7 exercices d’entraînement à domicile pour vous aider à rester en forme

L’exercice régulier est la clé pour soulager le stress et promouvoir la santé physique et mentale. Les personnes qui équilibrent leurs responsabilités personnelles et professionnelles n’ont souvent pas assez de temps pour faire attention à leur forme physique. Vous ne pourrez peut-être pas aller à la salle de sport régulièrement ou faire une course quotidienne, mais vous n’avez rien à craindre. Il existe des exercices que vous pouvez faire à la maison sans aucun équipement qui puisse vous garder en forme.

Contents

Comment commencer à faire du sport ?

Les entraînements à domicile ne nécessitent aucun équipement supplémentaire et sont pratiques car vous n’avez pas à vous déplacer jusqu’à la salle de sport. Mais il y a aussi des inconvénients dans le fait qu’il n’y a souvent pas de motivation et de systématicité pour une telle formation. Que faut-il faire pour que l’entraînement à domicile apporte un maximum de bénéfice et de plaisir ?

Trouvez suffisamment d’espace pour faire de l’exercice

Cela peut être dans votre chambre, votre salon ou même dans le couloir. Au minimum, il doit avoir suffisamment d’espace pour le tapis et pour que vous puissiez étirer vos bras dans toutes les directions sans rien heurter.

Planifiez vos entraînements

Définissez des jours et des heures de sport et attirez votre attention sur eux avec un réveil ou un rappel sur votre smartphone. Si vous avez du mal à vous motiver, faites équipe avec un membre de votre famille ou un ami. Les applications de suivi de la condition physique ou les applications et vidéos d’entraînement peuvent également vous aider à vous motiver à faire de l’exercice.

N’oubliez pas de vous échauffer et de vous rafraîchir

Marcher, faire du vélo ou courir sur place sont d’excellentes options d’échauffement. Les étirements légers et la marche sur place sont de bons moyens de se rafraîchir et de restaurer votre rythme cardiaque après l’exercice.

Utilisez votre poids corporel

Les exercices de poids corporel, lorsqu’ils sont utilisés correctement, peuvent être tout aussi efficaces pour développer la masse musculaire que soulever des poids. En variant vos séances d’entraînement et en augmentant l’intensité ou la durée au fil du temps, vous en tirerez le meilleur parti. Gardez à l’esprit:

  • Utilisez des planches, des fentes, des squats, des montées d’escaliers et des pompes comme alternative à l’entraînement de musculation avec poids libres.
  • Augmentez l’efficacité de vos entraînements au poids du corps en augmentant le nombre de répétitions par entraînement et en réduisant le temps de repos entre les séries.
  • Apprenez la bonne technique d’exercice pour prévenir les blessures. Regardez des vidéos pédagogiques et lisez des sources sur la biomécanique du mouvement. Il est très important de comprendre quels muscles et comment ils fonctionnent dans un exercice particulier, avec la compréhension de ces processus vient la prise de conscience des mouvements corrects.

Régime alimentaire pour les entraînements à domicile

L’alimentation avant l’entraînement

À mesure que l’activité physique augmente, la combustion active des calories augmente. Les objectifs d’une bonne nutrition peuvent être différents : quelqu’un veut perdre du poids, quelqu’un veut gagner de la masse musculaire et quelqu’un veut améliorer sa santé.

Pour perdre du poids, vous devez atteindre un déficit calorique important Les résultats de la recherche prouvent que ce n’est qu’en conjonction avec une «alimentation saine – entraînement» que les gens parviennent vraiment à perdre du poids sans perdre de tonus musculaire ni de force. De plus, les résultats de cette approche restent avec une personne pendant longtemps.

Alors, que pouvez-vous manger avant une séance d’entraînement pour que le processus de combustion des graisses se déroule et fonctionne pour vous ? Si vous n’avez pas de problèmes de santé du tractus gastro-intestinal, la possibilité de faire de l’exercice à jeun s’offre à vous. Veuillez noter qu’un tel entraînement doit être de faible intensité et ne pas dépasser 40 minutes dans le temps. Assurez-vous de boire de l’eau avant et pendant cet entraînement.

La plupart de ceux qui pratiquent des sports d’intensité modérée et font régulièrement de courtes séances d’entraînement (pas plus de 40 minutes) pendant la journée doivent faire attention au bon équilibre hydrique (400-600 ml une heure et demie avant et 150 ml toutes les 20 minutes). d’activité physique). Mais pour ceux qui s’entraînent pendant 30 à 60 minutes, une collation légère composée principalement de glucides peut être utile.

Si l’activité est prévue pour être plus longue ou avec des coûts énergétiques élevés, alors vous ne devriez pas vous soucier du contenu calorique du repas, l’aspect le plus important ici sera l’heure de la collation – elle ne devrait pas être plus tard qu’une heure avant physique activité.

Options alimentaires à manger avant l’entraînement :

  • Un shake protéiné est la combinaison parfaite de glucides, de protéines et de liquide pour alimenter votre entraînement en force.
  • Yaourt grec aux baies : Le mélange est riche en vitamines et minéraux, ainsi qu’en glucides et en protéines. Cela fournira à la fois une énergie rapide (grâce aux glucides) et une énergie à long terme (grâce aux protéines), et protégera également vos muscles contre l’émaciation.
  • Barre protéinée aux glucides : assurez-vous qu’elle contient des macronutriments pour une énergie et une protection musculaire optimales (de nombreuses barres protéinées sont faibles en glucides. Vérifiez les étiquettes des produits).
  • Des noisettes. Ils contiennent une grande quantité de matières grasses, mais aussi des protéines et des calories nécessaires à la prise de masse musculaire. Pour ceux dont l’objectif est de perdre du poids, cette option de collation ne convient pas. Ne mangez pas plus de sept noix par heure avant un entraînement, sinon vous aurez des lourdeurs et des indigestions.

L’alimentation après l’entraînement

L’entraînement épuise généralement le glycogène. Les 30 premières minutes après une séance d’entraînement offrent une opportunité de récupération en raison de facteurs tels que l’augmentation du flux sanguin et la sensibilité à l’insuline. Cela augmente l’absorption cellulaire du glucose et la récupération du glycogène. Donnez à votre corps un gros coup de pouce de récupération juste après votre entraînement avec ces collations riches en protéines et en glucides :

  • Yogourt avec granola et myrtilles.
  • Beurre de cacahuète ou amandes.

