoration.
  3. L’infection doit être éradiquée.
  4. Après la guérison, prescrire un programme pour renforcer l’immunité, mener une rééducation et donner des recommandations sur la vaccination contre la grippe et la pneumonie.

La bronchite aiguë non compliquée se guérit sans traitement actif, et sans conséquences. Il est préférable que le patient ne se rende pas au travail à ce moment-là, mais reste à la maison. Une boisson chaude abondante et généralement dans 7 jours, la récupération viendra.

N’oubliez pas : la bronchite obstructive portée sur les « jambes » peut se compliquer d’une pneumonie !

Pour le traitement de l’obstruction, berodual est utilisé via un nébuliseur. Les expectorants sont inefficaces dans un processus aigu. La décision d’utilisation est prise par le médecin.

Si la maladie s’accompagne d’une augmentation de la température corporelle pendant plus de 4 jours, consultez un pneumologue. Vous pourriez avoir une pneumonie et avoir besoin d’autres médicaments.

Avec une exacerbation d’un processus obstructif chronique dans les poumons, la tâche est différente. Le traitement est obligatoire. Pour que la maladie ne progresse pas, un traitement actif est nécessaire. Les causes de l’exacerbation de cette maladie sont généralement associées à une infection bactérienne sur fond de rhume ou d’hypothermie. Les antibiotiques sont indispensables au traitement. Des expectorants modernes seront nécessaires. L’inhalation de bronchodilatateurs, notamment au moyen d’un nébuliseur, réduira rapidement la toux.

Dans la bronchite asthmatique, le traitement vise à arrêter le rétrécissement brutal de la lumière bronchique. La maladie se développe en réponse à l’inhalation d’un allergène, de produits chimiques à odeur âcre, de poussières organiques. Il est nécessaire d’exclure le contact du patient avec l’irritant. Les symptômes de cette maladie sont des épisodes de toux, une respiration sifflante et un sifflement dans la poitrine. Le tableau clinique est lumineux. Pour la thérapie, les médicaments qui dilatent les bronches, les expectorants, les stéroïdes sous forme d’inhalations ou par voie intraveineuse seront efficaces. L’antibiothérapie est rarement utilisée.

Méthodes de traitement

Médicaments

Antibiotiques – nécessaires pour détruire les bactéries responsables de l’inflammation des bronches. En raison du pourcentage élevé d’utilisation inconsidérée d’antibiotiques, le nombre de bactéries résistantes au traitement a augmenté.

Ne vous soignez pas ! Les antibiotiques doivent être prescrits par un médecin ! Dans la communauté scientifique médicale, il existe des recommandations claires pour prescrire un antibiotique pour les régions de notre pays.

Les médicaments antiviraux ne sont nécessaires que pour le traitement de la grippe et de l’inflammation des bronches qui accompagne cette maladie. Seuls deux médicaments à l’efficacité prouvée contre ce virus sont utilisés : l’Oseltamivir et le Zanamivir. Ces médicaments ne soignent que la grippe, ils sont inutiles pour les autres SRAS.

La nomination de stimulants de l’immunité n’apportera pas de résultats tangibles. Par conséquent, dans les recommandations des sociétés médicales, vous ne trouverez pas ces médicaments.

En cas d’obstruction bronchique, les médicaments qui résolvent cette obstruction sont nécessaires et efficaces – ils dilatent les bronches.

Bronchodilatateurs (bronchodilatateurs)

Ces médicaments sont inhalés par des nébuliseurs. Ceux-ci incluent Berodual, Atrovent et Salbutamol. Le médecin prescrit un traitement. ils ont des effets secondaires.

Les médicaments stéroïdiens sont efficaces pour la bronchite asthmatique chronique. Ils sont inhalés sous forme d’inhalations ou administrés par voie intraveineuse.

Expectorants – Ambroxol, acétylcéstéine ou carbocéstéine. Les préparations peuvent être utilisées sous forme d’inhalations ou par voie parentérale (intraveineuse). La dose et la fréquence de prise de ces médicaments sont déterminées par le pneumologue.

