rêver

Couperose – symptômes et traitement

Qu’est-ce que la couperose ? Nous analyserons les causes d’apparition, le diagnostic et les méthodes de traitement dans l’article du Dr Tyulis Galina Gennadievna, dermatologue avec une expérience de 27 ans.

La rédactrice littéraire Margarita Tikhonova, la rédactrice scientifique Dinar Safin et la rédactrice en chef Lada Rodchanina ont travaillé sur l’article du Dr Tyulis Galina Gennadievna

Définition de la maladie. Causes de la maladie

La couperose est une maladie de la peau qui se développe en raison de la fragilité des parois capillaires et des troubles circulatoires locaux. Elle s’accompagne d’une violation de la couleur de la peau, d’une perte de son élasticité et de l’apparition de télangiectasies – varicosités ou mailles [1] .

En règle générale, la rosacée n’est pas une maladie indépendante. C’est un symptôme qui accompagne la maladie sous-jacente.

L’expansion et la fragilité des vaisseaux sanguins se produisent pour un certain nombre de raisons. Ils peuvent être à la fois des facteurs internes et externes.

Facteurs internes:

– la principale raison du développement de la rosacée ;

  • changements hormonaux physiologiques – à l’adolescence, pendant la grossesse, la ménopause ou lors de la prise de contraceptifs hormonaux;
  • maladies des ovaires, de la thyroïde et du pancréas;
  • thérapie de remplacement pour la pathologie endocrinienne [5] ;
  • maladies cardiovasculaires (hypertension artérielle et athérosclérose);
  • maladies du système digestif (gastrite, dysbactériose intestinale, maladies du foie et du pancréas); et les maladies auto-immunes héréditaires (maladie de Sturge-Weber, syndrome de Louis-Bar, maladie de Rendu-Osler).

Avec les troubles hormonaux, des particules isolées d’hormones interagissent avec les cellules réceptrices, formant des composés biologiques biologiquement actifs. Ces composés affectent les parois des vaisseaux sanguins, réduisent leur fermeté et leur élasticité, les rendant cassants.

Pendant la grossesse, il y a un changement hormonal grave dans le corps. Les navires ne peuvent pas supporter une telle charge et se dilater. Cette restructuration étant temporaire, dans les 2 à 3 mois suivant l’accouchement, les vaisseaux sont généralement restaurés. Mais en raison du développement d’autres maladies (par exemple, l’hypertension), la vasoconstriction après l’accouchement peut ne pas se produire.

Dans les maladies auto-immunes héréditaires, la quantité de protéine filamenteuse, qui donne de l’élasticité et de l’élasticité aux parois vasculaires, diminue et les vaisseaux deviennent cassants. La sclérodermie s’accompagne d’un rejet du tissu conjonctif. Cela affecte également les vaisseaux.

La rosacée affecte les glandes sébacées, les follicules pileux et les capillaires de la peau du visage. Les téléangiectasies apparaissent en raison de l’expansion persistante des vaisseaux sanguins et d’un afflux de sang.

Facteurs externes :

  • mauvaises habitudes (tabagisme, abus d’alcool);
  • malnutrition (consommation de grandes quantités de café, de chocolat, d’aliments épicés et chauds);
  • changements de température;
  • rayonnement ultraviolet.

Le tabagisme affecte les vaisseaux sanguins, détruisant l’équilibre des lipides dans le sang. Les lipides sont des graisses qui affectent le métabolisme d’une personne. Les particules détruites de l’équilibre lipidique se déposent sur les parois vasculaires, bloquant leur lumière. Le cœur avec une charge accrue pousse le sang à travers les vaisseaux, en conséquence, différentes pressions se forment dans les vaisseaux avec du sang veineux et artériel, ce qui conduit à l’expansion du réseau capillaire.

Une consommation excessive d’alcool contribue également à l’accumulation de graisses dans les parois vasculaires et l’éthanol dilate les capillaires. Il réduit la pression artérielle en relaxant les parois vasculaires, ainsi l’élasticité des vaisseaux est perdue et ils restent dilatés.

Les personnes à la peau sensible et claire sont les plus susceptibles de développer la rosacée, en particulier sous l’influence des changements de température et des rayons ultraviolets. Une telle peau réagit rapidement aux facteurs externes, ce qui contribue à endommager les parois des vaisseaux sanguins.

Si vous ressentez des symptômes similaires, consultez votre médecin. Ne vous soignez pas vous-même, c’est dangereux pour la santé !

Symptômes de la rosacée

La couperose peut apparaître n’importe où sur la peau, comme sur les jambes, le dos ou la poitrine, mais plus souvent sur le visage : au niveau des ailes du nez, du front, du menton et des joues [9] . Cela est dû à l’élasticité et à la faible épaisseur de la peau.

En raison de la violation de l’intégrité de la paroi vasculaire, de petites hémorragies se forment, qui deviennent visibles à l’œil nu. Initialement, des varicosités et un réticulum rose-rouge ou violet foncé apparaissent. Leur couleur dépend du degré d’endommagement et du diamètre des vaisseaux (de 1-2 mm à 4-5 cm).

La douleur n’est pas typique, mais une sensation de brûlure ou de démangeaison peut survenir. Avec l’expansion des veines dans les jambes, une faiblesse musculaire apparaît, une lourdeur dans les membres lors de la marche.

Dans le contexte de lésions hépatiques, des démangeaisons peuvent apparaître. Ces démangeaisons hépatiques se produisent sous l’influence des acides biliaires. Ils sont formés à partir du cholestérol dans les cellules du foie, après quoi ils sont transportés avec le flux de bile vers la vésicule biliaire et le duodénum. Lorsque le transport des acides biliaires est altéré, ils pénètrent dans la circulation sanguine. Les acides s’accumulent dans le corps, ce qui provoque des démangeaisons cutanées.

Dans les maladies héréditaires auto-immunes du tissu conjonctif, l’expansion capillaire s’accompagne de lésions vasculaires et d’un processus inflammatoire non spécifique qui se produit sous l’influence de nombreux facteurs externes et internes.