Assurez-vous de boire de l’eau dès que possible après avoir terminé votre entraînement. Une boisson pour sportifs qui reconstitue les électrolytes perdus est idéale. Ces boissons sont appelées “électrolytes”. Les boissons isotoniques conviennent également.

Votre prochain repas quelques heures après votre entraînement devrait également être riche en protéines et en glucides. Bien que les besoins quotidiens en protéines varient d’une personne à l’autre, la consommation de 15 à 25 g de protéines dans l’heure qui suit un entraînement maximise la reconstitution et la récupération musculaires.

Options de régime post-entraînement :

  • Pâtes de grains entiers à la sauce tomate.
  • Pain de grains entiers avec légumes cuits à la vapeur. Fruit.
  • Sandwich au poulet sur pain de grains entiers avec fromage cottage et tomate.
  • Bœuf maigre, poulet, dinde ou poisson cuit au four ou grillé avec riz brun cuit à la vapeur, pain de grains entiers.

Exercices pour les entraînements à domicile

1. Burpee

Les burpees sont parfaits pour accélérer votre rythme cardiaque et faire travailler presque tous les muscles de votre corps.

Vous travaillez le bas de votre corps en vous accroupissant et en sautant. Votre tronc et vos épaules sont engagés lorsque vous faites des pompes et lorsque vous êtes en position de planche.

Technique d’exercice :

  • Tenez-vous debout, les pieds écartés à la largeur des épaules. Serrez les muscles du corps et des fesses.
  • Pliez les genoux et tendez la main vers l’avant pour placer vos mains sur le sol à la largeur des épaules.
  • Étirez vos jambes directement derrière vous et abaissez immédiatement tout votre corps au sol, en pliant vos coudes de manière à ce que votre poitrine touche le sol. Faites des pompes.
  • Utilisez vos bras pour repousser rapidement votre corps tout en faisant rebondir vos jambes vers votre poitrine.

Placez vos pieds sur le sol sous la projection de la poitrine. Sautez verticalement avec les bras tendus au-dessus de votre tête.

Vous pouvez modifier le burpee en supprimant les pompes ou en sautant. Ou rendez-le plus difficile en ajoutant des haltères.

2. Pont fessier avec élastique

La réalisation de ponts fessiers active les muscles fessiers et renforce le bas du dos, protégeant ainsi le bas du dos des blessures. Ils ciblent le moyen fessier, une partie importante des fesses, qui aide à stabiliser le corps lors de la marche et de la course.

Technique d’exercice :

  • Allongez-vous sur le dos, les bras le long du corps, les genoux fléchis, les pieds au sol à la largeur des épaules. Enroulez une bande élastique de résistance moyenne autour de vos hanches juste au-dessus de vos genoux.
  • Préparez vos fessiers et vos abdominaux et poussez sur vos talons pour soulever vos hanches du sol jusqu’à ce que votre corps forme une ligne droite de vos épaules à vos genoux.
  • Maintenez cette position. Étirez l’élastique avec effort et revenez à sa position d’origine. Répétez le mouvement 10 à 15 fois.

3. Fentes latérales

Un excellent exercice à la fois pour un échauffement actif avant une course ou tout autre entraînement cardio, et pour pomper le bas du corps avec votre propre poids.

Technique d’exercice :

  • Tenez-vous droit, les pieds joints. Faites un grand pas vers la droite avec votre pied droit et pliez votre genou droit pendant que vous accroupissez vos hanches en arrière pour vous abaisser dans une fente latérale.
  • Gardez la jambe gauche tendue et la poitrine bombée. Assurez-vous que votre genou droit reste au-dessus de vos orteils et ne dépasse pas leur projection.
  • Poussez avec votre pied droit pour revenir à la position de départ, puis répétez de l’autre côté.

L’exercice peut également être effectué avec des poids.

4. Push-ups dans le “chien face cachée”

Cette variation inhabituelle des pompes développe la force, la mobilité des hanches lorsque vous vous accroupissez, et le chien vers le bas et le roulement à partir de cette position aident à la mobilité de la colonne vertébrale. C’est un excellent exercice de poids corporel.

  • Commencez en position de planche. Paumes au sol, bras écartés à la largeur des épaules (ou plus larges si vous faites habituellement des pompes de cette façon). Épaules sur les poignets, jambes droites, corps tendu.
  • Pliez vos coudes et abaissez votre poitrine vers le sol. Gardez votre corps bas, pliez vos genoux, faites glisser vos hanches vers vos talons et redressez vos bras. Vos genoux doivent flotter à quelques centimètres du sol.
  • Soulevez vos hanches vers le plafond et redressez vos jambes. Vous devriez maintenant être dans Downward Dog.

Déplacez lentement votre corps vers l’avant, en revenant à la position de la planche.

C’est un exercice assez difficile. Si vous sentez que ce type de pompes est difficile pour vous, concentrez-vous sur des pompes régulières et revenez à des pompes plus dures au fur et à mesure que vous renforcez le haut du corps.

5. Squat de fente arrière

C’est un moyen incroyable de développer la force des jambes ainsi que de renforcer vos fessiers et vos muscles stabilisateurs. Lorsqu’il est effectué correctement, l’exercice peut également améliorer la mobilité de la hanche et engager l’intérieur de la cuisse.

Technique d’exercice :

  • Tenez-vous dos à un banc ou à une surface surélevée similaire (à la maison, cela peut être un canapé ou une chaise). Placez votre pied gauche sur le sol à une grande distance du support. Placez le dessus de votre pied droit sur le support avec vos lacets vers le bas.
  • Serrez vos muscles abdominaux et pliez vos genoux pour vous abaisser dans une fente. Idéalement, le genou gauche doit former un angle de 90 degrés afin que la cuisse soit parallèle au sol et que le genou droit flotte au-dessus du sol.

Votre pied gauche doit être suffisamment écarté pour que vous puissiez le faire sans laisser votre genou gauche dépasser vos orteils gauches – si la position est mauvaise, corrigez-la en sautant vers l’avant ou vers l’arrière.

Avec appui sur le talon gauche, revenez à la position de départ.

6. Balancement des jambes à quatre pattes

Toutes sortes de balançoires renforcent les ischio-jambiers et font travailler les muscles fessiers. Des muscles fessiers forts protègent le bas du dos des dommages et aident à soulager la douleur pendant le travail sédentaire.