Inhalations

Dans le traitement de la bronchite obstructive, le rôle de l’inhalation est difficile à surestimer. Les nébuliseurs à compresseur vaporisent des antibiotiques, des bronchodilatateurs, des expectorants, des corticostéroïdes sur des microparticules et injectent un aérosol thérapeutique dans les bronches. L’avantage de cette méthode d’administration est que le médicament est administré exactement au site de l’inflammation. Par conséquent, lors du traitement par nébuliseur, il est possible de réduire rapidement la toux, de normaliser l’expectoration et de réduire sa viscosité.

Massage

Très efficace et simple pour le traitement a recommandé massage – ventouses. Le massage par ventouses nous vient depuis longtemps de la médecine chinoise. L’irritation des zones réflexes de la peau du dos stimule l’expectoration des expectorations, réduit la toux et conduit à la guérison.

“Ventum Vest Vibration” – un effet complexe de massage par vibration et de pression sur la poitrine en même temps. Le patient est mis sur un gilet spécial, dans lequel de l’air est injecté sous pression. En modifiant la fréquence d’alimentation en air du gilet et la pression sur la poitrine, l’immunité est activée. Cela est dû à l’amélioration de la microcirculation dans les bronches touchées. Améliore la circulation lymphatique et la régénération de la muqueuse bronchique endommagée. Si le massage par vibration est associé à l’inhalation d’antibiotiques et de médicaments expectorants, leur concentration dans les bronches affectées augmentera. Un effet complexe sur les bronches contribue à un rétablissement rapide sans complications.

thérapie par l’exercice et exercices de respiration

Au stade de la réduction de la gravité de la maladie ou de l’exacerbation, la thérapie par l’exercice et les exercices de respiration augmenteront l’expectoration, amélioreront l’apport sanguin aux bronches. En conséquence, l’inflammation, l’essoufflement et les difficultés respiratoires diminueront. Cet effet est obtenu en entraînant les muscles respiratoires. Ces muscles comprennent le diaphragme, les muscles intercostaux et les muscles du dos. Le principal public pour qui la thérapie par l’exercice est utile est celui des patients atteints de toux chronique du fumeur, la MPOC.

Conséquences et complications possibles de la bronchite obstructive

Avec un traitement inapproprié de l’obstruction des bronches, des complications graves sont possibles. Le premier est la pneumonie. La pneumonie est une maladie infectieuse aiguë qui entraîne une mort rapide. Le risque de développer une pneumonie avec un traitement retardé ou incorrect est élevé. Pour prévenir le développement d’une pneumonie, le patient doit absolument contacter un pneumologue. Le médecin pourra diagnostiquer – exclure la pneumonie. Peut-être prescrira-t-il une cure d’antibiotiques, sans attendre le développement d’une pneumonie. Si la température corporelle ne diminue pas pendant plus de 3-4 jours ou augmente constamment, la toux s’intensifie et des expectorations purulentes ou brunes apparaissent, il est alors très probable que vous ayez une pneumonie.

Dans le contexte de la bronchite, une complication du pneumothorax est possible – il s’agit d’une rupture de la plèvre due à une toux forte et intense. Il s’agit d’une situation d’urgence. Le pneumothorax est noté chez les patients atteints de transformation bulleuse, BPCO, mais il y a souvent des cas de pneumothorax dans le contexte d’une toux prolongée. Brie d’obstruction et d’inflammation à long terme, le tissu pulmonaire perd son élasticité, devient rigide. Le tissu pulmonaire est facilement endommagé par la toux. Par conséquent, si des symptômes tels qu’un essoufflement soudain et des douleurs thoraciques apparaissent, il est urgent de consulter un pneumologue.

Les exacerbations fréquentes de la bronchite obstructive entraînent l’apparition ou la progression de la MPOC, une maladie qui entraîne le développement d’une insuffisance respiratoire et la mort.