Si elle n’est pas traitée, les symptômes de la rosacée commencent à progresser. Les capillaires se dilatent considérablement, le sang y stagne, à cause duquel les vaisseaux deviennent violet cyanotique. Dans d’autres zones de la peau, la circulation sanguine et la production de collagène sont perturbées, la peau devient terne, perd de son élasticité et devient plus flasque.

La pathogenèse de la rosacée

La peau est alimentée en sang par des plexus vasculaires superficiels et profonds : capillaires, vaisseaux précapillaires, artères et veines. Le réseau vasculaire superficiel est situé dans le derme papillaire, en profondeur – dans les couches inférieures du derme et de l’hypoderme (graisse sous-cutanée). Ces plexus sont communiqués à l’aide d’anastomoses – connexions entre les vaisseaux sanguins [2] .

Sous l’influence de divers facteurs, un grand nombre de substances vasoactives se forment qui affectent le tonus et le diamètre des vaisseaux. Parmi eux figurent l’endothéline, les prostaglandines, les prostacyclines et l’oxyde nitrique [2] . Le processus de rétrécissement et le processus de vasodilatation sont dans une sorte d’équilibre et s’équilibrent. Cependant, sous l’influence constante de facteurs provocateurs, cet équilibre est perturbé et déplacé vers la vasodilatation. Au départ, une érythrose temporaire puis permanente se développe – rougeur de la peau des joues et du nez. À l’avenir, une érythrose persistante entraîne l’apparition de télangiectasies. Si, en moyenne, le diamètre des petits vaisseaux normaux était de 5 à 10 microns, alors avec la rosacée, ils se dilatent à 100 microns – leur diamètre augmente de 10 fois.

Les télangiectasies peuvent être uniques ou multiples, localisées ou étendues, petites ou grandes, rose pâle ou bleu-violet. Les varicosités fines rouges qui ne dépassent pas de la surface de la peau se développent à partir des capillaires et des artérioles. Des télangiectasies bleuâtres plus larges qui dépassent de la surface de la peau se forment à partir des veinules.

L’aspect du capillaire endommagé peut changer : s’il était initialement fin et rouge, il devient alors bleu. Cela est dû à une augmentation chronique de la pression hydrostatique dans les capillaires à partir du sang veineux. La pression hydrostatique est un phénomène dans lequel la pression à l’extrémité artérielle d’un capillaire est supérieure à celle à l’extrémité veineuse. Le flux sanguin devient plus que nécessaire et les parois des capillaires veineux se dilatent.

Classification et stades de développement de la rosacée

Dans le cadre de la rosacée, il existe quatre stades de rosacée :

  • Stade I – l’apparition de la maladie. Des sensations périodiques de “marées” sont notées. La peau devient rouge sur les joues, parfois sur le tronc, les bras et les mains [6] . A ce stade, les vaisseaux sont encore élastiques, ils peuvent complètement se contracter. Par conséquent, l’intensité des rougeurs diminue progressivement et disparaît d’elle-même, sans laisser de traces. Sur fond de rougeurs, on observe une peau sèche et pas plus de 2-3 capillaires dilatés.
  • IIe stade . Il y a une rougeur plus persistante dans la région des joues à tout contact avec la peau du visage, même pendant le lavage. Un motif vasculaire apparaît sous la forme de varicosités, de brûlures, de picotements, de légères démangeaisons.
  • Stade III . Des rougeurs persistantes et des varicosités sont également notées. Les vaisseaux se sont dilatés, ont perdu leur tonicité et leur élasticité, ne se contractent pas. La sécheresse de la peau augmente, ce qui entraîne le développement d’une réaction inflammatoire.
  • stade IV . Presque tous les vaisseaux du visage sont impliqués dans le processus. En raison du vasospasme, des zones pâles de la peau apparaissent.

Complications de la rosacée

La seule complication de la rosacée est le vieillissement prématuré de la peau. En raison d’un apport sanguin altéré, elle reçoit moins d’oxygène et de nutriments [8] . En conséquence, il devient terne, flasque, sec et les vaisseaux cutanés visibles provoquent une gêne esthétique.

Cependant, n’oubliez pas que la rosacée peut être une manifestation de maladies cardiovasculaires, endocriniennes, gastro-entérologiques ou auto-immunes héréditaires. Par conséquent, afin de prévenir le développement de complications de la maladie sous-jacente, il est important de consulter un médecin dès les premiers signes de rosacée.

Diagnostic de la rosacée

Il n’est pas difficile de reconnaître la rosacée par des manifestations cliniques. Cependant, il est impossible de poser un diagnostic correct par soi-même : la rosacée peut être une manifestation du stade initial d’une maladie auto-immune héréditaire, d’une pathologie du tissu conjonctif et d’autres maladies. Par conséquent, vous devez consulter un médecin pour obtenir de l’aide. Seul un médecin peut déterminer la cause de la rosacée et choisir le bon traitement.

Lors de la collecte d’une anamnèse, le médecin précise quels facteurs pourraient affecter le développement de la maladie: si le patient se plaint de la glande thyroïde ou des ovaires, s’il a des maladies associées à un déséquilibre hormonal [3] .

Un dermatoscope permet de mieux visualiser la lésion cutanée lors de l’examen. Il vous permet de voir de fines toiles d’araignées de vaisseaux dilatés qui ne sont pas visibles à l’œil nu.

Ensuite, le médecin prescrit les études de laboratoire et instrumentales nécessaires pour identifier la maladie sous-jacente à l’origine du développement de la rosacée :

  • analyse d’urine générale (OAM) – effectuée pour déterminer la fonction rénale ;
  • un test sanguin général (CBC) avec une formule leucocytaire – vous permet de savoir quels sont les troubles dans le corps;
  • un test sanguin biochimique – vous permet également d’identifier les changements dans le corps, par exemple dans le tube digestif ou le foie;
  • tests de thyroxine libre (T4), hormone stimulant la thyroïde (TSH), progestérone, testostérone – détecte les troubles hormonaux;
  • Échographie de la glande thyroïde;
  • Échographie des organes abdominaux.