Technique d’exercice :

  • Mettez-vous à quatre pattes, les genoux sous les hanches et les paumes sous les épaules.
  • Pliez votre jambe droite et soulevez-la du sol tout en la redressant.
  • Utilisez vos fessiers pour soulever votre jambe. Si vous commencez à ressentir une tension dans le bas du dos, ne levez pas la jambe trop haut.
  • Faites 15 répétitions d’un côté puis passez de l’autre côté.

7. Tirez sur la hanche

Il s’agit d’un exercice à faible impact qui peut être effectué presque n’importe où en utilisant votre propre poids ou des haltères. Donne des avantages tangibles sous la forme de fesses, de jambes et de bas du dos solides.

Technique d’exercice :

  • Asseyez-vous sur le sol avec votre dos devant un banc ou une surface surélevée similaire (une chaise ou une chaise peut également être utilisée ici). Pliez vos genoux et placez vos pieds sur le sol à la largeur des hanches. Placez le haut de votre dos (omoplates) sur le bord de la colline.
  • Déplacez-vous avec vos talons pour soulever vos hanches vers le plafond tout en gardant le haut du dos sur le banc. Si vous faites un exercice avec pondération, placez-le sur la région pelvienne et maintenez-le pendant l’exercice.
  • Faites une pause en haut et serrez vos fesses.
  • Dans un mouvement lent et contrôlé, abaissez vos fesses vers le sol sans le toucher.

Dans toute formation, l’essentiel est une approche systématique. Adaptez chaque exercice en fonction de vos objectifs et de votre condition. Si vous doutez de l’exactitude de l’exercice ou si vous ressentez de la douleur, vous devriez consulter des experts sportifs.

Comment je me suis débarrassé de 18 kilos en trop, j’ai retrouvé une bonne forme physique et j’ai appris à l’entretenir

Ajustez vos séances d’entraînement et votre alimentation à votre mode de vie habituel afin d’avoir plus de chances d’atteindre votre objectif.

Marketeur, employé de bureau, adepte de l’autoformation. J’ai perdu 18 kg d’excès de poids et je maintiens maintenant une bonne forme physique.

Il est généralement admis que vous ne pouvez vous débarrasser de l’excès de poids qu’à l’aide d’un régime strict et d’un effort physique intense. Les gens commencent de manière décisive une nouvelle vie, démontrent des miracles de motivation, font des efforts titanesques, mais après un certain temps, ils reviennent à leur état antérieur. Chaque nouvelle tentative se solde par un échec. Au lieu de biceps, seule la culpabilité grandit.

Comment faire pour que tout s’arrange ? Tout d’abord, changez d’approche :

  • Évitez les régimes et les entraînements intenses.
  • N’écoutez pas les conseils des athlètes professionnels et des blogueurs de fitness.
  • Pas de spontanéité : commencer une nouvelle vie demande de la préparation.

L’état du corps dépend vraiment de la qualité de la nutrition et de l’activité physique. La nutrition doit être complète et contenir toutes les substances nécessaires à la vie. Un régime n’est pas un repas complet. Si vous mourez de faim, si vous vous privez de graisses ou de glucides, tôt ou tard, vous vous casserez. Aucune quantité de volonté n’aidera.

Les conseils des athlètes et des blogueurs de fitness sont inutiles pour le commun des mortels. Toute leur vie tourne autour de l’entraînement et d’une alimentation adéquate : ils n’ont pas à s’adapter à l’horaire du bureau. Par conséquent, vous devez partir de vos propres conditions de vie.

Vous n’êtes pas obligé de commencer une nouvelle vie « tout de suite » comme l’enseignent les gourous de la croissance personnelle. Commencez lundi. Mais d’ici lundi, vous devriez avoir les ressources nécessaires et un plan d’action clair.

Nutrition adéquat

90% du succès est une bonne nutrition. Commençons par lui.

Il y a deux options pour commencer.

Option 1

Les deux premières semaines, vous vivez comme d’habitude, mais vous commencez à tenir un journal alimentaire. Gardez une trace détaillée de chaque repas : combien et ce qui est mangé. Ils ont coupé le sèche-linge chez un collègue – ils l’ont enregistré. Nous avons mangé une barre de chocolat sur le chemin du retour – dans le journal. Nous avons tellement mangé que nous avons eu honte – nous ne nous trompons pas, nous écrivons. Le journal vous montrera clairement la différence entre la quantité réelle de nourriture et votre idée de celle-ci.

Des découvertes étonnantes vous attendent : vous pensiez manger modérément, mais en fait vous mangez beaucoup de nourriture en une journée.

Le journal semble être une innovation mineure. Mais en deux semaines, il reconstruira votre façon de penser et vous préparera au changement. Cependant, vous pouvez vous passer d’un journal.

Option 2

Déterminer le jour du début d’une nouvelle vie. Par exemple, le 3 décembre 2018, lundi. A ce jour vous devriez avoir :

  • Une compréhension claire:
    • comment vous mangerez;
    • ce que vous mangerez.

    Comment allez-vous manger

    Prévoyez cinq ou six repas par jour. Mangez en petites portions, avec une pause de 2,5 à 3 heures. Ainsi, vous ne mourrez pas de faim et ne mangerez pas trop. La faim légère n’apparaît qu’avant le prochain repas. Emportez de la nourriture avec vous dans des récipients. Dans une nouvelle vie, un régime, un rituel et une habitude à part entière sont importants.

    Si votre journée de travail est de 10h00 à 19h00, les repas de la journée ressembleront à ceci :

    • 9h00 – petit-déjeuner à la maison;
    • 12h00 – première collation au travail;
    • 15h00 – deuxième collation au travail;
    • 18h00 – troisième collation au travail;
    • 21h00 – dîner à la maison.

    Au début, la nourriture semblera insipide, mais après quelques semaines, vos papilles gustatives s’y habitueront et vous commencerez à distinguer des nuances de goût inconnues.

    Parfois, il n’est pas possible de maintenir des pauses entre les repas. Par exemple, vous êtes allé à une réunion dans le bureau de quelqu’un d’autre et vous êtes en retard. Le récipient alimentaire a été laissé au travail, mais je veux manger tout de suite. Dans de tels cas, ayez toujours sur vous une barre aux fruits et noix, de préférence sans sucre. Cela vous évitera de trop manger au café le plus proche. Si vous suralimentez encore, vous n’avez pas besoin de vous en vouloir, arrêtez et recommencez. Continuez simplement à vivre dans le nouveau mode.