La prévention

La prévention d’un processus obstructif aigu dans les bronches est identique à la prévention de la grippe et du SRAS – il s’agit de vaccinations annuelles et saisonnières contre la grippe. Lors de l’arrivée du froid hors saison, il est nécessaire d’éviter l’hypothermie, le contact avec des patients déjà malades.

Pour prévenir les exacerbations de la maladie bronchique obstructive chronique, éliminez tout d’abord les facteurs externes qui en sont la cause – tabagisme, poussière dans les entreprises, travail dans une mine. La vaccination contre la grippe est effectuée chaque année. Les patients atteints de bronchite chronique obstructive sont vaccinés contre la pneumonie. Il a lieu une fois tous les 5 ans.

Un élément important de la prévention est le traitement dans des stations respiratoires spéciales. Ils sont dans notre pays – la Crimée. En Allemagne (Bad Reichenhall), côte sud de la France, côte de l’Italie. La tâche principale du patient séjournant à la station consiste à faire des exercices physiques actifs à l’air frais.

Astérisque: indications et mode d’application

Balm Asterisk est un médicament universel à un prix abordable. Il a un large spectre d’action thérapeutique. Indiqué pour les adultes et les enfants à des fins thérapeutiques et prophylactiques.

Composition et forme de libération

Le médicament est destiné à un usage externe. Forme posologique – baume pour application topique sur la peau. Il est conditionné dans un pot métallique rond de 4 g.Le produit pharmaceutique est vendu dans une boîte en carton avec une notice jointe à l’intérieur.

La base d’astérisque est entièrement naturelle. La composition comprend les composants suivants:

En raison de sa composition naturelle, le baume a un effet thérapeutique complexe et est efficace contre de nombreuses maladies.

Libéré sans prescription médicale. La durée de conservation ne dépasse pas 3 ans.

effet pharmacologique

Le baume Asterisk a des propriétés thérapeutiques prononcées. Aide à combattre les causes et les symptômes des maladies. Particulièrement efficace contre les rhumes et les pathologies virales. Le médicament soulage les signes d’irritation, soulage les démangeaisons, la douleur, est efficace pour arrêter les processus inflammatoires et traiter les pathologies ORL.

Vous pouvez utiliser Asterisk pour les piqûres d’insectes, le remède supprime les symptômes désagréables, élimine les brûlures, les gonflements et l’hyperémie locale. Il supprime également les problèmes de congestion nasale, repousse les insectes et réduit les maux de tête.

L’activité pharmacologique est due à la composition naturelle du médicament:

Huile de menthe poivrée – résiste efficacement à l’inflammation, a un effet antiseptique et antimicrobien.

Cire d’abeille – a un certain nombre de propriétés thérapeutiques. Une substance d’origine naturelle, aide à accélérer la régénération, élimine les signes d’inflammation et inhibe l’activité des bactéries pathogènes.

L’huile d’eucalyptus est un antiseptique puissant, soulage la douleur, favorise l’expectoration lors de la toux. Il est utilisé pour les maladies de la peau, notamment de nature infectieuse. Efficace pour le traitement des brûlures et des processus ulcéreux.

L’huile de clou de girofle est un ingrédient universel qui a des effets analgésiques, antimicrobiens, anti-inflammatoires et cicatrisants. Il est utilisé pour soulager les signes de maladies de la peau, du système musculo-squelettique, des infections et des ulcères. Aide à renforcer les défenses de l’organisme, augmente la régénération, a un effet chauffant.

Menthol – provoque un effet irritant sur les récepteurs nerveux, aide à réduire la douleur, a une légère propriété antiseptique. Lorsqu’il est appliqué à la surface de la peau, il provoque du froid et de légers picotements.

Camphre – a des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires.

Salicylate de méthyle – en raison de sa structure chimique, il est rapidement absorbé par la peau et les tissus, éliminant les signes de douleur, d’enflure et d’inflammation. Normalise la circulation du corps.