Tous ces tests sont obligatoires, en particulier pour les patients à la peau fine et sensible. Ils donnent une image complète et vous permettent de prescrire le bon traitement.

Traitement couperose

Le traitement de la rosacée doit viser non seulement à éliminer un défaut esthétique, mais également à combattre la maladie sous-jacente qui a entraîné des lésions capillaires. Par conséquent, il peut nécessiter la participation non seulement d’un dermatologue, mais également d’autres spécialistes : un endocrinologue, un cardiologue, un gastro-entérologue ou un rhumatologue.

Actuellement, il existe de nombreuses méthodes qui aident à se débarrasser de la rosacée. Seul un médecin peut prescrire ce qui convient directement au patient.

Aux premiers stades de la maladie (stades I et II), un traitement ambulatoire est possible sous forme de pommades contenant des flavonoïdes (par exemple, Troxevasin), des comprimés d’ascorutine, ainsi que des vitamines C, R. Ils renforcent les parois des vaisseaux sanguins et prévenir le développement de la rechute [5] .

Aux stades III-IV de la maladie, l’ablation des vaisseaux dilatés à l’aide de méthodes matérielles de traitement est indiquée. Celles-ci incluent : l’électrocoagulation, la photothérapie, la thérapie au laser et la thérapie à l’ozone [10] .

  • L’ électrocoagulation est l’élimination des vaisseaux sanguins endommagés sous l’influence d’un courant électrique. La procédure est indolore, elle est répétée 3 à 5 fois.
  • Photothérapie – restauration des vaisseaux sanguins à l’aide de flashs photo. La procédure est réalisée à l’aide d’un appareil qui émet de la lumière pulsée intense (IPL).
  • Thérapie au laser – vasoconstriction sous l’influence d’un faisceau laser [4] . Le plus efficace pour la rosacée est un laser au néodyme. Sans endommager la peau, il chauffe l’hémoglobine du sang, «soudant» ainsi le vaisseau et les varicosités disparaissent littéralement.
  • La thérapie à l’ozone est l’introduction d’un mélange ozone-oxygène dans la lumière d’un vaisseau endommagé. Ce mélange a un effet thérapeutique prononcé, améliore la circulation sanguine et accélère la réparation des tissus.

Pendant la grossesse, le traitement de la rosacée est effectué si nécessaire, mais seulement après la 12ème semaine, puisque la formation du fœtus se déroule jusqu’à la 12ème semaine [1] . Le danger est associé à l’état externe et psychologique de la future mère. En raison du stress constant, un système immunitaire déjà affaibli diminue. Dans ce contexte, les troubles chroniques pouvant affecter la formation et le développement du fœtus sont exacerbés.

L’électrocoagulation, la photothérapie et la thérapie au laser sont contre-indiquées pour les femmes enceintes et allaitantes. Si la rosacée survient pendant la grossesse, il n’est pas recommandé de prendre de l’isotrétinoïne et de la tétracycline, car ces médicaments ont des effets néfastes sur le fœtus [11] .

Prévoir. La prévention

En faisant attention à la peau, en connaissant les symptômes de la maladie, vous pouvez contacter un spécialiste dans les premiers stades et éliminer la rosacée à temps.

Le pronostic dépend des causes qui ont provoqué l’expansion et la fragilité des vaisseaux. Si le développement de la rosacée est associé à des maladies chroniques, notamment la rosacée, le traitement sera le plus long. Elle nécessite une surveillance constante par un spécialiste. Avec l’arrêt du traitement ou l’exposition à tout facteur de risque, des périodes d’exacerbation sont possibles.

Pour prévenir le développement de la rosacée, vous devez suivre des règles simples :

  • refuser de mauvaises habitudes;
  • adhérer à une bonne nutrition;
  • reconsidérez votre style de vie;
  • bien prendre soin de la peau;
  • éviter la lumière directe du soleil;
  • utilisez des crèmes solaires;
  • en été de 12h00 à 17h00 ne soyez pas au soleil;
  • en hiver, utilisez des crèmes nourrissantes qui résistent aux effets des agressions extérieures [5] .

Lors du nettoyage de la peau du visage, il est recommandé d’utiliser des nettoyants doux spéciaux qui protègent la peau de la déshydratation. Il est déconseillé d’utiliser des mousses de savon et du savon, car ils détruisent la couche lipidique qui protège la peau de l’évaporation des molécules d’eau. Vous devez également cesser d’utiliser des éponges, des éponges, des brosses, des brosses, des peelings, des gommages et des produits contenant de l’alcool. Ils vont irriter et assécher la peau [10] .

Vous devez laver uniquement à l’eau tiède. Pour éliminer les cosmétiques décoratifs de la peau sèche, il est conseillé d’utiliser une crème ou un lait spécial. Ils contiennent des huiles qui nourrissent et hydratent la peau.

Les crèmes contenant de l’acide de lanoline, des vitamines C, K, E nourrissent également la peau et renforcent les parois des vaisseaux sanguins. Avant d’aller au lit, vous pouvez traiter la peau avec un sérum apaisant.

La nutrition joue un rôle important dans la prévention de la rosacée. Les aliments doivent être riches en vitamines :

  • la vitamine P se trouve dans les carottes, le sarrasin, les poivrons rouges, les asperges et le persil ;
  • vitamine K – dans les épinards, le chou, le persil, les asperges, le brocoli, les épices séchées, les algues et les feuilles de pissenlit ;
  • vitamine C – dans les oignons, les agrumes, les cassis et la choucroute;
  • vitamine D – dans les produits laitiers;
  • Les oméga-3 se trouvent dans les produits à base de poisson, en particulier les huiles de poisson.

Il est conseillé de cuisiner des aliments pour un couple ou de cuire au four. Il est également recommandé d’observer le régime hydrique : boire 1,5 à 2,0 litres d’eau par jour. Vous pouvez boire du thé vert. L’eau doit être non gazeuse, car l’eau gazeuse augmente l’acidité de la muqueuse gastrique et l’expansion réflexe des vaisseaux faciaux. La même chose se produit avec l’utilisation d’aliments épicés et salés, de café et de chocolat [10] .

