Relationship

Fini Miss Nice Girl – J’ai fini de tolérer sa merde

Pourquoi dois-je toujours être du côté des perdants ? Pourquoi dois-je toujours être celui qui est sur le sol, ramassant des morceaux de moi-même brisés ? Pourquoi est-ce que je finis toujours par être blessé, trahi et battu jusqu’à la mort émotionnelle ?

Je ne comprends vraiment pas. Il n’y a qu’une seule explication raisonnable : je suis trop gentille.

Des gens proches de moi m’ont mis en garde contre ce trait de personnalité qui est le mien. Ils ont dit que ce serait ma mort. J’ai toujours pensé qu’ils exagéraient. Je ne les ai jamais pris au sérieux jusqu’à ce que je sois fatigué d’être brisé tout le temps.

Je suis trop compréhensif. Je porte mon cœur sur ma manche. Je suis fidèle et fiable. En gros, quand j’aime, je suis à fond et même plus que ça et il y a quelque chose de travers chez les gens qui fait qu’ils en profitent.

Je suppose que je suis trop gentille dans tous les aspects de ma vie mais je vais trop loin quand il s’agit d’amour, quand il s’agit de lui.

Il est la raison pour laquelle je me comporte comme si je ne m’aimais pas. Je suppose que j’étais perdu en lui. Tous ces sentiments intenses m’ont submergé et je n’arrivais pas à penser correctement.

Et me voilà, une fois de plus sur le sol, me relevant. Mais cette fois, j’assemble les pièces différemment. Fini Miss Nice Girl, j’ai fini de tolérer les conneries.

J’ai fini de tout donner et de ne rien recevoir en retour.

J’ai toujours cru que l’amour devait être inconditionnel. Mais maintenant je sais mieux, maintenant je sais que l’amour a besoin de réciprocité. L’amour c’est donner et recevoir.

Je ne peux plus tolérer qu’il me prenne plus. Je suis épuisé et je n’ai plus rien à donner. Je suis aussi en colère contre moi-même parce que j’ai laissé cela aller aussi loin.

J’ai fini de faire un effort supplémentaire pour quelqu’un qui n’en est pas digne.

 

Je ne veux pas que tous les efforts viennent de moi. Je ne veux pas être celui qui prend toute l’initiative. J’en ai fini avec toutes les idées de rendez-vous de fin de soirée et les textes mignons pour lui .

La bonne personne apprécierait ça, mais pas lui. Il a ignoré tout ce que je faisais pour lui et l’a pris pour acquis. Comme s’il avait le droit d’être traité comme un roi.

J’en ai fini de faire en sorte que quelqu’un se sente spécial et incroyable quand il ne fait pas la même chose pour moi. J’ai fini d’essayer pour ceux qui n’essayent pas pour moi.
J’ai fini d’être un paillasson alors que je mérite d’être traité comme un égal. Je mérite quelqu’un qui fera un effort supplémentaire pour moi aussi. Je mérite la réciprocité.

J’en ai fini avec les excuses qui ne viennent pas du coeur.

Je suis fatigué de lui pardonner les mêmes actions misérables d’innombrables fois. Je suis fatigué de croire qu’il ne répétera pas la même erreur une fois de plus.

Il sera. C’est juste une question de temps. Il jouera bien pendant un certain temps. Il sera l’incarnation d’un petit ami parfait jusqu’à ce que je me sente en sécurité et calme, puis il recommencera.

J’en ai fini d’ignorer mon instinct.

Chaque fois que j’avais un mauvais pressentiment, je choisissais de l’ignorer. Je me disais que j’étais paranoïaque, que mon radar était éteint et que j’avais tort.

Cette façon de penser reviendrait me mordre plus tard. Je n’aurais jamais dû ignorer mon instinct parce que j’avais toujours raison. C’est pourquoi quand quelque chose ne va pas maintenant, je fais confiance à mon instinct, je ne vais pas à l’encontre de mon meilleur jugement.

J’ai fini de me contenter de moins que ce que je mérite.

J’en ai fini avec ma peur de la solitude. J’avoue que j’avais cette peur. C’est pourquoi je me suis contenté de cette relation toxique.

J’avais tellement peur que ma vie sans lui perde tout son sens. J’avais peur de ne plus jamais aimer. J’avais peur de tomber sur quelqu’un d’autre qui était pire que lui.

Je ne m’installerai plus jamais. Je n’aurai plus jamais peur d’être seul; c’est un million de fois mieux que d’être avec quelqu’un qui ne vous respecte pas ou ne vous traite pas correctement.

J’en ai fini avec tous les retards.

J’attendais toujours quelque chose quand j’étais avec lui. J’attendais qu’il soit l’homme que je pensais qu’il était au fond de moi.

J’ai attendu qu’il me voie, qu’il soit là, qu’il s’engage davantage. J’ai attendu qu’il soit quelqu’un en qui je pouvais avoir confiance. J’ai attendu des jours calmes et ensoleillés mais je n’ai eu que des orages.

Je me faisais juste des illusions. J’ai vu un cœur énorme chez quelqu’un sans cœur. J’ai vu la bonté là où il n’y en avait pas.

J’en ai fini avec les larmes et la tristesse.

Il ne sera plus la cause de ma douleur. Je ne vais pas décortiquer ses propos ambigus. Je n’écouterai pas ses mensonges. Je ne perdrai pas le sommeil parce qu’il n’a pas eu la décence d’appeler ou d’envoyer des SMS.

Je ne serai plus jamais avec quelqu’un comme lui. Je n’ai pas besoin d’un homme qui ne vient que quand ça lui convient. Je n’ai pas besoin de quelqu’un qui ne pense qu’à lui.

Je n’ai pas besoin de quelqu’un qui se fiche de ce qu’il me fait ressentir. Je n’ai pas besoin de quelqu’un qui apporte de la tristesse. J’ai fini de tolérer ses conneries.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.