Indication

En usage externe, le baume Asterisk aide au traitement de la grippe, des maux de tête, de la congestion nasale, de la toux, des vertiges. Efficace contre les rhumes, les pathologies virales.

Il soulage également les symptômes désagréables des névralgies, arthralgies, rhumatismes. Utilisé pour piquer les insectes et les repousser.

Contre-indication

Les contre-indications absolues à l’utilisation du baume sont les suivantes :

Troubles mentaux accompagnés de crises convulsives.

La période de porter un enfant.

Violation de l’intégrité de la peau.

Réactions allergiques aux composants qui composent le produit.

Mode d’application

L’astérisque est utilisé à l’extérieur pour le traitement des rhumes viraux, infectieux et. En fonction de la localisation du processus pathologique et de la douleur, le médicament est appliqué sur différentes parties du corps:

En cas de mal de tête, une petite quantité de médicament est frottée dans la zone de la couronne, du cou ou de la tempe.

Les piqûres d’insectes sont éliminées en appliquant le médicament sur la zone touchée.

Avec rhinite, sinusite et autres maladies inflammatoires – sur les ailes du nez, en évitant le contact avec la surface muqueuse.

Lorsque vous toussez, frottez le médicament sur la poitrine et le dos.

Avec un mal de dents, le baume est appliqué sur la peau de la joue, où la douleur est localisée. Aussi frotté sur les lobes des oreilles.

D’un rhume – sur les ailes du nez et des narines. Il aide à soulager la congestion, le nez qui coule et à éliminer les maux de tête. Pas plus de 10 procédures par jour.

Avec l’angine de poitrine, le médicament est utilisé 2 fois par jour, appliqué entre les clavicules, sur la zone de l’articulation du pouce ou du bout du majeur sur le membre inférieur.

Effets secondaires

L’utilisation de baume peut provoquer le développement d’effets secondaires, qui se traduisent par :

Manifestations allergiques – démangeaisons, brûlures, hyperémie locale.

Vertiges et maux de tête.

instructions spéciales

Un astérisque n’est pas recommandé en cas d’intolérance aux composants, de tendance aux saignements, en présence de maladies dermatologiques au site d’application du médicament. En outre, il ne doit pas être utilisé pour la thrombophlébite, la thrombose.

Il est strictement interdit de frotter le baume sur les zones où il y a des taches de naissance, divers néoplasmes.

Il doit être utilisé avec précaution, en évitant tout contact avec la surface muqueuse de la cavité nasale, des yeux et de l’intérieur. Dans ce dernier cas, des symptômes dyspeptiques et d’autres troubles du tube digestif et du système nerveux sont observés. Le traitement dans ce cas est symptomatique, médical.

Tous les documents présentés sur le site sont uniquement à des fins éducatives et ne sont pas destinés à des conseils médicaux, à un diagnostic ou à un traitement. L’administration du site, les éditeurs et les auteurs d’articles ne sont pas responsables des conséquences et des pertes pouvant survenir lors de l’utilisation du matériel du site.

Connectez-vous pour laisser des commentaires

Marie 28/02/2022 Ma mère m’a toujours traité avec un astérisque dans mon enfance et j’étais toujours étourdi par elle. Maintenant, j’ai trouvé un baume actif à Barsukor pour les enfants, je l’étale avec mes enfants et moi-même avec un rhume. Aide à respirer, réchauffe.

Kondratyeva Irina 16/02/2021 Il y a à peine un mois, mon Zvezdochka s’est terminé, j’étais honnêtement contrarié, j’avais peur qu’ils ne le libèrent plus, mais c’est un si bon remède, à la fois contre le rhume et contre divers virus, et ça aide de ma tête, je suis allée à la pharmacie, et j’ai l’air chérie, il y en a) Pour fêter ça, j’ai acheté deux pièces !

lesya Lesya 18/02/2021 Alors même qu’ils sortent, il existe maintenant toute une gamme de médicaments. Et un astérisque lor, un astérisque grippe, un astérisque broncho, un astérisque noz, comme on dit “dans toutes les fissures”.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.