Gonflement des jambes: causes, symptômes, caractéristiques de la thérapie

Lorsque les cellules et l’espace intercellulaire des jambes sont remplis de liquide, un œdème se produit. En règle générale, ils sont localisés dans les pieds et les jambes. Le gonflement des jambes peut être une réaction normale d’un corps sain à des charges excessives, ou il peut être une manifestation de certaines maladies – par exemple, les varices. Bien qu’il existe un grand nombre de remèdes qui vous permettent d’éliminer rapidement les poches, ils résolvent temporairement le problème. Pour prévenir le développement de problèmes de santé graves, vous devez rechercher et éliminer la cause du développement de l’œdème dans les jambes. Un traitement complet sera nécessaire, visant à améliorer tout le corps et à éliminer la cause profonde, et pas seulement à arrêter les symptômes désagréables.
Les poches sont une accumulation excessive de liquide dans l’espace tissulaire extracellulaire ou dans des organes spécifiques. L’apparition et le développement d’un trouble sont toujours basés sur des conditions qui empêchent l’élimination des fluides du corps. Aucune exception et gonflement des jambes.
Gonflement des jambes : les principales causes

Les jambes gonflent chez les hommes et les femmes. Les manifestations de poches s’intensifient surtout en fin de journée. Cependant, une accumulation excessive de liquide est loin d’être toujours associée à des maladies graves ou à des troubles du fonctionnement de l’organisme ; elle est souvent causée par des raisons très banales.

Mode de vie

Le gonflement des jambes causé par ce groupe de facteurs est facilement éliminé sans traitement spécial. Il suffit d’apporter quelques changements à votre style de vie :
• Buvez moins de liquide pendant la journée. Les vaisseaux ne peuvent pas retenir son excès, de sorte que le liquide pénètre dans l’espace intercellulaire, s’accumulant dans les sections périphériques.
• Moins assis jambes croisées. La jambe supérieure commence à exercer une pression sur la jambe d’appui, ce qui entraîne une altération de la circulation. De plus, les veines du membre de soutien sont comprimées, ce qui aggrave l’écoulement de sang.
• Ne vous asseyez paspendant longtemps sur des chaises, des poufs et d’autres meubles similaires très mous ou bas, car cela peut également entraîner un gonflement des jambes en raison d’un pincement veineux et d’une mauvaise circulation sanguine dans les membres inférieurs.
• Dosez l’activité physique . Des activités excessivement intenses et incontrôlées dans certains sports (par exemple, la course, la marche, les exercices statiques et de force) peuvent interférer avec l’écoulement de liquide.

Des chaussures

Le plus souvent, en raison du port de chaussures inconfortables, les jambes des femmes gonflent. Les chaussures avec une plate-forme très haute ou des talons hauts peuvent entraîner un gonflement. Le pied dans de telles chaussures est situé de manière anormale, le support est déplacé vers la partie supérieure du pied, les orteils commencent à reposer contre l’orteil. Cela conduit à une détérioration significative de l’apport sanguin aux jambes. Il en va de même pour les chaussures à semelles très plates dont le port aggrave les pieds plats et entraîne des gonflements. Des chaussures trop étroites provoquent également une accumulation de liquide.
Pour éviter l’enflure, les médecins recommandent de porter des chaussures amples avec un petit talon ou de les changer tout au long de la journée.

Troubles métaboliques

En cas de violation ou de modification du métabolisme, un œdème peut survenir pour les raisons suivantes :
• Excès de poids . Les personnes très obèses sont plus susceptibles de souffrir de troubles métaboliques. Ceci, combiné à un stress accru sur les membres inférieurs, provoque un gonflement de ceux-ci.
• Grossesse . Les femmes en position doivent souvent faire face à un gonflement des jambes, qui est causé par des facteurs physiopathologiques. Les raisons physiologiques incluent un stress accru sur les membres inférieurs, des changements hormonaux. Un gonflement pathologique peut indiquer une toxicose tardive – prééclampsie. Si du liquide s’accumule, consultez immédiatement un médecin.

Blessures

Avec des blessures autour des zones touchées des jambes, un gonflement se forme très souvent. Par exemple, avec des fractures, la peau devient bleuâtre et les tissus s’engourdissent. Une image similaire est observée avec des ecchymoses graves, tandis que l’enflure peut interférer avec le mouvement normal du membre inférieur. L’œdème apparaît également avec de graves brûlures et des engelures.

Maladies

Le gonflement des jambes peut être déclenché par diverses pathologies. Cette manifestation clinique est caractéristique d’un certain nombre de maladies, donc si le gonflement est une préoccupation constante, vous devriez consulter un médecin pour prévenir les complications.
Un gonflement des membres inférieurs peut indiquer les maladies suivantes :
• lymphostase ;
• pathologie rénale ;
• réactions allergiques ;
• thrombophlébite aiguë des veines superficielles et profondes ;
• diabète et autres.

Cependant, dans la grande majorité des cas, le gonflement des jambes est un signe du stade initial des varices. C’est l’une des causes les plus fréquentes de poches chez les femmes. Bien que les hommes souffrent également de varices, elles sont beaucoup moins fréquentes.

En Russie, plus de 30 millions de personnes souffrent de varices, dont environ 30 % sont des femmes de plus de 30 ans et près de la moitié sont des personnes en âge de prendre leur retraite.
Les poches avec varices s’accompagnent d’une sensation de douleur et de lourdeur dans les membres inférieurs. Dans les premiers stades, c’est cette symptomatologie qui est le symptôme clé de la maladie, puisque ni les veines saillantes ni les nœuds sous la peau ne sont visibles pendant cette période. Au stade initial des varices, le gonflement augmente en fin d’après-midi et disparaît presque complètement après une nuit de sommeil. Si elle n’est pas traitée, l’enflure devient chronique, des convulsions s’y joignent et les veines commencent à dépasser sous la peau et ressemblent à des cordons noués et surélevés.