    Exercice physique

    Le sport aux yeux des ignorants, c’est le dépassement de soi, de la douleur et de la privation. Pas de douleur, pas de gain : pour maigrir, il faut courir. Assurez-vous de commencer en novembre, à six heures du matin avec un vent froid et de la glace. Et courir trois kilomètres d’un coup, et rentrer fatigué et froid. Il n’est pas surprenant que la motivation avec cette approche soit suffisante pour un maximum de trois jours.

    En effet, 10 minutes de charge matin et soir suffisent pour démarrer. Les exercices sont les plus simples, les plus basiques.

    Assurez-vous de faire des squats. C’est la base de votre forme physique. Si vous pouvez faire des pompes au moins une fois, faites des pompes, si vous pouvez vous relever, relevez-vous.

    • obtenir des vêtements spéciaux pour les cours;
    • commencer en douceur ;
    • rappelez-vous que même une séance d’entraînement de 10 minutes est une séance d’entraînement, pas des balancements spontanés des membres sur le chemin de la cuisine.

    Exemple de programme de formation

    1. Enfilez l’uniforme.

    2. Faites un échauffement articulaire. Commencez par des rotations douces avec les mains, puis avec les coudes et les épaules. Pétrissez particulièrement soigneusement vos genoux, assurez-vous qu’ils ne vous font pas mal. En cas de douleur, il est préférable de consulter immédiatement un médecin. L’échauffement dure généralement 2 à 3 minutes. Une fois que vous vous sentez réchauffé, commencez à faire de l’exercice.

    3. Le premier exercice est le squat.

    • 1ère approche, échauffement – 5 fois. Une minute de repos.
    • 2ème approche, principale – 10 fois. Une minute de repos.
    • 3ème approche, attelage – 5 fois. Deux minutes de repos.

    4. Le deuxième exercice consiste en des pompes. Nous partons du fait que vous ne pouvez essorer qu’une seule fois. Il est préférable de commencer par une version allégée de l’exercice : pompes à genoux ou posez vos mains sur une plate-forme surélevée. Ainsi, vous travaillerez les muscles souhaités sans une charge complète.

    • 1ère approche, échauffement – 3 pompes légères. Une minute de repos.
    • 2ème approche, principale – 1 pompe régulière. Une minute de repos.
    • 3ème approche, attelage – 3 pompes légères.

    5. La formation est terminée. Promenez-vous pour retrouver votre souffle, secouez vos bras et vos jambes pour soulager l’excès de tension – et sous la douche.

    Même si vous sentez que vous pouvez en faire plus, n’en faites pas trop pendant les deux premières semaines. Au début, l’essentiel est de développer une habitude et d’habituer le corps au stress.

    Au bout d’un moment, vous sentirez que vous devez augmenter la charge. Essayez d’ajouter des répétitions à l’ensemble. Si cela ne fonctionne pas, augmentez le nombre d’approches. Augmentez la charge en fonction des besoins.

    Le soir, l’entraînement peut être répété, ne remplacez que les pompes par des tractions.

    résultats

    Les premiers résultats notables apparaîtront dans un mois et demi.

    • Vous perdrez un excès de poids. Habituellement, les deux premiers mois, il faut environ 10 kg.
    • Devenir plus fort. Amélioration de la coordination des mouvements.
    • Votre bien-être s’améliorera.
    • L’insomnie disparaîtra.
    • La dépendance météorologique s’affaiblira ou disparaîtra complètement.
    • Économisez des sommes importantes. Essayez une expérience. Pendant le premier mois, mangez comme d’habitude, notez tout ce que vous mangez et enregistrez vos dépenses. Dès le deuxième mois, passez à un nouveau régime et continuez à enregistrer vos dépenses. Les montants sont réduits d’un facteur deux, voire plus. L’alcool, les sucreries, les déjeuners d’affaires et les aliments transformés sont plus chers que les céréales et les poitrines de poulet.
    • Améliorer les compétences de planification et d’auto-organisation.
    • Il y aura plus de dynamisme et de plaisir.
    • La qualité de vie en général s’améliorera. Vous vous sentirez plus jeune et en meilleure santé.

    L’essentiel est de garder un grand objectif à l’esprit, de l’atteindre chaque jour par petites étapes, et tout ira bien.

    Comment se mettre en forme sans régime

    Si vous ne faites pas d’erreurs, vous résolvez des problèmes trop simples. Et c’est une grosse erreur.
    Franck Wilczek

    “La paresse de mère est née avant toi”, j’entendais souvent ma mère quand elle me demandait de nettoyer sa chambre, mais j’ai résisté de toutes les manières possibles et j’ai trouvé une mer d’excuses. La simple pensée que vous devez d’abord nettoyer le placard avec des cahiers et des manuels, puis dans le placard avec des vêtements, épousseter les meubles tout autour, puis laver les sols, était déjà fatigante, et j’ai essayé d’éviter, même si je ne l’ai pas fait me considère paresseux du tout. Bien sûr, si on me disait de faire une seule action de cette liste, je le ferais très probablement et je continuerais à faire les miennes, des choses plus intéressantes qui ne nécessitaient pas autant d’énergie pour y penser.

    Imaginez maintenant si ma mère me forçait à faire le ménage de force. Je serais très probablement indigné, grommelé, plaint et aurait exécuté sur le principe du “knock-off” avec un regard mécontent. Et la prochaine fois, je trouverais non pas une ou deux excuses, mais un chariot et une petite charrette pour éviter un travail qui n’apporte pas de joie.

    J’observe exactement le même comportement chez mes clientes, des femmes adultes qui ont besoin de mettre de l’ordre dans leur corps.

    S’échauffer avant de “soulever des poids”

    La plupart des gens dépensent une quantité importante de leur énergie à se battre pour se forcer à faire quelque chose.

    Métaphoriquement, cela peut être comparé à soulever des poids. Imaginez que vous êtes un athlète fort et que vous venez au gymnase pour vous entraîner. Et puis vous décidez de soulever votre poids maximum sans échauffement préalable.

    Que va-t-il se passer ? Il y a un risque élevé de blessure. Les muscles, quelle que soit leur force, nécessitent un échauffement et une préparation préalables. Sinon, l’athlète n’atteindra pas l’objectif. Sortir de la paresse ou atteindre un objectif est le même processus que soulever des poids. Plus vous assumez de responsabilités, plus vous risquez de vous détacher et d’échouer sur la route vers l’objectif.

    Avant de passer aux choses importantes, vous devez vous échauffer. De même qu’il existe un rituel pour échauffer un muscle, un rituel est aussi nécessaire pour “réchauffer” sa paresse. Le fait est que pendant la préparation, vous vous connectez inconsciemment pour atteindre l’objectif, travailler.