Il existe plus de 10 classifications des stades de développement des varices. Populaire en phlébologie russe est la classification des stades en fonction de la gravité des changements pathologiques dans les veines et de la nature des troubles circulatoires:
1. Manifestations sous-cutanées et intradermiques des varices. L’évacuation du sang veineux n’est pas perturbée.
2. Varices segmentaires. Le sang commence à être évacué dans les veines perforées et superficielles des jambes.
3. Varices étendues. Il existe un shunt pathologique du sang vers les veines perforantes et superficielles.
4. Les varices, dans lesquelles il y a une demande de sang dans les veines profondes.

Voir aussi:   syndrome du canal carpien

La maladie nécessite un traitement, qui doit être commencé dès les premiers stades. Avec les varices avancées, la peau des jambes devient fine, à la suite d’une hyperpigmentation, elle acquiert une teinte brune. Cela s’accompagne d’ulcères trophiques, d’hémorragies et de l’apparition de caillots sanguins. Les varices peuvent même provoquer une gangrène et une thromboembolie pulmonaire.
Toutes ces pathologies peuvent être très dangereuses, vous ne pouvez donc pas prendre de risques et laisser les poches sans surveillance, ou essayer de les combattre par vous-même. L’automédication est très dangereuse.

Types de gonflement dans les jambes

L’œdème est classé en plusieurs types, selon les raisons qui les ont provoqués :
• Congestif. Souvent, ils se forment avec une augmentation de la perméabilité vasculaire, avec une pression excessive dans les capillaires qui accompagnent la thrombophlébite, les varices. Chez une personne en bonne santé, le flux sanguin veineux est dirigé sous pression de bas en haut, les valves veineuses en sont responsables, ce qui empêche le flux inverse. La contraction des muscles des jambes pendant le mouvement crée un effet de pompage. Si ce mécanisme physiologique est perturbé, les valves des veines commencent à faire passer le sang dans les deux sens (non seulement vers le haut, mais aussi vers le bas sous l’influence de la gravité). En conséquence, une stagnation se produit dans les veines, la pression veineuse augmente et leurs parois perdent leur tonus et s’amincissent. À la suite de l’amincissement des vaisseaux, le liquide qui en provient pénètre dans les tissus, provoquant un gonflement. De plus, la congestion épaissit le sang et provoque des caillots sanguins excessifs.
• Hydermique . Ils sont causés par l’accumulation de liquide en excès à la suite d’une maladie rénale. Une diminution de leurs capacités de filtrage et des dommages aux tubules entraînent un mouvement progressif du liquide de la circulation sanguine vers les tissus.
• Neuropathique. Ce type de poches est typique des personnes souffrant de diabète ou d’alcoolisme. La cause de la pathologie peut être plusieurs facteurs à la fois.
• cachexique . Ils apparaissent comme un signe d’insuffisance alimentaire. Ils entraînent une mauvaise nutrition protéique, des néoplasmes malins, une anémie chronique.
• Allergique. Le mécanisme de leur action est associé à la réponse de l’organisme aux allergènes. Un tel gonflement se développe rapidement, accompagné de démangeaisons et de rougeurs de la peau. Cependant, avec un traitement approprié, il disparaît aussi rapidement.
• Mécanique . Ils surviennent à la suite d’un traumatisme en réponse à des dommages aux structures des tissus mous, au tissu osseux ou à la compression des vaisseaux sanguins. Parfois, un gonflement mécanique des jambes apparaît en raison de processus tumoraux.
Indépendamment de la cause ou du type de gonflement, un examen approfondi et une thérapie compétente sont nécessaires.

Que faire des poches

Avec la formation de poches, surtout si elles sont chroniques, vous devez immédiatement consulter un médecin. Pour établir la véritable cause de l’accumulation de liquide, les spécialistes prescriront certainement un large éventail d’études.
En règle générale, le diagnostic commence par un examen physique du patient et une anamnèse, après quoi le patient passe des tests et, si nécessaire, subit des examens instrumentaux.

• Des tests sanguins généraux et biochimiques montrent le niveau d’érythrocytes, d’hémoglobine, d’ESR, de cholestérol. Cela est nécessaire pour exclure les lésions vasculaires athérosclérotiques et la goutte.
• Un test de glycémie pour exclure le diabète.
• Analyse d’urine pour quantifier les niveaux de protéines.
• Analyses hormonales.
• Échographie et électrocardiographie pour détecter les maladies du cœur et des vaisseaux sanguins.

Après des examens généraux, le médecin peut orienter le patient vers des spécialistes spécialisés pour des diagnostics complémentaires si certaines pathologies sont suspectées. Par exemple, si des varices sont suspectées, une échographie des veines des jambes peut être prescrite.
Dans tous les cas, seul un médecin devrait s’occuper du diagnostic et de la thérapie. Il est important d’éliminer non seulement les poches, mais la maladie sous-jacente qui les a provoquées. Le type (médicamenteux ou non médicamenteux, chirurgical, conservateur) et l’intensité du traitement sont également choisis par un spécialiste. Par exemple, pour les maladies du cœur ou des reins, certains diurétiques sont prescrits.

En ce qui concerne les varices, les préparations de base sont les veinotoniques ou phléboprotecteurs, qui corrigent les troubles du fonctionnement du système de circulation veineuse, renforcent les vaisseaux sanguins et rétablissent le flux veineux. Des onguents et des gels spéciaux sont également utilisés, ce qui réduit la sensibilité de la peau et l’inconfort dans les foyers de gonflement. Afin de soulager les symptômes, dans certains cas, le port de sous-vêtements de compression est indiqué. Aux stades ultérieurs des varices, le problème ne peut être résolu que par une intervention chirurgicale – pour cela, une phlébectomie, une sclérothérapie ou une EVLO (oblitération laser endovasale) est prescrite.
Cependant, dans certains cas, il est possible de se débarrasser des poches sans médicaments ni opérations.

L’ostéopathie est un système de diagnostic et de traitement des maladies du système musculo-squelettique, des organes internes et des systèmes sans médicaments. Il est basé sur l’unité anatomo-fonctionnelle du corps et utilise des méthodes manuelles qui restaurent la capacité du corps à se guérir.

Les changements dans les jambes peuvent être causés par une faiblesse, un surmenage, une raideur musculaire ou articulaire. Le schéma de correction ostéopathique dépend de la complexité, de la gravité du processus pathologique et des causes profondes qui l’ont provoqué.

Aux stades initiaux de la maladie, les manipulations ostéopathiques évitent la progression de la maladie des jambes, évitant ainsi la nécessité d’un traitement médicamenteux et d’une intervention chirurgicale sur les jambes.

La médecine ostéopathique considère le corps humain comme un système unique qui s’adapte constamment aux nouvelles conditions. En cas de maladie ou de blessure d’un organe, d’autres systèmes régulent et compensent son travail, ce qui provoque douleur, gonflement ou inflammation.

Le traitement ostéopathique des poches dans la clinique Quality of Life vise à normaliser les processus de métabolisme et de digestion, ce qui a un effet bénéfique sur la santé de tout l’organisme. L’ostéocorrection affecte tous les systèmes, normalise leur travail et les amène à un état naturel. Il vous permet d’éliminer efficacement tous les phénomènes négatifs, notamment l’enflure, l’essoufflement, les brûlures d’estomac, les troubles du tractus gastro-intestinal et du système musculo-squelettique. La médecine ostéopathique n’a pas de contre-indications et peut être utilisée aussi bien pour les femmes enceintes que pour les enfants.

Nos médecins utilisent des techniques douces qui soulagent les tensions, normalisent la circulation sanguine et le flux lymphatique dans les jambes, améliorent le tonus vasculaire, assurent le drainage lymphatique et réduisent l’accumulation de liquide.
De plus, cet impact :

• détend les muscles et les fascias ;
• réduit ou élimine complètement le syndrome douloureux ;
• normalise le métabolisme et les niveaux hormonaux ;
• restaure la mobilité anatomique des articulations.

Le travail est également effectué au niveau du diaphragme – abdominal et pelvien. Cela normalise la pression dans la cavité abdominale, restaure la fonctionnalité de tous les organes et systèmes, y compris les vaisseaux sanguins, qui sont obligés de travailler dur en raison de violations. En conséquence, tout le corps est amené dans un état d’harmonie d’équilibre, ce qui a un effet positif sur le fond hormonal et psycho-émotionnel. Le travail avec les tissus mous normalise le flux sanguin et lymphatique. Cela améliore la nutrition des os et des articulations dans lesquels il n’y a pas de vaisseaux sanguins, de sorte que seuls les tissus environnants agissent comme la principale source de nutriments en eux. L’amélioration de la nutrition osseuse élimine plus rapidement les processus pathologiques.

Le traitement par massage de drainage lymphatique est très efficace. Il améliore le flux lymphatique, accélère les processus métaboliques, soulage l’enflure et stabilise le système nerveux central. Cette méthode est combinée à d’autres procédures de physiothérapie – thérapie par l’exercice, kinésiologie, thérapie par compression.

Une thérapie complexe, combinant différentes méthodes, contribue à une récupération rapide en réduisant l’inflammation et le gonflement des tissus, en améliorant la circulation sanguine au site de l’inflammation. En conséquence, la récupération est beaucoup plus rapide. Des cours préventifs tous les six mois réduisent le risque d’exacerbation de l’œdème dans les jambes. La combinaison de l’ostéopathie, de la thérapie manuelle, de la kinésithérapie et de la physiothérapie forme de nouveaux stéréotypes de mouvement dans les jambes, arrête la progression des maladies, prévient les exacerbations et améliore la qualité de vie. Un ensemble d’exercices physiques est sélectionné individuellement par le médecin traitant, mais même si des mouvements simples sont effectués correctement, ils auront des résultats.

Recommandations

Pour obtenir et maintenir l’effet, le plan d’action, en plus de la thérapie principale, peut inclure le respect de certaines recommandations de style de vie. Ceux-ci incluent :
• Ne restez pas assis longtemps dans une position avec les jambes repliées.
• Changez souvent de chaussures (au moins 1 à 2 fois par jour).
• Massez périodiquement les pieds avec des mouvements de frottement ou de pincement.
• Équilibrez votre alimentation en ajoutant des aliments riches en potassium et en réduisant les aliments riches en sodium.
• Pendant le sommeil, placez un rouleau spécial ou un oreiller ordinaire sous les tibias afin que les membres inférieurs soient au-dessus du niveau du cœur. Avant d’aller au lit, vous devez les élever et les maintenir dans cette position pendant 5 à 10 minutes pour soulager la fatigue et le stress accumulés.
• Dans les premiers stades des varices, la physiothérapie, la thérapie diététique, les exercices de physiothérapie sont très utiles, ce qui ne peut être fait que sous stricte surveillance médicale.

Malheureusement, avec une maladie négligée, il n’est pas possible de se limiter à un changement de mode de vie ou d’activité physique – l’œdème nécessite une thérapie. Par conséquent, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun, de préférence aux premiers stades du développement de la pathologie, afin que toute gêne dans les jambes disparaisse et que la démarche redevienne facile et détendue. Ensuite, le traitement sera efficace et les chances de guérison complète seront aussi élevées que possible.

Quelles pilules aident à fluidifier le sang

Les propriétés rhéologiques du sang sont un facteur important. Le sang épais est un risque de maladies graves aux conséquences irréversibles. Tout d’abord, il s’agit de la formation de caillots sanguins et d’une diminution du débit vasculaire.

Pourquoi fluidifier le sang

Les troubles de la coagulation sanguine peuvent survenir à tout âge. Tout d’abord, ce problème concerne toutes les personnes de plus de 50 ans. Le sang épais exerce un stress supplémentaire sur le cœur. Cela est dû au fait qu’il est plus difficile de pomper un liquide épais à travers un énorme système circulatoire, cela nécessite plus de puissance que le cœur doit produire. Le pouls en même temps devient plus fréquent et les tremblements sont plus forts. Au cours d’un tel travail, le muscle cardiaque s’use plus rapidement, les valves échouent, l’étanchéité des oreillettes est rompue.