    La pratique quotidienne vous surprendra qu’au lieu de perdre beaucoup d’énergie dans la lutte quotidienne contre la paresse, vous ferez facilement face à une tâche qui mènera finalement à l’objectif. Une tâche accomplie devrait devenir une habitude. Il faut environ 21 jours pour établir une habitude. Dès que l’action devient simple, ne demande pas de réflexion et de dépense d’énergie inutile, une nouvelle tâche peut être introduite.

    Quand on me parle du manque de temps pour soigner ma paresse, je cite en exemple une très belle parabole. Un homme surveillait un bûcheron qui coupait des arbres toute la journée. Et plus il balançait sa hache pour abattre autant d’arbres que possible, plus la hache devenait stupide. Et plus la hache s’émoussait, plus il était difficile pour le bûcheron de mener à bien ses activités quotidiennes, plus il lui était difficile de passer à autre chose.

    Et puis l’homme, ouvert et joyeux, s’est approché du bûcheron et lui a demandé: “Cher bûcheron, pourquoi n’aiguisez-vous pas votre hache, sera-t-il beaucoup plus facile pour vous de couper?” A quoi le bûcheron lugubre et fatigué répondit : “Je n’ai pas le temps d’aiguiser la hache, il faut que je coupe !”

    Comme la plupart des gens. Au lieu de concentrer leurs actions sur les petites tâches quotidiennes, ils continuent à être paresseux et gaspillent leur énergie.

    L’habitude de boire de l’eau

    Par exemple, beaucoup de femmes qui veulent perdre du poids sont paresseuses car tout changement de régime nécessite de l’énergie pour l’organiser. Mais pour décoller, il suffit de partir du plus simple. Bois de l’eau. Réveillez-vous le matin – buvez un verre d’eau à température ambiante. Placez de petites bouteilles d’eau autour de vous ou dans des endroits où vous apparaissez souvent. Vu – avalé. Et donc pendant la journée.

    Entraînez-vous à boire au moins 3 litres d’eau. En plus du fait que nous sommes composés à 70% d’eau, c’est le moyen le plus simple, le plus abordable et le moins cher d’accélérer le métabolisme.

    Formé – passez à la tâche suivante. Alors petit à petit, étape par étape, vous vous mettrez sur le chemin pour atteindre l’objectif sans dépenser beaucoup d’énergie. Par conséquent, échauffez-vous quotidiennement, entraînez votre énergie de paresse. Laissez le verre d’eau devenir un rituel pour votre prochaine action. C’est déjà une petite victoire sur la voie de l’atteinte de l’objectif. Et gagner ne signifie pas toujours être premier, comme dans le sport. La victoire, c’est quand vous devenez meilleur que vous n’étiez.

    Élimination progressive du sucre

    La prochaine étape vers l’élimination des kilos en trop devrait être l’exclusion du régime alimentaire des glucides rapides, ou plutôt du sucre. Faites une liste des aliments que vous mangez qui contiennent des sucres simples. N’excluez pas tout d’un coup. Commencez par un, mais pas tout de suite non plus.

    Beaucoup de mes clients se plaignent de ne pas pouvoir boire de café sans biscuit. Dans de tels cas, je rappelle la règle de la dîme. Faites un travail caritatif et laissez un dixième d’un cookie – pour les oiseaux, par exemple. Et ils seront heureux, et vous serez heureux. Ensuite, doublez votre part caritative. Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous supprimiez complètement le cookie du rituel du café. Votre corps s’habituera progressivement à l’absence de cookies et n’en exigera plus autant que si vous les excluiez immédiatement.

    Les glucides sont nécessaires à l’organisme pour la production d’énergie. Lorsque le glucose pénètre dans la circulation sanguine, le pancréas libère l’hormone insuline. Son travail consiste à transporter le glucose qui accompagne les aliments vers les cellules du corps et à fournir de l’énergie aux tissus.

    Par exemple, vous avez mangé une barre de chocolat. Il contient 400 calories. Pour les dépenser, vous devez pédaler rapidement sur un vélo pendant 3 heures.

    La conversion du glucose en énergie se produit dans les cellules musculaires squelettiques de deux manières. Avec et sans oxygène. Lorsqu’une quantité suffisante d’oxygène pénètre dans le corps, 36 molécules d’énergie sont produites. Avec le mouvement des muscles, une grande quantité d’oxygène pénètre dans les cellules et le glucose brûle avec la libération de dioxyde de carbone, d’eau et d’énergie. Le dioxyde de carbone sort par les poumons, l’eau par les reins, et à la fin nous obtenons beaucoup d’énergie.

    Mais dès que le chocolat est mangé et que la personne ne bouge plus, le sang est sursaturé en glucose. Le glucose se lie aux molécules d’hémoglobine, occupe les globules rouges et l’oxygène n’est plus fourni en quantité suffisante. La privation d’oxygène s’installe. Et puis le glucose va au foie et est converti en triglycérides, une deuxième source d’énergie qui peut être stockée en réserve.

    Notre corps a toujours des réserves d’énergie sous forme de glycogène dans les muscles et le foie. Mais, en consommant une bonne quantité de glucides, le corps ouvre des garde-manger de réserve et stocke l’excédent sous forme de graisses. Vos oreilles sur vos hanches ou les plis de votre ventre sont de tels garde-manger. Dépenser cette réserve pour le corps est gênant, de plus, il y a plus de sucre que nécessaire – pourquoi forcer ?

    Avec un énorme apport quotidien de sucre dans le sang et sa non-utilisation par l’organisme aux fins prévues, les cellules finissent par épuiser leurs ressources et se fermer. Dans le meilleur des cas, le diabète se forme. Dans la pire des formes négligées, le corps se transforme en marécage acidifié. Quelque chose comme un breuvage.

    Mettez les fruits longtemps dans un bocal fermé. La même chose se produira avec le corps. Sans oxygène, lorsque le glucose est utilisé, seules deux molécules d’énergie se forment. La fatigue s’installe rapidement. Et plus vous mangez de glucides, plus vous êtes fatigué. Vous êtes fatigué, ce qui signifie que vous n’avez plus la force de bouger ou la paresse de faire quelque chose.

    La même molécule de glucose, mais avec de l’oxygène, une personne est énergique, et sans oxygène, elle se prive 18 fois pour obtenir de l’énergie. D’où la paresse, qui est une conséquence de la réaction physiologique de l’organisme face à un manque d’énergie. Et aucune motivation ni volonté n’aidera à soulever le corps du canapé.

    Pour ce faire, les muscles doivent d’abord se contracter, mais il n’y a pas d’énergie pour cela.

    Deuxièmement, lors de la fermentation, des acides organiques (lactique, pyruvique, acétoacétique) se forment, qui acidifient les cellules. Et en plus de cela, le marais attire parfaitement les bactéries, les microbes et les virus. D’où les fréquents rhumes, virus et autres maladies que le glucide, dont le nom est le pain, se livre.

    pain dangereux

    Candidat en sciences médicales, le naturopathe Viktor Khrouchtchev estime que si vous mangez du pain à la levure, la levure, pénétrant dans le sang, se multiplie et consomme des vitamines, des micro-éléments et des protéines dans le corps. Ils ont aussi besoin de manger. Et en même temps, ils excrètent les produits de leur activité vitale – les toxines.

    La levure parasite le corps humain. Jusque dans les années 1940, un type de levure très différent était utilisé pour faire du pain. On les appelait “houblon”. La levure moderne est officiellement, et c’est une information ouverte, considérée comme un “agent pathogène opportuniste”, c’est-à-dire que, sous certaines conditions, elle provoque des maladies. C’est la levure dite thermophile, dont la pâte lève en une heure.

    Ces levures sont des antagonistes de la microflore symbiotique humaine. Cela signifie que les sécrétions de l’activité vitale de ces microbes tuent les microbes du gros intestin responsables de la production de vitamines et d’acides essentiels.

    Si vous arrêtez d’utiliser des produits à base de pâte à levure, même après cinq ans, des cellules de levure se retrouveront dans le plasma sanguin, qui, comme des «bombes à retardement», vous attendent pour créer les conditions de leur action pathogène destructrice. Il existe environ 500 types de champignons de levure, mais 30 sont considérés comme dangereux pour l’homme.

    Maintenant, presque tout le monde est atteint de maladies fongiques et ce champignon n’est pas traité avec des médicaments pharmaceutiques. Les maladies humaines causées par des champignons parasites sont appelées mycoses. Ils affectent la peau et les organes internes. Il est impossible de s’en protéger, car leur activité se déroule toujours en parallèle avec la vie humaine. Les mycoses touchent 80 % de la population adulte et 95 % des enfants.

    Le pain moderne est l’une des inventions les plus terribles de l’humanité.

    Pourquoi voulez-vous perdre du poids?

    Vous pouvez sans cesse regarder le feu, l’eau et une femme qui perd du poids. Quel genre d’outils une femme n’utilise-t-elle pas pour se débarrasser des kilos gagnés ! Et soit ils ne vont nulle part, soit ils reviennent avec un surplus. Et la femme est déçue d’elle-même et de ses pouvoirs.

    “J’ai de la force, j’ai de la volonté, mais je n’ai pas de volonté”, cette déception ressemble à ceci. Avez-vous besoin de cette volonté pour torturer votre corps avec des régimes et de l’activité physique ? Est-ce la raison pour laquelle le poids ne se détache pas? Peut-être que tout est beaucoup plus simple et que la femme va simplement dans le mauvais sens? Et puis la question se pose : dans quel but cette femme veut-elle maigrir ?

    Jetons un coup d’œil aux réponses les plus courantes.

    1. Pour bien paraître. Que signifie “bien” ? Après tout, ce qui est bon pour l’un est terrible pour l’autre. Si une femme veut ressembler à un mannequin de la couverture d’un magazine, ce n’est même pas son véritable désir. C’est ce qui est imposé par l’industrie de la beauté et de la mode, et pour cette raison, le désir n’est pas voué à être exaucé.

    2. Santé. Mais cela aussi est un désir abstrait. Pour devenir en bonne santé, il suffit que l’un arrête de fumer, que le second ajuste son régime alimentaire et que le troisième commence à courir le matin.

    Vous pouvez devenir en bonne santé si la santé est valorisée dans la vie. Perdre du poids – du mot “mauvais”. Et si une femme se prive de nourriture, il n’est pas question de santé, donc ce désir ne se réalisera pas non plus.

    3. Attirez l’attention des hommes. Quel genre d’hommes ? Il est globalement impossible de plaire à tout le monde, et tant que l’objectif n’est pas précis, il ne sera pas non plus atteint.

    Par conséquent, pour perdre du poids, les outils pratiques ne suffisent pas. Vous devez plonger en vous-même et définir, mettre en évidence, concrétiser et décrire correctement l’image de ce que vous voulez. Si vous voulez réaliser ou changer quelque chose dans la vie, permettez-vous de penser que cela pourrait être différent, pas comme vous aviez l’habitude de penser, pas comme la société l’impose. Laissez juste.

    Apprenez à profiter de la vie. L’état de lutte interne dans lequel vous vivez entraîne en permanence un déséquilibre des principales hormones : endorphines et cortisol, responsables des sensations internes et de la qualité de vie.

    Combattre l’excès de poids, lorsque vous montez constamment sur la balance, comptez les calories, affamez-vous, l’emporte sur la balance dans le sens de la production de cortisol. Et s’il s’accumule dans le corps, la meilleure façon de remonter le moral est de manger des sucreries. Ce qui est un moyen de satisfaction temporaire et faux, bien que très attrayant.

    Prenez vos responsabilités et vous atteindrez certainement votre objectif. L’essentiel est de ne pas se demander si cela fonctionnera ou non, et de ne pas s’arrêter. Vous verrez que vous pouvez faire beaucoup plus que vous ne le pensez. Et que votre chemin passe soit par une fosse soit par un fossé, sachez que seuls ceux qui ne font rien n’ont pas de difficultés. Être en bonne santé.

    Comment se mettre en forme en quelques mois ? Conseil d’Expert

    16.04.2019, 12:23 | Mise à jour : 31.01.2021 15:47 Lecture longue 13 383

    Pour obtenir un corps comme celui d’Aphrodite ou d’Apollon, nul besoin de mettre fin aux dîners tardifs et aux petits déjeuners copieux. Un préparateur physique et un nutritionniste vous ont expliqué comment améliorer votre silhouette en 2-3 mois.

    Suivez-nous sur : Zen Yandex.News

    Le résultat final de tout travail sur votre silhouette dépend bien sûr de ce avec quoi vous devez travailler initialement. Nous avons demandé à des experts de proposer des plans d’action pour ceux qui sont dans le poids moyen et ceux qui affichent régulièrement le chiffre supérieur à 100 sur l’échelle – pour les hommes et les femmes.