Un autre danger du sang épais est la formation de caillots sanguins. Les thrombi sont des caillots séparés qui se forment à la suite de l’adhésion des plaquettes les unes aux autres. Les caillots sanguins formés sont attachés aux parois des vaisseaux sanguins et interfèrent avec la circulation sanguine. Mais la pire chose pour la vie humaine est un caillot de sang détaché. Alors qu’il se précipite dans le système circulatoire, le courant le transporte vers les poumons puis vers le cœur. Après avoir bloqué la lumière d’une artère dans l’un des organes, un thrombus provoque un accident vasculaire cérébral ischémique, qui entraîne souvent la mort.

De plus, le sang épais ne peut pas fournir aux organes et aux tissus des nutriments en temps opportun, c’est pourquoi le corps souffre de formes légères d’hypoxie. Plus le fluide biologique est épais, plus il lui est difficile de remonter des membres inférieurs vers le cœur. En conséquence, il y a une stagnation du sang dans les veines, une thrombose et des varices.

Préparations de liquéfaction

Les plus abordables aujourd’hui sont les médicaments à base d’acide acétylsalicylique, plus connus sous le nom d’Aspirine. Ces médicaments sont courants dans les pharmacies et coûtent peu. En raison du fait que l’acide acétylsalicylique comporte certains risques pour le système hématopoïétique et peut provoquer des saignements de l’estomac ou des ulcères, la médecine a activement commencé à travailler sur la création de médicaments sans aspirine. De telles formes galéniques sont désormais disponibles en pharmacie. Ce groupe de médicaments est divisé en deux sous-groupes

agents antiplaquettaires qui empêchent les cellules sanguines de se coller les unes aux autres.

anticoagulants, qui empêchent la formation de caillots de fibrine pendant la coagulation.

De tels médicaments peuvent être prescrits non seulement aux personnes âgées pour fluidifier le sang, mais également aux femmes enceintes, afin d’assurer la meilleure circulation sanguine entre la mère et le fœtus. Le cours de la prise de médicaments de ce groupe sature le sang en oxygène, ce qui est très important pour le développement du fœtus.

Agents antiplaquettaires

Les principales indications pour la nomination d’agents antiplaquettaires sont:

Lésions cardiaques entraînant une déficience de la circulation myocardique ou la privant complètement de circulation sanguine.

Cardiopathie ischémique, particulièrement accompagnée de nécrose tissulaire.

Prévention de la formation de thrombus chez les patients victimes d’AVC.

Chirurgie cardiaque ou interventions pour restaurer le système circulatoire (stenting).

Le coût de ces médicaments est légèrement supérieur à celui de ceux qui contiennent de l’acide acétylsalicylique. En règle générale, la prise de tels médicaments est effectuée dans un cours, ce qui garantit des propriétés rhéologiques élevées du sang à tout moment.

Préparations sans acide acétylsalicylique

Les patients de plus de 18 ans qui n’ont pas de problèmes avec le tractus gastro-intestinal se voient prescrire en toute sécurité des médicaments contenant de l’aspirine. Surtout si la durée d’admission ne dépasse pas 5-7 jours. Dans les autres cas, il est recommandé d’éviter l’utilisation de fortes doses d’acide acétylsalicylique, en particulier chez les patients âgés.

La liste des agents antiplaquettaires qui ne contiennent pas d’aspirine comprend :

Curantyl avec l’ingrédient actif dipyridamole.

Ticlid, dont l’action repose sur la ticlodipine.

Plavix, qui fluidifie le sang grâce au cropidogrel.

Brilint, qui est basé sur la substance active ticagrélor.

Efficace, agissant grâce au prasugrel inclus dans la composition

Pletax avec l’ingrédient actif cilostazol.

Trental, dont l’action est due à la pentoxifylline.

Une large sélection de médicaments permet à un médecin compétent de choisir un traitement individuel pour chaque patient, en fonction des effets secondaires possibles et de la présence de maladies chroniques chez le patient.

Curantyl avec dépyridamole

Ce médicament peut être qualifié d’obligatoire pour les femmes enceintes après la 20e semaine de gestation. Dans l’annotation, vous pouvez lire une phrase d’avertissement sur les risques possibles. Si l’obstétricien-gynécologue du district a prescrit une cure de Curantyl, cela indique que la femme n’est pas à risque et peut prendre un anticoagulant en toute sécurité.

Le médicament accélère le sang, permet à la future mère de partager des nutriments avec l’enfant. La prise de Curantyl assurera le plein développement du bébé à naître.

Description du médicament Ticklpid

La prise de Triclid peut réduire l’agrégation des plaquettes et réduire considérablement la viscosité du liquide biologique. La violation du schéma thérapeutique prescrit et le surdosage peuvent entraîner les effets indésirables suivants :

manque de plaquettes nécessaires au blocage naturel des zones endommagées des artères, des vaisseaux et des tissus ;

diminution du niveau de globules blancs;

douleur dans la cavité abdominale;

Avec un fort épaississement du sang, le médicament est prescrit pour une longue durée et l’état du patient est régulièrement surveillé. Lorsque la rhéologie du liquide corporel principal est restaurée, le médicament peut être interrompu. Cependant, l’arrêt du médicament ne remplace pas les tests réguliers de la qualité du sang.

Plavix

Ce médicament est devenu le leader des rendez-vous après les AVC et avec le syndrome coronarien. Cela est dû au fait que, par rapport à d’autres médicaments, Plavix a beaucoup moins d’effets secondaires dangereux pour les patients à l’âge de la retraite.

Tous les documents présentés sur le site sont uniquement à des fins éducatives et ne sont pas destinés à des conseils médicaux, à un diagnostic ou à un traitement. L’administration du site, les éditeurs et les auteurs d’articles ne sont pas responsables des conséquences et des pertes pouvant survenir lors de l’utilisation du matériel du site.

Top 10 des exercices pour ceux qui ont une mauvaise circulation

Les maladies les plus courantes associées à une circulation sanguine altérée sont l’hypertension, les varices des extrémités et l’insuffisance cardiaque.

Une circulation sanguine normale est importante pour le cœur, tous les organes et systèmes sans exception. Les “composants” du corps ne peuvent pas fonctionner correctement sans l’apport de substances utiles avec le sang et sans l’élimination rapide de l’excès – produits des processus métaboliques, dioxyde de carbone. La stagnation peut entraîner un dysfonctionnement permanent.

La cause de la circulation sanguine altérée est un changement dans le tonus des vaisseaux sanguins. Leur rétrécissement peut survenir en raison du tabagisme, d’un mode de vie sédentaire, d’un excès de poids, de maladies de la thyroïde et du pancréas, des reins, du cœur, du développement de l’athérosclérose, de la thrombose. Une mauvaise circulation dans les jambes est associée à un travail sédentaire ou à de longs séjours sur les jambes.

Signes de problèmes circulatoires

Les symptômes d’une insuffisance circulatoire chronique au niveau du cerveau peuvent n’apparaître que dans une situation qui nécessite un apport sanguin abondant : stress, activité physique inhabituelle, être dans une pièce non ventilée. Ils apparaissent brutalement : maux de tête, engourdissement du visage, incoordination, acouphènes.

Chroniquement, les symptômes suivants peuvent apparaître : étourdissements fréquents, diminution de la mémoire et des performances, manque de concentration, somnolence ou insomnie.

Les signes d’une circulation sanguine altérée dans les extrémités comprennent la claudication intermittente (douleur lors de la marche et son absence au repos), les mains et les pieds froids par tous les temps, la formation de varicosités, la lourdeur, la fatigue, l’enflure, les crampes musculaires des jambes.

Comment améliorer la circulation dans les jambes

Si vous ne surveillez pas la circulation dans les jambes, vous pouvez manquer le début du développement de troubles irréversibles. Une mauvaise circulation sanguine entraîne des varices – un élargissement persistant des veines. Afin d’assurer une circulation sanguine et un tonus vasculaire normaux, renoncez aux ascenseurs et privilégiez la marche dans les escaliers. Il est également utile pour marcher, faire du vélo / vélo d’appartement.

Et ces exercices peuvent être effectués quotidiennement à la maison :

  • Mettez-vous à genoux, les coudes au sol devant vous. En expirant, redressez vos jambes pour que le corps forme la lettre “L”, maintenez pendant 10 secondes, revenez à la position de départ.
  • Allongé sur le dos, imitez le cyclisme – les mains derrière la tête, les jambes levées perpendiculairement au corps. 30 rotations, le nombre d’approches peut varier en fonction de l’entraînement des muscles.
  • En position assise, appuyez vos talons au sol, soulevez vos chaussettes, puis inversement. Répétez 20 à 30 fois. Idéal le soir pour ceux qui souffrent de crampes aux mollets.
  • Allongé sur le dos, levez une jambe. Faites-le tourner 20 fois dans le sens des aiguilles d’une montre. Répétez avec l’autre jambe dans le sens antihoraire.
  • Assis pour écarter les jambes droites sur les côtés autant que l’étirement le permet. Pliez alternativement dans les deux sens 10 fois.

Comment améliorer la circulation cérébrale

L’accident vasculaire cérébral chronique est une voie directe vers un accident vasculaire cérébral. Il est lourd d’autres conséquences désagréables: troubles de la mémoire, détérioration des performances, vertiges et évanouissements, engourdissement du visage.

Voici 5 exercices pour améliorer la circulation cérébrale :

  • Bouleau. Une pose polyvalente pour améliorer la circulation sanguine dans tout le corps, y compris la tête. Vous devez commencer par une minute, en augmentant progressivement le temps.
  • Inclinaison dans tous les sens et rotation de la tête. Les mouvements doivent être fluides. Ne soyez pas zélé s’il fait sombre dans les yeux ou si vous avez des vertiges – réduisez l’amplitude des mouvements après une pause de 5 minutes.
  • Tenez-vous dos au mur, inspirez et appuyez fort dessus, en contractant les muscles de votre cou. Maintenez la position pendant 5 secondes, détendez-vous.
  • En position assise, appuyez sur le front avec la paume de la main et serrez les muscles du cou, en ne permettant pas à la position de la tête de changer. Fixez la position en retenant votre respiration pendant 5 à 10 secondes, expirez, détendez-vous. 4 à 7 répétitions suffisent.
  • Assis à table, posez votre coude dessus. Appuyez la paume sur la tempe. Inclinez votre tête vers votre main, résistez avec votre paume. Maintenez les muscles sous tension pendant 5 à 10 secondes, puis répétez avec l’autre côté.

Quand consulter un médecin immédiatement

Symptômes d’accident vasculaire cérébral aigu – une raison d’appeler une ambulance:

  • asymétrie du visage, de la langue;
  • engourdissement, faiblesse, paralysie du membre;
  • troubles de la parole;
  • vision double, perte de concentration;
  • vomir;
  • incoordination sévère des mouvements (démarche “ivre”);
  • confusion;
  • maux de tête inhabituellement sévères.

Une assistance médicale est également nécessaire lorsque les symptômes de troubles circulatoires chroniques ne disparaissent pas pendant une longue période et que les exercices ne permettent pas de restaurer le tonus vasculaire. Si des étourdissements sévères, des maux de tête, une somnolence, une concentration altérée, une fatigue persistent pendant plusieurs jours, consultez un thérapeute ou un neurologue.

Certains signes d’altération de la circulation dans les jambes nécessitent également des soins médicaux. Astérisques vasculaires, saillie des veines, ecchymoses persistantes, crampes persistantes des muscles du mollet – une raison de consulter un phlébologue.

La réflexologie est l’une des méthodes les plus efficaces de traitement sans médicament. Son histoire est…

Pourquoi l’ostéochondrose commence-t-elle chez certaines personnes à un âge précoce, alors que d’autres ne l’ont pas même après 50 ans ?

La thérapie manuelle est un ensemble de techniques biomécaniques exécutées par les mains visant à éliminer…

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published.