    “Aime-moi pour qui je suis” – auto-tromperie !

    Si vous n’êtes plus aimé simplement pour qui vous êtes et que le reflet dans le miroir est loin de votre idéal, l’essentiel, explique Lidia Zharicheva, entraîneuse de fitness, est de s’accorder dans le bon sens à temps.

    Ne soyez pas paresseux, aimez-vous ! Sortez de votre tête des pensées du style “Toutes les BBW sont mignonnes” et “Aime-moi pour qui je suis”. Si la question résonnait dans votre tête d’aller au gymnase ou non, cela signifie que quelque chose ne vous convient pas déjà dans votre apparence, dans votre corps, et vous devez aller vous entraîner.

    Selon le teint et le résultat souhaité, le programme d’entraînement sera également différent. Les personnes obèses «pour cent» ne devraient pas du tout chercher des haltères et des crêpes à la barre.

    – L’entraînement sera de haute intensité, – cela signifie de courtes pauses, de petits “poids” (charges – éd. approx.). Au début d’un échauffement, les appareils de cardio sont assurés : il s’agit d’un stepper, d’un tapis roulant en mode marche intensive (pour que le pouls reste élevé), et d’un vélo d’appartement. Et n’oubliez pas de boire de l’eau pendant votre entraînement. Tous les exercices doivent être effectués avec de courtes pauses. Immédiatement après le cardio, vous pouvez commencer les squats. Et ne vous inquiétez pas s’ils ne fonctionnent pas à pleine amplitude. Ensuite, prenez de petits haltères par kilogramme. Faites des exercices manuels. Le tout en mode haute intensité avec un faible poids.

    Au rythme du sport

    Pour perdre du poids, vous avez besoin de 3 à 4 séances d’entraînement au gymnase par semaine. Et un cinquième de plus, mais pas épuisant. Par exemple, ce serait bien d’aller à la piscine ou de jouer au basket.

    – Montez immédiatement sous la barre ou faites une presse à jambes – c’est inutile. Les muscles vont grossir, mais la graisse n’ira nulle part : les résultats du travail ne seront pas visibles et vous pourrez très vite vous désintéresser de l’entraînement. Si vous pesez plus de 100 kilogrammes et que vous souhaitez perdre du poids de toute urgence, les exercices cardio doivent être effectués le matin. Idéalement, à jeun. Mais ceci est facultatif. On partage les exercices : le matin on fait du cardio, le soir – « force ».

    Mais s’il n’y a pas tellement d’excès de poids, mais que vous voulez soulager les muscles, vous aurez besoin d’un autre ensemble d’exercices – la force.

    – Tout d’abord, la technique d’exercice est mise: les mêmes squats, pompes. Afin d’avoir un soulagement, le cardio est également nécessaire pour que la graisse sous-cutanée parte. Et assurez-vous de “peser” – nous travaillons avec beaucoup de poids. Nous commençons la première semaine avec un kilogramme, puis deux, et progressivement. Nous travaillons avec beaucoup de poids – pour que les muscles soient visibles. Si nous voulons rester minces, mais maigres, nous travaillons avec un faible poids.

    Un entraînement d’échauffement optimal devrait prendre 80 minutes.

    – Parfois, ils disent que l’entraînement devrait prendre une heure, mais chacun a son propre rythme de performance. 80 minutes est le temps idéal. Le régime alimentaire doit être suivi. Assurez-vous de boire beaucoup d’eau. Il n’y aura pas de résultat sans eau.

    Inégalité spontanée de genre

    Les femmes qui aiment prouver qu’elles peuvent tout faire «plus vite, plus haut, plus fort» que la plupart des hommes devront supporter de larges épaules et un cinquième point relativement petit – c’est le chiffre qu’un ensemble d’exercices pour hommes aide à développer. Si vous ne le souhaitez pas, vous ne devez pas retirer la barre à crêpes de la «moitié forte».

    – Les hommes travaillent initialement avec plus de poids, ils sont plus endurants. Et après tout, aucune des filles ne veut un dos qui se balance, comme les hommes, des épaules delta-énormes. Tout le monde veut de belles jambes, des fesses et un ventre plat. Ceci est pris en compte lors de l’élaboration des programmes de formation. Par exemple, je sais que les hommes parlent d’une silhouette féminine : qu’il vaut mieux avoir un fessier cool que des seins (idéalement, les deux, mais vous ne pourrez pas augmenter vos seins de manière impressionnante à la salle de sport). Les hommes, bien qu’ils secouent leurs jambes, mais les fesses ne sont pas si importantes pour eux. Ils veulent tous des épaules larges, de grandes et belles mains. Pour les garçons, le complexe supérieur fonctionne plus. Ils font des presses thoraciques et un certain nombre d’autres exercices pour le développement des muscles pectoraux, des deltas de pompe, des muscles du dos. Et les filles secouent leurs fesses. Et c’est juste.

    Résultat à long terme

    Si vous ne vous écartez pas de l’objectif visé et que vous vous rendez à la salle de sport selon un horaire (et que vous mangez), le résultat ne tardera pas à venir.

    – Comme l’a montré la pratique de mon travail avec mon corps et avec mes pupilles, beaucoup ne remarquent pas les résultats même après deux mois. Trois mois plus tard, ils voient déjà le résultat, perceptible par leurs proches et tout le monde autour. Si vous faites un collage de photos « avant » et « après », vous pouvez voir à quel point les chiffres diffèrent colossalement. 2-3 mois de travail sur soi porteront leurs fruits.

    Le résultat est atteint, quelle est la suite ? Est-il temps d’aller à la boulangerie, ou peut-être ne faut-il pas s’arrêter là ?

    – Lorsque vous avez obtenu un résultat visible et que vous voyez dans le miroir le résultat qui vous convient, vous pouvez réduire l’intensité de l’entraînement. Mais il n’est pas recommandé de faire des indulgences en matière de nutrition, car ce sera difficile à l’avenir. Vous pouvez faire moins de cardio. Et pas 3-4 séances d’entraînement par semaine, mais 2-3. Juste pour garder les muscles en bonne forme.

    Life hack d’un entraîneur de fitness

    L’abonnement a déjà été acheté, mais à la fin de chaque journée de travail vous manquez d’énergie et il n’y a plus d’énergie pour la salle ? Lidia Zharicheva connaît un moyen simple de vous aider à vous préparer et à commencer l’entraînement.

    – Je recommande de choisir une salle de sport plus proche du travail, car ceux qui choisissent une salle de sport plus proche de chez eux et croient que maintenant, après le travail, ils rentreront à la maison, prendront un sac et iront à la salle de sport, se trompent. Cela ne fonctionne pas! Tout le monde rentre à la maison, enlève ses chaussures et s’abandonne au canapé. Ou les yeux tombent sur une étagère poussiéreuse et le nettoyage commence. C’est un moment psychologique. Si vous savez que vous devez aller au gymnase et labourer, alors il y aura mille et une choses à la maison qui doivent être faites de toute urgence pour ne pas «mourir au gymnase». Par conséquent, nous prenons un sac avec nous. Et après le travail, nous allons directement à la salle de sport. C’est une astuce psychologique qui aide.

    “Nous fabriquons des cubes d’abdos non pas dans le hall, mais dans la cuisine”

    La spécialiste de la nutrition équilibrée Maria Tikhonova vous assurera que pour différentes catégories de personnes – celles qui ont besoin de perdre un peu de poids et celles qui sont en surpoids grave – le programme de nutrition devrait être radicalement différent. Et tout tourne autour des glucides !

    – La principale différence réside dans l’utilisation des glucides. Ils sont simples et complexes. Les plus simples sont les bonbons, la farine, les pommes de terre, les pâtes. C’est ce qui augmente rapidement notre glycémie. Délicieuse. Les glucides complexes sont les céréales à index glycémique bas (orge, sarrasin), le pain complet, les fruits et légumes. Une personne en surpoids, supérieure à une centaine de kilogrammes, doit éliminer complètement les glucides simples et limiter la quantité de glucides complexes. Même ceux apparemment sains comme les fruits non sucrés (pommes, poires) ou les céréales non transformées. Tous les glucides sont du sucre. Et le sucre est de l’énergie. Moins une personne reçoit de nourriture, plus le processus de fractionnement des graisses – une réserve d’énergie – ira vite. Mais un terrain d’entente raisonnable est important ici. Couper complètement les glucides est dangereux. Mieux vaut privilégier les légumes : majoritairement non féculents et, idéalement, frais.

    La différence dans la nutrition des hommes et des femmes est également évidente, ou plutôt, sur les échelles. Le sexe fort peut se permettre plus de libertés alimentaires. Et c’est juste une question de physiologie – le métabolisme.

    – Le nombre de calories que les hommes dépensent même au repos est supérieur à celui des femmes. Pourquoi? Parce qu’ils ont plus de masse musculaire. Plus la masse musculaire est importante par rapport à la graisse, plus le métabolisme est rapide. Si la nuit, un mari et une femme d’environ la même taille mangent chacun un morceau de gâteau, la femme aura un plus sur la balance le matin et l’homme peut même «perdre du poids» un peu.

    Et encore cette inégalité…

    Les femmes, beaucoup plus soucieuses de leur silhouette que les hommes, parviennent souvent à perdre du poids plus lentement. Ceci est affecté à la fois par le fond hormonal et par l’excentricité féminine typique. L’essentiel, dit Maria Tikhonova, si vous êtes déjà allé au gymnase, vous devez mettre de l’ordre dans votre système de nutrition.

    – 80% du résultat est ce que nous mangeons. Nous pompons les cubes de presse non pas dans le hall, mais dans la cuisine. C’est ce que nous faisons dans notre assiette, dans notre casserole. La nutrition est la base. Vous pouvez faire beaucoup de sport et ne pas normaliser votre alimentation, cela conduira au fait qu’après la fin de l’entraînement (avec un abonnement ou des vacances), vous perdrez simplement votre résultat. Vous reprendrez simplement du poids.

    Il est important de surveiller la nutrition pendant la période d’activité physique, d’entraînement, explique un spécialiste de la nutrition.

    – La nutrition affecte grandement si nous perdons du poids ou si nous gagnons simplement de la masse musculaire sous la graisse. Dans ce dernier cas, le poids et le volume augmenteront. Si la tâche consiste à réduire le volume, nous avons besoin d’un régime avec un déficit calorique. Ici, tout est individuel.

    Le journal le plus personnel

    Pour se mettre en forme, les nutritionnistes réalisent un journal alimentaire qui prend en compte votre âge, votre poids, votre sexe et le résultat que vous souhaitez atteindre. Il existe de nombreuses formules permettant de calculer votre apport calorique quotidien, mais compter les calories appartient déjà au siècle dernier, explique Maria Tikhonova.

    « Je ne travaille pas avec des gens s’ils n’écrivent pas ce qu’ils mangent. Le sentiment que je ne mange rien pendant la journée, mais que pour une raison quelconque je vais mieux, est faux. Cela n’arrive pas. Quand une personne commence à se soigner, elle voit combien elle mange. Et ce n’est même pas une question de calories. Vous pouvez arrêter de compter les calories et compter la valeur nutritionnelle de ces calories. En principe, vous pouvez perdre du poids sur la restauration rapide. La seule chose importante est de savoir comment vous allez perdre du poids et à quoi cela ressemblera dans le miroir. Et ce sera la peau flasque, la cellulite et le teint terne. Vous pouvez oublier un bout élastique sur un régime de restauration rapide. Par conséquent, je dis toujours que ce n’est pas le poids qui compte, mais les composants du poids. Vous devez regarder la quantité de graisse dans le corps, la quantité de masse musculaire. Mais pour perdre du poids dans tous les cas, vous devez éviter beaucoup de sodas, de jus sucrés, de café, vous coucher à l’heure, Buvez plus d’eau et ne sautez pas de repas. Et pas de festins avant de se coucher.

    Même un journal alimentaire élémentaire pour beaucoup est une tâche impossible. Personne ne se promène avec une balance dans un café, pesant des portions, et le menu n’indique pas toujours la teneur en calories des plats cuisinés. Peu de gens sont prêts à abandonner la pizza, sachant combien de calories elle contient. Il est beaucoup plus facile de “commencer à partir de lundi” ou de revenir à l’idée que les bbw sont mignonnes et qu’en général une personne doit être aimée pour l’âme. Mais êtes-vous prêt à en aimer un autre pas pour l’apparence ? Plus précisément, jeter complètement ce composant ? Sinon, commençons par nous-mêmes. Le printemps est la saison de l’amour. Tout d’abord, à vous-même et à votre corps.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *